Mis à jour le mercredi 21 juin 2017
  • 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours existe en livre papier.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Aller plus loin

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Avant de vous quitter, j'ai souhaité mettre à votre disposition une annexe d'ouverture, une sorte de conclusion vous permettant de poursuivre votre apprentissage de LaTeX facilement et ce, sans dépenser un sou de plus.

L'idée ici est de vous orienter vers différentes pistes et de vous présenter des idées et points de vue qui vous permettront de vous perfectionner dans la pratique de LaTeX.

Typographie et encodage

Latin-1 et UTF-8

Un débat a fait rage à diverses étapes de la composition de ce livre : quel encodage de caractères vous apprendre à utiliser ? UTF-8 ou Latin-1 ? Comment vous transmettre les bonnes pratiques sans pour autant vous rendre la vie impossible ? Telles étaient les questions, je vais ici y répondre.

D'abord, si vous étiez endormi à la lecture du passage concerné, sachez que l'encodage est, grossièrement, le nom donné au processus qui transforme vos caractères en code informatique. Plusieurs processus ont en effet été développés, et le standard actuel est l'UTF-8 car il gère très bien plusieurs dizaines de langues ainsi que des centaines de caractères spéciaux.

Vous en déduirez que le Latin-1 a des lacunes dans ces domaines (Comme vous avez pu le lire dans le TP 1, il n'y a pas besoin de remplacer le caractère œ par une commande en Latin-1.) et commencerez doucement à vous demander pourquoi je l'ai recommandé aux utilisateurs de Windows et de Mac.

La raison est simple : généralement, les utilisateurs de Mac et de Windows échangent des foules de fichiers et Windows a encore beaucoup de mal avec l'UTF-8. La probabilité est donc extrêmement forte que vous ayez à travailler avec des personnes utilisant encore le Latin-1, même si c'est mal.

Je suis sous Windows et une personne me communique un document en UTF-8 à modifier, que faire ?

Tout simplement télécharger la version 2 de TeXnicCenter, qui fonctionne très bien, même si elle n'est pas encore totalement stable. Une fois qu'il sera en version finale, ce programme comblera le retard pris par Windows et permettra à tous les utilisateurs de LaTeX de travailler en UTF-8. Bien sûr, cela prendra du temps, beaucoup de temps…

Si vous voulez le tester, cliquez ici.

L'intégriste est partout

Vous aimez les débats qui tachent, le sang qui coule, et comprendre les luttes mesquines entre pro et anti eqnarray vous intéresse ? J'ai sélectionné pour vous un document qui liste les méfaits de cet environnement ainsi que de nombreux autres. Il s'agit d'un texte à lire pour se sentir malin dans un cadre scientifique et ne pas se faire avoir en produisant ses premiers écrits sérieux. Ce document explique aussi pourquoi « $$ » n'est plus beaucoup employé pour écrire des expressions scientifiques.

De l'art de la présentation

Continuons dans l'ouverture : je vous propose ici deux manuscrits de typographie (celui-ci et celui-là) qui vous permettront, l'un comme l'autre, de comprendre quelles sont les choses à faire (et à ne surtout pas faire) pour préserver notre langue et être crédible typographiquement face à des magazines ou un lectorat très rigoureux sur l'écriture et le respect des conventions.

Les cours d'approfondissement

Voici une petite sélection de divers cours à lire si vous voulez approfondir vos connaissances. À votre niveau actuel, aucun ne présente de difficulté particulière (LaTeX utilise toujours les mêmes notions de commandes, d'environnements et de packages ; il n'y a pas grand-chose à apprendre de plus. Si vous aimez le challenge, vous pouvez tenter de créer vos propres commandes et packages.). Dans l'ordre des codes web, je vous ai mis :

  1. un exemple de cours sous forme de code commenté ;

  2. le tutoriel de formation à LATEX de l'ENS (un bon niveau général est requis) ;

  3. le Framabook Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur LATEX sans jamais oser le demander ;

  4. le Wikibooks en français, très bien construit, traitant de LaTeX. Il donne des exemples intéressants d'utilisation du langage en chimie ;

  5. le Wikibooks en anglais, un peu plus fourni ;

  6. le cours de Ukonline, très répandu chez les débutants ;

  7. une courte introduction à LaTeX, véritable perle de pédagogie.

Les incontournables

Quatre outils fort utiles :

  1. Le conjugueur, véritable Bescherelle informatique ;

  2. un aide-mémoire supplémentaire ;

  3. une table listant pratiquement tous les caractères spéciaux ;

  4. le guide "Détecter et résoudre les problèmes", outil salvateur lorsqu'une erreur de compilation inconnue fait surface.

Beamer

Si vous avez eu le courage de pratiquer, la classe de documents beamer vous tend les bras. Cette classe est conçue pour produire des diapositives et se présente comme un concurrent très sérieux de PowerPoint dans la sphère scientifique.

  1. La page Beamer sur Wikipedia.

  2. Introduction à Beamer sous Linux.

  3. Cours plus complet en anglais.

Les interfaces graphiques alternatives

Si vous êtes lassé de Kile, de TeXnicCenter ou de TeXShop, prenez le temps de tester les trois logiciels présentés ci-dessous.

  1. L'éditeur LaTeX en ligne de Google.

  2. Lyx, le presque traitement de texte en LaTeX.

  3. Emacs, la console par excellence.

Au plaisir de vous lire un jour prochain, car il ne faut pas l'oublier, LaTeX n'est qu'un écrin pour vos créations.

Ce tutoriel comportera 3 grandes parties et sera écrit en partie au sein de L'IMB (institut de mathématique de Bordeaux) situé à l'intérieur de l'université de Bordeaux 1. Cette fac a la spécificité d'être depuis quelques années classée par l'université de Shanghai comme faisant partie de ce qui se fait de mieux dans le domaine informatique (elle a atteint le 8ème rang mondial).

Je garderai un pc sous la main pour vous parler via twitter (@laleloulilo), alors n'hésitez pas, vos remarques seront le plus possible prises en compte.

En plus, écrire en papotant, c'est plus agréable. ^^

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite