Mis à jour le mercredi 19 juillet 2017
  • 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Débarrassez-vous des préjugés sur le design

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Qu’est-ce que le design ? Je suis sûre que vous avez tous une petite idée en tête…

Prenez quelques secondes pour réfléchir à ce que vous entendez par "design".

En réfléchissant à la définition du mot "design", des images vous sont venues à l'esprit. Peut-être que vous vous êtes rappelés de choses que vous trouvez particulièrement élégantes comme un smartphone dernière génération, un objet de décoration vintage, ou encore la cuisine ultra-moderne d'un ami…

Crédit Photo © Breadmaker
Crédit Photo © Breadmaker

Intuitivement, vous vous dites qu'il doit y avoir un lien avec quelque chose qui est joli, ou qui est moderne, ou qui est épuré, ou qui est classe, ou qui en jette… "Bref un peu tout ça quoi !"

Pourtant, vous n'avez pas forcément les mots pour donner une définition claire. Comme moi au début… 😩 

Pourquoi le design est-il si difficile à définir ?

  • Parce que ces dernières années le terme est devenu très populaire.

  • Parce que c'est un mot anglais que l'on utilise en français, entré dans le langage courant.

  • Parce que beaucoup l'emploient à tort et à travers, et à force propagent des préjugés à son sujet…

Mais pas d'inquiétudes, à la fin de ce cours, vous serez incollables sur le design ! Et nous allons commencer par chasser les préjugés.

Ne dites plus "c'est design"

Il y a cette expression, très répandue, qui consiste à dire que tel ou tel objet “est design” :

Whaou, cette maison est design !” 

Je trouve que cette chaise est très design !

"Je cherche une police de caractère un peu design tu vois."  

Les personnes qui disent ça pensent exprimer une certaine idée de modernité, de beauté, d’élégance, de simplicité ou de pureté. Et elles s'imaginent que dire "c'est design", c'est un peu comme dire "c'est beau", "c'est classe" ou comme diraient certains "styléééé"… Mais c'est une grave erreur ! 😱

  1. Parce que tout design n’est pas forcément beau ou moderne (la fonction première est d’être utile).

  2. Parce que le design c’est avant tout un processus de conception et d’élaboration.

En effet, “design” est un mot anglais qui se traduit littéralement par “conception” en français. C'est un nom et pas un adjectif : on dit "LE design". Mais c'est aussi un verbe : “to design” veut dire “concevoir”.

Donc dire qu’une chaise est “design” n’a pas de sens, c’est comme si vous disiez “cette chaise est conçue”… 🤔 Merci Captain Obvious…

Les automatismes ont la vie dure, mais si vous avez tendance à le dire, essayez de vous reprendre régulièrement et de glisser sur des remarques du type :

"Le design de cette table est très élégant.” (si vous voulez mettre en avant la dimension esthétique).

Ou encore :

Le design de ce four est très intuitif.” (si vous voulez mettre en avant la dimension ergonomique).

Sachez que le design ne s'applique pas qu'aux objets

Un des préjugés les plus tenaces c'est de croire que le design ne s’applique qu’aux objets, notamment à l’ameublement (un canapé, une table, un fauteuil…).

C'est très réducteur.

C'est vrai que le design s'applique aux objets, mais pas que…

Étant donné que le design est un processus de conception, il s'applique à tout ce qui, en amont, peut être pensé, conçu puis réalisé, que ce soit un objet physique (dessiner une chaise), un service (aider une entreprise à orienter sa vision stratégique d'avenir), voire un concept abstrait ou complexe (repenser le système de sécurité sociale)…

Après tout, c'est plutôt naturel de croire que le design s'applique à du visuel et notamment à des objets physiques, puisqu'au départ c'était le cas.

Historiquement, les premiers designers travaillaient dans un monde qui était massivement industriel, produisaient des objets de la vie courante, fabriqués et destinés à la consommation de masse. Le point de départ de cette période du design étant la révolution industrielle qui a marqué l'ère de la production mécanisée et rationalisée : on produit en série des voitures, de l'ameublement, de l'électroménager… Plusieurs courants se succèdent ensuite (modernisme, pop, alternatif…) et puis arrive … la révolution numérique…

La société s'accélère avec l'arrivée d'internet, des nouvelles technologies, du numérique, des jeux vidéos, des réseaux sociaux, de la réalité virtuelle… Et de ce fait, le design s'est progressivement "dématérialisé" pour se manifester dans tous types de domaines.

Faites la différence entre un designer, un artiste et un ingénieur

Si le design inclut souvent une intention esthétique dans sa conception, comprenez bien que – contrairement à l’art – la vocation première du design est d’être compréhensible, utile, facile d’utilisation.

Parfois, un design convoque aussi des émotions ou un attachement, mais ce n'est pas toujours le cas.

Sur des objets comme un presse-agrume, ce qui vous intéresse en premier c’est que sa prise en main soit agréable et qu’il fonctionne sans friction ; ensuite qu’il ait une couleur ou une forme que vous aimez c’est un plus, mais cela n’ajoute pas un avantage à sa fonction de presser des agrumes.

Pour vous aider à faire la différence, dites-vous que :

  • L’artiste crée quelque chose qui provoque des émotions et fait émerger un questionnement.

  • L’ingénieur fabrique techniquement quelque chose qui fonctionne.

  • Le designer conçoit idéalement quelque chose qui apporte une amélioration.

Illustrons cette différence avec un objet de la vie de tous les jours, une chaise :

  • L’artiste va par exemple créer une chaise sur laquelle il est mal aisé de s’asseoir : il nous questionne sur notre condition sédentaire. 

  • L’ingénieur va par exemple travailler sur les étapes qui interviennent dans le processus de conception des chaises : il suit et supervise la production en série.

  • Le designer va par exemple concevoir / dessiner une chaise qui est bénéfique pour la posture du corps : il solutionne le problème des chaises qui donnent mal au dos.

Pour résumer, retenez que le designer est un ERGONOME. Sa principale préoccupation, c'est de créer des choses particulièrement adaptées à un besoin précis, qui vont être utilisées et comprises par le plus grand nombre avec le maximum d'efficacité, de confort, de simplicité, voire de sécurité.

Prenez conscience que vous êtes déjà des designers

Un designer :

  1. Identifie un problème

  2. Réfléchit à sa solution

  3. Conçoit un prototype qui répond au problème

  4. Le teste en réel

  5. Identifie les failles

  6. Ajuste et améliore le prototype

Quoi de mieux qu'un exemple pour vous l'illustrer ! Récemment, Christophe faisait des crêpes sur le nouvel appareil à crêpes. (Chez OC, on aime bien manger…)

  1. Rapidement, Christophe se rend compte que la pâte est très difficile à étaler sans outil (identification du problème).

  2. Il cherche un objet qui pourrait faire office de râteau afin d'étaler la pâte et réfléchit à comment le fabriquer lui-même (recherche de solution).

  3. Il fixe des couverts en bois de façon perpendiculaire (conception du prototype).

  4. Il essaie d'étaler une crêpe avec son prototype (test du prototype).

  5. Ça fonctionne mais au bout de quelques crêpes, le surplus de pâte restant sur le râteau sèche et crée des aspérités qui empêchent d'étaler la pâte sans accros (identification des failles).

  6. Il place un bac rempli d'eau à côté pour rincer le prototype après chaque crêpe (ajustement et rectification).

TAADAAAM !

"Rozell" - le prototype de râteau à crêpes by Christophe

C'est ça le design !

Nous solutionnons tous des problèmes au quotidien, nous sommes donc en quelque sorte tous des designers en puissance ! 😎

Vous savez maintenant ce qu'est le design dans les grandes lignes. Dans le prochain chapitre, nous allons voir comment mieux le repérer et l'analyser au quotidien. 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite