• 10 hours
  • Medium

Free online content available in this course.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

course.header.alt.is_graduating

Got it!

Last updated on 3/27/19

Trouvez des idées de projet

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Vous commencez à bien vous débrouiller avec Scratch, Arduino ou encore Thymio ? Vous êtes prêts pour vous lancer dans le grand bain et commencer un plus grand projet ? Alors c’est parti.

Oui et maintenant, on commence par quoi ?

Alors déjà il y a une chose à ne pas faire : avoir un petit bout d’idée et se lancer directement dans le code. Et ce n’est pas parce que vous êtes encore en train d’apprendre à programmer. Non. Même les gens qui programment tous les jours, et en fait surtout eux, font une étape majeure avant de commencer à programmer : la conception. Et la première étape de la conception, c’est le “brainstorming”, le moment où l’on crée une tempête dans son cerveau, où on laisse bouillonner les idées et on voit ce qu’il en sort.

Déterminez vos contraintes

Tout d’abord, vous devez avoir déterminé si vous allez mener ce projet seul ou à plusieurs : nous vous encourageons fortement à trouver des personnes pour faire ce projet avec vous, ça n’en sera que plus enrichissant, et ce sera certainement le cas de figure que vous retrouverez en atelier avec les enfants. 

Maintenant, avant de laisser libre cours à vos idées les plus folles, déterminez dans quel cadre vous allez les laisser s’épanouir…

Eh oui, vous n’allez pas envisager le même projet selon que vous disposez de 3h ou de 45h, selon que vous choisissez telle ou telle technologie (Scratch, Thimble, Thymio, etc.), …

Dans ce cours, je vais prendre l’exemple d’un projet avec Scratch :

  • de combien de temps je dispose pour réaliser ce projet ?

Je peux par exemple choisir de faire un projet en 3 fois 2 heures, soit 6 heures en tout.

  • quelle(s) technologie(s) je souhaite / je suis en mesure d’utiliser pour ce projet ?

Dans ce cours, pour vous donner une idée de ce qu’une gestion de projet peut donner dans deux cas différents, j’utiliserai l’exemple d’un projet avec Scratch, mais nous suivrons aussi des projets avec Thymio réalisés par des enseignantes.

  •  quel type de projet je souhaite faire (jeu, histoire, site web, objet connecté, …) ?

La contrainte que je souhaite me poser pour mon projet Scratch, c’est de réaliser un jeu.

  • quelle notion je souhaite explorer ?

Pour mon projet Scratch, je souhaite explorer la notion de repérage, d’abscisses et d’ordonnées, et aborder le sujet de la route de la soie…

Voilà, maintenant que vos contraintes sont posées (comment ? Vous ne l’avez pas fait en même temps que moi ? Alors allez-y ;) ), passons à la phase de brainstorming à proprement parler.

Faites émerger vos idées...  

Vous avez une idée très précise de ce que vous souhaitez faire ? C’est très bien ! Dans le cas contraire, munissez-vous de post-it et écrivez toutes les idées qui vous passent par la tête. Seule contrainte : une seule idée par post-it ! L’objectif est de faire ressortir un maximum d’idées, sans jugement ni auto-censure.

Vous pouvez même commencer à trier vos idées en utilisant des couleurs de post-it différentes : selon qu’il s’agit d’une fonctionnalité, d’une technologie à utiliser, d’une idée générale encore vague, d’un type de projet, d’une notion dans une discipline particulière, etc.

Étape 1 

Voici, à titre d’exemple, ce que ça donne au bout de 5 minutes pour mon projet Scratch :

Phase 1 : Des post-it en vrac
Phase 1 : Des post-it en vrac

Étape 2 

Si vous faites le projet à plusieurs, l’étape suivante consiste à partager et discuter des post-it de chacun, pour pouvoir les classer.

Pour ma part, voici le classement des post-it (avec : types de jeu, éléments d’histoire-géographie, items potentiels, éléments de décor) :

Phase 2 : Classement des idées
Phase 2 : Classement des idées

… ou cherchez un problème à résoudre

Normalement, vous devriez avoir une nébuleuse d’idées plus ou moins en vrac. Mais si vos idées vous paraissent encore trop simples, ou bien si vous préférez adopter une autre approche pour déterminer un projet à faire, vous pouvez tout aussi bien vous donner un problème à résoudre, par exemple en partant d’une contrainte de technologie (« je veux faire de la robotique ») ou bien d’une contrainte de notion à explorer (« je veux explorer la notion d’orientation dans l’espace »). Vous vous placez alors vous-même dans une situation de problème, et votre projet consistera à le résoudre. 

Voilà, vous avez plein d’idées ou des problèmes sans solution… passez au chapitre suivant pour voir comment organiser tout cela !

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement