• 6 hours
  • Easy

Free online content available in this course.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

Got it!

Last updated on 9/16/19

Sélectionnez le matériel informatique virtuel

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Après avoir fait et réussi votre première maquette, vous voilà prêt à passer au niveau supérieur. Pour cela, il vous faut de nouveaux matériels, comme par exemple un routeur, un firewall ou le serveur d’un constructeur en particulier, car sans cela, vous serez limité à ce que vous avez fait au chapitre précédent. Vous allez apprendre ici ce qu’est une image disque, où la trouver et quelles sont ses caractéristiques.

Distinguer une image d’un appareil dans GNS3

Vous allez voir dans ce chapitre ce qu’implique d’installer un nouvel appareil dans GNS3.

Qu’est-ce qu’une image ?

C'est ça une image ?

Et bien non, justement il ne s’agit pas de ça. Effectivement, une image est une représentation visuelle, mais en virtualisation ou en émulation, ce que l’on va appeler image ou image disque c’est l’exacte copie d’un OS, ou d’un routeur par exemple dans un seul fichier, avec toutes les fonctionnalités qui sont installés dessus. C’est donc un élément qu’on ajoute et qui a des propriétés “actives” !

Par exemple, si vous créez une image disque de votre ordinateur, et que vous l’installez dans GNS3, vous aurez une copie parfaite de votre ordinateur dans GNS3, avec les mêmes login/mot de passe, dossiers, bureau... et fonctionnalités !

Vous avez sûrement déjà dû entendre parler de l’extension .ISO?  Et bien une image disque est souvent codée en .ISO, bien qu’il existe d’autres types de codage.

GNS3 utilise donc ces images pour émuler et virtualiser des routeurs, switch, firewall et serveurs de tout constructeur.

Qu’est-ce qu’une appliance ou un appareil ?

Le terme d’appliance est moins générique, il est utilisé dans GNS3. Il s’agit des appareils que GNS3 supporte. Et oui, des images il en existe de toutes sortes, vous pouvez même en faire une vous-même, de votre PC ou de n’importe quoi d’autre comme de votre téléphone portable. Mais GNS3 n’en supporte que certaines d’entres elles, vous ne pouvez donc pas importer l’image de votre portable dans GNS3.

Alors, comment savoir si GNS3 supporte ou non une image ?

Pour cela, rendez-vous sur la page du "marketplace des appliances"  et constatez par vous-même le nombre d'appareils, dont certains que vous connaissez sûrement, disponibles sur GNS3.

Vous savez donc maintenant que GNS3 utilise une image pour émuler ou virtualiser un appareil et que ces appareils supportés par GNS3 sont listés sur son site.

Apprenez à vous documenter sur les routeurs

Comme vous le savez maintenant, émuler un routeur requiert un certain nombre de ressources utilisées par votre ordinateur. Pour chaque image que vous voulez intégrer, il faudra savoir le nombre de ressources nécessaires. Il vous faudra aussi savoir si l’appareil que vous vous apprêtez à télécharger et à installer vous permettra de créer la topologie que vous désirez.

Même si ce n’est pas  l’objet de ce cours, il est intéressant que vous puissiez d’ores et déjà vous familiariser avec ces interfaces. Nous allons voir cela avec le matériel CISCO car vous serez très probablement amené à jouer avec ce type de matériel.

Trouvez de la documentation CISCO

Le jour où, pour votre plus grand bonheur, vous serez amené à configurer du matériel CISCO, c’est-à-dire à peu près à coup sûr si vous devenez Administrateur, il vous faudra vous renseigner sur ce matériel avant de l’installer et de le paramétrer. Heureusement, CISCO fait bien les choses et vous donne accès à sa documentation gratuitement (ce n’est pas le cas des images malheureusement ! ).

Et justement, vous vous souvenez de votre ami qui vous demandait de relier deux ordinateurs de son entreprise ? Et bien maintenant voilà qu’il pense bientôt déménager pour un open space plus grand. Il vous demande de lui préparer une architecture lui permettant de se connecter à internet et d’y connecter plusieurs PC et serveurs. Vous commencez donc vos recherches chez CISCO.

Rendez-vous donc sur la page suivante ou tapez “CISCO feature navigator” sur votre moteur de recherche préféré. Puis, cliquez sur “Research software” en bas à droite. Un nouvel onglet s’ouvre. Ce navigateur CISCO vous permet d’effectuer des recherches sur les appareils CISCO. Il va donc vous permettre de trouver un routeur pour les besoins de votre ami.

Regardez donc d'abord du côté de GNS3. Vous voyez que le routeur CISCO 3725 est supporté. Vous devez maintenant vous assurer qu’il répondra bien aux besoins de votre client. Ces besoins sont :

NAT
Routage fixe
DHCP

Alors, comment faire?

Et bien, comme nous disposons du nom du routeur, nous allons rechercher par ce biais.

Cochez donc “Search by” -> “Platform”

Puis dans “Software Type” -> “IOS” ( Lisez la page suivante et constatez que GNS3 supporte les images IOS de CISCO).

Choisissez ensuite :

  • la platform 3725 (c’est celle que nous voulons vérifier);

  • la dernière major release;

  • la dernière release;

  • et la licence “ENTREPRISE BASE”.

Observez maintenant que dans la partie “Availables Features” apparaissent les protocoles DHCP et NAT.

Et alors ?

Bonne pioche, le routeur supporte bien ces protocoles. ;)

Regardez maintenant la ligne DRAM / Min Flash, et ce que cela implique pour GNS3.

  • DRAM c’est la partie qui vous intéresse car c’est bien la RAM que vous devrez configurer dans GNS3.

  • 256Mo de RAM c’est la ressource nécessaire pour faire tourner le routeur sur GNS3.

Cette ligne vous permet de savoir combien de mémoire il faudra attribuer à ce routeur. En dessous de ça, il est possible que votre routeur ne fonctionne pas bien. Au-dessus, c’est votre ordinateur qui risque de ne pas aimer.

Vous savez donc maintenant rechercher un routeur sur le navigateur de CISCO et lire sa documentation pour savoir s’il correspond à vos besoins. Mais vos recherches ne doivent pas se limiter à un seul routeur. Alors après avoir cherché du côté du plus connu des fournisseurs de matériels réseaux, regardez du côté des open source, voir ce que vous y trouvez.

Trouvez un routeur Open source

Encore une fois, rendez-vous sur le Marketplace de GNS3 et entrez dans la barre de recherche pfSense. Cliquez dessus et lisez la définition de cet appareil. En résumé, il s’agit d’un projet de routeur open source basé sur FreeBSD (une version de linux) et qui peut être installé sur le cloud. Si vous vous rendez sur la page officiel, vous trouverez qu’il répond à toutes vos attentes sur ce projet que ce soit pour le routage, le DHCP ou le NAT. De plus, il possède un firewall.

https://www.pfsense.org/about-pfsense/features.html

https://doc.pfsense.org/index.php/Main_Page

Regardons maintenant ce qu'il en est de la RAM.

Si l'on se rend sur la page de GNS3 on voit que l'appliance de pfSense demande 2Go de RAM.

Quel choix faire ?

Et bien, ici les deux routeurs répondent à vos besoins, mais une donnée va déterminer votre choix.

Les images IOS CISCO sont payantes et il vous faut un contrat entreprise pour en obtenir. Un autre moyen est d’acheter une licence VIRL qui n’est autre qu’un concurrent de GNS3, et qui vous donne accès à un grand nombre d’images IOS. Cependant, acheter une licence pour utiliser un logiciel gratuit peut sembler étrange, non ?

Pour le bien de ce cours, vous utiliserez donc une image pfSense et apprendrez à la configurer pour les besoins d’une startup comme il vous sera demandé quand vous serez AIC.

Ce qu’il faut retenir

  • Une image est une copie d’un OS, dans ce cours ce sera la copie d’un routeur, d’un switch ou d’un serveur.

  • Les appliances sont les appareils supportés par GNS3.

  • Pour vos maquettes, il vous faut un appareil répondant à vos besoins et supporté par GNS3.

  • Vous devez vous documenter avant d’installer une image afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

  • Les documentations sont faciles à trouver et en accès libre.

  • Il faut prendre en considération la RAM que nécessite un appareil en fonction de la configuration de votre ordinateur.

  • Les images CISCO sont payantes, alors qu’une image pfSense est gratuite.

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement