Mis à jour le vendredi 5 janvier 2018
  • 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Allez vers les autres

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Ce deuxième chapitre va vous donner tous les moyens d'établir des normes de fonctionnement claires et précises afin de favoriser le travail en équipe.

La première étape du modèle de constitution d’équipe de Bruce Tuckman (Forming/Formation) est une période calme en apparence, mais elle s’avère souvent décisive. Vous devez donc être particulièrement vigilant. 👀

Les membres de votre équipe se rencontrent, apprennent à se connaître, se testent entre eux, se positionnent les uns par rapport aux autres et découvrent la légitimité de chacun. Comment vont-ils travailler ensemble ? Comment seront évaluées leurs capacités et leurs compétences ? Vous allez être en mesure de lever toutes ces inquiétudes initiales.

Les actions recommandées

En qualité de chef de projet ou de facilitateur (coach agile, par exemple), les membres de l'équipe comptent sur vous ! Vous devez exposer clairement les buts de l’équipe et les objectifs du projet afin de donner une direction la plus précise possible.

✅  Gardez des objectifs clairs.
✅  Aidez à définir les rôles.
✅  Créez du lien entre les participants.
✅  Soutenez ceux qui font des propositions.
✅  Formez les équipiers (théorie et/ou pratique).

Il s’agit parfois de fédérer des personnalités très différentes. La mise en place d’une dynamique de groupe est donc primordiale ! En créant un climat de confiance le plus tôt possible, vous pouvez avoir un impact déterminant sur la cohésion de l’équipe dès sa création.

Le conseil technique

Le niko-niko (“niko” signifie “sourire” en japonais) est une pratique agile que vous pouvez mettre en place dès cette première étape de constitution de l'équipe. Au début, au milieu ou à la fin de chaque journée, tous les membres sont invités à partager leur état d’esprit du jour. 🙂😑 Ils indiquent ainsi sur un mur visible par chacun, avec un dessin ou des gommettes de couleur, leurs évaluations subjectives de la journée. L'intérêt de cette pratique, formalisée par Akinori Sakata, est de parvenir à objectiver la motivation ou le bien-être de l'équipe, facteurs habituellement subjectifs et difficiles à mesurer au cours de votre gestion de projet.

Calendrier Niko-Niko selon Akinori Sakata
Calendrier niko-niko selon Akinori Sakata

Le niko-niko est la mise en pratique d’un principe très important dans la gestion de projet agile :

Si vous avez besoin de quantifier quelque chose, il existe toujours une manière de le faire qui soit préférable à ne pas le quantifier du tout.

Ce principe de Tom Gilb, ingénieur américain, souligne qu’il n'est pas nécessaire qu'une mesure soit parfaite ou précise, dès lors que votre objectif est de rendre quantifiable quelque chose qui ne l'est pas encore.

Les points d’attention

Vous ne devez pas utiliser la pratique agile du niko-niko comme un outil de management paternaliste. Privilégiez plutôt la fraternité dans vos rapports avec l'équipe !

Dans votre approche agile, vous devez surtout chercher à mesurer ce qui est pertinent ou ce qui est déterminant pour votre équipe et votre projet, même quand c'est quelque chose de difficile à évaluer. À cœur agile, rien d’impossible. 💓 Je vous en dis plus dès le prochain chapitre !

En résumé

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite