Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Acceleration selon la RG

Je suis debutant sur le sujet

    5 septembre 2021 à 13:14:13

    En relative generale, le mouvement naturel d'un corps est de suivre la courbure de l'espace temps, ou la chute libre qui voit sa trajectoire changee proche d'un astre deformant l'espace temps (dites moi si je me trompe ou si j'ai ete clair ce que je pense faux)

      Ma question 1 est donc est ce qu'on est toujours en acceleration ( chute libre ), qu'on suit tout le temps notre mouvement naturel, et que c'est la reaction du sol qui nous 'maintient' ou le fait de justement ne pas etre en chute libre presente une acceleration et donc qu'on est en constante opposition a notre trajectoire naturelle ?

         2- et si le soleil et la lune disparaissaient soudainement ( en survivant aux radiations, absence d'air etc... ), on continuerait en chute libre instantanément (ou pas ) jusqu’à rencontrer un autre astre massif qui courberait notre trajectoire ?

    Je ne sais pas si j'ai été clair, mais essayez de me repondre du mieux que vous pouvez

    -
    Edité par 𝕶𝖎𝖗𝖆 16 septembre 2021 à 1:00:27

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      6 septembre 2021 à 3:33:00

      Je ne suis pas expert en relativité générale non plus ...
      Pour ta première question, tu n'est pas en accélération. Ta position par rapport au centre de la terre est toujours la même.
      Pour la seconde question, tu passerait au puits gravitationel du soleil.
      Intuitivement, comme ta masse est beaucoup plus petite que celle de la terre, je pense que tu passerais sur une autre orbite beaucoup plus éloignée du soleil.
      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter

      Le Tout est souvent plus grand que la somme de ses parties.

        6 septembre 2021 à 11:08:44

        PierrotLeFou a écrit:


        Pour ta première question, tu n'est pas en accélération. Ta position par rapport au centre de la terre est toujours la même.


        Et pourtant j'ai lu dans un article que lorsque on est statique dans un champ de gravite, on subit une acceleration du point de vue de la RG, tant qu'on ne suit pas notre trajectoire géodésique, la RG considère une acceleration (mot par mot), on peut en déduire donc qu'on est quasi toujours en opposition a notre trajectoire naturelle puisque on subit une force de réaction tout le temps ( réaction du sol, dut lit, de la chaise etc... )

        voici le lien du blog : https://scienceetonnante.com/2014/09/15/pourquoi-est-il-impossible-de-se-sortir-dun-trou-noir-22/

        -
        Edité par 𝕶𝖎𝖗𝖆 6 septembre 2021 à 11:14:08

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          15 septembre 2021 à 22:12:32

          𝕶𝖎𝖗𝖆 a écrit:

          En relative generale, le mouvement naturel d'un corps est de suivre la courbure de l'espace temps, ou la chute libre qui voit sa trajectoire changee proche d'un astre deformant l'espace temps (dites moi si je me trompe ou si j'ai ete clair ce que je pense faux)

            Ma question 1 est donc est ce qu'on est toujours en acceleration ( chute libre ), qu'on suit tout le temps notre mouvement naturel, et que c'est la reaction du sol qui nous 'maintient' ou le fait de justement ne pas etre en chute libre presente une acceleration et donc qu'on est en constante opposition a notre trajectoire naturelle ?

               2- et si la terre et la lune disparaissaient soudainement ( en survivant aux radiations, absence d'air etc... ), on continuerait en chute libre instantanément (ou pas ) jusqu’à rencontrer un autre astre massif qui courberait notre trajectoire ?

          Je ne sais pas si j'ai été clair, mais essayez de me repondre du mieux que vous pouvez

          -
          Edité par 𝕶𝖎𝖗𝖆 5 septembre 2021 à 15:33:16

          Bonsoir Aira,

          Concernant ta 1ère question : La loi de l'attraction universelle fait que l'on est constamment soumis à une force de gravitation, en particulier celle de notre poids. Tant que l'on est sur Terre, on subit la force d'attraction. C'est la réaction du support qui nous "maintient" comme tu le dis, mais la force du poids est toujours présente. J'espère avoir répondu correctement à ta première question.

          Concernant ta 2ème question : Si la Terre et le Lune disparaissaient soudainement, nous seront en effet en chute libre à une vitesse très élevée étant donné que l'on tourne autour du centre de la terre à une vitesse de 1670 km/h et que l'on tourne autour du soleil à une vitesse de 107 280 km/h. Notre trajectoire sera alors déviée par les forces d'attractions exercées par les autres astres sur notre corps. Donc oui, c'est tout à fait ce que tu disais.

          J'espère avoir compris tes questions et y avoir répondu correctement.



          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            16 septembre 2021 à 1:07:52

            Pour la question 1, tu parles de la gravitation Newtonienne, alors que je parle de la gravitation selon Einstein, ou la gravite n'est plus du tout une force.

            Pour la Question 2 j'ai fait une erreur, je voulais dire "et si le soleil et la lune disparaissaient, est ce que la terre continuera instantanément sa chute libre (selon la RG. Avec Newton c'est un mouvement rectiligne uniforme) ?
            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              16 septembre 2021 à 9:36:44

              Bonjour,

              Il faut toujours en premier lieu définir le référentiel dans lequel tu décris le mouvement. Une personne en chute libre peut définir son propre référentiel dans lequel elle est immobile, ce référentiel sera inertiel. Tant qu'elle est en chute libre elle suivra sa géodésique dans l'espace temps, mais elle voit la Terre accélérer vers elle. Au moment de l'impact, la Terre empêche cette personne de suivre sa géodésique et l'oblige à en suivre une nouvelle, le référentiel propre de la personne n'est plus inertiel. Donc à ta question :

              𝕶𝖎𝖗𝖆 a écrit:

              [...]
                Ma question 1 est donc est ce qu'on est toujours en acceleration ( chute libre ), qu'on suit tout le temps notre mouvement naturel, et que c'est la reaction du sol qui nous 'maintient' ou le fait de justement ne pas etre en chute libre presente une acceleration et donc qu'on est en constante opposition a notre trajectoire naturelle ? 


              la réponse pourrait-être : en chute libre dans ton référentiel tu ne subit aucune accélération, mais une fois au sol c'est le fait de ne pas suivre ta géodésique mais celle de la Terre qui te fait sentir ton poids.

              En ce qui concerne ta seconde question :

              𝕶𝖎𝖗𝖆 a écrit:

              [...]
                   2- et si le soleil et la lune disparaissaient soudainement ( en survivant aux radiations, absence d'air etc... ), on continuerait en chute libre instantanément (ou pas ) jusqu’à rencontrer un autre astre massif qui courberait notre trajectoire ?

              Comme tu n'es pas trop clair, en supposant que la Terre est toujours présente, que le moment décrit est suffisamment postérieur aux disparitions, alors la Terre suit sa propre géodésique, toi tu ne peux suivre la tienne … puisque qu'elle intersecte le sol.

              Si le Terre disparaissait en sus, alors tu serait libre de suivre ta géodésique, ton référentiel serait à nouveau inertiel.

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
                16 septembre 2021 à 11:51:48

                J'ai corrige mon erreur au dessus de ton message, je veux dire plus clairement : ( pour être plus clair, imaginant qu'il y'ait que la terre et le soleil, pas d'autres planètes et de lunes )

                 La terre tourne autour du soleil, si soudainement le soleil venait a disparaitre, donc l'espace-temps ne serait plus courbe, est ce que la terre prendrait instantanément une trajectoire rectiligne uniforme depuis la position ou elle était avant la disparition du soleil ? or, on sait que rien a part la vitesse lumière peut être instantané, que se passerait t-il donc ?



                -
                Edité par 𝕶𝖎𝖗𝖆 16 septembre 2021 à 11:52:50

                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  16 septembre 2021 à 13:08:58

                  A priori, si le Soleil disparaissait d'un coup alors la courbure de l'ET se modifierait et se propagerait à la vitesse de la lumière. Après 8'30 (pour autant que cela ait un sens) cette modification arrive au voisinage de la Terre = la géodésique est modifiée et la Terre suit cette nouvelle géodésique …

                  En revanche s'il n'y a plus que la Terre et rien d'autre (dans ton expérience de pensée) alors la Terre n'a plus de trajectoire du tout car il te sera impossible de construire un référentiel autre que celui propre à la Terre dans lequel elle sera forcément immobile.

                  Il faut réellement penser à toujours préciser le référentiel dans lequel on se place.

                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter

                  Acceleration selon la RG

                  × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                  • Editeur
                  • Markdown