Fil d'Ariane
Mis à jour le samedi 2 septembre 2017
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Une brève histoire des crypto-anarchistes

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Nous avons parlé de l'histoire de la monnaie, intéressons-nous maintenant au mouvement crypto-anarchiste. Je sais, ça fait un peu peur dit comme ça, mais vous ne pouvez pas parler du Bitcoin et de la Blockchain sans comprendre ce qui a motivé leurs créateurs... les crypto-anarchistes.

Allez, comme dans Matrix, je vous propose de prendre la pilule rouge et de suivre le lapin blanc. 🐇

Prenez la pilule rouge et suivez le lapin blanc dans son terrier
Prenez la pilule rouge et suivez le lapin blanc dans son terrier

Des anarchistes aux crypto-anarchistes

Je suis sûr que vous avez déjà entendu parler des anarchistes ? Qu'est-ce que c'est exactement ? Si on regarde le dictionnaire, on apprend que c'est une philosophie. Dans cette philosophie, on souhaite que la société soit auto-organisée, sans hiérarchie... et tout particulièrement sans Etat.

Les anarchistes considèrent que l'Etat n'est pas désirable, qu'il est même dangereux. Ils se méfient donc fortement des institutions, telle que la police, les banques...

Et les crypto-anarchistes dans tout ça ?

C'est un peu la branche "geek" des anarchistes. Il s'agit clairement de personnes qui ont un bon voire très bon niveau technique : ils savent comment Internet fonctionne, comment protéger des informations sur les réseaux, etc.

En fait, on pourrait comparer les anarchistes et les crypto-anarchistes comme ceci :

  • Anarchistes : vivent dans le monde réel

  • Crypto-anarchistes : vivent dans le monde virtuel, le "cyber-espace"

Ca fait un peu fou dit comme ça, mais le cyber-espace est à bien des égards un nouveau territoire, que la plupart des crypto-anarchistes maîtrisent très bien.

Le cyber-espace est parfois considéré comme un territoire vierge, où les lois ne s'appliquent pas car la notion de territoire géographique n'a plus de sens. En effet, les données peuvent être partout à la fois, chiffrées et échangées par plusieurs intermédiaires.

Les crypto-anarchistes, rois du chiffrement

Le chiffrement, c'est une façon de coder les données pour que personne d'autre que le destinataire ne puisse les lire (on emploie aussi le mot "cryptage", mais c'est un anglicisme).

Les crypto-anarchistes disent : "Il faut chiffrer toutes ses données, tout le temps, pour que personne d'autre ne puisse les lire".

Mais pourquoi les crypto-anarchistes veulent tout chiffrer ? Ont-ils quelque chose à cacher ?

Pas forcément : ils voient plus ça comme un principe de précaution.

Quand on leur demande pourquoi, ils rétorquent en général : "Et vous, avez-vous quelque chose à cacher ?". Probablement pas. "Pourtant, vous seriez mal à l'aise si quelqu'un venait mettre une caméra de sécurité chez vous et vous surveillait 24h/24, 7j/7". Et c'est précisément ce que se disent les crypto-anarchistes : "Dans le doute, chiffrons et cachons tout, on ne sait jamais ce qui peut se passer à l'avenir".

Mon message ici n'est pas de dire "ces gens-là ont raison", mais plutôt d'expliquer leur raisonnement. Cela va vous permettre de comprendre comment on en est arrivé au Bitcoin.

Pourquoi les crypto-anarchistes ?

Plusieurs évènements ont motivé les crypto-anarchistes à chercher à tout chiffrer et tout cacher. Voici quelques exemples.

Edward Snowden

Ce consultant pour la NSA a dévoilé que les Etats-Unis surveillaient en masse toutes les communications mondiales, y compris celles de leur propre population. C'est un lanceur d'alerte, héros pour les uns, ennemi de la nation pour les autres (tout dépend du point de vue).

Ce qui est sûr, c'est que l'impact de ses révélations a été considérable, à tel point qu'on parle désormais d'"Ère post-Snowden", pour désigner la période actuelle où nous savons que nous sommes surveillés, car nous en avons eu la preuve.

Edward Snowden, à l'origine des révélations de surveillance massive par les Etats-Unis
Edward Snowden, à l'origine des révélations de surveillance massive par les Etats-Unis

Pour ceux qui veulent en savoir plus, il existe un film sur Snowden.

Les Nazis lors de la seconde guerre mondiale

Si on remonte un peu plus loin dans l'Histoire, on se rend compte que les données apparemment anodines ont été utilisées pour de mauvaises intentions.

Avant l'arrivée des Nazis, l'Etat français tenait un registre avec différentes statistiques ethniques et religieuses (par exemple... "qui est juif"). L'Etat n'avait pas forcément de mauvaises intentions en tenant ce registre, mais le jour où les Nazis sont arrivés en France, ils ont pu mettre la main sur ces fichiers et s'en servir pour envoyer directement ces personnes dans les camps de concentration. C'est d'ailleurs pour ça qu'en France il est interdit de tenir des fichiers avec des données ethniques aujourd'hui (oui, on peut dire qu'il y a un certain traumatisme).

Que fait un crypto-anarchiste ?

Comme je vous le disais, un crypto-anarchiste est quelqu'un qui a un bon niveau technique. Il comprend comment fonctionnent les échanges sur Internet, a quelques notions de programmation, utilise Linux, etc. Il chiffre toutes ses communications, même les plus anodines, ce qui peut sembler paranoïaque à première vue.

Ils n'utilisent que des logiciels dans lesquels ils ont confiance et qui leur permettent de naviguer anonymement, pour que personne ne puisse savoir ce qu'ils font :

  • Linux : le crypto-anarchiste ne jure que par le logiciel libre, dont le code source est lisible par tous et dont on peut s'assurer qu'il ne transmet pas des informations à notre insu. Il n'a aucune confiance dans des logiciels propriétaires. Exit donc Windows et Mac OS X.
    Plus précisément, ils vont utiliser certaines distributions Linux comme Debian ou encore Tails (utilisé par Edward Snowden lui-même).

  • Un VPN (Virtual Private Network) : permet de chiffrer toutes vos communications sur Internet en passant par un serveur qui fait relais. C'est un outil de base désormais pour éviter que vos communications soient interceptées. Ce cours sur OpenClassrooms vous permettra d'‌en savoir plus.

  • Tor : un réseau qui permet de surfer anonymement, en chiffrant toutes les données.

  • Firefox (ou Chromium) : un logiciel libre pour naviguer sur le Web.

  • Des extensions comme uBlock Origin, HTTPS Everywhere et Noscript qui limitent la diffusion de nos informations à des tiers

  • GPG : pour chiffrer les échanges e-mails

  • Signal : pour la communication chiffrée entre mobiles.

  • ... et un certain Bitcoin, dont on va reparler 😉

Les crypto-anarchistes ont horreur de tout ce qui est centralisé. Ils préfèrent utiliser des communications pair à pair, où les ordinateurs communiquent entre eux sans passer par un serveur central.

Quand on y réfléchit bien, l'argent circule lui aussi de façon très centralisée, puisqu'on le dépose dans des banques. Les banques ont donc un certain pouvoir puisqu'elles voient circuler la plupart des flux financiers. Et c'est justement ce qui dérange les crypto-anarchistes.

Jusqu'à ce qu'un beau jour, un certain Satoshi Nakamoto...
(générique, rendez-vous au chapitre suivant !)

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite