Mis à jour le 31/10/2013
  • Facile
Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Introduction du cours

Bonjour à toutes et à tous,

Si vous êtes en train de lire ces lignes, c'est que vous êtes probablement en train de vous renseigner sur la Première Scientifique. Vous tombez bien, vous trouverez ici tout ce que vous cherchez. :)

Cette partie du tutoriel est la suite du premier tutoriel éducatif sur la Seconde générale. Ainsi, il continue sur le même esprit, c'est-à-dire présenter la Première S telle que le narrateur l'a vécue.

Avant tout, il faut savoir que la Première S est répartie en trois sections :

  • Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) (4 heures) : La plus populaire, nombreux sont ceux qui pensent à tort que c'est l'unique section de la filière Scientifique.

  • Sciences de l'Ingénieur (SI) (6 à 8 heures) : Moins souvent proposée car elle sollicite un besoin important en machines et en personnel qualifié. Elle a le mérite de proposer une alternative intéressante aux SVT.

  • Science Biotechnologique : Matière très en vogue en ce moment, elle reste néanmoins peu représentée si bien que je n'ai pas de retour dessus. Si vous venez de cette filière, je serais heureux de recevoir votre témoignage. ;)

Malgré ces différences à première vue de faible importance, l'impact est fort (eh oui, coefficient 6 à 9 tout de même). Choisir intelligemment sa section peut faire gagner de précieux points dans la moyenne générale et pour le Bac, sans compter des connaissances acquises pour les études post-bac.

S'il est possible de changer de lycée pour accéder à une filière spécifique, il faut garder à l'esprit que peu importe la section choisie, le Bac obtenu reste le même. Ainsi la filière n'ouvre ou ne ferme pas de portes.

Et, point intéressant à préciser, pour ceux qui voudraient faire une Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles, il ne faut pas oublier que dans MPSI, PTSI ou PCSI, "SI" désigne les Sciences de l'Ingénieur. ;)

De la Seconde à la Première S

Le début de l'année

Les changements

Il y a deux cas de figure. Si vous sentez qu'il y a eu une marche importante entre la Troisième et la Seconde, vous n'en sentirez pas de grosse entre la Seconde et la Première. Si vous n'en avez pas particulièrement senti, attendez-vous à devoir carburer au début de votre année de Première. :D

C'est une règle que l'on observe chez de nombreux lycéens, même si cela varie beaucoup en fonction des capacités de chacun et des attentes des professeurs. Dans tous les cas, la Première, et plus particulièrement la filière Scientifique, ne laisse personne indifférent quant à la quantité de travail à apporter.

Pour la plupart d'entre vous, la Première se déroule dans le même lycée que votre Seconde et il n'y a donc plus de soucis d'acclimatation à l'établissement. Vous retrouverez aussi sûrement des connaissances de l'année dernière dans votre classe.

Dans certains lycées, selon le choix du proviseur, sachez qu'il est possible que vous retrouviez quasiment la totalité des élèves de votre classe de Première en Terminale. Ce choix peut également être fait pour les professeurs. J'espère donc pour vous que vous aimerez les élèves de votre classe et vos professeurs de Première. :p

Les coefficients et l'emploi du temps

Contrairement aux moyennes de la classe de Seconde où toutes avaient le même coefficient et donc la même valeur dans votre bulletin, en Première les moyennes sont, généralement, affectés d'un coefficient avec les plus élevés pour les matières scientifiques (vous n'avez pas choisi la filière scientifique pour rien).

Voyons donc ces nouveaux coefficients qui seront présents pour votre moyenne générale dans le bulletin et au Bac :

Matière

Coefficient

Horaire

Mathématiques

7

5h

Physique-Chimie

6

4h30

SVT

6

4h

ou SI

9

8h

ou biologie-écologie

7

5h

Histoire-Géographie

3

2h30

Français

4

4h

LV1

3

2 à 3h

LV2

2

2h

EPS

2

2h

TPE

2 (Bac seulement)

2h sur 14 semaines

Options : Latin, Grec ancien,
Arts Plastiques, LV3, ...

2 ou 3 (pour le Latin
et le Grec ancien)

dépend de l'option choisie :
se renseigner auprès de votre lycée

Le déroulement

Dès les premiers jours de cours, les professeurs nous mettent au courant. Passer sa Seconde sans travailler, c'est faisable. Réussir sa Première S de la même manière, c'est un luxe réservé à ceux qui ont de très grandes facilités. Il ne faut pas se mentir, la S c'est du travail et si vous envisagez une Première S en n'ayant jamais ou très peu travaillé, il va sûrement falloir changer quelque peu vos méthodes. ^^

De ce que j'ai pu voir, les très bons élèves travaillent mieux et restent aux alentours de leur moyenne de Seconde. Les élèves travailleurs s'adaptent rapidement au rythme, stabilisent leur moyenne et augmentent progressivement au cours de l'année.
Pour ce qui est des élèves moyens en Seconde : soit ils se donnent les moyens de réussir et y arrivent, soit ils tentent de persévérer, se découragent ou redoublent, voire sont réorientés.

En effet, il y a en Première S un rythme à prendre si cela n'a pas été fait au cours de la Seconde. Difficile de vous définir dans quelles matières s'opèrent ces changements, ni en combien de temps vous allez prendre ce rythme. Ça dépend de vous, de vos acquis, de vos méthodes de travail, de vos facilités et du lycée. Tellement de facteurs qu'il est impossible de généraliser, et de vous indiquer une durée, sans traitement au cas par cas.
En général, on compte un trimestre d'adaptation. Après, ça peut varier de quelques semaines à plusieurs mois selon l'élève.
Rassurez-vous quand même : réussir sa scientifique n'a rien d'insurmontable, seulement elle reste une filière où la charge de travail n'est pas négligeable et l'où on vous demandera de faire preuve de mémoire et de logique.

Notez bien que si vraiment vous ne vous sentez pas à l'aise dans la filière scientifique, vous pouvez toujours demander de changer de classe en cours de début d'année de première, cette demande aboutira avec l'accord du chef d'établissement, ainsi de l'équipe pédagogique (entre autres vos professeurs).

Les acquis de Seconde

Veillez à ne pas jeter trop tôt vos cours de Seconde, cela pourrait vous être utile. :p
Même si, dans des matières telles que la Physique-Chimie ou les langues, on revient sur les cours de l'année précédente, ce n'est pas le cas partout. En Mathématiques, par exemple, le temps des cours est mis au profit de l'apprentissage de nouvelles notions et induit une révision des chapitres de Seconde à la maison, bien qu'un rappel peut vous être proposé par votre professeur.
Pour les nouvelles matières telles que la SI, la question est plus approfondie dans la partie suivante. Mais en règle générale, les acquis de Seconde ne sont qu'une base sur laquelle vos professeurs de Première reviennent plus ou moins rapidement.

Les filières de la Première Scientifique

Première filière : Sciences de la Vie et de la Terre (4 heures)

Présentation

La filière des Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) est la filière de prédilection de tous les élèves issus de Seconde Générale et Technologique, voulant étudier en Première Scientifique puisque cette filière est proposée dans chaque lycée (ou presque) proposant la section Scientifique (ce n'est pas ce qu'il manque).
Comme dit en introduction, beaucoup de personnes croient que c'est la seule section de la filière Scientifique, d'où l'engouement des Secondes pour cette section. Cependant, si vous vous destinez à travailler dans le domaine de l'informatique et des technologies en général, ce n'est pas forcément celle que l'on vous conseillera le plus : disons que cette matière ne vous servira pas dans votre métier (comme beaucoup de disciplines :p ), mais cela permet d'avoir une certaine connaissance de ce qui nous entoure et ainsi d'étoffer votre culture générale.

Pour résumer, cette filière est conseillée si vous ne savez pas quoi faire comme études, par exemple vous avez la possibilité de faire une L1 Santé (première année préparatoire aux études de santé commune pour accéder aux études de Médecine, Dentaire, Pharmacie ou encore Sage-femme), ou encore des métiers comme géologue est envisageable. Alors n'hésitez pas à choisir cette filière si c'est votre orientation.
Notez le coefficient de la matière dans votre bulletin et au Bac : 6 si vous ne l'avez pas choisi en enseignement de spécialité et 8 dans ce cas (le choix se fait en terminale, donc pas la peine de vous en préoccuper pour l'instant).

Les thèmes étudiés

Comme le nom de la matière l'indique, il y a deux grands thèmes enseignés : d'une part la science du vivant et d'autre part, la géologie, science de la terre. Je vous donne donc un aperçu de ce que vous verrez en classe de Première si vous choisissez cette filière.

Pour la première partie vous allez apprendre par quels mécanismes un gène se manifeste au niveau du phénotype (ensemble des caractères observables d'un individu : par exemple la couleur des yeux est un caractère, c'est donc une partie du phénotype de l'individu), ce caractère peut ainsi avoir plusieurs traits comme bleu, marron,etc. Vous verrez aussi comment des différences génétiques peuvent induire des caractères très différents, quelle est le rôle des enzymes (je peux vous assurer qu'à la fin de l'année elles n'auront plus de secret pour vous ;) ) dans l'expression du génotype.
De même vous allez revoir la mitose, mécanisme de la division cellulaire que vous avez abordé en classe de seconde, et cette fois-ci vous apprendrez la structure cellulaire d'une plante, sa morphologie générale ainsi que les facteurs pouvant la modifier et enfin, on vous enseignera les effets des hormones dans sa croissance.
De plus vous aurez toute une sous-partie à propos de la glycémie - le taux de glucose dans le sang-, son rôle dans l'organisme et ses anomalies qui peuvent induire des maladies, dont vous prendrez un exemple : le diabète (il y en aura tout un chapitre), ses symptômes pour ceux qui ne les connaitraient pas, ou encore ses origines et ses traitements : vous parlerez ici principalement des hormones.
Enfin la dernière sous-partie est celle concernant le fonctionnement du système nerveux : quels sont les différents types de neurones, comment fonctionnent les réflexes musculaires, comment les neurones s'organisent et communiquent entre eux pour conduire à la contraction d'un muscle… Vous aurez également un chapitre sur le fonctionnement de la transmission des messages nerveux, l'interaction entre neurones et enfin un aperçu de l'organisation du traitement des informations venant du milieu extérieur par le cerveau.

Image utilisateur

Nous arrivons maintenant à la seconde partie : la géologie. Cette partie est beaucoup moins conséquente que la première partie, c'est pourquoi ça sera rapide de pour présenter les divers thèmes traités.
Premièrement, vous apprendrez la structure de la Terre : les couches solides qui la composent, ,comme sur l'image si contre, provenant de l'article correspondant de wikipedia.org (puisqu'elle est composée aussi de couches gazeuses formant l'atmosphère et formée entre autres de la stratosphère,troposphère,etc., mais revenons en au sujet :-° ).De même vous verrez la trajectoire que prennent les ondes sismiques lors d'un tremblement de terre à travers ces différentes couches et la tectonique des plaques (le mouvement des plaques terrestres).
Ensuite, vous découvrirez la composition superficielle de la Terre, c'est-à-dire des couches solides les plus hautes du globe terrestre, ainsi vous verrez des roches comme le basalte, le granite ou encore le gabbro et leur composition générale : minérale (olivine, pyroxène…) et atomique (O, K, Na, … ( un peu de chimie quoi :-° ))
Enfin, le programme se terminera par l'étude de la Terre comme machine thermique et ses conséquences sur le mouvement des plaques tectoniques et sur la structure de la surface du globe.

Deuxième filière : Sciences de l'Ingénieur (6 à 8 heures)

Comme son nom laisse à penser, les Sciences de l'Ingénieur (SI) sont la suite de l'Initiation aux Sciences de l'Ingénieur (ISI) que vous avez pu avoir en Seconde.
Matière remplaçant les SVT de la Première S-SVT, elle est axée sur l'apprentissage d'acquis et de raisonnement d'un futur ingénieur. Elle est divisée en deux parties, la Mécanique et l'Électronique.
Le long de l'année, vous ne verrez que très peu de systèmes réels. Le travail s'effectuant quasiment uniquement, en mécanique comme en électronique, sur des logiciels de simulation.

SI Mécanique

Exemple d'un système sur Solidworks auquel nous avons du rajouter le flacon.L'année se divise en plusieurs grandes parties. Vous (re)verrez au début de l'année les liaisons parfaites, l'étude de la grande majorité des liaisons qui unissent les objets que nous utilisons au quotidien. On voit quels sont les différents types de liaison, comment celles-ci s'additionnent.
En parallèle, vous verrez l'assemblage sous votre logiciel de CAO (Solidworks le plus souvent). Ici, vous utiliserez des pièces complexes déjà modélisées et vous devrez les assembler à l'aide de liaisons pour que votre objet puisse répondre à ses fonctions associées. Vous pourrez aussi avoir des assemblages de pièces déjà faits, avec un profil qui contiendrait une erreur de conception à résoudre par un changement de liaisons.

La deuxième grosse partie porte sur des notions de Physique de Première : La statique. Cette partie assez conséquente vous apprendra comment, avec les liaisons parfaites, transmettre un mouvement, avec tous les calculs de vecteurs (mouvement rectiligne) et de moments (mouvement qui induit une rotation) qui vont avec.
Comme en cours de Physique, vous verrez qu'en statique, il faut isoler le solide puis calculer les forces qui s'exercent sur lui, à la différence près que contrairement à la Physique, vous devrez calculer ces forces en trois dimensions (x, y, z), pour des vecteurs comme pour des moments.
Les formules seront les mêmes, à l'exception de quelques-unes d'entre elles qui seront nouvelles, comme celle de la raideur du ressort (vue en classe de Terminale S en Physique-Chimie : vous aurez donc un peu d'avance sur les autres options de la S pour le programme de Physique-Chimie de l'an prochain).
Vous passerez en TP à la création de pièces sous Solidwork, qui se déroulera dans l'essentiel comme en ISI de Seconde, mis à part la modérée montée en complexité des pièces à créer et le calcul de certaines cotes (même si, en Seconde, on vous avait répété de ne JAMAIS calculer de cotes :p ).

Pour la troisième partie, la création rejoint par la suite l'assemblage : vous devrez créer des pièces dans un système existant.
Et pour finir, vous verrez la mise en plan des pièces. A l'instar de la Seconde où l'on apprend la différence des normes Européennes et Américaines avec l'apprentissage de la mise en plan sur papier, cette fois il s'agit de faire une feuille de cotes numériques, avec les vues en coupes et détaillées de l'objet.

En bonus, si vous avez le temps ou pour vos TPE, vous aurez peut-être l'occasion d'apprendre à manier la partie animée de votre logiciel de simulation 3D (Méca3D par exemple si vous utilisez Solidworks). Vous utiliserez vos connaissances sur les liaisons afin de mettre en mouvement les différentes parties d'un système.

SI Électronique

Pour l'Électronique, n'étant pas obligatoire en ISI de Seconde (voir le tutoriel), la matière fera appel à moins de connaissances de l'année précédente que la Mécanique.

Durant la première partie, vous aurez au programme les lois électriques fondamentales que sont les lois des Mailles, des Nœuds et d'Ohm, vous permettant de calculer respectivement la tension, l'intensité et les résistances dans un circuit électronique avec des formules mathématiques relativement simples. Par la suite, vous aurez des cours sur le pont de diode avec son lot de formules à apprendre. Le tout accompagné d'exercices de mise en pratique de vos connaissances lors de TP sur des logiciels tels que Proteus ou Automgen. Logiciels que vous utiliserez tout au long de l'année.

Exemple de circuit électronique sous Proteus. À déchiffrer. ;-PPour la seconde partie, vous passerez à l'étude des systèmes logiques. Ainsi vous aurez à apprendre les différentes portes logiques (normes Européennes et Américaines) avec leur fonctionnement. Puis, avec l'aide de la loi de Mores et le tableau de Karnaugh, vous aurez à calculer les équations des différentes sorties. Le plus souvent sur des afficheurs 7 segments (les écrans que l'on retrouve sur les réveils).
Après, vous verrez certaines balances et certains compteurs, les deux modes de fonctionnement, synchrone et asynchrone, ainsi que leurs tables de vérité. Partie plutôt complexe, elle appelle à apprendre (par cœur ou de façon logique) les différents composants et leur fonctionnements.

Algorigramme réalisé sous Flowcode pour régulariser un moteur à l'aide d'un microcontrôleur.Enfin, pour la troisième partie, vous ferez de la simulation. Plutôt graphique, elle se fera généralement sur des logiciels comme Flowcode ou Grafcet. Ils permettent de programmer un microcontrôleur pour le premier, et un automate programmable, pour le second. Ainsi vous étudierez des systèmes concrets et apprendrez à concevoir leur algorithmes (code) et leur algorigramme (graphique, comme ci-contre).

Encore une fois, ici les logiciels et le programme d'études évoluent d'une académie à une autre. En l'occurrence, il s'agit ici de ceux de l'académie de Nantes, pour information. ;)

Troisième filière : Biologie - Écologie (1 heure et demie)

Présentation

Cette option n'est enseignée que dans les lycées agricoles, qui ont un statut un peu particulier. En effet, les Lycées d'Enseignement Général et Technologique Agricole (LEGTA), dépendent du ministère de l'Agriculture,et non du ministère de l'Education Nationale.

On peut ainsi simplifier la situation des lycées agricoles :

  • Des lycées de moins de 500 élèves en comptant les BTS.

  • Un budget par élève plus important que dans les autres lycées.

  • Une exploitation agricole expérimentale, principalement utilisée par les filières technologiques. Vous n'aurez pas les pieds dans la boue tous les matin, mais quelques visites ne sont pas à exclure.

  • Un corps enseignant et une administration, généralement, assez proche des élèves.

  • Peu d'élèves par classe en filière générale (par exemple : 18 en 1 er S et 15 en term S).

Généralement il n'y a qu'un voir deux lycées d'enseignement agricole par département. Ils disposent donc presque tous d'un internat.

Après cette présentation succincte de l'enseignement agricole je vais revenir sur le sujet qui nous occupe.
La Première S Bio-Eco (sous-entendue Écologie et non pas Économie), ressemble beaucoup à une Première S-SVT. Même si l'enseignement est vraiment tournée vers le monde de l'agriculture.
Si vous êtes intéressés par l'agriculture, l'exploitation et la préservation du vivant en général, la filière Bio-Eco vous sera préférable plutôt que celle de SVT.

Les thèmes étudiés

Tout d'abord, en Première Bio-Eco, vous n'avez plus de SVT mais de la biologie-écologie (logique non ?).
Durant cette heure d'enseignement, vous vous intéresserez (enfin j'espère) à la vie de la plante en général, et en particulier aux mécanismes de la photosynthèse.
De plus vous étudierez l'identification des plantes par l'étude des fleurs. Pour ne pas rentrer dans les détails, cette étude se fait par identification successif de caractères morphologique.
La spécificité de cet enseignement, dispensé uniquement en lycée agricole, implique que vous devrez suivre d'autres cours spécifiques. Notamment une demi-heure (soit 1 heure toutes les deux semaines) d'économie théorique et particulièrement du système économique d'une exploitation agricole.

Enfin, vous assisterez à des cours d'agronomie où les connaissance obtenu en Bio-Eco seront (peut-être, surement, avec de la chance ... ) mis en pratique, pour comprendre les modes de cultures actuelles. On s'intéressera aussi aux modifications apportées par la second guerre mondiale (les engrais chimiques et autres pesticides).

Les options de la Première Scientifique

Classe européenne (2 heures)

Introduction

Option assez méconnue et pourtant présente dès le collège dans certains établissements, la classe européenne est une option d'approfondissement, le plus souvent en anglais et/ou en allemand.
L'option se compose d'une heure de cours de langue supplémentaire, ainsi qu'une heure de DNL. Nous y reviendrons ci-dessous.
Elle peut se continuer jusqu'à la Terminale et permet d'obtenir un diplôme européen suite à une épreuve supplémentaire au moment du Bac.

Comment peut-on avoir la mention Européenne à notre Bac ?

Pour avoir cette mention, il "suffit" d'avoir la moyenne à son oral de DNL et au moins 12 à son Bac d'anglais. ;)
Pour l'oral, même si l'épreuve diffère selon votre académie, il s'agit en général d'expliquer ce que vous avez pu faire durant les deux années (Première & Terminale) … En anglais. :p

Inutile de préciser que si vous souhaitez travailler dans l'international ou dans des métiers où l'anglais est très présent (l'informatique, au hasard), cette option est recommandée.

Disciplines non linguistiques

Parlons de la DNL. Derrière ce nom bien ambigu, on regroupe toutes les matières qui ne sont pas comptées comme des langues. Ainsi, on y classe les mathématiques, la physique, l'histoire-géographie …
Dans le cadre de la classe européenne, le cours de DNL se fait dans la langue d'approfondissement.

Le fonctionnement de cette classe est différent selon les lycées, ainsi certains tournent tous les ans, passant des mathématiques à la SI, puis à la physique, alors que d'autres restent sur l'histoire-géographie et étudient plus précisément l'Europe.

Selon le lycée, cette option peut également donner lieu à un échange avec des lycéens d'un pays étranger (Suède le plus souvent).

Les Travaux Personnels Encadrés

Comme les autres filières de la Première Générale, à la fin de votre année vous allez devoir passer par deux examens que sont les Travaux Personnels Encadrés (TPE) et l'épreuve anticipée du Bac de français. Dans cette sous-partie nous allons voir de quoi il s'agit et comment ça se passe. ;)

Les Travaux Personnels Encadrés

Introduction

Vous connaissez probablement les TPE. Ce sont des projets en groupe qui se déroulent lors de la Première Générale et qui consistent à présenter un sujet avec sa problématique à l'oral devant un jury composé de professeurs. La note est comptée pour le bac telle une option : Tous les points au-dessus de 10 seront comptés doubles (coefficient 2). Avec un peu de travail, vous pourrez collecter quelques points facilement. Pour l'exemple si vous obtenez la note 16 sur 20 à cette épreuve (note prise totalement au hasard) vous avez 6 points au dessus de 10 ; un coefficient de 2 étant de plus affecté à cette l'épreuve, vous aurez donc 12 points supplémentaires au Bac.
Chaque semaine, deux heures y sont consacrées, et ce, pendant quatorze semaines. Vous commencerez les séances au début de l'année ou vers la Toussaint, afin de pouvoir passer l'épreuve aux alentours du mois de mars.

Déroulement

Premièrement, après la présentation des TPE par vos professeurs, vous allez devoir choisir un thème parmi ceux proposés par votre académie, si celui-ci n'est pas imposé.
Exemple de thème : L'Homme et la Nature (sujet classique et très à la mode).

Selon votre thème, il vous faudra trouver un sujet et une problématique qui s'y rapporte pour définir l'objet d'étude.
C'est une partie très importante. En effet, travailler sur un sujet peu motivant pourrait se révéler long et ennuyant à faire et à présenter. Et réciproquement si le sujet vous donne envie de vous investir, vous ne compterez pas vos heures et votre motivation se ressentira auprès du jury.

Seulement, cette étape peut vite se transformer en véritable casse-tête si vous ne trouvez pas de sujet, ou si vous n'êtes pas tous d'accord avec les idées proposées.
Ainsi pour votre sujet, je vous conseille de vous inspirer de votre vie, de vos passions ou des objets du quotidien. Et, c'est important, vous devez tenir compte de l'avis de chacun des membres du groupe, car ceci est essentiel pour votre cohésion.
Si vous avez l'esprit aux TPE vous trouverez sûrement un sujet, à force d'y penser. Sinon je vous recommande de demander autour de vous, à vos proches ou vos professeurs s'ils ont des idées. Vous aurez probablement des propositions auxquelles vous n'auriez jamais pensé par vous-même ou qui ne vous auraient pas spécialement emballé si elles ne vous avaient pas été présentées ainsi. ;)

Lors de votre recherche sur internet dans le cadre des TPE, vous tomberez peut-être sur ce sujet. C'est une vraie mine d'informations, tant au niveau des sujets que du vécu des élèves et une lecture attentive de la discussion peut se révélée d'une grande utilité. :)

Exemple de problématique : En fonction de sa persistance rétinienne, comment l'Homme a-t-il créé des mécanismes capables d'animer des images fixes ? (rapport avec la nature, l'Homme et la SI). Rien qu'en analysant votre problématique, on doit savoir si vous êtes en rapport avec le thème, et pourquoi votre sujet va faire appel à vos connaissances scolaires.

Données

Vous avez trouvé votre thème, votre sujet et votre problématique. Maintenant il va falloir trouver les matières de vous aborderez. Pour la série S, on retrouve habituellement les Mathématiques, la Physique, les SVT ou les Sciences de l'Ingénieur. À vous de vous répartir correctement pour arriver à traiter le bon nombre de matières (deux à trois).

Une des diapos de notre diaporama.Pour vous accompagner le long de votre présentation, vous devez réaliser un diaporama. Bien pensé, agréable à lire et complémentaire à votre oral, ça sera votre meilleur ami lors de l'épreuve. D'où l'intérêt de ne pas le négliger. ;)

Selon votre académie, vous aurez divers documents à rendre, notamment le carnet de bord. C'est un dossier personnel que vous devrez remplir à chaque séance en indiquant ce que vous avez pu faire. On peut le trouver sous forme papier ou numérique, le carnet de bord peut compter jusqu'à 7 points sur 20 pour votre note totale des TPE. Il n'est donc pas à négliger. En effet, son but est de montrer que vous avez fourni un travail régulier et vous avez développé votre sujet durant les différentes séances.

D'ailleurs, ça peut paraître logique, mais il y a une erreur à éviter : ne pas tout rédiger le dernier jour. :p
Vous verrez qu'il est plus simple de s'obliger à noter rapidement à la fin de chaque séance plutôt que de passer des heures à se souvenir ce qu'on a pu faire telle ou telle semaine.

Second document à rendre, la feuille synthèse. Globalement, son poids est faible (environ un point sur vingt) mais son importance est relativement conséquente. Elle est lue en général après votre exposé oral et elle devra montrer à vos examinateurs le travail que vous avez - personnellement - effectué.
C'est un bon point pour clarifier votre oral. Si des points ne leur ont pas semblé super clairs, ils chercheront sur cette feuille une explication de la démarche. À vous d'arriver à concilier clarté et synthétisme, car elle ne doit pas dépasser une page recto-verso.

Exemple de synthèse :Voir ici.

L'épreuve

Une fois votre sujet validé, vos séances finies et mars arrivé, vous devrez passer par l'étape orale des TPE.

On vous met à disposition un ordinateur, un vidéoprojecteur, 20 minutes et à vous d'optimiser le tout pour faire le meilleur exposé possible.
Vous devrez énoncer votre thème, votre problématique … Et y répondre. ;)
Le plus simple est de vous diviser le travail en grande partie, d'apprendre son texte à l'avance (attention à ne pas le réciter pour autant !), et s'entraîner pour être bien synchronisé. N'hésitez pas à demander une salle à vos professeurs ou au CDI pour vous entraîner avec votre groupe quelques jours avant votre oral. Une bonne organisation est primordiale. De plus, l’entraînement permet de corriger les erreurs du texte, du diaporama et d'avoir un bon timing (ce qui sera apprécié du jury).

Filmage d'une expérience pour les TPE.Si vous comptez présenter des expériences, il est généralement conseillé de les filmer à l'avance, plutôt que de les montrer en direct. Au moins, vous êtes sûr que ça marchera (encore cette année, un groupe a raté leur expérience devant le jury …). :p
Si vous utilisez des calculs, documents, maquettes 3D, n'importe quelle chose que vous n'avez pas réalisée vous-même pour des raisons techniques, il faut le préciser. Le jury sait que vous n'avez pas le niveau de faire des calculs de seconde année d'école d'ingénieurs.
Tant que vous exploitez correctement ces documents et que l'on constate qu'ils vous ont permis de développer votre sujet, c'est tout à votre avantage.
De plus, si vous avez effectué des visites en entreprise pour approfondir votre sujet et avoir l'avis de professionnels, il est bien de le préciser. Tout est bon à montrer pour prouver votre investissement dans le projet.

Pour finir, une fois votre exposé terminé, le jury vous posera des questions. Si vous ne maîtrisez pas un point, vous pouvez être sûr de tomber dessus. Les examinateurs vont tenter de voir jusqu'à quel point vous maîtrisez votre sujet. Ainsi, ne vous étonnez pas d'avoir des questions soit trop basiques, soit trop complexes. Il s'agit d'être convaincant, de ne pas s'énerver et de montrer vos connaissances.

Les épreuves anticipées du Bac de français

Cette fois-ci, c'est une matière que vous connaissez depuis vos débuts dans la scolarité. Heureusement (ou malheureusement, ça dépend de votre point de vue sur la matière), la Première est votre dernière année où vous aurez cette discipline, car en filière Scientifique, vous le savez sûrement, elle est remplacée par la Philosophie en Terminale. :-°
Alors quelles sont les méthodes et connaissances à avoir pour réussir à cette épreuve ? Je ne suis pas votre prof de Français (heureusement pour vous :D ) donc je ne vais pas m'attarder sur ce sujet, mais je vais tenter de vous présenter les deux épreuves qu'elle comporte : l'épreuve écrite et l'épreuve orale et je pourrais ainsi vous donner des conseils pour mettre toutes vos chances de votre côté pour réussir ces épreuves.
Vous devez savoir que pour l'épreuve écrite comme pour l'épreuve orale, celles-ci portent sur un des objets d'étude étudiés durant l'année : ils peuvent soit être différents ou au contraire identiques pour ces deux épreuves.
Ces objets d'étude étudiés en classe de Première Scientifique sont :

  • Convaincre, délibérer, persuader : l'essai, la fable, le conte philosophique ;

  • La poésie : spécificité du langage poétique ;

  • Le roman et ses personnages : vision de l'homme et du monde ;

  • Le théâtre : texte et représentation ;

  • Un mouvement littéraire et culturel choisi par votre professeur : cette objet ne pourra donc pas être présent à l'épreuve écrite -étant nationale- mais peut être présente à l'oral.

L'épreuve écrite

Bien qu'elle détient un faible coefficient (2) par rapport aux matières scientifiques dans cette série (le coefficient des mathématiques est de 7), ce n'est pas une raison pour la négliger : le but est d'obtenir un maximum de points pour mettre toutes les chances de votre côté pour l'an prochain, ces points n'étant pas inaccessibles à obtenir et peuvent vous suffir à avoir une mention (ou le bac :p ). Ah, j'oubliais la durée de l'épreuve : 4 heures. Comme vous avez vous auriez dû voir en classe de seconde, il y a 3 types d'épreuves écrites qu'on vous proposera le jour de l'épreuve : la dissertation, le commentaire de texte et l'écriture d'invention. Cette dernière est en général celle qui est la plus souvent plébiscitée par les élèves, mais je ne vous la conseille pas tellement : les correcteurs sont moins indulgents pour corriger ce type d'épreuve en général puisqu'elle est la plus souvent employée (selon les sessions). Donc à moins que le sujet vous inspire vraiment ou alors que vous êtes naturellement doué pour écrire ce type de sujet, à éviter, à moins que vraiment vous ne sentiez par les sujets de commentaire de texte et de la dissertation. Mais en quoi consistent ces épreuves en fait ?

La question pour introduire le sujet

Tout d'abord, il faut savoir que le choix du sujet (écriture d'invention, dissertation ou commentaire composé) ne fait pas toute la note de l'épreuve écrite : en effet celle-ci étant notée sur 16, vous auriez une question sur le texte en annexe du sujet que vous devez traiter (environ une à deux pages au maximum) et qui sera notée sur 4 cette fois-ci.

Au fait sur quoi traitera cette question ?

Et bien pour tout vous dire elle peut porter sur à peu près tout. Voici des exemples pour vous montrer la diversité des sujets possibles :

Bac S 2006 : Après avoir lu attentivement le texte, vous en dégagerez brièvement la morale, puis vous direz à quel(s) genre(s) on peut le rattacher. Vous justifierez votre réponse.

Bac S 2007 : Montrez que les textes du corpus ont une visée commune, mais qu'ils atteignent ce but par des voies différentes.

Bac S 2008 : Dans quelle mesure ces portraits prennent-ils appui sur le réel, dans quelle mesure le transposent-ils ?
Votre réponse n'excédera pas une trentaine de lignes.

Bac S 2009 : Quelles attitudes de spectateur ces textes proposent-ils ?
Vous répondrez de façon organisée et synthétique.

Bac S 2010 : Ces textes cherchent-ils seulement à nous dépayser ou ont-ils une autre visée ?
Votre réponse se fondera sur quelques exemples précis. Elle devra être organisée et synthétique.

Comme vous le voyez, les thèmes qui peuvent s'inscrire dans la question sont très divers. Mais ce n'est en aucun cas une question très détaillée : comme je vous l'ai annoncé auparavant : votre question ne doit pas dépasser deux pages, inutile donc de s'y attarder plus d'une heure et demie.

Suivant les conseils des professeurs, en général on vous recommande plutôt une étude comparative (comparer les différentes œuvres du corpus) au dépit d'une étude œuvre par œuvre. Ce qui montre votre capacité à savoir comparer les textes et à synthétiser votre réponse. ;)

La dissertation

Ce premier sujet peut être défini ainsi : une dissertation est une argumentation structurée (je vous détaille cette structure ci-dessous) sur un sujet défini en quelques lignes.
Tout d'abord, voici le plan général qui est conseillé de prendre afin de réussir son devoir :

Construction

Contenu

Introduction

  • Introduisez le devoir par une phrase d'accroche (évitez quand même les phrases du genre "De tout temps" ou autres phrases passe-partout :-° ).
    Cette étape permet ainsi d'attirer le lecteur sur votre devoir (ne négligez donc pas l'introduction !) ;

  • Définissez le sujet en le reformulant (via une problématique) ;

  • Annoncez le plan que vous allez suivre.

Corps

  • Thèse 1 :

    • Argument 1 et ses (voire son) exemples en les justifiant ;

    • Argument 2 et ses (voire son) exemples en les justifiant ;

    • Argument 3 et ses (voire son) exemples en les justifiant ;

    • TRANSITION (ce qu'on oublie souvent, mais qui reste importance pour la lisibilité et l’enchaînement des idées)

  • Thèse 2 :

    • Argument 1 et ses (voire son) exemples en les justifiant ;

    • Argument 2 et ses (voire son) exemples en les justifiant ;

    • Argument 3 et ses (voire son) exemples en les justifiant ;

    • TRANSITION (ce qu'on oublie souvent, mais qui reste importance pour la lisibilité et l’enchaînement des idées)

etc.

Conclusion

  • Résumez l'argumentation ;

  • Répondez à la question du sujet ;

  • Concluez par une phrase d'ouverture sur un autre sujet, mais qui reste en rapport avec le sujet du devoir.

Quelques conseils :

  • Avant tout, définissez un domaine pour les œuvres et lisez les bien : cela vous empêchera de faire du hors-sujet ;

  • Vous avez ici le choix entre deux types de plan : le plan dialectique (sous ce nom barbare se cache le plan thèse/antithèse/synthèse, autrement dit oui/non (nuancé)/peut-être) et le plan didactique : ici un thème par paragraphe ;

  • Soulignez le titre d'un livre ou d'une œuvre, pour des questions de lisibilité ;

  • Surveillez l'heure au moment du devoir ! Il ne faut pas négliger l'introduction et la conclusion. Ce sont la première et la dernière impression que vous donnez à votre examinateur sur votre devoir.

Pour des conseils que je n'aurais pas cités mais qui seront importants, soumettez le vôtre, je l'insérerai parmi les miens. ;)

Le commentaire de texte

Pour le commentaire composé, il s'agit de faire une étude technique d'un des textes du corpus. Ce texte vous est imposé et vous devrez trouver une problématique, c'est-à-dire trouver la spécificité de l'œuvre et la formuler telle une question à laquelle vous répondrez.

Ainsi, pour répondre à la problématique, vous devrez faire une introduction en entonnoir. On commence par présenter l'auteur, le recueil puis l'œuvre.

L'image de l'entonnoir. Moyen mnémotechnique pour aider aux introductions dans les épreuves de Français.

S'en suit l'énonciation de la problématique et du plan. Ce dernier devant comporter au moins deux axes et l'étude systématique de tous les procédés techniques utilisés (figures de styles et leurs effets, constructions, rimes…). Le tout accompagné de citations précises du texte pour appuyer vos arguments et en finissant par une conclusion voire un élargissement personnel.

Le plan à savoir est, à l'exception des transitions près, le même que pour la dissertation.

L'écriture d'invention

Nous arrivons enfin au dernier sujet la fameuse écriture d'invention : cette fois-ci il n'y aura pas de plan type ça dépendra totalement du sujet.
Il est néanmoins conseillé de noter les différentes étapes de son récit en guise de plan.
De plus, évitez simplement les anachronismes, du genre parler de toilette et de lavabo alors que l'histoire se déroule au 13ème siècle (ça s'est vu dans ma classe donc je sais de quoi je parle et non ce n'est pas moi :lol: ).

En raison du peu d'études techniques et de connaissances littéraires requises, le maniement de la langue et sa correction sont nettement plus importants que pour les deux autres thèmes et les correcteurs n'en seront que plus intransigeants. ;)

On ne peut pas précisément donner une quantité minimale de rédaction : celle-ci déprendra du sujet : c'est d'autant plus vrai pour l'écriture d'invention, néanmoins pour les autres sujets, une quantité approximative minimale est nécessaire si vous viser une bonne note : comptez environ 3,5-4 pages au minimum.

L'épreuve orale

Lors de vos cours de Français, vous composerez un recueil de vingt à trente extraits de textes étudiés en classe. L'oral portera sur un extrait ce recueil, ou sur n'importe quel extrait d'une oeuvre intégrale (vue en cours) en cas d'hors liste.
Après avoir présenté le porte-vue à votre examinateur, celui-ci choisira au hasard un texte et une problématique associée.

À partir de cet instant, vous aurez 30 minutes pour rédiger le plan de votre lecture analytique par une étude technique de l'extrait.
Ensuite, en 10 minutes, vous devrez présenter l'extrait (encore le même entonnoir L'image de l'entonnoir. Moyen mnémotechnique pour aider aux introductions dans les épreuves de Français.), faire une lecture du texte et répondre à la problématique. Ce qui donnera une note sur 10.

La deuxième partie, également sur 10 points, est celle des questions. En général, elles portent sur la séquence du texte sur lequel on vous a interrogé.
Ainsi, on peut vous demander de comparer les textes complémentaires, décrire les tableaux qui illustrent la séquence ou même votre avis à propos d'un corpus ou une œuvre.
Il est donc intéressant de relire attentivement la bonne séquence de son porte-vue s'il vous reste quelques minutes avant votre entretien.

Il y a plusieurs choses à savoir. Tout d'abord, si vous ne tenez pas 10 minutes lors de la première partie, non seulement cela vous pénalisera, mais en plus vous devrez tenir plus longtemps face aux questions. Il est donc important de développer suffisamment de votre lecture analytique.
De plus, la problématique proposée sera sûrement différente que celle avec laquelle vous avez étudié votre texte en classe. Inutile donc d'adapter l'ancien plan à la nouvelle problématique. Vous êtes quasiment sûr d'être hors-sujet et impertinent face à la question.
Si vous ne répondez pas correctement à la problématique, vous ne pourrez pas espérer plus de 4/10 sur la première partie. Autant dire qu'il vaut mieux s'y attacher.

Pour la seconde partie, vous avez avantage à y joindre vos créations. Par exemple, les corpus que vous avez formés, les critiques d'art rédigé… Car vu que vos travaux seront inscrits sur la feuille de séquence, votre examinateur est dans la possibilité de vous interroger à propos de ceux-ci. Autant dire que si vous ne les avez pas sous les yeux, avec le temps, vous aurez probablement oublié leurs contenus et ça me paraît difficile de répondre à une question dessus.

Perspectives pour la Terminales S et l'après Bac

Cette section a pour but de vous introduire l'orientation vers la Terminale Scientifique et au-delà puisque le choix de la section en Première est définitif pour la Terminale (sauf de très rares exceptions qui ont suivi des formations de rattrapage pendant les vacances d'été).
C'est pourquoi ces quelques lignes sont présentes dans ce tutoriel, mais il n'y aura pas plus de détails puisque un nouveau tutoriel, spécifique à l'orientation vers la Terminale verra le jour dans les mois qui viennent.

Changement horaire

Premièrement, je tiens à vous donner, sans entrer dans les détails, les liens entre le programme de SVT de Première Scientifique et celui de Terminale Scientifique.

Dans un premier temps, il faut savoir que le nombre d'heures de cours passe de 4 heures en Première S-SVT (2 heures de TP + 2 heures de cours) à 3h30 (2 heures de cours + 1 heure 30 de TP) par semaine, mais le programme n'en reste pas moins conséquent, vous prendrez donc un peu moins de temps pour pratiquer les TP.

Pour la SI, les horaires restent les mêmes. Les horaires des TPE seront consacrés aux PPE. Il s'agit de plus ou moins la même chose que les TPE, sauf que c'est réservé aux Terminales S-SI, que le sujet est imposé et que la note compte pour 3 coefficients sur les 9 de la note de SI).

Spécialité de Terminale S

Vous devez savoir que pour la Terminale S-SVT vous aurez obligatoirement à choisir à ce qu'on appelle un enseignement de spécialité, à savoir les Mathématiques, la Physique-Chimie et les SVT en série scientifique.
Leurs programmes sont assez différents de ce qu'on peut trouver en Tronc Commun et ils apportent des précisions aux matières respectives. Ces spécialités seront présentes aux épreuves du Baccalauréat : un exercice sera consacré aux notions de la spécialité ... Pour ceux qui ont choisi la spécialité. Pour les autres, l'exercice sera en rapport avec les notions de cours générales.
De plus, le choix de la spécialité augmente le coefficient de la matière de 2.

Quant à la Terminale S-SI, c'est un peu différent. Vous n'êtes pas obligé de prendre un enseignement de spécialisation. Pourquoi ? Parce que vous en avez déjà un, la SI : elle compte déjà en tant que spécialisation.
Seulement, vous pouvez en prendre un second. Comme Physique-Chimie ou Mathématiques, avec un programme identique à celui sus-cité pour la TS-SVT.

Deuxièmement, sachez que choisir entre les différentes filières de la série Scientifique ne sera pas tellement pénalisante ou au contraire valorisante pour votre candidature pour des formations supérieures, car les matières et tous les programmes restent les mêmes : seule une matière sera différente : les SVT pour la S-SVT ou encore les SI pour la S-SI pour citer les deux filières les plus connues. Certes, pour travailler dans le domaine des technologies, les SI vous seront plus utiles, mais en général, la filière, comme les spécialités, ne compteront presque pas voire pas du tout pour le choix des admis par le jury d'admission pour les filières sélectionnant sur dossier (DUT, BTS, Écoles d'ingénieur...), tout dépend du domaine visé.
Comme déjà dit, le Bac reste le même. ;)

La réforme de la Première S

Présentation de la réforme

Attendue pour la rentrée 2011-2012, la Première S changera conformément à la réforme du lycée. Mais combien d'entre-vous savent en quoi cette réforme consiste ? Quels changements elle apporte ? ... Non ? Vraiment pas ?! Ne vous inquiétez pas, nous vous expliquerons tout ce que vous avez besoin de savoir dans cette partie. :)

Le nouvel emploi du temps

Cette réforme apporte son lot de modifications, mais les plus importantes sont au niveau des horaires. Puisque par cette nouvelle attribution d'heures, la réforme va donner plus de priorité à certaines matières. C'est ce que nous allons pouvoir voir par une comparaison de l'ancien et du nouvel emploi du temps.

Matière

Pré-réforme

Post-réforme

Mathématiques

5h

4h

SVT et Physique

4h+4h30 = 8h30

6h

ou Sciences de l'Ingénieur

8h

7h

Matières scientifiques

13h30 à 17h30

10h à 11h

Français

4h

4h

LV1 + LV2

4 à 5h

4h30

Histoire-Géographie et ECJS

2h30

4h+½h = 4h30

EPS

2h

2h

Tronc commun

12h30 à 13h30

15h

Accompagnement personnalisé

0h

2h

TPE

2h

1h

Total

28h à 33h

28h à 29h

Analyse de la réforme

Coté Scientifique

Sur le tableau (ci-dessus) on peut voir que le nombre d'heures scientifiques chute avec la réforme, c'est le résultat de la "généralisation" de la Première S. Plus de matières générales, moins de matières scientifiques.
Cet inversement de situation se veut important pour pouvoir rectifier les erreurs en cas de mauvaise orientation.
D'accord, mais alors pourquoi une nouvelle Seconde de détermination ? Surtout que ça ne permettra pas de passer d'une Première S à une Terminale ES, car il reste les dix heures par semaines d'enseignement de spécialisation.

Du coup, les Mathématiques et la SI perdent chacun une heure. Une heure ... qui n'est pas rattrapée en Terminale. Quand on connait la consistance du programme de Mathématiques, on peut se demander comment va se passer cette réforme sans remaniement du programme.

Malheureusement ce n'est pas la seule ambiguïté. On ne sait pas ce que devient la Physique-Chimie si l'on choisit l'option Science de l'Ingénieur. Elle semble disparaître car elle est associée à la SVT.
D'un côté, cela permet d'alléger l'emploi du temps et d'éviter de revoir les notions de Physique que l'on voit en SI. Seulement la Chimie ne sera plus enseignée.
De l'autre côté, si ces deux matières cohabitent, le nombre d'heures de l'emploi du temps risque d'être conséquent.

Coté Général

Néanmoins, le changement le plus importante reste pour l'Histoire-Géographie. Alors que toutes les matières perdent ou restent au même nombre d'heures qu'avant la réforme, l'Histoire-Géographie prend quant à elle 2 heures.
Cette augmentation s'explique par le fait que pour la série S, l'Histoire s'arrête en Première (c'est mignon :D ). C'est à mon avis une très bonne chose car à la fin de la Terminale S, vous aviez au moins 7 Bac à passer, contre 3 en Première ... Cela permet de rééquilibrer le nombre d'épreuves. Même si pour cela, il faut sacrifier une demi-heure.

Pour le Français, les langues vivantes, l'EPS et la plupart des options, la réforme ne changera pas grand-chose fondamentalement. :)

Les TPE, eux, sont un cas un peu différent. Auparavant on avait 2 heures de cours sur environ 14 semaines. Maintenant plus qu'une heure mais, probablement, étalée sur toute l'année.
Plus un changement statistique (regardez comment on a supprimé une heure de l'emploi du temps :p ), ça ne me paraît pas vraiment nécessaire. Surtout que deux heures d'affilées c'est un petit plus très agréable pour travailler.

Et pour finir, la nouvelle "matière" : l'accompagnement personnalisé. Une sorte de soutien, mais plus orienté méthodes d'apprentissage, seulement rien n'est précisé quant à son application. Seul, en groupe ou par classe. Sur demande ou imposé. S'il y aura du personnel formé à ce genre de cours ou non.
Cela peut-être une bonne idée pour aider les élèves à s'organiser, à revoir leurs méthodes et comprendre leur fonctionnement ; mais aussi une idée qui, mal exploitée, pourra vite se transformer en laborieuses heures de vie de classe...

En conclusion

En résumé, on n'a pas encore fini d'entendre parler de la réforme.
Si elle apporte des nouveautés intéressantes comme la fin de l'Histoire-Géographie en Première et les heures d'accompagnements personnalisés, elle en apporte des plus discutables, comme la fin des deux heures consécutives de TPE.
Et même des mauvaises, comme la généralisation de la Première, qui pénalisera les futurs scientifiques en allégeant leurs bagages de connaissances.

Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre et de voir ce qu'elle donnera une fois appliquée. :)

Source.

Voilà, le tutoriel s'arrête ici.

Nous espérons vous avoir assez guidés tout au long de cet écrit. Si toutefois il vous restait des questions, n'hésitez pas à écrire à l'un des auteurs du tutoriel. Il se fera un plaisir de répondre à vos questions (selon ses disponibilités évidemment).

Les auteurs tiennent à remercier de plus toutes les remarques négatives comme positives concernant ce tutoriel, qui ont permis de l'améliorer. N'hésitez donc pas à soumettre vous aussi votre opinion concernant celui-ci et à l'année prochaine pour le tutoriel sur la Terminale ;) .

Nous vous remercions et vous souhaitons une bonne année scolaire.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite