• 15 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Configurez l'adresse du site

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Pour donner un aspect professionnel au site, vous allez très probablement devoir acheter un nom de domaine pour votre client. Le nom de domaine correspond à l'adresse de votre site. Par exemple :

  • macuisineprovencale.com

  • chien-collier.com

  • superpose.fr

  • etc.

Ces noms de domaines sont, pour la quasi-totalité, payants. Il y en a qui coûtent quelques euros par an, d'autres entre 10 et 20€ / an et d'autres parfois plus de 100€ / an. Tout dépend de l'extension (.com, .org...).

À ce sujet, vous avez le choix. Il y a le .travel, le .paris, le .dentist... Mais cela peut perturber. Je vous recommande de jouer la sécurité avec une extension connue. En fait, vous devriez vous concentrer sur ces extensions :

  • .fr : un site clairement orienté pour le marché français (ou .be pour la Belgique, .ma pour le Maroc, etc.)

  • .com : le choix par défaut que je vous conseille si vous hésitez

  • .org : pour des associations et organismes à but non lucratifs

Il faut que le nom de domaine soit libre bien entendu ! S'il est déjà pris, vous pouvez en théorie le racheter à son propriétaire mais cela risque de vous coûter beaucoup plus cher (de quelques centaines à plusieurs milliers ou dizaines de milliers d'euros). Préférez un nom de domaine libre dans la mesure du possible.

Où acheter un nom de domaine ?

Chez un registrar. Il en existe beaucoup :

À vous de choisir le registrar qui vous convient le mieux. Au final cela revient de toute façon un peu au même. 😉

Le registrar vous permet systématiquement de tester la disponibilité du nom de domaine, comme ici sur Gandi :

Test de la disponibilité d'un nom de domaine sur Gandi
Test de la disponibilité d'un nom de domaine sur Gandi

Certains hébergeurs WordPress, comme Themecloud, incluent automatiquement un nom de domaine "gratuit" dans leurs offres d'hébergement payantes. Ce sera probablement la solution la plus simple pour nous de façon générale.

Un nom de domaine gratuit est inclus sur Themecloud sur l'offre annuelle
Un nom de domaine gratuit est inclus sur Themecloud sur l'offre annuelle

Configurer le nom de domaine pour SuperPose

Dans notre cas, nous avons de la chance : le nom de domaine superpose.fr est disponible !

Étant donné que je n'ai pas pris l'offre d'abonnement annuelle sur Themecloud, j'ai choisi d'acheter un nom de domaine sur Gandi. Il faudra donc faire pointer le nom de domaine de Gandi vers Themecloud pour rediriger correctement vers notre site. On doit faire ce qu'on appelle la configuration DNS.

Pour cela, sur Gandi, il faut cliquer sur le nom de domaine qu'on a acheté et demander ensuite à éditer la zone (c'est le fichier qui indique vers quel serveur le domaine doit pointer) :

Changement de zone sur Gandi
Changement de zone sur Gandi

Il y a une interface "standard" et une interface "expert". Vous vous doutez que je vais simplement choisir l'interface "standard". 😜

Ajout et modification de zones sur Gandi
Ajout et modification de zones sur Gandi

Comment savoir quelles valeurs indiquer dans ce tableau ? Themecloud nous donne toutes les indications pour configurer la zone DNS :

Themecloud nous indique quelles informations ajouter dans la zone DNS
Themecloud nous indique quelles informations ajouter dans la zone DNS

Ici, on voit qu'il faut créer 4 entrées : 2 entrées de type CNAME et 2 entrées de type A. On peut faire ça depuis l'interface de Gandi. Ici par exemple il faudra éditer la zone A sur l'hôte "@" (puisque cette ligne existe déjà), en ajouter une seconde et créer 2 champs CNAME.

Sachez qu'une fois le domaine configuré, il faut parfois attendre jusqu'à 24h pour que les changements soient pris en compte. On dit en effet que le nouveau fichier de zone se "propage" à travers internet. Soyez donc patients ! 🕝

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite