• 10 hours
  • Easy

Free online content available in this course.

Paperback available in this course

You can get support and mentoring from a private teacher via videoconference on this course.

Got it!

Last updated on 1/3/18

Et après ?

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Expliquer Blender dans ses moindres détails exigerait sans doute d'écrire une collection de plusieurs énormes livres (et encore…), tant ce logiciel offre de possibilités. Modélisation, éclairage, texturage, animation, création de jeux vidéo… il est difficile de faire le tour de tous ces domaines aussi variés que passionnants.

Mais est-ce réellement nécessaire de connaître tous les outils pour réaliser une belle image ? Toucher les gens qui découvriront vos créations ?

Pour clore ce livre, voici donc quelques petits conseils qui vous permettront, je l'espère, de progresser et de continuer à vous faire plaisir avec Blender sans vous obliger à tout connaître !

Pratiquez

Si je n'avais qu'un seul conseil à vous donner, ce serait celui-ci : pratiquez !
Comme pour une langue étrangère ou un instrument de musique, on progresse en 3D par la pratique. Vous aurez beau lire tous les livres ou regarder tous les tutoriels sur le sujet, tant que vous n'attaquerez pas sérieusement des images ou des animations, il sera difficile de vous améliorer.

Mais pratiquer n'est pas toujours facile. Parfois on commence un objet et, devant les difficultés ou l'avancement trop lent à notre goût, on perd la motivation et le fichier <minicode type="">.blend</minicode> reste inachevé dans un coin du disque dur…

Pour éviter cela, voici quelques astuces (qui sont le fruit d'une longue expérience !) :

1) Gardez de la mesure dans vos projets. Ne vous fixez pas des objectifs d'images ou d'animations intenables, commencez par des petits objets simples, mais soignez-en la modélisation, le texturage et l'éclairage. Trop de débutants se lancent dans des projets faramineux qui les découragent bien vite…

2) Fixez-vous une date limite. J'ai pris l'habitude de réaliser une image par semaine : c'est un délai à la fois assez court pour garder la motivation et assez long pour avoir le temps de réaliser une image aboutie. Se fixer à l'avance un délai raisonnable pour réaliser une scène est un très bon moyen de garder la concentration et la motivation nécessaires pour ce projet.
Bien sûr, je ne vous déconseille pas pour autant de vous attaquer à des projets qui demanderaient plus de temps. Mais dans ce cas, organisez et planifiez le travail à l'avance de façon à savoir où vous allez.

3) Choisissez des thèmes qui vous passionnent. Guitariste dans l'âme ? Recréez l'instrument de vos rêves ! Fana de voitures ? À vous les Ferrari et Porsche ! Accro à votre smartphone ? Modélisez-le ! Votre conjoint(e) vous reproche de passer trop de temps devant l'ordinateur ? Créez-lui une jolie scène romantique pour vous faire pardonner (testé et approuvé !).
Il est toujours plus facile de s'attaquer à des sujets qui nous intéressent, alors ne vous en privez pas !

Si vous n'êtes pas inspiré, regardez simplement autour de vous et choisissez un objet à recréer : un stylo, un meuble, un ustensile de cuisine, une bouteille, une lampe… qu’importe, le tout est de vous faire la main sur des objets simples puis de passer progressivement à des scènes plus compliquées.
Un exemple ? Vous avez à la figure suivante quelques-unes de mes créations réalisées sur la base de ces principes et dans un laps de temps limité.

Quelques créations… pas besoin de faire compliqué pour se faire plaisir !
Quelques créations… pas besoin de faire compliqué pour se faire plaisir !

Échangez

L'échange avec les autres est un merveilleux moyen de progresser dans quelque domaine que ce soit, et la 3D ne fait pas exception !

Vous pouvez commencer par montrer vos réalisations à vos proches (amis, famille…), vous en tirerez sûrement compliments et encouragements. Il ne faut pas oublier que la 3D est un hobby peu répandu : beaucoup de gens sont surpris, voire impressionnés lorsque vous leur dites que vous êtes infographiste amateur.

Si vous avez un ami qui pratique également ce loisir, c'est encore mieux ! Mettez-vous ensemble devant Blender et amusez-vous !

En France, à Toulouse, il existe une petite association qui organise de temps à autre des ateliers et petites conférences sur Blender et les logiciels libres. Si vous avez la chance d’habiter dans cette région, n'hésitez pas à vous rendre à l'une de leurs interventions.
Vous pourrez retrouver toutes les informations utiles sur leur site Internet.

Pour ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir rencontrer en chair et en os des utilisateurs de Blender (je vous rassure, c'est la grande majorité), il existe bien évidemment les communautés d'utilisateurs en ligne où vous pourrez demander de l'aide ou bien présenter vos créations.

Il en existe deux principales :

Site du zéro : dans le forum « Graphisme 3D », vous retrouvez des dizaines de passionnés (dont votre humble auteur) disposés à vous prêter main forte si vous bloquez sur telle fonction, ou à venir publier des commentaires sur votre dernière réalisation. Ambiance chaleureuse et entraide garanties !

BlenderClan : c'est la plus vieille communauté francophone, réputée pour l'expertise de ses membres. Si vous avez une demande particulière ou une question un peu pointue, c'est l'endroit parfait pour la poser.

Pour les anglophones, il existe blenderartists.org, LE point de rassemblement de tous les passionnés de Blender venant des quatre coins du globe. Vous pourrez y rencontrer la plupart des développeurs qui travaillent sur Blender, des artistes professionnels et un nombre impressionnant de talentueux hobbyistes.

Découvrez

Comme tous les autres logiciels 3D, Blender est un programme riche de multiples possibilités ! Même quelqu'un qui l'utilise depuis plusieurs années ne peut prétendre le connaître de fond en comble.
Pour vous dire, Ton Roosendaal, le créateur et développeur principal de Blender, avoue lui-même ne connaître que 70% de Blender !
Soyons humbles, chers lecteurs, il nous restera toujours un aspect de Blender à découvrir, et je n'ai certainement pas la prétention d'affirmer que ce cours contient tout ce qu'il vous faut pour maîtriser la 3D !
Par exemple, nous n'avons pas abordé l'utilisation de moteurs de rendu externes. Ils ont pour nom YafRay, Indigo, LuxRender, Octane… ces programmes peuvent se joindre à Blender (sous forme de scripts ou d'add-ons) pour générer un rendu en utilisant des algorithmes différents de ceux du moteur intégré à Blender. Le résultat est souvent saisissant de réalisme, mais nécessite fréquemment des réglages complexes.
Pour appréhender ces moteurs de rendu externes, je vous conseille avant tout de vous plonger dans la documentation officielle, souvent bien fournie et suffisante pour débuter dans ce domaine.

L'un des avantages d'utiliser un logiciel libre, c'est qu'il y a souvent une communauté active et entreprenante derrière le programme. Blender en est un parfait exemple, et les sites proposant tutoriels et ressources pullulent sur la toile.
Voici une petite sélection de sites où vous trouverez des tutoriels de très bonne qualité (et gratuits bien sûr !) pour approfondir vos connaissances :

  • Blendercookie.com : des tutoriels vidéo clairs et souvent ciblés sur la construction d'une scène ou la découverte d'un outil de modélisation.

  • BlenderGuru.com : toujours en anglais et également de haute qualité, Blender Guru est l'endroit idéal pour apprendre à recréer des effets spéciaux ou des scènes de A à Z.

  • Blendernation.com : c'est le site de référence pour suivre l’actualité de Blender au jour le jour. Au menu, comptes-rendus des nouveautés qui attendent Blender, mise en lumière de nouveaux artistes, revue de presse des différents produits de formation consacrés à Blender, etc.

Vous trouverez également sur la plateforme d'hébergement de vidéos YouTube (ou son équivalent francophone Dailymotion) de nombreux tutoriels proposés par des utilisateurs. La qualité de ces vidéos est fluctuante (tant sur la forme que sur le fond), mais l'intention est bien là et cela est généralement suffisant si vous souhaitez simplement découvrir une nouvelle fonction ou comment créer telle forme.

Mais au-delà de la maîtrise technique du logiciel, c'est bien l'humain derrière son ordinateur qui est l'auteur de chaque création. Et finalement, même avec peu de connaissances techniques, il est possible de créer des images pleines de beauté.

Laissez courir votre imagination, exprimez votre créativité et faites-nous rêver en 3D !

Et bien voilà, votre formation à la 3D avec Blender est terminée !

Rendez-vous compte de tout le chemin parcouru depuis le premier chapitre où vous ne saviez même pas ajouter un cube !
Maintenant, vous êtes capable de modéliser un objet, naviguer dans Blender, animer toutes sortes de choses, créer une scène réaliste... pfoulala, mais vous êtes devenus de vrais pro de la 3D, félicitations ! :D

Et maintenant, comment continuer à progresser ?

Continuez à pratiquer, construire de nouveaux projets, lire de nouveaux tutoriels, échanger sur le forum Graphisme 3D avec d'autres passionnés d'infographie, voilà quelques pistes pour pour vous améliorer ^^ .

Pour finir, je tenais à remercier l'équipe des validateurs et en particulier à SimSonic pour tout son travail de relecture, et conseils tout au long de l'écriture de ce tutoriel.
Également, un immense merci au membre SniperKing qui s'est occupé de continuer la rédaction du tutoriel pendant mon absence en 2009. :)

Et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

aerodark

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement