• 4 hours
  • Easy

Free online content available in this course.

Videos available in this course

Certificate of achievement available at the end this course

Got it!

Last updated on 11/30/16

Les étapes du dossier de présentation

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Voici quelques conseils pour réaliser votre pitch et dossier de présentation. 

Comment réaliser votre pitch en 2 minutes chrono ? 

Avant de passer à l’écrit, il est essentiel de présenter clairement et de façon synthétique son projet à l’oral. En plus d’être un bon exercice de synthèse, cela vous entraînera afin d’assurer le jour J face à un partenaire ou à un jury de sélection pour obtenir une bourse ou un prix.

Le « pitch », à ne pas confondre avec « speech » (en anglais, un discours), est une présentation orale de deux minutes maximum ! On parle souvent « d’elevator pitch » car votre présentation doit être percutante, comme si vous deviez convaincre votre interlocuteur le temps d’un trajet en ascenseur. Idéalement, vous devez vous limiter à 120 mots ! Alors, choisissez-les bien ! Pour vous aider à le construire, voici les 4 qualités que doit avoir votre « pitch » :

LES QUALITÉS

DESCRIPTION

Concis

Un pitch, c’est court, donc il doit contenir peu de mots.

Clair

Il faut bannir les mots et les phrases qui pourraient paraître trop complexes et sans réel intérêt, ainsi que les acronymes (AFEV, ASAH). Et oui, même votre grand-mère doit comprendre votre concept!

Intéressant

Lorsque vous présentez votre sujet, vous devez montrer quelle solution vous proposez.

Crédible

Vous devez démontrer que votre solution est viable et légitime.

En plus de ces qualités, votre pitch doit répondre aux 5 questions essentielles, dont voici le détail et une application concrète autour d’un projet étudiant au profit de l’ONG Oxfam.

QUESTION

CONCRÈTEMENT

MISE EN APPLICATION

Qui ?

Vous, les porteurs du projet, mais aussi vos partenaires de terrain, les publics bénéficiaires.

Nous sommes une équipe de quatre étudiants en master de XX , et nous participons à un challenge humain et sportif extraordinaire, la course Oxfam Trailwalker dans le cadre de leur campagne annuelle de collecte de fond .

Quoi ?

Quels sont les objectifs de ce projet et les actions prévues pour l atteindre.

Nous nous sommes ainsi engagés à récolter 1500€ de fond pour Oxfam, pour pouvoir participer à cette course, où nous devrons parcourir 100km en moins de 30 heures.

Pourquoi ?

À quel diagnostic, problèmes ou demande répond votre projet, sa valeur ajoutée, l’impact attendu ?

L’argent collecté servira à Oxfam France à mener son combat contre les injustices et la pauvreté, actions que Cette ONG mène depuis plus de 25 ans. Nous sommes aussi très heureux de participer à ce challenge sportif et de rencontrer touts les autres équipes engagées dans cette aventure .

Quand ?

Le calendrier des actions, ponctuelles ou pérenne, et leurs modalités.

La course se déroulera le 17 et 18 mai 2014 dans le parc du Morvan.

Où ?

Sur quel territoire, ville, région, pays ?

La course se déroulera le 17 et 18 mai 2014 dans le parc du Morvan.

Si malgré ces indications, vous avez du mal à « pitcher » votre projet solidaire, n’hésitez pas à vous inspirer de différents exemples et de différentes méthodes comme celle du réseau Ashoka ou issues du monde des start-ups, de l’entreprise. Les présentations TED , même d’une durée plus longue, sont une bonne inspiration sur comment convaincre son auditoire. Elles sont disponible ici , sous-titrées en français. Pour ceux qui veulent aller plus loin, il existe également la méthode « Pecha Kucha » qui consiste à réaliser un discours concis en 20 diapositives présentées en 20 secondes chacune.

Maintenant que vous avez une méthode et des exemples pour établir votre « pitch », rédigez-le, apprenez-le par cœur et surtout, testez-le autant de fois que nécessaire autour de vous pour que vous soyez à l’aise lors d’un rendez-vous ou d’une rencontre importante pour votre association.

Comment rédiger et mettre en forme votre dossier de présentation ? 

Lorsque vous passez à l’écrit, les enjeux sont les mêmes ! Il faut être clair, synthétique, précis et convaincant ! Même si les règles de bases restent les mêmes quelque soit le contexte, il faut savoir adapter son support et son contenu aux différents interlocuteurs que l’on a en face de soi. Pensez à respecter les quelques règles suivantes.

Pour le fond 

1. Commencez par bien connaître votre projet !

Ça vous paraît évident ? Et bien, pourtant, cela demande quelques efforts. Il faut pouvoir définir de façon simple et précise tous les éléments techniques, votre problématique, vos actions, vos objectifs, etc. Pour cela, il est important de « problématiser », c’est-à-dire de réfléchir à votre projet comme si c’était une dissertation.

Posez-vous des questions comme : « en quoi mon projet est innovant ?», « Quel est le but de mon projet ? », « En quoi mon projet répond-t-il à des besoins non couverts ? ».

Et bien sûr, entraînez-vous à y répondre ! Pour vous aider à réfléchir, n’hésitez pas à lire le carnet pratique développé par Ashoka!

  • Les éléments essentiels à mettre en avant ? Les voici!

  • Qui vous êtes (l’association et ses membres).

  • Le but de votre projet et les objectifs que vous vous fixez.

  • Vos besoins.

  • Comment votre mécène, ou l’institution qui vous subventionne va pouvoir répondre à ces besoins.

  • Comment vous allez valoriser leur soutien (par exemple, en communiquant sur leur soutien, en faisant participer les employés s’il s’agit de mécénat, etc.).

  • Votre budget (voir ci-dessous).

  • N’hésitez pas aussi à parler de la façon dont vous évaluerez vos objectifs et l’impact du soutien que vous apporte votre mécène ou l’institution que vous sollicitez.

2. Comparez !

Une fois que vous êtes au point avec votre projet, regardez ceux des autres ! Les projets similaires au votre, en priorité. Regardez également ceux qui ont obtenu des prix et des subventions !

3. Adapter votre contenu à votre interlocuteur

Il est important d’adapter votre contenu aux critères demandés par les mécènes ou les collectivités territoriales. Pour cela, vous devez bien répondre aux attentes formulées en choisissant les bons mots-clefs à faire apparaître dans votre dossier. Inspirez-vous là encore d’autres dossiers qui ont pu obtenir la subvention ou le prix que vous visez.

4. Allez à l’essentiel !

Lorsque vous rédigez, allez à l’essentiel ! Évitez les phrases longues, les parenthèses, la voix passive, et surtout, vérifiez bien l’orthographe et la grammaire en le faisant relire plusieurs fois par vos proches.

Pour la forme 

  1. Essayez de ne pas dépasser 10 pages.

  2. Structurez votre dossier en faisant apparaître un sommaire !

  3. Aérez votre dossier et n’hésitez pas à l’illustrer ! Voilà quelques bonnes pratiques illustrées par l’Association ARES.

Un dossier de présentation
Un dossier de présentation

Vous pouvez également consulter la fiche d’Animafac concernant le dossier de présentation . Même si le dossier de présentation est l’outil le plus largement utilisé, n’hésitez pas à proposer d’autres supports de communication, comme par exemple une présentation vidéo, un site Internet, une présentation PowerPoint, etc.

Le B.A-BA du budget prévisionnel 

Avant d’établir votre budget prévisionnel, il faut établir la liste de vos dépenses et les évaluer le plus précisément possible. Si vous avez des doutes sur le coût d’une fourniture, d’une police d’assurance ou encore sur le prix d’un billet d’avion, commencez par rechercher le « juste prix » sur Internet, comparez, et n’hésitez pas à demander des devis à plusieurs entreprises pour ne pas surpayer telle ou telle prestation.

Une fois que vous connaissez l’ensemble des dépenses de votre projet, il va falloir réfléchir aux recettes ! Pareillement, voyez quels sont vos besoins et comment vous pourrez y répondre pour que votre budget soit équilibré. Rappelez-vous, une association ne peut pas faire de bénéfices, donc votre montant des recettes doit être égal au montant de vos coûts.

Maintenant que vous avez établis vos recettes et vos dépenses, il faut les reporter dans un budget prévisionnel, tel que celui-ci, conçu par Animafac :

Budget
Budget

Enfin, n’hésitez pas, si cela vous semble pertinent, de commenter tels ou tels choix budgétaires dans votre dossier de présentation. A minima, soyez prêts à défendre vos choix devant un financeur.

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement