• 6 hours
  • Medium

Free online content available in this course.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

Got it!

Last updated on 8/26/22

Mettez à jour les données de votre BDD

Log in or subscribe for free to enjoy all this course has to offer!

Mettez à jour un objet en particulier

Admettons maintenant qu’un utilisateur souhaite mettre à jour son e-mail via l’application. Comment Foodly traduirait ceci en commande SQL pour MySQL ?

Ici, le mot clé magique estUPDATE, qui signifie “mise à jour” en anglais. Plutôt logique. 😉

Tapez cette commande dans votre terminal pour changer l’e-mail du premier utilisateur :

UPDATE `utilisateur` SET `email` = 'quentind@gmail.com' WHERE `id` = '1';

Vous devriez avoir un message qui confirme ce changement. Si vous lisez à nouveau les données de votre BDD sur la table “utilisateur”, vous remarquerez que l’e-mail de l’utilisateur avec l’id 1 est celui qu’on vient de taper. ☝️

Récapitulatif visuel du paragraphe rédigé ci-dessous
La commande UPDATE

Décomposons cette commande ensemble :

Mot clé

Description

UPDATE table

Signifie à SQL que vous souhaitez mettre à jour de la donnée dans votre BDD. Vous indiquez aussi la table dans laquelle se trouve(nt) le ou les objets que vous souhaitez modifier.

SET colonne = valeur

Sert à indiquer à SQL quelles sont la ou les colonnes à modifier, et quelles sont la ou les valeurs qu’elles doivent désormais prendre.

WHERE colonne = valeur

C’est ce qu’on appelle un filtre. Vous allez les voir plus en détail dans la partie 3, mais sachez qu’ils servent à restreindre la commande en cours à un ou des objets répondant à des conditions précises. Ici, on va mettre à jour uniquement l’objet dont l’id est 1, soit le premier utilisateur !

À vous de jouer !

Nous avons oublié de préciser le type de pomme vendue à Intermarché. Il s'agit d'une pomme golden. Comment feriez-vous pour rectifier le tir ?

Essayez de faire la modification dans votre terminal, puis regardez la correction avec le sccrencast :

En résumé

  • On met à jour les objets d’une table avec la commandeUPDATE.

  • Lors de l’utilisation de cette commande, on mentionne quelles sont les colonnes qu’on souhaite mettre à jour avecSET.

  • Si on ne filtre pas avecWHERE, on risque de mettre à jour tous les objets de la table. Ce qui est rarement ce que l’on souhaite !

Vous voici capable de modifier la donnée présente dans votre BDD ! Allons encore plus loin : imaginez que vous souhaitiez supprimer de la donnée. Vous allez voir dans le chapitre suivant comment cela se passe !

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement