Mis à jour le vendredi 10 mars 2017
  • 40 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours existe en livre papier.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Introduction au Java EE

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Avant de nous plonger dans l'univers Java EE, commençons par faire une mise au point sur ce que vous devez connaître avant d'attaquer ce cours, et penchons-nous un instant sur ce qu'est le web, et sur ce qu'il n'est pas. Simples rappels pour certains d'entre vous, découverte pour d'autres, nous allons ici expliquer ce qui se passe dans les coulisses lorsque l'on accède à un site web depuis son navigateur. Nous aborderons enfin brièvement les autres langages existants, et les raisons qui nous poussent à choisir Java EE.

Pour commencer

Comment lire ce cours ?

Un contenu conséquent est prévu dans ce cours, mais je ne vais volontairement pas être exhaustif : les technologies abordées sont très vastes, et l'objectif est avant tout de vous apprendre à créer une application. Si je vous réécrivais la documentation de la plate-forme Java EE en français, ça serait tout simplement imbuvable. Je vais ainsi fortement insister sur des points non documentés et des pratiques que je juge importantes, et être plus expéditif sur certains points, pour lesquels je me contenterai de vous présenter les bases et de vous renvoyer vers les documentations et sources officielles pour plus d'informations. Je vous invite donc à ne pas vous limiter à la seule lecture de ce cours, et à parcourir chacun des liens que j'ai mis en place tout au long des chapitres ; plus vous ferez preuve de curiosité et d'assiduité, plus votre apprentissage sera efficace.

Prérequis

Avant d'attaquer, sachez que ce cours ne part pas totalement de zéro :

Qu'est-ce que Java EE ?

Pour commencer, tordons le coup à certaines confusions plutôt tenaces chez les débutants…

Java EE n'est pas Java

Le terme « Java » fait bien évidemment référence à un langage, mais également à une plate-forme : son nom complet est « Java SE » pour Java Standard Edition, et était anciennement raccourci « J2SE ». Celle-ci est constituée de nombreuses bibliothèques, ou API : citons par exemple java.lang, java.io, java.math, java.util, etc. Bref, toutes ces bibliothèques que vous devez déjà connaître et qui contiennent un nombre conséquent de classes et de méthodes prêtes à l'emploi pour effectuer toutes sortes de tâches.

Le terme « Java EE » signifie Java Enterprise Edition, et était anciennement raccourci en « J2EE ». Il fait quant à lui référence à une extension de la plate-forme standard. Autrement dit, la plate-forme Java EE est construite sur le langage Java et la plate-forme Java SE, et elle y ajoute un grand nombre de bibliothèques remplissant tout un tas de fonctionnalités que la plate-forme standard ne remplit pas d'origine. L'objectif majeur de Java EE est de faciliter le développement d'applications web robustes et distribuées, déployées et exécutées sur un serveur d'applications. Inutile de rentrer plus loin dans les détails, tout ceci étant bien entendu l'objet des chapitres à venir.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez consulter les spécifications de la plate-forme Java EE actuelle, finalisées depuis décembre 2009.

Java EE n'est pas Javascript

S'il est vrai que Java EE permet la création d'applications web, il ne faut pas pour autant le confondre avec le langage Javascript, souvent raccourci en « JS », qui est lui aussi massivement utilisé dans les applications web. Ce sont là deux langages totalement différents, qui n'ont comme ressemblance que leur nom ! En d'autres termes, Java est au Javascript ce que le bal est à la balustrade… :euh:

Ne vous leurrez donc pas, et lorsque vous entendrez parler de scripts Java, rappelez-vous bien que cela désigne simplement du code Java, et surtout pas du code Javascript.

Internet n'est pas le web !

Avant tout, il ne faut pas confondre l'internet et le web :

  • l'internet est le réseau, le support physique de l'information. Pour faire simple, c'est un ensemble de machines, de câbles et d'éléments réseau en tout genre éparpillés sur la surface du globe ;

  • le web constitue une partie seulement du contenu accessible sur l'internet. Vous connaissez et utilisez d'autres contenus, comme le courrier électronique ou encore la messagerie instantanée.

Un site web est un ensemble constitué de pages web (elles-mêmes faites de fichiers HTML, CSS, Javascript, etc.). Lorsqu'on développe puis publie un site web, on met en réalité en ligne du contenu sur internet. On distingue deux types de sites :

  • les sites internet statiques : ce sont des sites dont le contenu est « fixe », il n'est modifiable que par le propriétaire du site. Ils sont réalisés à l'aide des technologies HTML, CSS et Javascript uniquement.

  • les sites internet dynamiques : ce sont des sites dont le contenu est « dynamique », parce que le propriétaire n'est plus le seul à pouvoir le faire changer ! En plus des langages précédemment cités, ils font intervenir d'autres technologies : Java EE est l'une d'entre elles !

Comment ça marche

Lorsqu'un utilisateur consulte un site, ce qui se passe derrière les rideaux est un simple échange entre un client et un serveur (voir la figure suivante).

  • le client : dans la plupart des cas, c'est le navigateur installé sur votre ordinateur. Retenez que ce n'est pas le seul moyen d'accéder au web, mais c'est celui qui nous intéresse dans ce cours.

  • le serveur : c'est la machine sur laquelle le site est hébergé, où les fichiers sont stockés et les pages web générées.

Echange dynamique client <-> serveur
Echange dynamique client <-> serveur

La communication qui s'effectue entre le client et le serveur est régie par des règles bien définies : le protocole HTTP (voir la figure suivante). Entrons donc un peu plus dans le détail, et regardons de quoi est constitué un échange simple :

  1. l'utilisateur saisit une URL dans la barre d'adresses de son navigateur ;

  2. le navigateur envoie alors une requête HTTP au serveur pour lui demander la page correspondante ;

  3. le serveur reçoit cette requête, l'interprète et génère alors une page web qu'il va renvoyer au client par le biais d'une réponse HTTP ;

  4. le navigateur reçoit, via cette réponse, la page web finale, qu'il affiche alors à l'utilisateur.

Echange dynamique HTTP client <-> serveur
Echange dynamique HTTP client <-> serveur

Ce qu'il faut comprendre et retenir de tout ça :

  • les données sont échangées entre le client et le serveur via le protocole HTTP ;

  • le client ne comprend que les langages de présentation de l'information, en d'autres termes les technologies HTML, CSS et Javascript ;

  • les pages sont générées sur le serveur de manière dynamique, à partir du code source du site.

Les langages du web

Nous venons de le voir dans le dernier paragraphe, le client ne fait que recevoir des pages web, les afficher à l'utilisateur et transmettre ses actions au serveur. Vous savez déjà que les langages utilisés pour mettre en forme les données et les afficher à l'utilisateur sont le HTML, le CSS et éventuellement le Javascript. Ceux-ci ont une caractéristique commune importante : ils sont tous interprétés par le navigateur, directement sur la machine client. D'ailleurs, le client est uniquement capable de comprendre ces quelques langages, rien de plus !

Eh bien le serveur aussi dispose de technologies bien à lui, que lui seul est capable de comprendre : une batterie complète ayant pour objectif final de générer les pages web à envoyer au client, avec tous les traitements que cela peut impliquer au passage : analyse des données reçues via HTTP, transformation des données, enregistrement des données dans une base de données ou des fichiers, intégration des données dans le design…

Seulement, à la différence du couple HTML & CSS qui est un standard incontournable pour la mise en forme des pages web, il existe plusieurs technologies capables de traiter les informations sur le serveur. Java EE est l'une d'entre elles, mais il en existe d'autres : PHP, .NET, Django et Ruby on Rails, pour ne citer que les principales. Toutes offrent sensiblement les mêmes possibilités, mais toutes utilisent un langage et un environnement bien à elles !

Comment choisir la technologie la mieux adaptée à son projet ?

C'est en effet une très bonne question : qu'est-ce qui permet de se décider parmi cet éventail de possibilités ? C'est un débat presque sans fin. Toutefois, dans la vie réelle le choix est bien souvent influencé, voire dicté par :

  • votre propre expérience : si vous avez déjà développé en Java, Python ou C# auparavant, il semble prudent de vous orienter respectivement vers Java EE, Django et .NET ;

  • vos besoins : rapidité de développement, faible utilisation des ressources sur le serveur, réactivité de la communauté soutenant la technologie, ampleur de la documentation disponible en ligne, coût, etc.

Quoi qu'il en soit, peu importent les raisons qui vous ont poussés à lire ce cours, nous sommes bien là pour apprendre le Java EE ! ;)

  • Java EE est une extension de la plate-forme standard Java SE, principalement destinée au développement d'applications web.

  • Internet désigne le réseau physique ; le web désigne le contenu accessible à travers ce réseau.

  • Pour interagir avec un site web (le serveur), l'utilisateur (le client) passe par son navigateur.

  • À travers le protocole HTTP, le navigateur envoie des requêtes au serveur et le serveur lui renvoie des réponses :

    • le travail du serveur est de recevoir des requêtes, de générer les pages web et de les envoyer au client.

    • le travail du navigateur est de transmettre les actions de l'utilisateur au serveur, et d'afficher les informations qu'il renvoie.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite