• 10 hours
  • Easy

Free online content available in this course.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

Got it!

Last updated on 4/10/19

Utilisez Scratch X à plusieurs

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Voilà, vous avez réussi à faire transporter des petits paquets par vos lutins dans Scratch. En plus, vos lutins “discutent” avec des protocoles particuliers.

Trouvez-vous un (ou plusieurs) ami(s)

Dans ce chapitre, vous verrez qu’on peut faire la même chose, mais en rendant le tout un peu plus réaliste : chacun des lutins sera un ordinateur, et chacun des ordinateurs ne pourra discuter avec les autres qu’en utilisant un protocole particulier.

Mais… ça veut dire qu’il faut plusieurs ordinateurs pour faire ce chapitre… ?

Tout l’intérêt de l’extension Mesh de ScratchX, que nous allons voir tout de suite, c’est en effet de pouvoir faire interagir deux programmes Scratch sur deux ordinateurs différents (mais si vous ouvrez deux fenêtres ou deux navigateurs différents, ça marche aussi…)

Bon allez, je ne vous fais pas attendre plus longtemps, une fois que vous avez trouvé un ami, c’est par ici que ça se passe : http://scratchx.org/

Découvrez l’extension Mesh de Scratch X

Vous avez cliqué sur le lien ? Vous devriez voir la page d’accueil de Scratch X :

Cliquez ensuite sur “See all Extensions” en haut à droite.

Et cherchez, parmi toutes les extensions, Firebase Mesh. Cliquez dessus.

Un avertissement s’affiche : cliquez sur “I understand, continue”.

Vous arrivez alors sur une interface qui ressemble très fortement à celle de Scratch :

Pas trop de dépaysement pour le moment, vous pouvez même changer la langue et passer en français, de la même façon que dans Scratch, en cliquant sur le petit globe : 

Et en sélectionnant “Français” :

L’intérêt de l’extension réside uniquement dans deux blocs : “mesh broadcast” et “when I receive mesh”. Tous les autres blocs de Scratch sont disponibles par ailleurs.

Je vous propose de tester avec votre ami, qu’il soit réel ou bien simulé par un autre navigateur sur votre ordinateur, ces deux blocs spécifiques. L’un d’entre vous pourra par exemple coder :

Cela signifie que quand la touche “espace” est pressée, cet ordinateur enverra “bonjour” sur le réseau. Pour pouvoir effectuer une action, il faudra donc recevoir ce “bonjour”. Ici, par exemple, on joue un son :

Amusez-vous à présent à recréer vos propres protocoles pour faire discuter plusieurs machines entre elles : comme dans le premier chapitre, mais avec plusieurs ordinateurs !

Et si vous vous sentez une âme d’artiste, pourquoi ne pas tenter un orchestre ? En attribuant un instrument spécifique et/ou une partition (c’est-à-dire une séquence de notes à jouer) à chaque ordinateur, vous pourriez programmer l’ordinateur-chef-d’orchestre qui saurait comment s’adresser à chacun des instrumentistes (c’est-à-dire quel protocole utiliser pour que l’instrumentiste réponde).

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement