Mis à jour le 11/07/2017
  • 15 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Partez à la chasse aux bugs

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

À ce stade, vous vous êtes déjà pas mal exercés à programmer. Vous avez jonglé avec les instructions, les boucles, les conditions ; vous avez compris à quoi tout ça pouvait servir. Mais aussi, sans doute, vous êtes-vous retrouvés confrontés à des difficultés inattendues… à des bugs peut-être ? Mais au fait, un bug, c'est quoi ? Peut-on l'éviter ?

C'est dans ce chapitre que vous trouverez des éléments de réponse à ces questions.

Qu'est-ce qu'un bug ?

« Bug », c'est un mot anglais qui signifie « insecte ».

Pour savoir pourquoi il y a un insecte dans mon programme, voici une petite vidéo produite par Universcience et Tralalère que vous pouvez même diffuser auprès des enfants et des jeunes que vous encadrez, ou serez amenés à encadrer.

Vous vous souvenez de Grace Hopper ? Nous avions parlé d'elle dans la première partie : eh oui, c'est aussi elle qui a popularisé le mot « bug », au sens de « dysfonctionnement informatique » ! Et puisqu’on parle du mot bug dans l’histoire, profitons-en pour aller encore plus loin : ce mot était déjà utilisé par Edison lui-même… Oui, oui, dans les années 1870. Aucun ordinateur à l’époque, bien entendu, n’a pu faire enrager ce cher Thomas avec des plantages intempestifs. Eh non… Ce sont bien des insectes, qui se glissaient dans ses inventions, attirés par la lumière, et qui provoquaient des perturbations dans ses expériences.

Évidemment, à chaque dysfonctionnement de votre programme, vous n’allez pas ouvrir l’ordinateur pour voir si une mite ne s’y serait pas coincée… mais vous connaissez à présent l’origine du mot “bug” !

Pour résumer et citer le Sépa de la vidéo, “quand un ordinateur fait n’importe quoi, on dit qu’il y a un bug”.

Cela ne vous rappelle-t-il pas le jeu du robot ? Souvenez-vous : à la fin de la vidéo, si vous la visionnez maintenant jusqu’au bout, le robot joué par Marie finit dans l’eau. L’ordinateur a beau être le plus parfait du monde, s’il y a une erreur dans la programmation, il exécutera quand même l’erreur et ne la corrigera pas tout seul…

Et des bugs de programmation, cela arrive tout le temps, même aux meilleurs informaticiens. Le tout est de savoir détecter et corriger ses bugs, voire ceux des autres.

Vous me voyez venir… Et oui, maintenant c’est à vous de corriger mes bugs. ;)

À vous de débugger !

Des bugs, il y en a de toutes sortes. Je vous propose de tenter de débugger cinq programmes qui ne fonctionnent pas correctement.

Pour chacun, une description sommaire indique ce que le programme doit faire. En le lançant, vous pourrez constater ce qu'il fait effectivement et, en cliquant sur « Voir à l'intérieur », vous pourrez lire comment il le fait.

À partir de là, à vous d'identifier le bug (ou les bugs !) et de le(s) corriger.

Mes projets buggés :

Et vous, avez-vous rencontré des bugs en réalisant vos premiers programmes Class’Code ? Peut-être vous est-il déjà arrivé de perdre votre lutin ? Ou de ne plus réussir à le faire bouger ? Ou encore de bloquer sur une condition qui ne marchait pas ? Voici, à toutes fins utiles, une page recensant quelques problèmes que vous pourriez rencontrer dans Scratch, et la manière de les résoudre : http://magicmakers.fr/tutoriels/debug

Faites bugger les autres !

Reste-t-il des bugs dans vos programmes que vous ne comprenez pas comment corriger ?

Voici le lien vers le studio de debug, contenant chacun des cinq programmes buggés ci-dessus : https://scratch.mit.edu/studios/1886228/

Ajoutez vos programmes buggés, en expliquant bien, dans la partie “Instructions”, ce que votre programme devrait faire et ce qui vous pose problème : peut-être que l’un des apprenants de Class’Code pourra vous aider ! À plusieurs, on est plus efficace…

Et si vous n’avez pas de programme buggé, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le studio quand même (vous pouvez même le suivre pour voir les nouveaux ajouts de programmes), vous pourrez certainement ainsi apporter de l’aide à d’autres personnes.

J’insiste : même si vous n’êtes pas sûr que les solutions que vous proposerez fonctionnent, suggérez-les quand même, ça pourra donner des idées à d’autres. ;)

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite