Mis à jour le vendredi 3 mai 2013
  • 4 heures
  • Facile

Carte mère, processeur et mémoire vive

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Nous y voilà ! J’espère que ce petit chapitre introductif vous aura mis l’eau à la bouche, parce que ça y est, nous allons entrer dans le vif du sujet. Fini la théorie, place à la pratique ! « Enfin ! », diront certains. D’autres en revanche attendent ce moment avec une certaine appréhension, ce qui est tout à fait compréhensible. Surtout si c'est leur premier assemblage d'ordinateur. Dans tous les cas, nous allons prendre le temps d’expliquer en détails la démarche, pour que personne ne soit perdu.

Dans ce chapitre, nous allons travailler sur la carte mère. Nous y installerons le CPU et son ventirad, ainsi que la RAM. Enfin, nous fixerons le tout dans le boîtier.

Installation du CPU et de son ventirad

Première chose à faire : sortir la carte mère de son carton et constater qu’elle est encore plus belle en vrai que sur les photos (si si, croyez-moi sur parole :p ). Pour éviter de rayer le bureau ou même d'abîmer la carte mère, nous la déposons sur le plastique de protection, bien à plat, sur un plan de travail bien dégagé :

Carte mère ASUS P8Z68-V/Gen 3, fraîchement sortie du carton
Carte mère ASUS P8Z68-V/Gen 3, fraîchement sortie du carton

Je suis sûr que vous avez bien suivi la partie précédente, vous devez donc reconnaître la majorité des éléments qui composent la carte mère. En particulier le socket, que l’on ouvre grâce au petit levier situé à sa droite (on le voit bien sur la photo ci-dessus).

Une fois ouvert, le socket est prêt à recevoir le CPU
Une fois ouvert, le socket est prêt à recevoir le CPU

Ouvrons justement le socket : nous allons sans plus attendre installer notre processeur.

Installation du CPU

Notre socket est ici de type LGA : le branchement avec le CPU se fait via de petits contacts métalliques. En retournant le processeur, on voit d’ailleurs très bien ces points de contacts :

Le CPU est doté de centaines de contacts métalliques
Le CPU est doté de centaines de contacts métalliques

On remarque également deux petites encoches, cerclées de rouge sur la photo ci-dessus. Ces encoches sont des détrompeurs qui indiquent dans quel sens positionner le CPU sur le socket. Prenez bien garde à respecter scrupuleusement ce sens ! Déposez le simplement, sans forcer.

Le CPU doit être installé de façon à être tout à fait parallèle au socket. Si ce n’est pas le cas, s’il est un peu « de travers », alors c’est qu’il est mal positionné. Retirez-le alors délicatement et retentez votre chance.

Autre méthode pour vérifier que votre CPU est bien en place : essayez de le faire bouger légèrement. Les détrompeurs doivent normalement vous en empêcher.

CPU AMD
CPU AMD

Il ne nous reste alors plus qu'à fermer le capot, avant de rabaisser le levier :

Positionnement du CPU, fermeture du capot et verrouillage du levier
Positionnement du CPU, fermeture du capot et verrouillage du levier

Le levier sert à verrouiller la fermeture du capot. Il faut légèrement forcer pour le rabaisser, mais une fois ceci effectué, le CPU est solidement fixé au socket.

Installation du ventirad

Passons à un élément extrêmement important : le ventirad ! Nous en avons parlé dans la première partie, le ventirad sert à refroidir le CPU. Sans lui, le CPU finirait par surchauffer et subir d’irrémédiables dommages. Les manipulations qui vont suivre sont donc tout à fait cruciales.

Badigeonnage de la pâte thermique

Le radiateur du ventirad permet le transfert thermique entre le CPU et l’air ambiant. CPU et ventirad doivent donc être en contact direct l’un avec l’autre. Mais cela n’est pas suffisant, ou du moins, pas optimal. Afin d’accompagner le transfert thermique, on applique sur le CPU une fine couche de pâte thermique.

La couche de pâte doit être bien fine et uniforme. Elle doit en outre recouvrir toute la surface du CPU. En passant, évitez de toucher la pâte avec les doigts, celle-ci contenant des substances chimiques pas forcément recommandables… Pour bien l’étaler, vous pouvez par exemple utiliser la technique dite « du post-it » (copyright CyberS@m) :

Application de la pâte thermique sur le CPU
Application de la pâte thermique sur le CPU
La technique dite « du post-it »
La technique dite « du post-it »

Une seringue de pâte thermique est fournie avec le CPU. Vous pouvez très bien l’utiliser (c’est d’ailleurs ce que nous avons fait ici), mais vous pouvez la remplacer par une pâte de meilleure qualité. En plus d’accroître la faculté de transfert thermique, une pâte de bonne qualité aura aussi le bon goût de s’étaler plus facilement.

La pâte thermique doit recouvrir de façon uniforme le CPU
La pâte thermique doit recouvrir de façon uniforme le CPU
Installation du ventirad

Nous pouvons maintenant fixer notre ventirad sur le CPU. Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, il est bien composé de l’ensemble radiateur/ventilateur dont nous parlions dans la première partie du tutoriel :

Ventirad de type tower (radiateur et ventilateur perpendiculaires au CPU)
Ventirad de type tower (radiateur et ventilateur perpendiculaires au CPU)

Dans notre cas, la fixation du ventirad est assurée par une plaque située à l’arrière de la carte mère. Il nous faut donc retourner cette dernière afin de fixer la plaque :

Plaque de fixation du ventirad à l’arrière de la carte mère
Plaque de fixation du ventirad à l’arrière de la carte mère

Cette plaque est recouverte d’un isolant, afin d’empêcher le courant de passer de la carte mère au boîtier. Il est très important que la carte mère soit bien isolée électriquement du boîtier, en cas de court-circuit notamment. Nous reviendrons sur ce point tout à l’heure, lorsqu’il sera question de fixer la carte mère au boîtier.

On positionne ensuite le ventirad sur le CPU…

Positionnement du ventirad sur le CPU
Positionnement du ventirad sur le CPU

… puis on le fixe à l’aide de la croix réglable fournie, qui vient se positionner entre les caloducs :

Fixation du ventirad sur le CPU grâce à la plaque située à l’arrière de la carte mère
Fixation du ventirad sur le CPU grâce à la plaque située à l’arrière de la carte mère

Les vis de la croix peuvent ainsi être fixées à la plaque installées derrière la carte mère. Le ventirad est alors solidement harnaché au plus près du CPU ! :)

Nous nous occuperons du branchement de l'alimentation dans un chapitre à venir. Pour le moment, passons à la RAM.

Branchement de la RAM

Passons à l’installation des barrettes de mémoire vive. Cela peut très bien être fait avant l’installation du CPU et du ventirad, ça ne pose aucun soucis. D’ailleurs, si vous êtes attentifs vous aurez peut-être remarqué que les barrettes sont déjà présentes sur les photos ci-dessus. :-° Mais peu importe.

Pour savoir où les brancher, le mieux est de se référer au manuel de la carte mère afin d'être sûr de choisir les bon slots. Bien souvent, il faut choisir les slots qui sont de couleurs identiques, mais ce n'est pas une règle absolue.

Pour notre exemple, nous disposons de deux barrettes comme celle-ci :

Une de nos deux barrettes de RAM
Une de nos deux barrettes de RAM

On commence par ouvrir les ports des barrettes de RAM, à l’aide des loquets situés à leurs extrémités. Il peut y en avoir de part et d'autres ou d'un côté seulement, comme dans notre cas.

Ouverture des loquets des ports des barrettes de RAM
Ouverture des loquets des ports des barrettes de RAM

Il ne reste plus qu’à glisser les barrettes dans les ports. Les loquets se referment tout seul, comme des grands, ce qui signifie que les barrettes sont bien en place.

Les barrettes sont en place
Les barrettes sont en place

Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas la partie la plus compliquée du montage. :p

Fixation de la carte mère dans le boîtier

Pour finir ce premier chapitre, nous allons à présent fixer la carte mère dans le boîtier. Avant toute chose, déballons donc le plus gros de tous nos cartons : celui dudit boîtier.

Notre boîtier, vide pour le moment
Notre boîtier, vide pour le moment

Préparation du boîtier

Pour commencer, nous couchons le boîtier sur le côté et enlevons le panneau latéral permettant d’accéder à l’intérieur de la bête. La majeure partie des éléments fournis avec le boîtier sont stockés à l’intérieur de celui-ci, pour des raisons évidentes de commodité de transport. Il faut donc bien veiller à tout retirer avant de commencer le montage.

Avec la carte mère est fournie une petite plaque métallique pour le BackPanel. Ne l'oubliez pas car nous allons en avoir besoin lors de la fixation de la carte mère.

Plaque du BackPanel
Plaque du BackPanel

Cette plaque vient se positionner sur les connecteurs externes de la carte mère :

Mise en place de la plaque du BackPanel
Mise en place de la plaque du BackPanel

N'oubliez donc pas de la placer sur la carte mère avant de continuer. Vous ne pourrez en effet plus l'insérer une fois la carte mère en place.

Installation de la carte mère

La carte mère doit être fixée au boîtier par l’intermédiaire d’entretoises (que nous avons également appelés « bitonios », mais ce terme n’est pas tout à fait officiel…).

Les entretoises, servant à fixer la carte mère sur le boîtier
Les entretoises, servant à fixer la carte mère sur le boîtier

Tout d’abord, nous vissons les entretoises dans le fond du boîtier :

Mise en place des entretoises au fond du boîtier
Mise en place des entretoises au fond du boîtier

Repérez leur emplacement en vous fiant aux trous sur la carte mère. Il n’y a en général pas de problème, les pas de vis présents sur le boîtier étant adaptés.

Une fois l’ensemble des entretoises vissées, nous déposons sur eux la carte mère. Les trous de la carte mère viennent se placer en face tout naturellement. Nous fixons alors la carte mère en la vissant aux entretoises :

Vissage de la carte mère aux entretoises afin de la fixer au boîtier
Vissage de la carte mère aux entretoises afin de la fixer au boîtier

Plus haut, je vous parlais de l’importance de l’isolation entre le boîtier et la carte mère. Eh bien c’est grâce aux entretoises que cela est assuré ! Dans notre cas, l’isolant de la plaque du ventirad est finalement inutile, car l’armature du boîtier présente un trou à cet emplacement, ce qui préserve de tout contact :

Un trou dans le boîtier permet d’accéder facilement à la fixation du ventirad
Un trou dans le boîtier permet d’accéder facilement à la fixation du ventirad

L'intérêt principal de ce trou est de pouvoir accéder facilement à la fixation du ventirad, que vous pourrez alors facilement détacher sans avoir à démonter la carte mère.

Toujours là ? Vous vous en êtes sorti ? Ce n’était pas si compliqué n’est-ce pas ? Notre carte mère, équipée du CPU, du ventirad et de la RAM est fixée au boîtier, voilà une bonne chose de faite ! Nous avons fait un petit bout de chemin, mais il est encore long avant de pouvoir démarrer la bête.

Dans le prochain chapitre, nous allons installer le reste des composants dans le boîtier.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite