• 30 minutes
  • Facile
Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Introduction du cours

Définition


Littéralement, le webmarketing représente l’ensemble des techniques marketing et publicitaires mises en place sur internet.



Si vous cherchez une mission dans le webmarketing, vous avez certainement lu ce genre d’annonces :

"Au sein d'un pôle de compétence commerciale/webmarketing, vous êtes en charge du développement d'une gamme de produits d'affiliation BtoC sur des thématiques variées telles que le divertissement, santé/bien-être, dating, etc. Garant(e) de la rentabilité de votre gamme de produits, vous assurez la mise en œuvre opérationnelle de la stratégie webmarketing associée à vos produits d'affiliation. A ce titre, vous serez notamment en charge de : la création des dispositifs d'acquisition de trafic via différents canaux (emailing, bannières, landing pages, mini-sites thématiques, etc.), la réalisation de brief marketing et échanges avec les pôles infographie & développement , la mise en place de tests A/B pour optimiser la performance de vos dispositifs de génération de trafic ou d'acquisition, le suivi quotidien des indicateurs clés de performances sur l'ensemble de la chaîne de valeur de vos produits (taux d'ouverture, taux de clic, taux de transformation, ventes réalisées, etc.), la négociation de partenariats d'affiliation sur des programmes annonceurs correspondant à vos produits."

En lisant cette offre, nous comprenons que le webmarketing est une spécialité à part entière qui nécessite de multiples compétences.

Pourquoi cet article ?

Il aide à mieux appréhender le métier de webmarketer et propose des pistes de réflexions permettant de saisir les enjeux du webmarketing dans une stratégie d’entreprise.

Le marketer : que fait-il ?

Un marketer étudie un marché et met en place des stratégies d’attaque et de défense pour développer son/ses produits/services, contre/avec ses concurrents. 
Voici les points essentiels que doit effectuer le marketer

Nous allons voir les points essentiels que doit aborder le webmarketer.

Une bonne analyse marché


Le marketer consacre les 3/4 de son temps à analyser son environnement et s’intéresse essentiellement aux problématiques économiques, géographiques, sociologiques et même politiques de son marché.

Il analyse précisément son marché et s’appuie sur des données chiffrées pour tirer des conclusions. Il fait aussi preuve d’une grande sensibilité et de créativité pour saisir les nouvelles tendances.
 Son principal objectif est de gagner des parts de marché.

Parts de marché ? Kesako ?

Il s'agit d'augmenter sa présence en terme de chiffre d’affaire et de marge par rapport à ses concurrents.

Il est à l’écoute du monde qui l’entoure. 


Pour faire une étude de marché, le marketer applique des méthodes rigoureuses dont le célèbre SWOT (Strength, Weaknesses, Opportunities, Threaten).

Une bonne compréhension client


Le marketer est préoccupé par le client car il doit cerner les besoins de ce dernier pour lui proposer un produit adapté. Dans la plupart des cas, l’analyse du client est assez longue et détaillée. En effet, le marketer doit s’intéresser à plusieurs aspects de son client afin de comprendre son fonctionnement, ses attentes, ses besoins, son univers socio - économique. 
Le marketer dresse des persona.

Une persona ? Kesako ?

Une persona représente la carte d’identité, un portrait type.

Une bonne étude produit


Le marketer analyse son produit : ses caractéristiques, son prix, sa valeur, ses fonctionnalités, ses avantages, ses inconvénients. Sa principale préoccupation est celle de faire en sorte que son produit ait le plus d’avantages possible au moindre coût et si il a des inconvénients, transformer ces inconvénients en avantages ; de plus, il s’assure que son produit puisse être facilement acheté par ses consommateurs tout en s’assurant de générer de la marge.

Une forte préoccupation pour le chiffre d'affaire et les statistiques

« Business is Business ». Pas de secret, le marketer aime les chiffres et les statistiques. Même si il aime étudier le consommateur, le produit, le marché, son objectif est de faire gagner de l’argent à l’entreprise.

Si le marketer doit gérer un site internet, il va étudier les statistiques en utilisant les outils Google Analytics, Google Adwords afin de proposer des stratégies pour augmenter le nombre de visites, le nombres d’achats, accélérer le process d’achat du consommateur, étudier l’origine géographique des consommateurs, regarder quelles sont les pages les plus visitées et pourquoi …

Une écoute sensible


Le marketer est certes très intéressé par la rentabilité, le développement de son portefeuille client, le chiffre d’affaire.

Le webmaster : que fait-il ?

Nous allons voir maintenant les points essentiels que doit aborder le webmarketer.

Si vous avez une bonne analyse marketing, un bon produit, des bons prix, des idées pour votre boutique en ligne mais que vous n’avez pas les compétences techniques pour mettre en place tout celà, alors comment faites - vous ? Faites vous appel à un développeur ? Ou encore, comment analysez-vous les données et les codes d’un site que vous n’avez pas construit ou alors dont vous ne comprenez pas la structure ?

Une sensiblité graphique

La sensibilité graphique peut s’apprendre mais en général elle est innée et il faut la travailler pour l’entretenir et la développer.

Avoir une sensibilité graphique c’est savoir agencer les couleurs, les formes, les polices (typographie) pour donner envie.

Le webmaster doit connaître les règles typographiques, colorimétriques afin de créer un espace de visite en ligne agréable, fluide et ergonomique.

Si le webmaster ne met pas en forme son texte, s’il utilise une taille de police trop petite, est-ce qu’un internaute va lire correctement les informations ? Est-ce qu’une promotion va être écrite de la même façon qu’un paragraphe d’informations ?

Une préoccupation pour le SEO /SEM


Voici deux types de référencement largement utilisés par les webmaster pour assurer la visibilité et développer la notoriété d’une société sur les moteurs de recherches.


Le webmaster propose des stratégies à son client pour développer sa visibilité sur les moteurs de recherche : par exemple, proposition de mots clef inhérents au secteur d’activité du client. 


Un client


Bon ou mauvais client ? Bon ou mauvais projet ?


Conclusion

Le webmarketing, c’est le marketing appliqué au web.

Dans chaque projet web, le webmarketer doit mettre en pratique ses compétences de marketer, de webmaster et de graphiste et doit établir un lien direct avec un prospect et/ou un client.

C’est pourquoi on appelle le webmarketer,« le mouton à cinq pattes ».

Avec le webmarketing, il ne s’agit plus de faire uniquement un site joli et moderne pour le plaisir des yeux; il s’agit de faire entrer la dominante du client avec ses problématiques économiques.

Le webmarketing fait appel à des cms (content management system) qui vont permettre au webmarketer d’utiliser des outils touts prêts, faciles d’utilisation pour un client ayant un petit budget.

D’où la nécessité pour un webmarketer d’être le fameux « mouton à 5 pattes » compétent, curieux et rigoureux.


Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite