• 6 hours
  • Easy

Free online content available in this course.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

Got it!

Last updated on 4/15/19

Déclarez votre auto-entreprise

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

C'est décidé, vous allez créer votre auto-entreprise ? Très bien !

Je vous propose qu'on crée notre auto-entreprise ensemble en ligne. Vous verrez, ce n'est pas très long et tout peut se faire en ligne gratuitement ! 😀

Nous suivrons l'exemple de notre bien-aimée Jeanne Dupont, développeuse fictive d'applications mobiles, que je vous avais présentée au premier chapitre :

Jeanne Dupont, développeuse d'applications mobiles, va créer son activité
Jeanne Dupont, développeuse d'applications mobiles, va créer son activité

Commencer sa déclaration d'auto-entreprise

Pour commencer, rendez-vous sur le site officiel de l'auto-entrepreneur : lautoentrepreneur.fr.

Page d'accueil du site officiel de l'auto-entrepreneur
Page d'accueil du site officiel de l'auto-entrepreneur

Bon, le but du jeu à partir de là est de trouver le lien pour créer son auto-entreprise. Suivez le guide. 🔍

Vous voyez ma grosse flèche rouge ? Elle pointe vers le menu "Adhérez au régime". Allez-y.

Méthode d'adhésion
Méthodes d'adhésion

Vous créez une nouvelle activité. On vous indique que vous pouvez déclarer en ligne ou au guichet entreprises. Allez, on va cliquer sur "En ligne".

Vous arrivez alors sur une nouvelle page dans laquelle il faut rechercher le bouton "Déclarer votre début d'activité".

Le bouton magique : déclarez votre début d'activité
Le bouton magique : déclarez votre début d'activité

Une nouvelle page s'ouvre. Si vous regardez bien l'adresse, vous voyez que vous arrivez sur un autre site : https://www.cfe.urssaf.fr. C'est parfaitement normal.

Ouf, vous avez trouvé votre chemin. 👣

La déclaration d'activité... peut commencer ! 😈

Déclarer son domaine d'activité

La première page de la procédure de création d'entreprise ressemble à ceci :

Première page de la déclaration d'entreprise
Première page de la déclaration d'entreprise

C'est assez simple (en apparence) : on vous demande votre domaine d'activité. Etes-vous charpentier ?  Restaurateur ? Développeur ?

La première liste déroulante vous propose déjà un certain nombre de choix :

Les domaines d'activité possibles
Les domaines d'activité possibles

Je. Euh... 😵

Quoi ? Un petit formulaire tout en majuscules comme ça vous fait peur ? Allons allons, il faut être fort(e) ! 💪
(parce que c'est pire après !)

Choisissez le domaine qui vous semble correspondre le mieux. Vous pouvez toujours le changer après au pire.

Jeanne Dupont hésite. Faut-il sélectionner "INTERNET" ou "INFORMATIQUE, MULTIMEDIA, DESSIN, PHOTOGRAPHIE" ? Dur de savoir vraiment. Elle va prendre le premier choix, sans être vraiment sûre d'elle.

La page se recharge. On lui demande maintenant de préciser son activité dans un champ libre. Pas très inspirée, elle a la bonne idée de cocher la case "Afficher toutes les activités du domaine". Là, elle a du choix :

Liste détaillée des activités
Liste détaillée des activités

Je ne vous ai pas copié la liste complète, parce qu'elle dépasse la taille de l'écran. Comme vous le voyez, ça devient plus précis. Et c'est pas forcément toujours évident de comprendre ce que ça veut dire.

Jeanne, après pas mal d'hésitation, va sélectionner "PROGRAMMATION, ADAPTATION DE LOGICIEL". Elle ne sait pas si c'est le meilleur choix, mais ça lui semble le plus proche.

Remplir le formulaire principal

Bien, la première étape est passée ! Nous arrivons maintenant sur le formulaire principal :

Le formulaire principal de la déclaration
Le formulaire principal de la déclaration

Franchement, et je dis ça sans ironie aucune, ce formulaire n'est pas très long. Maintenant que vous connaissez les principes de base de l'auto-entreprise, vous devriez être moins surpris par les choix qu'on vous propose !

On va passer en revue les sections les plus importantes sur lesquelles vous pourriez buter.

Type de revenus

Ce n'est pas écrit en toutes lettres, mais la première section vous indique si vous êtes en BIC ou BNC :

Votre type d'activité
Votre type d'activité

Comme vous le voyez, cette section n'est pas modifiable. Elle a été automatiquement remplie en fonction de votre type d'activité.

Dans le cas de Jeanne, développeuse d'applications mobiles ayant choisi "PROGRAMMATION, ADAPTATION DE LOGICIEL", c'est ici "Activités libérales" qui a été coché. Elle sera donc en BNC, ce qui est bien ce qu'on veut.

Les autres choix, activités commerciales et artisanales, auraient eux relevé des BIC.

On nous indique aussi à quel organisme nous aurons affaire (CIPAV ou RSI) pour le régime vieillesse.

Activité non salariée

Activité non salariée
Activité non salariée

Avez-vous déjà exercé une activité non salariée ? Bref, aviez-vous déjà créé une entreprise avant ?

Si c'est le cas, vous devriez le savoir. Si vous avez un doute, ne cochez pas la case.

Votre activité

Votre activité
Votre activité

On vous demande la date de début d'activité. Vous pouvez tout simplement mettre la date du jour. Sinon, vous pouvez aussi faire démarrer votre activité dans les jours qui suivent si vous préférez.

On vous propose aussi un champ pour préciser "l'ensemble des activités exercées". C'est le moment d'être plus concret sur votre activité. Jeanne, ici, va ajouter à la fin "DEVELOPPEMENT MOBILE" par exemple.

Enfin, indiquez la nature du travail et son lieu d'exercice. Dans le cas de Jeanne, elle propose des "Services" dans un "Bureau, cabinet". Le bureau en question sera chez elle.

Demande d'ACCRE

Demande d'ACCRE
Demande d'ACCRE

Etes-vous éligible à l'ACCRE ? Cette aide permet de réduire fortement les charges sociales que vous aurez à payer les premières années. Si vous êtes demandeur d'emploi ou jeune de moins de 25 ans par exemple, vous êtes concernés. Vous auriez tort de ne pas faire de demande d'ACCRE si vous le pouvez, car les avantages sont importants !

Jeanne ayant 23 ans, elle va cocher la case.

EIRL

EIRL
EIRL

Je vous avais dit que, par défaut, un auto-entrepreneur était une EI (Entreprise Individuelle). Vous avez la possibilité de choisir un autre statut : EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée).

Ce statut a l'avantage de limiter la casse si votre entreprise va mal. Par exemple, si vous avez des dettes, vous pouvez éviter qu'on saisisse vos meubles personnels ou votre maison en étant en EIRL.

Il n'y a pas, à ma connaissance, de vrai défaut à être en EIRL... si ce n'est qu'il faut remplir une déclaration de patrimoine. Ca complique un peu les choses, je n'en parlerai donc pas ici, mais je vous invite à vous renseigner si vous avez déjà un peu de patrimoine (votre propre maison par exemple). Le travail supplémentaire se justifie.

Déclaration sociale

Déclaration sociale
Déclaration sociale

Vous devez indiquer si vous souhaitez payer vos cotisations de façon trimestrielle ou mensuelle. Si vous débutez, je vous recommande "trimestrielle" : ça vous fera moins de paperasse (la paperasse, c'est comme les paliers à la plongée : il faut y aller petit à petit pour s'y habituer). 

On vous demande si vous êtes uniquement auto-entrepreneur ou si vous avez d'autres activités à côté. Là, vous devriez savoir répondre ! De la même façon, on vous demande votre régime d'assurance maladie actuel.

Option fiscale : versement libératoire

Versement libératoire de l'impôt sur le revenu
Versement libératoire de l'impôt sur le revenu

On arrive à la fameuse option du versement libératoire sur l'impôt sur le revenu. C'est une option qui vous concerne si les revenus de votre foyer ne sont pas trop élevés et qui vous permet de payer immédiatement un montant fixe d'impôts, plutôt que de tout payer dans un an lors de l'impôt sur le revenu.

Vous avez 2 choix :

  • Oui : vous paierez environ 1 à 2% d'impôts (charges fiscales) en même temps que vos charges sociales. Vous ne risquez pas de surprise dans un an au moment de l'impôt sur le revenu.

  • Non (par défaut) : vous paierez dans un an des impôts sur votre chiffre d'affaires, en même temps que votre impôt sur le revenu.

Que choisir ? Renseignez-vous d'abord pour savoir si vous y êtes éligible. Faites ensuite votre calcul. Ca vaut a priori le coup si vous payez déjà un peu d'impôts mais que vous ne dépassez pas le plafond. A l'inverse, ça ne vaut pas le coup si vous ne payez pas d'impôts sur le revenu.

Cette option peut donc être pratique et avantageuse dans certains cas. Si vous doutez, le plus sûr reste de cocher "Non", qui est le cas normal par défaut.

Envoyer le formulaire

Vous avez tout rempli ? Super ! Vous pouvez maintenant soit enregistrer le brouillon, soit valider directement votre déclaration :

Enregistrement ou validation
Enregistrement ou validation

Si vous validez... bravo ! Vous avez fini ! Ou presque.

Vous devrez ensuite fournir un justificatif d'identité (une carte d'identité ou un passeport scanné par exemple).

Allez, courage ! Une fois votre pièce d'identité envoyée, il n'y a plus qu'à attendre... Mais attendre quoi au juste ?

Le numéro SIREN... et les arnaques des premiers jours

Un peu de patience, votre entreprise est en train d'être créée. Vous aurez le faire-part de naissance le jour où vous recevrez un courrier de l'INSEE, qui ressemble à ceci :

Vous recevrez le numéro de SIREN par courrier
Vous recevrez le numéro de SIREN par courrier

Ce courrier contient en particulier une information importante : votre numéro SIREN.

C'est quoi le numéro SIREN ? 🚨

C'est un numéro d'identification, propre à votre entreprise. Pour OpenClassrooms par exemple, le numéro SIREN est : 493 861 363. Ce numéro est précieux, vous devrez l'indiquer sur chacune de vos factures.

Le SIREN a un petit cousin : le numéro SIRET. C'est une version étendue du SIREN, qui contient en plus un code propre au lieu de vos bureaux. Il ressemble à ceci : 493 861 363 00064. La partie finale peut changer si vous déménagez. En revanche, les 9 premiers chiffres (le SIREN) restent les mêmes pendant toute la durée de vie de votre entreprise.

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement