• 20 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours existe en livre papier.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Le navigateur

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Naviguer sur le Web. Quelle belle image, vous ne trouvez pas ? Ne pas la garder pour le langage courant aurait été dommage ! Le nom du logiciel que nous utilisons pour aller sur Internet s'appelle un navigateur . Dans cette partie, c'est sur ce type de logiciel que nous allons nous pencher.

Savez-vous par exemple que vous avez un vaste choix de navigateurs et que celui que vous utilisez par défaut n'est peut-être pas le plus adapté à vos besoins ?

Ah ! Je vois que ça vous intéresse d'un seul coup ! ;) Bonne navigation !

Un navigateur, des navigateurs

Un navigateur...

J'ai souvent entendu des personnes confondre navigateur et sites Web. Attention : le navigateur est le logiciel qui vous permet de visiter les sites. C'est l'outil.

Mais le navigateur ne permet pas seulement de visiter des pages Web ! Il permet aussi de gérer la façon dont on navigue. Que cela veut-il dire ? Voici, entre autres, quelques possibilités offertes par un navigateur :

  • définir une page d'accueil précise au démarrage du navigateur ;

  • enregistrer l'adresse des pages les plus visitées afin de ne pas avoir à les retaper à chaque fois ;

  • ouvrir plusieurs pages à la fois grâce aux onglets ;

  • parcourir son historique de navigation ;

  • etc.

Il y en a beaucoup d'autres ! Mais après, tout dépend du navigateur que vous utilisez... Car oui, il existe plusieurs navigateurs !

... des navigateurs !

Lorsque vous achetez un ordinateur, celui-ci est la plupart du temps équipé de Windows. Microsoft, éditeur de Windows, ne se gêne pas pour y installer par défaut son navigateur maison, Internet Explorer, au grand dam de ses concurrents. Vous connaissez sûrement son icône :

Logo IE
Logo IE

Mais IE est loin d’être le seul navigateur du marché, il en existe des dizaines ! Les concurrents de Microsoft sur ce marché ont vite fait de se rebeller et leurs voix ont fini par être entendues : désormais, Windows propose un écran de choix de navigateur, sous la forme d'une application Metro. Vous trouverez sa tuile sur l'écran Démarrer :

Tuile de l'application de choix du navigateur
Tuile de l'application de choix du navigateur

Cette application a dû se lancer automatiquement lors du démarrage de l'ordinateur. Peut-être l'avez-vous déjà croisée ? Voici la liste des navigateurs proposés (notez qu'ils sont présentés dans un ordre aléatoire) :

Application de choix du navigateur
Application de choix du navigateur

Je vous redonne la liste et les liens de téléchargement ci-dessous car le choix du navigateur est vraiment quelque chose d'important et je ne voudrais pas que vous passiez à côté :

Internet Explorer (Microsoft)
Internet Explorer (Microsoft)

Internet Explorer (IE) est le navigateur le plus utilisé au monde : environ un internaute sur trois l'utilise. Cette position dominante est en grande partie dû au fait qu'IE est inclus par défaut à Windows. Pendant des années, sa domination était incontestable (atteignant les 95% de part de marché au début des années 2000). Mais la concurrence est rude. Point très intéressant pour Windows 8 : IE est hybride Metro / Bureau. Nous reparlerons de ce point plus bas.

Firefox (Mozilla Foundation)
Firefox (Mozilla Foundation)

C'est Firefox, édité par la fondation Mozilla, qui a révolutionné le monde des navigateurs dans les années 2000, alors que Microsoft dormait sur ses lauriers avec Internet Explorer. Les innovations qu'il a apportées ont changé notre façon de naviguer sur le Web, la rendant plus rapide, plus facile et plus sécurisée. En particulier, Firefox présente un système d'extensions, permettant d'ajouter des fonctionnalités supplémentaires au logiciel (nous ne parlerons pas des extensions dans ce tutoriel, mais sachez que ça existe). Depuis, IE a rattrapé son retard et d'autres navigateurs ont fait leur apparition. La « guerre des navigateurs » fait aujourd'hui rage plus que jamais (tant mieux pour nous !).

Chrome (Google)
Chrome (Google)

Chrome est le navigateur Web édité par le géant Google. Il est beaucoup plus jeune que Firefox (la première version de Chrome est sortie fin 2008) mais a su rattraper son retard de façon assez fulgurante. Aujourd'hui, Firefox et Chrome sont à peu près autant utilisés l'un que l'autre (environ 25% des internautes). Tout comme Firefox, Chrome propose un très important nombre d'extensions. Il est réputé pour être très rapide (les pages se chargeraient plus vite) et très léger (il ne ralentirait pas l'ordinateur).

Opera (Opera Software)
Opera (Opera Software)

Opera est un navigateur doté d'une multitude de petites fonctionnalités sympathiques (telles qu'une « corbeille » à onglet par exemple). Malgré cela, sa part de marché ne dépasse pas les 3%.

Maxthon (Maxthon International Limited)
Maxthon (Maxthon International Limited)

Maxthon est édité par le chinois Maxthon International Limited. C'est probablement le moins connu de la liste, sa part de marché est dérisoire. Cela dit, il présente quelques fonctionnalités pratiques au quotidien, tel un bloc-notes intégré ou encore un mode « nuit » qui change l'intensité des couleurs pour moins fatiguer l'oeil lors de la lecture dans le noir.

(Les parts de marchés exprimées dans ce tableau datent de mars 2012.)

Comme vous pouvez le lire dans le tableau comparatif ci-dessus, certains navigateurs sont hybrides Metro/Bureau. Autrement dit, ils disposent d’une interface qui s’adapte selon que vous le lanciez depuis Metro ou depuis le Bureau. Au moment où j’écris ces lignes, seul IE est capable de cette petite prouesse, mais ses concurrents ne devraient pas tarder à suivre (Mozilla et Google ont déjà annoncé travailler dessus pour Firefox et Chrome). C’est un critère important si vous souhaitez naviguer sur le Web depuis une tablette tactile.

Je me garderai bien de vous dire quel est le meilleur navigateur car… cette réponse n'existe pas ! Je ne vous donnerai même pas ma préférence personnelle ! En fait, personne n'est d'accord sur la question. Les débats sur le sujet sont sans fin... Mais pas de panique, sachez que quel que soit le navigateur que vous choisirez, il vous suffira amplement pour une navigation « normale » sur le Web. Si vous avez des besoins très précis (comme peuvent en avoir les entreprises) alors la question pourra se poser. Mais ce n'est pas le but de ce cours.

Votre choix est fait ? Vous pouvez télécharger et installer n’importe lequel de ces navigateurs gratuitement. L'installation est très simple et si vous avez suivi la première partie de ce tutoriel, vous ne devriez pas être dépaysés. Comme d'habitude, faites bien attention à lire tout ce qui apparaît à l'écran et à faire les meilleurs choix selon vos besoins. Par exemple, on vous demandera peut-être si vous souhaitez installer une barre d'outils supplémentaire. En général, il est préférable de répondre non à ces questions.

Dans la suite de ce chapitre, je vais vous expliquer le fonctionnement général d'un navigateur. Mais il serait ennuyeux (pour vous comme pour moi) et inutile de présenter cela… cinq fois ! Je vais donc me contenter de l'un des cinq navigateurs : Internet Explorer. Comment ça « pourquoi celui-ci » ? Eh bien parce que j'ai envie ! C'est moi qui écris de toute façon. ;)

L'interface du navigateur

Intéressons-nous maintenant à l'interface du navigateur. Selon celui que vous avez choisi et selon que vous l’ayez lancé côté Bureau ou côté Metro (dans le cas d’un navigateur hybride), vous n'aurez pas exactement les mêmes écrans que sur les captures qui vont suivre. Ce n'est absolument pas un problème et je dirais même que c'est une bonne chose : cela vous forcera à vous repérer dans votre propre environnement. ;)

La barre d'adresse

La partie de l'interface la plus importante de votre navigateur est la barre d'adresse :

La barre d'adresse
La barre d'adresse

Vous l'avez deviné (et probablement déjà testé), c'est ici que vous entrerez l'adresse du site à visiter. Ne vous rappelle-t-elle pas la barre d'adresse de l'Explorateur Windows ? :) C'est exactement le même principe : elle vous permet de vous rendre quelque part (sur un site en l'occurrence) mais aussi de vous renseigner sur... où vous êtes.

Au début de l'adresse, on retrouve le protocole dont je vous parlais dans le premier chapitre de cette partie : http, ou https pour un site sécurisé (achats en ligne, impôts, banques, etc.). J'attire d'ailleurs votre attention sur ce point ! Lorsque vous visitez un site en https, le navigateur vérifie que la sécurité est bien faite (il se base pour cela sur ce qu'on appelle le certificat du site). S'il ne rencontre pas de problème, il va en général vous l'indiquer en vert. IE, par exemple, colore toute sa barre d'adresse :

Barre d'adresse lors de la visite d'un site sécurisé (https)
Barre d'adresse lors de la visite d'un site sécurisé (https)

Ceci n'est pas anodin ! Lors d'un achat en ligne, si cette indication n'est pas présente : fuyez ! Un paiement en ligne doit toujours être sécurisé, sans quoi il existe un risque pour vos coordonnées bancaires.

Les boutons Suivant et Précédent

Lorsqu'on visite une page, il arrive qu'on clique un peu partout sans se poser (assez) de questions. Au final, il est fréquent de vouloir « revenir en arrière ». Autrement dit, de vouloir retourner à la page précédant notre dernier clic malencontreux. Pour cela, il existe des boutons très pratiques, les boutons Précédent et Suivant :

Boutons Précédent et Suivant
Boutons Précédent et Suivant

Le bouton Précédent (flèche vers la gauche) sert à revenir à la page précédente. Son voisin, le bouton Suivant, est beaucoup moins utilisé : il ne sert qu’après avoir cliqué une première fois sur le bouton Précédent, pour (re)revenir à la page courante. Le reste du temps, il est grisé, comme ici.

Le bouton Rafraîchir

Dernier bouton commun à tous les navigateurs, le bouton Rafraîchir (dans le cas d’IE, il est inclus dans la barre d’adresse, mais ce n’est pas une règle générale) :

Bouton Rafraîchir
Bouton Rafraîchir

Il arrive parfois qu'on ait besoin de recharger la page visitée. On dit qu'on la « rafraîchit » (décidément, j'aime beaucoup ces métaphores informatiques).

Prenons l'exemple d'une page Web donnant les résultats d'un match de foot en direct. Pour actualiser le score, il faut bien recharger la page. Ce bouton (ou son équivalent au clavier la touche F5) peut alors être utilisé.

Cela dit, le Web évolue très vite ! De nos jours, la plupart des sites Web ayant besoin d'être réactualisés « en direct » de cette manière disposent de technologies qui rafraîchissent les pages automatiquement. Bref, ce bouton est de moins en moins utile (ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas le connaître ;) ).

Les onglets

Lorsqu'on navigue sur le Web, on visite rarement une seule page. Au cours de notre périple, et au fil des liens, on est souvent amené à ouvrir une nouvelle page sans vouloir fermer l'ancienne. Les navigateurs permettent de faire cela très facilement grâce aux onglets. Ces derniers permettent d'ouvrir plusieurs pages Web dans une même fenêtre de votre navigateur.

Ouvrir un nouvel onglet vierge

Pour ouvrir un nouvel onglet, cliquez sur le bouton situé à droite de votre (ou de vos) onglet(s) déjà ouvert(s) (ou bien utilisez le raccourci clavier Ctrl + t) :

Bouton Nouvel onglet
Bouton Nouvel onglet

Vous pouvez alors entrer l'adresse d'un autre site Web et naviguer en parallèle sur les deux sites.

À l’ouverture d’un nouvel onglet, certains navigateurs tels qu’IE ou Chrome proposent des liens vers les sites les plus souvent visités :

Pages les plus visitées à l'ouverture d'un onglet
Pages les plus visitées à l'ouverture d'un onglet
Ouvrir un lien dans un nouvel onglet

Bien souvent, c'est au cours de la navigation qu'on souhaite ouvrir un nouvel onglet. Par exemple, vous tombez sur un lien super intéressant à ouvrir absolument, mais vous ne voulez pas arrêter la lecture de la page en cours pour autant. Eh bien faites un clic droit sur le lien et choisissez Ouvrir dans un nouvel onglet (ou, selon votre navigateur, quelque chose s'en approchant). Ce lien tellement intéressant va alors s'ouvrir dans un autre onglet.

Deux onglets ouverts
Deux onglets ouverts

Pour ouvrir plus rapidement un lien dans un nouvel onglet, vous pouvez également utiliser un clic dont nous n'avons pas parlé jusqu'ici : le clic-molette. Il faut pour cela appuyer sur la molette de votre souris (sans la faire rouler). En cliquant de cette façon sur un lien, celui-ci sera ouvert dans un nouvel onglet.

Comme dit plus haut, l'interface de votre navigateur diffère peut-être quelque peu de celle présentée ici. Voici par exemple à quoi ressemblent les onglets dans Chrome et dans la version Metro de IE :

Les onglets dans le navigateur Chrome
Les onglets dans le navigateur Chrome
Les onglets dans Internet Explorer lancé côté Metro
Les onglets dans Internet Explorer lancé côté Metro

Si vous utilisez un autre navigateur, je vous invite à chercher les équivalents des éléments vus ici, ce sera un bon exercice. :)

Les favoris

Abordons maintenant une des fonctionnalités les plus utilisées des navigateurs : les favoris. Les adresses Web, c'est bien beau mais c'est un peu long à taper. Pour des sites qu'on visite très régulièrement, cela devient vite énervant. Heureusement, les navigateurs peuvent se souvenir de nos sites préférés (d'où le nom de favoris ;) ) afin de nous dispenser de taper leurs longues adresses. Après avoir ajouté un site à vos favoris, ce dernier sera alors accessible d'un simple clic. Voyons tout de suite comment faire.

Ajouter un favori

Les favoris, c'est génial : pas besoin de taper l'adresse d'un site pour y accéder ! Pour enregistrer un site Web comme favori, la première étape consiste à se rendre sur le site en question, en passant par un moteur de recherche ou bien en tapant son adresse (ce sera alors la dernière fois que vous l’entrerez à la main ;) ). Par exemple, voyons comment ajouter aux favoris la page de ce tutoriel (juste pour l'exercice). Une fois la page chargée, cliquez sur la petite étoile située en haut à droite de l’interface du navigateur :

Bouton Étoile des favoris
Bouton Étoile des favoris

Un panneau latéral de ce type apparaît (encore une fois, la présentation peut varier selon votre navigateur) :

Centre des favoris
Centre des favoris

Ce panneau s’appelle le Centre des favoris. Il contient trois onglets : Favoris, Flux (nous n’en parlerons pas ici) et Historique (celui-ci, on en parlera dans quelques minutes). Pour l’instant, restons dans l’onglet Favoris.

Cliquez sur le bouton Ajouter aux Favoris pour ouvrir la fenêtre suivante :

Fenêtre d'ajout d'un favori
Fenêtre d'ajout d'un favori

Deux informations importantes sont à renseigner :

  • le nom de votre favori ;

  • le dossier dans lequel vous mettez votre favori.

Le nom du favori est le nom qui désignera votre site Web à l'avenir. Dans mon exemple, je choisis de laisser le nom proposé automatiquement (il est souvent satisfaisant) : « Le navigateur ». Notez que les caractères spéciaux comme les espaces ou les accents sont acceptés.

Pour ce qui est du dossier, il y a une petite subtilité que nous allons voir dans quelques instants. ;) Pour le moment, entrez simplement le nom de votre favori et cliquez sur le bouton Ajouter. Votre site Web préféré est alors accessible dans le panneau latéral :

Favori ajouté !
Favori ajouté !

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur son nom pour l’ouvrir dans l’onglet en cours. Si vous souhaitez l’ouvrir dans un nouvel onglet (et ainsi éviter de perdre la page en cours), cliquez sur la petite flèche qui apparaît au survol de la souris :

Ouvrir l'un des favoris dans un nouvel onglet
Ouvrir l'un des favoris dans un nouvel onglet

Et si j’ai lancé IE côté Metro ?

Il est également possible d'ajouter un site aux favoris côté Metro, il suffit de cliquer sur le bouton en forme de punaise :

Ajouter un site aux favoris depuis Metro
Ajouter un site aux favoris depuis Metro

Les favoris sont alors partagés entre la version Bureau et la version Metro de IE.

Il est également possible d'épingler un site à l’écran d’accueil grâce au bouton correspondant sur l'image ci-dessus :

Épingler un site à l'écran d'accueil
Épingler un site à l'écran d'accueil

Cette fois, la page est ajoutée sous forme de tuile à l’écran Démarrer (ou écran d'accueil, c'est la même chose), comme s’il s’agissait d’une application ou d’un logiciel :

Page épinglée à l'écran Démarrer
Page épinglée à l'écran Démarrer

Organiser ses favoris

Au bout de quelques temps d'utilisation de votre navigateur, vous vous retrouverez (c’est certain) avec beaucoup de favoris ! À tel point que taper une adresse Web deviendra... rare ! :) Dans ces conditions, pour que cela reste « pratique », trier et classer ses favoris devient une nécessité. Heureusement, les navigateurs ont tout prévu.

Les favoris, c'est comme les fichiers, on peut les mettre dans des dossiers !

Histoire de vous organiser, vous pouvez créer des dossiers pour vos favoris. Pour cela, rendez-vous dans le Centre des favoris et cliquez sur la petite flèche à droite de Ajouter aux Favoris avant de choisir Organiser les favoris :

Organiser les favoris
Organiser les favoris

Dans la fenêtre qui s’ouvre, vous pouvez alors créer de nouveaux dossiers, en renommer, en supprimer, etc. Vous pouvez également déplacer des favoris dans des dossiers déjà créés ou encore supprimer des favoris :

Fenêtre d'organisation des favoris
Fenêtre d'organisation des favoris

Par défaut, un dossier existe déjà : le dossier Volet des favoris. C’est un dossier un peu spécial dont nous parlerons dans quelques minutes. Pour le moment, n’hésitez pas à créer vos propres dossiers de favoris, à y mettre vos sites fréquemment visités, etc. Bref, personnalisez tout ça à votre image ! N'oubliez pas, c'est le navigateur qui doit s'adapter à vous, et non l'inverse. ;)

Le volet des favoris

Ajouter un favori dans ce menu comme on l'a vu précédemment, c'est bien mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus pratique ! L'idéal serait d'avoir un bouton, toujours accessible, qui permettrait de se rendre sur un site en un seul clic. Eh bien les navigateurs proposent une barre d’outils spécialement faite pour cela ! Pour l’afficher dans IE, il suffit de faire un clic droit dans la partie haute de l’interface et de cocher l’option Volet des favoris :

Afficher le volet des favoris
Afficher le volet des favoris

Le volet des favoris s’affiche alors sous forme d’une barre supplémentaire sous les onglets. Cette barre contient tous les favoris contenus dans le dossier Volet des favoris. Dans mon cas, j’y ai placé deux favoris :

Favoris dans le volet de navigation
Favoris dans le volet de navigation

Ainsi, ces deux favoris sont accessibles en permanence d’un seul clic. Notez l’emplacement du favori Un autre favori (je sais, je ne me suis pas foulé pour son nom). Celui-ci n’étant pas placé dans le dossier Volet des favoris, il n’apparaît pas dans la barre d’outils correspondante.

Enfin, sachez qu’il est tout à fait possible de mettre des dossiers dans le volet des favoris. Ici, j’ai mis tout le dossier Un autre dossier dans le volet :

Dossier dans le volet de navigation
Dossier dans le volet de navigation

Je vous encourage vivement à vous servir d'une telle barre de favoris (tous les navigateurs en comporte une). Cela vous simplifiera grandement la navigation sur le Web ! :)

L'historique

Dans le centre des favoris, nous avons vu qu’un onglet était nommé Historique : il est temps d’en parler. L’historique est une autre fonctionnalité commune à tous les navigateurs. Pas besoin d'aller chercher bien loin pour comprendre de quoi il s'agit : cet historique permet de retrouver tous les sites que vous avez visités au cours des jours, semaines ou mois passés.

Pour l’ouvrir, il vous faut donc cliquer là encore sur la petite étoile, mais choisir cette fois l’onglet Historique :

Historique de navigation d'Internet Explorer
Historique de navigation d'Internet Explorer

Ici, rien de bien compliqué, cliquez sur une catégorie (Aujourd'hui, Hier, etc.) pour l'ouvrir et découvrir l'ensemble des sites que vous avez visités au cours de cette période. L'historique est très pratique lorsque vous avez visité un site (un peu trop) rapidement et que vous souhaitez le retrouver.

La page de démarrage

Pour finir ce chapitre, j’aimerais vous présenter une option intéressante, là encore disponible quel que soit votre navigateur : le paramétrage de la page de démarrage. Comme son nom l’indique, cela vous permet de choisir quelle page lancer à l’ouverture du navigateur. Dans IE, ce réglage s’effectue dans les Options Internet, disponibles via le bouton en forme d’engrenage (à côté de l’étoile des favoris) :

Ouvrir les options Internet
Ouvrir les options Internet

De nombreuses options sont disponibles, mais nous ne nous contenterons que des sections Page de démarrage et Démarrage :

Options de démarrage
Options de démarrage

Ici, vous pouvez choisir l’adresse de la page à ouvrir au démarrage (si vous souhaitez ouvrir plusieurs onglets au démarrage, mettez une adresse par ligne). Juste en dessous, vous pouvez paramétrer IE pour qu’il se lance avec les onglets qui étaient ouverts la dernière fois que vous l’avez utilisé.

La page de démarrage par défaut étant une page Microsoft tout à fait inutile, n’hésitez pas à y mettre votre site préféré !

En résumé

  • Le navigateur est le logiciel permettant de visiter des pages Web.

  • Il existe plusieurs navigateurs, dont les cinq plus connus sont Internet Explorer, Chrome, Firefox, Safari et Opera. Le navigateur par défaut sur Windows 8 est Internet Explorer.

  • Certains navigateurs sont hybrides Metro / Bureau : ils adaptent leur interface selon qu'ils sont lancés côté Metro (via l'écran Démarrer) ou côté Bureau (via la barre des tâches). C'est le cas d'Internet Explorer.

  • Tout navigateur possède une barre d'adresse (permettant de joindre un site Web), des boutons précédent / suivant, ou encore un bouton pour rafraîchir la page.

  • Il est possible d'ouvrir plusieurs pages Web à la fois grâce aux onglets.

  • Pour pouvoir accéder à un site souvent visité en un seul clic, vous pouvez l'enregistrer dans vos favoris (aussi appelé signets ou marque-pages selon les navigateurs).

  • Vous pouvez tout à fait installer simultanément plusieurs navigateurs sur votre ordinateur, ce sont des logiciels comme les autres. Cela vous permettra de choisir celui que vous préférez.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite