Mis à jour le lundi 30 octobre 2017
  • 4 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Cadrez un projet avec un cahier des charges

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

 

Le cahier des charges

Un cahier des charges est un document qui explique les besoins et les attentes du client. Ce dernier le rédige et l’envoie à la personne qui réalisera le projet : prestataire externe, agence ou développeur en interne. Le plus souvent, le prestataire externe questionne le client sur le cahier des charges pour être sûr d’avoir bien compris les attentes de son client. Le cahier des charges peut être modifié en conséquence afin d’y indiquer le budget, les contraintes éventuelles et les deadlines.

Quand les deux parties sont d’accord sur le contenu, elles signent un contrat qui se base sur le cahier des charges. C’est pourquoi un cahier des charges est dit contractuel. Le client peut se retourner contre le prestataire si ce dernier n’a pas réalisé ses engagements. À l’inverse, le prestataire peut poursuivre le client s’il ne respecte pas les conditions de paiement.

Le cahier des charges, un socle à toute relation !
Le cahier des charges : un socle !

Prenons un exemple. Disons que vous et moi travaillons dans une agence spécialisée dans les projets digitaux, Miroir Noir. La startup Pur Beurre vient de nous contacter :

De : colette@purbeurre.com

A : hey@miroirnoir.com

Objet : Plateforme pour amateurs de Nutella

Bonjour,

Nous sommes une jeune startup et nous aimerions réaliser une plateforme web pour nos clients. Ils viennent régulièrement dans le restaurant que nous avons fondé il y a quelques années, à Montmartre, et nous aimerions leur proposer un service complémentaire : Pur Beurre. Cette plateforme permettra à nos clients de manger mieux en leur proposant un substitut plus sain à l’aliment qu’ils auront proposé. Autrement dit, quand Jean-Philippe entrera “Nutella”, notre gentil robot lui proposera une “pâte aux noisettes et au sucre de Cannes”.  

Vous trouverez plus de détails dans le cahier des charges en pièce-jointe.

Je reste à votre disposition pour de plus amples détails.

Cordialement,

Colette Tatou

Lire le cahier des charges

 

Ce cahier des charges est assez succint mais ce n'est pas toujours le cas. Les plus grands projets font l’objet d’un cahier des charges bien plus détaillé et approfondi, notamment lorsqu’il s’agit d’une entreprise publique qui est soumise aux appels d’offres. Dans le cahier des charges d’un grand projet, nous retrouvons en général ces quatre parties :

  • Contexte. Génèse du projet, objectifs, responsables. Procédures de validation, …

  • Besoins fonctionnels, techniques et organisationnels, ainsi que les contraintes.

  • Prestations et livrables attendus.

  • Contexte de la réponse. Planning de l’appel d’offres, règles de sélection, … C’est surtout important dans le cadre d’un appel d’offres.

Le cahier des charges peut également inclure les spécifications fonctionnelles et techniques (dont nous parlerons dans le prochain chapitre). Cela dépend des projets !

Revenons à notre exemple : Pur Beurre. Après un premier rendez-vous fructueux, nous nous sommes mis d’accord sur un budget et avons signé le cahier des charges. Il est temps de passer à l’étape suivante : la planification du projet !

 

Pourquoi planifier un projet ?

C’est vrai ça, pourquoi ne pas se mettre à coder tout de suite ? Après tout nous avons déjà les esquisses, la deadline et la charte graphique. Pourquoi perdre du temps à organiser le projet ?

  • Communication. Avant tout, car cela vous permet d’aller dans le détail du programme demandé. Avant de planifier, il faut en effet aller plus loin que le cahier des charges et approfondir les fonctionnalités. Nous allons donc engager un dialogue avec le client en amont afin de valider avec lui que nous allons bien réaliser ce qu’il souhaite. Vous vous rendrez vite compte que cela vous fera gagner du temps (et éviter les cheveux blancs).

  • Sérénité. Que vous travailliez seul ou en équipe, planifier un projet vous aide également à vous concentrer sur l’essentiel pendant la phase de production. Vous n’avez pas envie de vous demander tous les matins : “que manque-t-il à mon programme ?”, n’est-ce pas ?

  • Qualité. Enfin, vos développeurs produiront du code de meilleure qualité car leur coordination sera facilitée.

Planifier un projet a beaucoup d'avantages !
Planifier un projet a beaucoup d'avantages !

 

 Cela fait beaucoup de points positifs ! Planifions notre projet Pur Beurre alors ! 

Quelle méthode utiliser pour cette planification ?

Il existe deux grandes familles de méthodologies de projet : celles dites séquentielles et les méthodes agiles. Découvrons-les rapidement dans les deux prochains chapitres !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite