Mis à jour le mercredi 30 octobre 2013
  • Facile
Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Introduction du cours

Windows Me et Windows XP intègrent un outil baptisé "Restauration du système". Cet outil permet de rétablir le fonctionnement de votre ordinateur en cas de gros problème, suite par exemple à une installation ratée ou à une mauvaise manipulation de la base de registre. Cet outil est très simple d'utilisation. Nous allons justement apprendre à nous en servir.

Principe de la restauration

Mais c'est quoi, au juste, cette fameuse restauration du système dont tu m'as parlé ???

Il s'agit d'un outil intégré à Windows, permettant de revenir en arrière à la suite d'un gros problème sur le système.

Principe de fonctionnement

Mais comment s'y prend ce logiciel pour réparer Windows ?

Eh bien... Il restaure, comme son nom l'indique. Ce logiciel récupère une copie de votre système en bon état (appelée point de restauration) qu'il restaure sur votre version de Windows afin que ce dernier fonctionne de nouveau correctement. L'inconvénient de cette méthode est que l'utilisation d'un point de restauration créé avant l'installation d'un programme oblige à réinstaller ce dernier une fois la restauration effectuée. Cela est dû au fait que les informations le concernant (qui sont écrites dans la base de registre de Windows) seront effacées.

Cela veut dire que mes documents vont revenir dans l'état du jour où le point de restauration a été fait ?

Non, bien sûr que non. La restauration du système ne touche que le système et non les documents personnels. La restauration du système ne vous dispense pas de sauvegarder régulièrement vos documents.

Au fait, qui crée ces points de restauration ?

Cela dépend. Windows en crée régulièrement, vous pouvez en créer avant une manipulation "risquée" pour votre ordinateur, et certains logiciels en créent lors de leur installation. Certains en créent même pendant leur fonctionnement (comme les logiciels de nettoyage).

Créer un point de restauration

Cette partie va vous être très utile : elle va vous permettre de créer un point de restauration avant une manipulation risquée pour votre ordinateur. Personnellement, j'en fais un avant chaque installation (matérielle ou logicielle) sur mon ordinateur.

Ouvrez la fenêtre de la restauration du système, via le menu démarrer, dans Tous les programmes > Accessoires > Outils du système. Là, cliquez sur l'icône Restauration du système.
La fenêtre suivante apparaît :

Image utilisateur(cliquez pour agrandir)

Sélectionnez la deuxième option (Créer un point de restauration) puis cliquez sur Suivant.

Image utilisateur(cliquez pour agrandir)

Donnez un nom à votre point de restauration et cliquez sur Créer.

C'est tout ?

Oui, le point de restauration est créé. Vous pourrez l'utiliser en cas de besoin. Vous n'avez plus qu'à cliquer sur Fermer.

Restaurer le système

C'est bien beau, tout ça, mais comment restaurer mon système s'il ne fonctionne pas correctement ?

On peut restaurer Windows depuis ce dernier ou avant son démarrage, s'il est inaccessible par exemple.

Restaurez depuis Windows

Ouvrez la fenêtre de restauration du système et sélectionnez cette fois-ci le premier choix, Restaurer mon ordinateur à une heure antérieure.

Image utilisateur(cliquez pour agrandir)

Sélectionnez alors dans le calendrier la date du point de restauration à utiliser dans la partie de gauche, et sélectionnez le nom du point de restauration à utiliser dans la partie droite, puis cliquez sur Suivant. Votre ordinateur va s'éteindre, et au moment où il sera écrit Fermeture de Windows, une fenêtre va apparaître indiquant l'avancement de la restauration.

Une fois celle-ci effectuée, l'ordinateur redémarre et affiche une fenêtre vous indiquant que la restauration s'est bien effectuée. Si le bureau met plus de temps à s'afficher, c'est normal, cela le fait toujours après une restauration du système.

Restaurez avant le démarrage

Cette opération s'effectue avant le démarrage de Windows.
Après l'apparition des informations du BIOS de votre ordinateur mais avant l'apparition du logo de Windows XP, appuyez sur F8. Un menu s'affiche, spécifiant le choix du système d'exploitation (en général, vous ne trouverez que Windows XP, ou avec certains ordinateurs, la console de récupération de Windows XP). Appuyez de nouveau sur F8.

Options de démarrage de Windows XP(cliquez pour agrandir)

Dans le menu qui apparaît alors, sélectionnez Dernière bonne configuration connue (vos derniers paramètres fonctionnels), puis appuyez sur Entrée.
Windows redémarre alors en chargeant un point de restauration, et vous aurez de nouveau accès à Windows .

Les virus et la restauration

J'ai attrapé un virus :( . La restauration du système peut-elle m'aider à résoudre ce problème ?

Non, la restauration du système ne peut pas vous aider pour ce problème. Faites confiance à votre antivirus pour ceci. De plus, certains virus profitent de la restauration du système pour se loger dans les points de restauration. Dans ce cas, l'utilisation de la restauration du système pourra vous réinfecter.

Alors comment je supprime les points de restauration infectés, moi ?

Pour les supprimer, il suffit de désactiver la restauration du système. Pour cela, cliquez à droite sur l'icône du poste de travail et sélectionnez Propriétés dans le menu contextuel qui s'est affiché.
Une fois la fenêtre intitulée Propriétés système affichée, sélectionnez l'onglet Restauration du système dans cette fenêtre.

Image utilisateur(cliquez pour agrandir)

Cochez la case Désactiver la Restauration du système et cliquez sur Appliquer. Attendez le temps de la suppression des points de restauration, puis décochez cette case et cliquez de nouveau sur Appliquer, puis sur OK.

Voilà : maintenant, vous n'êtes plus désarmés en cas de problème. La restauration avant démarrage peut permettre de remettre d'aplomb Windows en cas de gros pépin.
J'espère que ce tuto pourra vous aider.
Je prends toutes les remarques dans les commentaires (c'est mon premier tuto).

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite