Mis à jour le mardi 12 décembre 2017
  • 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Une brève histoire des monnaies

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Le Bitcoin est une nouvelle monnaie virtuelle. Comme je vous le disais en introduction, cette illustration pourrait vous faire croire que des pièces de Bitcoin existent vraiment... mais en réalité les pièces de Bitcoin n'existent pas !

Non, il n'y a pas de pièces de Bitcoin, mais il faut bien une illustration pour en parler !
Non, il n'y a pas de pièces de Bitcoin, mais il fallait bien une illustration pour en parler !

Pour bien parler du Bitcoin, il faut d'abord savoir ce qu'est une monnaie. Oui là, les euros et les dollars dans votre poche : est-ce que vous savez comment ça fonctionne ? 🤔

Croyez-moi, c'est moins évident que ça en a l'air ! En voulant comprendre le fonctionnement du Bitcoin, j'ai dû en apprendre plus sur ce qu'est vraiment l'argent. Eh bien, les amis, je peux vous dire que c'est pas simple ! 😮

Dans ce premier chapitre, je vais faire de mon mieux pour vous expliquer rapidement le principe de la monnaie.

Avant la monnaie : le troc

Avant de créer la monnaie, les échanges entre les personnes étaient basés essentiellement sur le troc : on échangeait des produits contre d'autres produits. Ainsi, on pouvait dire par exemple qu'un cheval vaut deux boeufs :

Un cheval vaut deux boeufs
Un cheval vaut deux boeufs

Qui détermine qu'1 cheval vaut 2 boeufs ? Et pourquoi 1 boeuf ne vaudrait pas 2 chevaux ?!

Les gens se mettent tout simplement d'accord, après avoir parfois négocié. Globalement, plus c'est rare, plus c'est cher. Si les chevaux sont plus rares que les boeufs, c'est normal qu'il faille plusieurs boeufs pour en acheter un.

Bon, c'est encore simpliste, je le reconnais. Imaginez maintenant que la personne qui possède le cheval souhaite acheter 1 boeuf (et pas 2). Que va-t-elle faire ? Couper le cheval en deux ?

Hum, couper le cheval en deux... Ca va pas le tuer ça ?! Et donc lui faire perdre sa valeur ? 🤔

Vous avez bien compris l'absurdité de la chose. 😁

Pour faciliter les échanges, et notamment tenir compte des plus petites divisions, des monnaies ont été créées.

Les monnaies primitives

On retrouve des traces de monnaie assez loin dans le temps, comme des dents d'animaux, couteaux, des barres de cuivre et des colliers en bronze (au deuxième millénaire avant J.C. !). Au début, la monnaie n'avait donc pas la forme de pièces mais pouvait ressembler à ça :

Des couteaux chinois qui servaient de monnaie, 600-200 av. J.C. (Michel-Georges Bernard, CC-BY-SA)
Des couteaux chinois qui servaient de monnaie, en 600-200 av. J.C. (Michel-Georges Bernard, CC-BY-SA)

De son côté, l'or étant un métal rare, il est devenu précieux et a pris de la valeur. On s'en est aussi servi comme monnaie d'échange et on en a fait des pièces pour visualiser rapidement la valeur.

Une monnaie grecque représentant Zeus : le statère
Une monnaie grecque représentant Zeus : le statère

Ces pièces étaient bien plus pratiques à échanger, mais elles avaient un défaut... Elles étaient constituées d'un métal précieux. Que se passait-il si on perdait une pièce ? L'or était perdu.

C'est là qu'il faut que je vous parle de notre ami l'orfèvre :

Un orfèvre dans son atelier (Petrus Christus - 1449)
Un orfèvre dans son atelier (Petrus Christus - 1449)

Son job à la base, c'est de fabriquer des objets en or. Et comme l'or c'était son truc, on a commencé à lui demander s'il ne pouvait pas conserver l'or dans son coffre-fort. Comme ça, l'or était bien au chaud, et on ne risquait pas de le perdre bêtement.

Jean souhaite entreposer de l'or chez l'orfèvre
Jean souhaite entreposer de l'or chez l'orfèvre

En échange de l'or entreposé chez eux, les orfèvres donnaient un papier à leurs clients : un certificat de dépôt (du type "Bon pour une tonne d'or"). Ainsi, les clients pouvaient revenir à tout moment récupérer leur or en échange de ce certificat.

Le client reçoit un bon pour pouvoir récupérer son or quand il veut
Le client reçoit un bon pour pouvoir récupérer son or quand il veut

Les orfèvres deviennent banquiers

Il se trouve que le papier était plus pratique à transporter que l'or. Les clients ont commencé à s'échanger les certificats entre eux pour s'acheter des biens. Après tout, donner un "bon pour une tonne d'or", c'est comme si on donnait une tonne d'or non ? Avec le bon, on peut récupérer l'or correspondant à tout moment.

Les gens commencent à s'échanger les bons entre eux
Les gens commencent à s'échanger les bons entre eux

Ce certificat était en quelque sorte le précurseur du billet de banque qu'on connaît aujourd'hui.

Jusque là, tout va bien, c'est encore assez simple. Mais attendez, ça va commencer à se compliquer un peu. 😝

Malins, les orfèvres ont constaté que les clients venaient rarement récupérer leur or. En même temps, on les sollicitait pour des prêts. Les orfèvres ont commencé à diffuser plus de certificats de dépôt qu'il n'y avait d'or dans leurs coffres. Ainsi, il pouvait y avoir  "2000 d'or" de certificats de dépôt en circulation, même s'il n'y avait en réalité que "1000 d'or" dans les coffres.

Les orfèvres ont commencé à diffuser plus de bons qu'ils n'avaient d'or dans leurs coffres
Les orfèvres ont commencé à diffuser plus de bons qu'ils n'avaient d'or dans leurs coffres

Mais heu... ça peut pas marcher ça !

Si, ça peut. Ca fonctionne du temps que tout le monde ne vient pas récupérer son or en même temps. Evidemment, si Louis et Arnaud viennent chacun récupérer une tonne d'or en même temps, la banque ne les aura pas et fera faillite. Et les gens ne seront probablement pas très contents. 😠

C'est comme ça que les orfèvres, devenus banquiers, ont commencé à prêter de l'argent... qu'ils n'avaient pas. C'est un peu fou, mais ça fonctionne comme ça depuis le XVIIème siècle et... c'est encore le cas aujourd'hui.

On utilise toujours des pièces de monnaie, mais, vous vous en doutez, elles ne sont plus en or. Elles sont dans un métal qui a très peu de valeur. La pièce représente une certaine quantité d'argent, comme les billets.

Les pièces et les billets ont de la valeur parce qu'on a confiance dans le fait qu'on pourra acheter des biens avec. Tout le système repose sur la confiance. C'est pour cela qu'on parle de monnaie fiduciaire.

De l'étalon-or aux changes flottants

On pourrait encore passer des heures à expliquer comment la monnaie a évolué, mais je ne veux pas tous vous endormir avec mes histoires d'orfèvre. 😴
Surtout que ça devient progressivement plus compliqué. Alors permettez-moi de faire la suite de l'histoire en accéléré. 🚀

Jusqu'en 1914, toutes les monnaies sont définies par rapport à l'or. On parle d'étalon-or. On peut directement convertir une monnaie en or. C'était le cas avec l'orfèvre : un "bon" correspondait directement à de l'or véritable.

A partir de 1944, avec les accords de Bretton Woods, il est décidé que seul le dollar américain devient directement convertible en or.

En 1971, les Etats-Unis abandonnent cette convertibilité du dollar en or, pour avoir plus de flexibilité sur le nombre de billets qu'ils peuvent imprimer.

A partir de là, toutes les monnaies peuvent s'échanger entre elles, mais ne correspondent plus à de l'or réel. C'est toujours le cas aujourd'hui. On dit qu'on utilise des changes flottants : 1 dollar vaut par exemple 1,20 euros le matin, mais le soir 1 dollar ne vaut plus que 1,15 euros. Tout dépend de l'offre et de la demande : les cours varient librement, il n'y a plus d'or en jeu.

Pfiou.

Chaque monnaie se convertit dans d'autres monnaies à un prix différent
Chaque monnaie se convertit dans d'autres monnaies à un prix différent
Le cours d'une monnaie change rapidement au cours d'une même journée
Le cours d'une monnaie change rapidement au sein d'une même journée

Il n'y a pas d'argent sur votre compte en banque

Allez, j'ai presque fini, je vous ai gardé le meilleur pour la fin. 😛

Je reste vraiment le plus simple possible, mais ça va vous donner les bases pour bien comprendre le Bitcoin par la suite.

Il ne reste plus qu'une vérité terrible à vous annoncer : il n'y a pas vraiment d'argent sur votre compte en banque.

Vous voyez marqué "+1000€" sur votre compte en banque en ligne, et vous pensez que vous avez 1000€. Erreur ! Ce "1000" est juste une ligne dans une base de données du système informatique de la banque. En réalité, elle ne vous garde pas ces 1000€ en billets au chaud dans un coffre-fort rien que pour vous.

L'argent affiché sur un compte en banque correspond à ce que la banque vous doit. Les 1000€ affichés sur votre compte en ligne sont donc une dette de 1000€ de la banque envers vous.

Tu dis que la banque n'a pas les 1000€. Pourtant, si je vais au distributeur de billets, je peux bien récupérer mes 1000€ non ?

Oui. Mais si tout le monde fait ça en même temps, on va très vite découvrir que la banque ne possède pas tous les billets qu'elle dit posséder. Souvenez-vous de ce que faisaient les orfèvres... les banques font toujours pareil ! La loi impose que les banques aient juste une petite partie de l'argent qu'elles disent avoir, mais c'est tout.

Ainsi, sur 1000€ que la banque dit avoir, elle n'en possède peut-être réellement que 100€. Elle peut vous donner 1000€ en billets de banque, mais elle ne pourra pas le faire à tout le monde en même temps.

Seules les pièces et les billets dans votre poche ont aujourd'hui de la valeur (la monnaie fiduciaire). En revanche, ce qui est affiché sur un compte en banque n'est qu'une promesse de la banque envers vous qu'elle a cet argent (c'est la monnaie scripturale).

Dernière révélation : l'économie est aujourd'hui en très grande partie basée sur le crédit. Si vous voulez acheter une voiture à 10 000€ et que vous demandez un crédit de 10 000€ à votre banque, que fait-elle ? Elle ajoute simplement "+10 000" dans la base de données. Il n'y a pas plus de billets en circulation. En fait, les banques créent de l'argent en faisant crédit (ce n'est pas une blague !).

Pour conclure

Que les économistes m'excusent si j'ai simplifié les choses à l'extrême : il faut dire que le système financier est très compliqué ! Et c'est d'ailleurs ce que je voudrais que vous reteniez : les choses sont tout sauf simples. Je pense cependant vraiment qu'on devrait apprendre une partie de tout cela à l'école (en tout cas moi j'aurais bien aimé !).

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez regarder cette émission de "C'est pas sorcier" (niveau débutant) :

... ou encore ce reportage, plus long, qui fait de gros efforts pour expliquer le principe du crédit (niveau plus avancé mais accessible) :

J'ai essayé dans ce chapitre de vous donner les grandes idées, en espérant vous avoir donné envie d'en savoir plus. Je me suis aussi efforcé de garder un ton aussi neutre que possible, mais il faut savoir que le fonctionnement actuel du système est très discuté (vous avez forcément entendu parler de "dérégulation des marchés financiers" !).

Les choses "tiennent" actuellement mais rien ne dit que cela puisse fonctionner indéfiniment comme ça. En particulier‌, il y a des individus qui cherchent depuis des années à se passer des banques, qui jouent le rôle d'intermédiaires. Avec le Bitcoin, on est en passe de trouver un début de réponse à la question !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite