Mis à jour le mardi 1 août 2017
  • 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Mettez les participants dans de bonnes conditions : "Ice Breaker"

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Retrouvez la section "Ice Breaker" du plan d'animation

Phase

"Ice Breaker" / Brise-glace.

Activité

Un magicien, Butzi, va réaliser plusieurs tours et démontrer le lien entre magie et créativité.

Objectif(s)

  • Briser la glace.

  • Faire connaissance.

  • Mettre les participants à l'aise.

Protocole

Les participants sont installés ensemble à côté du magicien.

Durée

10 minutes. 

Support(s)

Aucun.

Matériel

  • Jeu de cartes.

  • Pièces.

Comprenez l'intérêt de la phase "Ice Breaker"

Il y a une quantité incroyable de possibilités pour un "Ice Breaker". Choisissez la plus adaptée en gardant à l'esprit que son but premier est de mettre les participants à l'aise, en brisant leurs préjugés qu'ils ont sur eux-mêmes et en les faisant retrouver leur âme d'enfant.

Cela passe donc souvent par un jeu.

Peu importe ce que vous choisissez de faire, le principal c'est que les participants se sentent à la fin plus légers, enthousiastes et confiants.

Découvrez d'autres possibilités pour un "Ice Breaker"

Dans la vidéo que vous venez de voir, j'ai donné les clés à Butzi et lui avait laissé carte blanche.

Butzi est magicien, animateur d'atelier et conférencier, et je lui ai fait confiance pour mettre les participants à l'aise grâce à quelques tours de magie. Et cela a parfaitement fonctionné : les participants ont re-connecté avec leur âme d'enfant, se sont laissés porter, ont souri/ri, se sont détendus.

Mais bien évidemment, tout le monde n'est pas magicien, et faire appel à un magicien n'est pas un pré-requis pour un atelier de créativité je vous rassure ! 

Une quantité d'alternatives sont possibles pour cette phase. En voici quelques unes, les plus populaires :

Faites bouger les participants

Rien de tel que de bien s'oxygéner avant de faire chauffer son cerveau !

© Shutterstock - Visual Generation
© Shutterstock - Visual Generation
  1. Demandez à tous les participants de se mettre debout face à vous ;

  2. guidez-les dans un exercice de respiration (inspiration par le nez, expiration par la bouche) pendant un peu moins d'une minute.

  3. Marchez (mais sur place, sans vous déplacer), ils vont vous imiter : demandez-leur de faire des pas les plus synchronisés possible.

  4. Progressivement, accélérez, tout en restant synchronisés (on ne doit entendre qu'un seul son de pas).

  5. Accélérez encore et encore, jusqu'à la vitesse maximale !

  6. Enfin relâchez.

Après ça, les participants se sentiront remplis d'énergie ! Et c'est une excellente chose pour un atelier de créativité. D'autant que cet exercice a le mérite de décocher un sourire de satisfaction même aux participants les plus timides, calmes ou fatigués.

Autre alternative : la méditation en groupe ou des exercices d'étirements si cela s'y prête.

Faites un jeu de construction en équipe

Dans la vidéo que vous venez de voir, il n'y a que 3 participants pour des raisons pratiques que vous pouvez comprendre : je ne pouvais pas entasser 10-20 personnes dans le studio et en plus les filmer ! 😂

Cela dit, normalement, dans un atelier de créativité, le nombre de participants est généralement plus important et peut monter jusqu'à plus de 20 personnes. Dans ces cas-là, c'est difficile de capter l'attention de tout le monde ; on peut donc faire des équipes qui vont s'affronter autour d'un jeu, d'un défi.

© Shutterstock - theromb
© Shutterstock - theromb

Ce qui marche bien ce sont les jeux de construction, et ils ont très souvent le même principe : construire la tour la plus haute possible !

Le principe est simple ; chaque équipe :

  1. dispose de 20 spaghettis, 1 mètre de scotch, 1 mètre de ficelle, et 1 Chamallow ;

  2. pour construire (avec ce matériel uniquement) la tour la plus haute possible ;

  3. qui doit elle-même soutenir le "Chamallow" à son sommet.

  4. et ce, en 18 minutes top chrono !

Pour plus de précision, vous pouvez consulter le site du "Marshmallow Challenge".

 A ce sujet, je vous invite chaudement à regarder cette conférence TED de Tom Wujec (durée : 5 minutes)

 Autre alternative : vous pouvez faire le même type d'exercice avec des Lego.

Amenez les participants à faire connaissance

Il arrive parfois que les participants ne se connaissent pas entre eux.

Dans ce cas-là c'est bien de faire un mini-jeu qui permet par exemple d'apprendre et de retenir les prénoms des gens, voire aussi ce qu'ils font dans la vie. Il y a plusieurs façons de mieux se connaitre et les activités vont différer en fonction du nombre de participants.

© Shutterstock - ProStockStudio
© Shutterstock - ProStockStudio
  • S'il y a 3-7 participants

Chacun leur tour, demandez aux participants de dire devant le groupe 3 affirmations à leur sujet dont une est fausse. Le groupe doit découvrir laquelle des trois affirmations est fausse. Cela permet de détendre l'atmosphère par le rire, ce qui est un excellent brise-glace !

  • S'il y a 8-12 participants

Mettez les personnes deux par deux et laissez-les faire connaissance de leur côté. Ensuite, chaque personne va présenter devant le groupe la personne avec qui elle a discuté. Cela permet d'enclencher l'écoute active, l'empathie et l'humilité, ce qui promet un bon démarrage.

  • S'il y a 12-40 participants

Donnez une pelote de laine (de préférence de couleur voyante, comme le rouge) à un participant. Ce dernier va passer la pelote à une personne avec laquelle il se sent lié (un(e) collègue, un(e) ami(e)…) en expliquant pourquoi, tout en gardant dans la main le fil de la pelote. Et ainsi de suite, jusqu'à ce que la pelote de laine lie tous les participants. Ah oui, il faut démêler après, mais c'est drôle !

  • S'il y a 70-100 participants

Donnez aux participants 5 minutes montre en main pour aller collecter le plus de cartes de visite possible. Les participants devront alors échanger deux-trois mots avec un très grand nombre de personnes. Cela crée beaucoup de mouvement, d'effusion et de rire, et c'est également un bon déclencheur. Autre effet notable, cela permet de faire un réseautage ultra-rapide.

Mais qu'est ce que l'on fait si on a 40-70 participants ? Désolé, je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer cette faille…

→ Le "Marshmallow Challenge" !

Sinon, vous trouverez de nombreuses idées pour un Ice Breaker dans cet article ; et encore plus sur le site Life is a serious game qui répertorie une grande quantité de jeux qui favorisent la créativité et l'intelligence collective. 

Vous pouvez bien évidemment inventer votre jeu personnalisé, surtout si vous voulez faire un "Ice Breaker" sur le thème de votre atelier. Par exemple, vous organisez un brainstorming pour trouver le nom de votre futur produit high-tech ; dans ce cas, vous pouvez faire un "Ice Breaker" qui tourne autour du fait de devoir trouver des noms à tout un tas de choses…

À vous de jouer !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite