Mis à jour le jeudi 8 octobre 2015
  • 40 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Retour sur la personnalisation

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans la première partie de ce cours, nous avons commencé à personnaliser notre environnement de travail : thèmes, bibliothèques, barre des tâches... Nous avons vu bon nombre de choses mais, comme vous pouvez vous en douter, il en reste encore beaucoup à découvrir. Maintenant que vous avez appris à manipuler quelques logiciels (plus élaborés que le Bloc-notes) et avez branché quelques appareils à votre ordinateur, nous allons pouvoir découvrir d'autres moyens de personnalisation.

Pour commencer, nous verrons comment interagir avec les icônes de la zone de notification. J’espère que vous vous souvenez où elle se trouve ! ;) Mais si voyons, c’est la partie en bas à droite de l’écran, dotée d’une horloge. Selon la configuration par défaut de votre ordinateur, vous y voyez tout un tas d’icônes (parfois malheureusement inconnues) ou au contraire seulement quelques-unes. Nous allons voir comment personnaliser tout cela.

Nous nous intéresserons ensuite au comportement que doit avoir l’ordinateur lorsque vous y brancher un appareil externe (APN, caméra vidéo, baladeur, clé USB, etc.). Doit-il ouvrir un logiciel particulier automatiquement ? Doit-il ouvrir l’explorateur Windows pour voir les fichiers contenus dans l’appareil ? Ou au contraire, doit-il ne rien faire ? Nous verrons toutes ces possibilités. Enfin, nous verrons comment définir les programmes par défaut de l’ordinateur. Quel logiciel doit être utilisé pour quelle tâche (Internet, musique, etc.) ou pour quel type de fichier.

Bref, nous avons de quoi faire ! A la fin de ce chapitre, il n’y aura plus beaucoup de zone d’ombre dans la personnalisation de votre système. Et tant mieux, car n’oubliez jamais : c’est l’ordinateur qui doit s’adapter à l’Homme, pas l’inverse. ;)

Personnaliser la zone de notification

Petits rappels

Nous avons parlé de la zone de notification dès la première partie de ce cours. Pour mémoire, cette zone se situe en bas à droite de l’écran et ressemble à ceci :

La zone de notification

La zone de notification contient trois parties :

  • à droite, une horloge vous donne la date et l’heure du système ;

  • au centre, toute une série d’icônes de notifications dont nous allons reparler ;

  • à gauche, une petite flèche permettant de faire apparaitre d’autres icônes.

En cliquant sur cette petite flèche

Afficher la zone masquée de la zone de notification

, la zone masquée apparaît :

Zone masquée démasquée !

Il est possible de déplacer les icônes de notification au sein de leur zone, à l’aide d’un simple glisser-déposer (tout comme pour les icônes de la barre des tâches) :

Déplacer une icône de la zone de notification

Personnalisations de la zone de notification

Pour personnaliser plus finement la zone de notification, cliquez sur le lien Personnaliser... qui se trouve dans la zone masquée, ou bien utilisez le clic-droit et sélectionnez Personnaliser les icônes de notification :

Personnaliser la zone de notification

Les paramétrages de personnalisation vont avoir lieu dans la fenêtre qui s’ouvre alors.

Toujours afficher toutes les icônes

Commençons tout doucement en voyant comment s’affranchir de la petite flèche et ainsi afficher toutes les icônes de notification. En bas de la fenêtre ouverte précédemment, une case à cocher permet de faire ce choix :

Toujours afficher les icônes et les notifications sur la barre des tâches

Si la case est cochée, toutes les icônes apparaissent :

Toutes les icônes affichées

Dans le cas contraire, seules certaines icônes sont affichées et les autres sont reléguées dans la zone masquée :

Certaines icônes sont masquées

Cette dernière configuration permet de gagner beaucoup de place à l’écran, place qui peut alors être utilisée pour la barre des tâches. Si vous avez un grand écran, il n’y aura pas beaucoup de différence (si ce n’est que toutes ces icônes ne sont pas forcément très belles à voir). Mais dans le cas de petits écrans (les ordinateurs portables par exemple), alors ce gain de place peut se révéler très confortable. À vous de voir.

Choisir les icônes à masquer

Si vous avez opté pour le masquage des icônes de notification, seules quelques-unes d’entre elles sont visibles en permanence. Mais manque de chance, l’icône de l’antivirus (comme Avira :

Avira

) se trouve dans la zone masquée alors que vous voudriez l’avoir toujours à l’œil (ceci n’est bien sûr qu’un exemple). Heureusement, il est possible de choisir où positionner (dans la zone masquée ou non) chaque icône.

Dans la fenêtre de personnalisation de la zone de notification (ouverte précédemment), chaque icône dispose d’une liste déroulante afin de choisir son comportement :

Afficher uniquement les notifications

Les choix de la liste déroulante sont les suivants :

  • Afficher l’icône et les notifications : L’icône est affichée en permanence dans la zone de notification (elle n’est donc pas dans la zone masquée).

  • Masquer l’icône et les notifications : L’icône est dans la zone masquée et n’apparaît jamais dans la zone de notification.

  • Afficher uniquement les notifications : L’icône est dans la zone masquée par défaut mais elle apparaît dans la zone non-masquée chaque fois qu’une notification survient pour cette icône.

Ne l’oublions pas : la zone de notification sert à... notifier. Autrement dit, elle sert à nous avertir d’un évènement, d’une alerte, etc. Windows s’en sert pour communiquer avec nous sans trop nous déranger pendant notre travail. En effet, mieux vaut une petite notification dans cette zone qu’une énorme fenêtre qui apparaîtrait d’un seul coup à l’écran. Grâce à l’option Afficher uniquement les notifications, il est donc possible de masquer une icône, tout en lui permettant d’apparaître de temps en temps, lorsqu’elle a quelque chose à nous dire. Par exemple, voici une notification de Windows Update :

Notification de Windows Update

Pour reprendre mon exemple de l’icône d’Avira, si je veux l’avoir toujours sous les yeux, je choisis l’entrée Afficher l’icône et les notifications :

Icône affichée

Ainsi, cette icône sera toujours présente, même en l’absence de notification.

Activer ou désactiver les icônes systèmes

Nous venons de voir comment masquer des icônes. Voyons à présent comment les supprimer totalement afin qu’ils n’apparaissent plus du tout (ni dans la zone de notification, ni dans la zone masquée).

On peut diviser les icônes de notification en deux catégories :

  • les icônes de Windows 7 (l’icône de batterie, de volume, de réseau, etc.), appelées les icônes systèmes ;

  • AviraVirtual CloneDrive

    les icônes des logiciels installés (tels que Avira

    ou Virtual CloneDrive

    dont nous avons parlé plus tôt).

La présence des icônes de logiciels dépendent de la façon dont ces logiciels sont conçus. Pour les supprimer totalement de la zone de notification, il faut regarder du côté des options du logiciel concerné.

En revanche, il est plus facile d'agir sur les icônes systèmes. Celles-ci dépendant uniquement de Windows et non d'un logiciel externe, nous avons plus de contrôle sur elles. Dans la fenêtre de personnalisation de la zone de notification, cliquez sur le lien

Activer ou désactiver les icônes systèmes

pour faire apparaitre ce menu :

Icônes systèmes

Vous avez le choix, pour chaque icône système, entre les états Activé et Désactivé. L’état Désactivé correspond bien sûr à la suppression complète de l’icône de la zone de notification (masquée ou non). À tout moment, vous pouvez activer ou désactiver ces icônes : une désactivation n’est pas définitive. Notez enfin que vous avez la possibilité de masquer la date et l’heure dans ce même menu.

Voilà ce que nous pouvions dire sur la personnalisation de la zone de notification. Comme d’habitude, vous êtes seul maître à bord : faites vos propres choix selon vos habitudes. Passons à présent à la personnalisation des programmes de l’ordinateur.

Les options d’exécution automatique

À partir de maintenant et jusqu’à la fin de ce chapitre, nous allons nous intéresser aux programmes installés sur l’ordinateur. Il n’est pas question ici de les personnaliser un à un (cela doit se faire dans chaque logiciel et chacun nécessiterait un tuto complet) mais de paramétrer leur comportement au sein de l’ordinateur.

Tous les menus que nous allons voir maintenant sont accessibles via le menu Démarrer, par le lien Programmes par défaut :

Programmes par défaut

La fenêtre suivante (qui n'est autre qu'une partie du panneau de configuration) apparaît :

Programmes par défaut

Commençons avec les options d’exécution automatique. Ces options permettent de réaliser certaines actions automatiquement, lorsqu’un média est inséré dans l’ordinateur. Cliquez donc sur le lien Modifier les paramètres de la lecture automatique.

Dans ce menu, vous allez pouvoir paramétrer, pour chaque "insertion de média", quelle action doit être réalisée :

Paramètres de la lecture automatique

Qu’entends-tu par "insertion de média" ? Insérer un CD audio ou un DVD je vois, mais que signifie l’"insertion" de fichiers images, vidéo ou audio ?

En effet, on comprend bien ce que signifie "insérer un CD ou un DVD" (film, musique, jeux, etc.). Les lignes du menu ci-dessus concernant les fichiers représentent en réalité l’insertion de supports externes contenant de tels fichiers. Par supports externes, je veux parler des clés USB, des baladeurs numériques ou encore des disques durs externes. Bref, tout élément externe à l’ordinateur et qui est susceptible de contenir de tels fichiers.

Parmi, les entrées les plus intéressantes de ce menu, notons les suivantes :

  • CD audio et films DVD : La plupart du temps, on insère de tels disques dans l’ordinateur dans le but de les lire. Il peut donc être judicieux de choisir l’action Lire avec Windows Media.

  • images, fichiers vidéo et audio : De la même façon, il peut être intéressant de lancer le lecteur Windows Media pour lire directement ces fichiers (depuis une clé USB par exemple). Mais il peut également être utile de choisir l’action Ouvrir le dossier et afficher les fichiers avec Explorateur Windows. Cela vous permettra d’ouvrir automatiquement le support externe afin de gérer son contenu.

  • contenus mixtes : L’entrée contenu mixte correspond à l’insertion de support externe contenant plusieurs types de fichiers différents. C’est typiquement le cas des clés USB, qu’on choisit généralement d’ouvrir avec l’explorateur Windows.

  • CD et DVD vierge : Pour ces entrées, les actions de gravure Graver un CD audio avec Lecteur Windows Media et Graver les fichiers sur un disque avec Explorateur Windows seront probablement les plus logiques. Vous noterez la différence entre les deux types de gravure : disque audio ou disque de données, comme nous l’avons vu dans un chapitre précédent.

Dans tous les cas, l’action Ne rien faire est possible. Si vous n’aimez pas que votre ordinateur exécute des choses tout seul, vous préférerez sans doute cette option. Enfin, l’action Toujours me demander permet d’obtenir la fenêtre suivante, qui vous donne le choix (ici par exemple, lors de l’insertion d’un CD audio) :

Lecture automatique d'un CD

C’est un juste milieu entre l’exécution automatique brutale et l’inactivité complète. Un choix que je conseille, personnellement.

Passons à présent, si vous le voulez bien, aux programmes par défaut qui doivent être utilisés sur l’ordinateur.

Les programmes par défaut

Vous souvenez-vous des types de fichiers ? Nous en avions parlé dans la première partie, en énonçant cette règle simple : le type d’un fichier est défini par son extension. Ainsi, un fichier dont l’extension est ".txt" est un fichier de type "texte", un fichier ".docx" est un fichier de type "Word", etc.

Que viennent à nouveau faire ici les extensions de fichiers ? Eh bien tout simplement parce que c’est sur elles que se base Windows pour savoir quel logiciel utiliser lorsque vous ouvrez un fichier (c'est-à-dire, lorsque vous double-cliquez dessus).

docx dans Word et txt dans le Bloc-notes

Je vous propose ici de voir comment choisir le logiciel à ouvrir pour telle ou telle extension. Si par exemple, vous voulez ouvrir tous vos fichiers ".txt" avec le logiciel WordPad (un autre logiciel de traitement de texte), alors vous pourrez le paramétrer ici. En double-cliquant sur un fichier ".txt", ce ne sera plus le Bloc-notes mais bien WordPad qui sera lancé.

Pour un programme donné, choisir les extensions à ouvrir

Pour commencer, rendez-vous dans le menu Démarrer, lien Programmes par défaut :

Programmes par défaut

. Choisissez ensuite le menu Configurer les programmes par défaut :

Configurer les programmes par défaut

La fenêtre qui s’ouvre alors est composée de la manière suivante :

  • à gauche, la liste de vos programmes ;

  • lorsque vous sélectionnez un programme de la liste, une petite description de ce dernier s’affiche dans la partie de droite.

Ci-dessous un exemple avec la Visionneuse de photos Windows :

Description de la visionneuse de photos

Pour chaque programme de la liste, vous allez donc pouvoir déterminer quelles sont les extensions de fichier associées. Pour cela, cliquez sur le bouton Choisir les paramètres par défaut pour ce programme :

Extensions à ouvrir dans la visonneuse de photos

Sur la capture d’écran ci-dessus, on peut voir que tous les types de fichiers sont sélectionnés (sauf un, le .gif). Cela signifie que tous ces fichiers seront ouverts par défaut avec le logiciel sélectionné, la Visionneuse de photos Windows.

Pour ce qui est du .gif, non coché, la colonne Paramètres par défaut actuels nous indique que c’est le logiciel Internet Explorer qui, pour l’instant, est le logiciel par défaut pour cette extension. Si ce choix ne vous convient pas, vous pouvez tout à fait le changer ici.

Une fois votre choix d’extension effectué, vous pouvez valider grâce au bouton

Enregistrer

.

Pour un type de fichier donné, choisir le programme à utiliser

Nous venons de voir comment associer des extensions à un programme donné. Voyons à présent la même notion, mais dans l’autre sens : associer un programme à une extension donnée. Pour ce faire, il faudra choisir le menu suivant :

Associer un type de fichier ou un protocole à un programme

Cette fois, ce n’est pas une liste de programme mais une (très) longue liste d’extensions qui est affichée :

Associer un logiciel à une extension donnée

Pour chaque extension (c'est-à-dire pour chaque type de fichier), la colonne Paramètres par défaut actuels indique le programme associé. Vous pouvez changer ce programme à l’aide du bouton

Changer le programme...

.

Ne pas utiliser le programme par défaut pour un fichier

Bien, vous avez donc choisi tous vos programmes par défaut et vous êtes sûr de votre choix. Vous avez par exemple associé les fichiers ".txt" au Bloc-notes (ce qui est le choix par défaut). Seulement voilà, il vous prend soudain l’envie d’ouvrir un fichier ".txt" avec un autre logiciel tel que WordPad (pour l’exemple) ! Vous ne voulez pas le faire avec tous les fichiers mais avec un seul, ponctuellement. Une méthode possible pour cela serait de retourner dans les menus précédents et de changer le programme par défaut de l’extension ".txt". Un peu lourd, vous ne trouvez pas ? D’autant qu’il faudra faire cette manipulation à chaque fois que vous voulez changer de programme (passer de WordPad au Bloc-Notes et inversement).

Heureusement, il est tout à fait possible (et simple) d’utiliser un autre programme que le programme par défaut pour ouvrir un fichier. C’est encore une fois le menu contextuel qui va nous sauver la mise. Faites un clic-droit sur le fichier à ouvrir et choisissez le programme voulu dans le sous-menu Ouvrir avec :

Ouvrir avec

Dans mon cas, je sélectionne WordPad afin d'ouvrir mon fichier avec ce logiciel, plutôt qu'avec son programme par défaut (le Bloc-Notes).

Si le programme voulu n’est pas dans le sous-menu Ouvrir avec, cliquez sur l’entrée Choisir le programme par défaut... pour avoir accès à plus de possibilités :

Ouvrir avec

La liste est décomposée en deux groupes : les Programmes recommandés et les Autres programmes. Attention, il y a peu de chance que ces derniers soient utiles pour votre fichier. Vous pouvez essayer, mais vous risquez de rencontrer des erreurs (rien de bien méchant cela dit, juste l’impossibilité d'ouvrir le fichier correctement).

Notez la petite case à cocher présente sous la liste : elle permet d'associer l'extension du fichier sélectionné au programme choisi. Cela est équivalent à ce que nous avons vu dans le menu Associer un type de fichier ou un protocole à un programme. Pour ouvrir un fichier avec un autre logiciel que le logiciel par défaut ponctuellement, ne cochez pas cette case.

Vous avez pu vous en rendre compte : les différentes personnalisations évoquées dans ce chapitre ne sont pas aussi simples que celle vues dans la première partie du tutoriel. Voilà pourquoi nous les avons abordées si tard dans le cours. Je ne voulais pas vous parler de la zone de notification avant que vous ayez eu le temps de la côtoyer un minimum. Vous auriez été bien avancé de savoir que l’on pouvait masquer des icônes avant même de savoir plus précisément à quoi elles servaient. De la même manière, je ne pouvais pas vous parler des programmes par défaut avant de vous expliquer la notion de type de fichiers.

Ces personnalisations sont très importantes car elles vous permettent de vous approprier votre ordinateur. Le but est que son utilisation soit la plus agréable et la plus efficace possible. C'est aussi comme ça qu'on prend goût à l'informatique ! :) Une zone de notification qui prend toute la place sur la barre des tâches est un bon exemple de contre-emploi à éviter : non seulement c'est laid (il faut bien le dire), mais en plus vous risquez de ne plus voir les notifications noyées au milieu de toutes ces icônes plus ou moins inutiles.

Vous n'avez peut-être pas encore beaucoup de logiciels sur votre ordinateur, mais plus vous en installerez, plus la problématique du choix des programmes par défaut sera importante. Vous connaissez par exemple le lecteur Windows Media pour écouter de la musique, mais il est loin d'être le seul logiciel permettant cela (et il n'est surement pas le meilleur, quoi que cela reste très subjectif). Si votre préférence va à un autre logiciel, il faudra bien associer vos MP3 à ce nouvel outil.

Dans le chapitre suivant, nous allons cultiver notre jardin...

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite