Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Concurrencer les mastodontes du Web

    4 avril 2019 à 16:12:10

    Bonjour à tous,

    j'ai décidé d'ouvrir ce post pour débattre d'un sujet qui m'intéresse énormément, et qui je pense (en tout cas je l'espère) est intéressant pour débattre, à savoir la concurrence des mastodontes du Web, à savoir Facebook, Google, YouTube et j'en passe.

    En d'autres termes, pensez-vous qu'il soit possible aujourd'hui, ou dans le futur, de pouvoir trouver, ou créer des plateformes qui soient capables de concurrencer des sites et applications implantées depuis des années.

    C'est une question que je me pose régulièrement, car à bien y réfléchir, même s'il reste énormément de niches possibles pour la création de sites et plateformes, ces grands du Web semblent avoir le monopole sur leur domaine.

    Alors selon vous, devons nous abandonner tout espoir de créer une plateforme de vidéos en ligne, ou un site de microbloging au vu de la concurrence du marché, ou est-ce toujours possible d'espérer créer un outil qui surpassera des sites qui sont devenus des géants.

    J'espère avoir expliqué du mieux possible le sujet, et j'attends vos avis avec impatience :)

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      5 avril 2019 à 22:14:59

      Créer quelque chose en voulant surpasser les mastodontes ne fonctionne jamais. C'est toujours des projets qui n'avaient pas pour but d'être des mastodontes qui ont grossi, puis grossi et encore grossi.

      Facebook, c'était un réseau social d'étudiants de quelques universités américaines.

      Amazon, c'était un libraire de quartier.

      Apple a commencé dans un garage.

      Google était un "sise-project" de deux étudiants.

      Microsoft, c'était 3 mecs qui ont voulu vendre un interpréteur pour le langage BASIC, puis ça a été un sous-traitant d'IBM

      À leurs débuts, aucune de ces boites ne pensait sérieusement devenir une multinationale (et encore moins un GAFAM).

      Personne ne fait une boite pour être une multinationale, en tout cas tous ceux qui essayent se plantent. On commence par faire une boite qui fonctionne sur un marché de niche, ensuite quand on a de l'expertise, de l'argent et du réseau, on se positionne sur d'autres marchés et on évolue. Donc pour moi, il n'y aura pas un nouveau GAFAM sorti du nul part dans 10 ans. Mais des boites qui ne sont pas encore des GAFAM pourraient bien le devenir.

      -
      Edité par Bibou34 5 avril 2019 à 22:17:33

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        6 avril 2019 à 0:07:05

        Facebook, youtube bénéficient énormément de l'effet de réseau. Autrement dit, la valeur du service augmente avec le nombre d'utilisateurs.

        C'est le principe du téléphone, si une seule personne dans le monde a le téléphone (le premier client du premier opérateur téléphonique), le service n'a aucune valeur, parce qu'il ne peut communiquer avec personne.

        Sachant ça, difficile de concurrencer des boites de ce genre de manière frontale (en proposant un service identique ou proche), l'effet de réseau fera que même avec un super site du point de vue technique, personne quittera youtube pour toi parce qu'il n'y a pas de producteurs de vidéo, et qu'aucun producteur de vidéo ne quittera youtube pour toi parce que pas d'audience. Cercle vicieux.

        Mais, il y a moyen en faisant différent. Par exemple reddit qui a beaucoup de succès alors qu'au final c'est un site de discussion qui permet de faire à peu près la même chose qu'un forum, mais il y a le système de classement des posts avec les upvotes, la possibilité de créer un subreddit... Bref, ça reste de la discussion par écrit en ligne, mais c'est présenté d'une manière tellement différente que ça a un succès important.

        Tout comme google a pu concurrencer les autres moteurs de recherche de l'époque

        Facebook a pu émerger alors que myspace était un poids lourd, Instagram a pu émerger alors que facebook existait déjà et était assez balèze...

        Pareil pour les trucs à effet de réseau comme Whatsapp, qui n'empêche pas que les gens causent par SMS, mais snapchat existe quand même alors que dans les grandes lignes, c'est le même concept, ça reste de la discussion avec partage de photos et vidéos.

        Mais ça, ce sont les grands succès. Libre à toi d'essayer de lancer un produit ou service qui te semble utile, mais n'aie pas peur d'échouer, parce que pour une seule grosse boite connue, tu as des centaines de projets qui ont foiré. C'est normal, ça fait partie du jeu.

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter

        Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

          24 avril 2019 à 21:43:42

          Il est possible d'obtenir un produit pouvant concurrencer les plus grands de ce monde mais plusieurs conditions doivent être réunies : 

          • La normalité n'existe pas. Si tu est passionné par un projet, tu ne prend pas en compte ce que tu dois faire normalement (dormir convenablement), car tu es absorbé par ce projet.
          • Un minimum de passion justement !
          • Les créations et innovations doivent être tes objectifs pour ta success-story
          • Avoir de la culture générale, ainsi qu'une curiosité scientifique et sur les sciences humaines

          Et encore je n'ai pas tout dit

          -
          Edité par Virtual-Benj 24 avril 2019 à 21:44:13

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
          Les connaissances sont les lacunes de l'ignorance
            26 avril 2019 à 23:28:47

            Bibou34 a oublié un site important qui au départ a été créé pour apprendre à faire un simple site en HTML/CSS et qui se nommait le SiteduZero et qui aujourd'hui est devenu un sacré truc :)
            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              Staff 29 avril 2019 à 15:34:53

              Effectivement, c'était un petit forum francophone communautaire à des années lumières des mastodontes et il en reste aujourd'hui un site de formation professionnelle avec un forum en abandon technique.

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter

              FAQ 3D. 3DFR, un discord francophone sur l'infographie 3D | Pas de demande d'aide par MP ni par mail, le forum est là pour ça :)

                1 mai 2019 à 21:11:13

                Il y a encore des gens qui pensent que Apple a commencé dans un garage? Les mythes fondateurs c'est du marketing de masse, faites 5 minutes de recherches et vous verrez que c'est que du bullshit pour éviter des problemes d'opinion public, ascenceur social inexistant etc.

                Le site du zero par contre c'est légitime, profitez :)

                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  1 mai 2019 à 21:28:46

                  Ah j'ai pas dit qu'il y avait une quelconque forme d'ascenseur social. Mais dans les faits, ils ont pas commencé avec des millions de dollars dès le début (le premier investissement a été de 250k$, et le CA de la première année 800k$). C'était bien une petite entreprise. En 1976, l'entreprise était domiciliée au domicile des parents de Jobs, donc on peut bien dire "dans un garage" (plutôt dans une maison, admettons).

                  Alors certes ils ont été bien aidés par un millionaire, certes ils sont pas restés une petite entreprise plus de quelques années, mais ils ont pas commencé une multinationale.

                  Le Site Du Zéro, je vais pas refaire l'histoire, c'est un investisseur (Alven) qui a arrosé en masse une PME (Simple IT) qui était sinon en grande difficulté, en échange d'un changement complet de business plan. Y'a rien de légitime dedans et surtout pas dans la manière dont ça s'est passé. Simple IT ne serait jamais naturellement OC sans cet investisseur, et on aurait pas eu tous ces problèmes. Donc le "self-made" (si c'est ça qu'on appelle légitime ?) est pas plus présent chez OC qu'ailleurs.

                  -
                  Edité par Bibou34 4 mai 2019 à 0:06:00

                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter
                    3 mai 2019 à 19:09:21

                    Bibou34 a écrit:

                    Le Site Du Zéro, je vais pas refaire l'histoire, c'est un investisseur (Aven) qui a arrosé en masse une PME (Simple IT) qui était sinon en grande difficulté, en échange d'un changement complet de business plan.

                    Tiens, je suis passé à côté de cette histoire, pourtant je passe ici souvent.
                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter

                    Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

                      4 mai 2019 à 0:03:56

                      L'investisseur était Alven Capital :

                      https://blog.openclassrooms.com/blog/2012/03/13/simple-it-leve-12-million-deuros-de-fonds/

                      (puis une deuxième levée d'encore 1 million : https://www.alven.co/openclassrooms-boucle-une-seconde-levee-de-fonds-d1me-aupres-dalven-capital/ )

                      C'est à partir de là que l'investisseur a demandé à changer le business plan (logique) et qu'ils sont devenus OpenClassrooms. Ils ont fait le fameux sondage auprès de la communauté pour le changement de nom en août 2013 (preuve ici : https://blog.openclassrooms.com/blog/2013/08/14/operation-noname-seance-de-brainstorming/ ) mais en réalité ils avaient déjà réservé le nom de domaine fin juillet (preuve ici : https://securitytrails.com/domain/openclassrooms.com/history/a on peut voir le passage de GoDaddy chez Gandi le 28/07/2013). Ce qu'ils n'avaient pas fait pour les autres possibilités de noms.

                      On ne sait pas si le sondage a été truqué, mais en tout cas peu importe le résultat ils étaient déjà partis sur le plan "OpenClassrooms". Donc le sondage servait à faire accepter à la communauté le nouveau business plan d'Alven Capital. C'était là le début de la fin.

                      La suite, on la connait.

                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        4 mai 2019 à 11:57:32

                        LoupSolitaire a écrit:

                        Bibou34 a écrit:

                        Le Site Du Zéro, je vais pas refaire l'histoire, c'est un investisseur (Aven) qui a arrosé en masse une PME (Simple IT) qui était sinon en grande difficulté, en échange d'un changement complet de business plan.

                        Tiens, je suis passé à côté de cette histoire, pourtant je passe ici souvent.


                        Rappel un peu plus complet de l' historique :

                        en fait Alven Capital a moyennement "arrosé" si on compare à la suite , mais a probablement évité à l'époque  le dépôt de bilan d'une PME effectivement en difficulté.

                        1.2  ME en 2012

                        1 ME en 2014

                        Je pense que le duo dirigeant peut dire un grand merci à F. Hollande aux abois pour inverser sa fameuse courbe du chômage (...pour ceux qui se rappellent) . C'est un moment décisif pour la société.
                        Coup de chance, habileté ou bluff génial, le duo dirigeants a convaincu l'ex-président  de faire financer un accès gratuit pour les chômeurs à des formations pourtant assez limitées à l'époque   et qui n'avait de diplômantes que le nom. On est en avril 2015. Hollande n'a pas inversé sa courbe  , lui n'est plus là ,mais OC a bien tiré les marrons du feu ! :lol: 

                        Il est probable que le troisième tour de table de 6 ME de 2016 n'aurait sans doute pas eu lieu, ni la suite sans ce coup de pouce présidentiel.( entrée en lice de Citizen Capital, et BPIF France investissement, bébé du gouvernement Hollande  ). 

                        Cette rampe de lancement a certainement permis un changement d'échelle qui intervient ensuite en 2018 : 51 ME avec en sus des précédents acteurs,  General Atlantic, fond américain ( On trouve aussi le chiffre de 60 mais c'est en dollars ). Il semble difficile de trouver la  répartition  de ce 4ème tour de table apparemment confidentielle  ( en tout cas, je n'ai pas réussi),  mais il est probable que le fond américain nouvel entrant qui a piloté le tour  est majoritaire.

                         OC a cessé de publier ses comptes  annuels depuis 2013 à une époque où cela n'allait pas très bien. En fait le dépôt des comptes au greffe du tribunal dont une société dépend, reste une obligation mais les rendre public fait l'objet de pas mal de dérogations,( voire de simples amendes s'il n'y a pas dérogation, mais que certaines sociétés préfèrent payer)
                        Donc difficile de dire aujourd'hui si OC va bien dans son expansion, qui est réellement "propriétaire" de l'entreprise et quelle est sa santé financière après cet ce dernier investissement  au delà du marketing tapageur du site.

                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                        tout ce qui est simple est faux, tout ce qui est compliqué est inutilisable
                          4 mai 2019 à 18:18:15

                          Complètement d'accord avec Sennacherib, juste une correction il me semble : le premium aux demandeurs d'emploi était offert gratuitement par OpenClassrooms. François Hollande n'a fait qu'un relai publicitaire de cette offre.

                          (et pour "arrosé" évidement je compare aux résultats financiers de l'époque où ça s'est passé...)

                          Une source anonyme m'indique que Mathieu Nebra n'exerce plus en tant que dirigeant (mais reste auteur de cours et garde d'autres activités chez OC). Sur cette page, on peut lire que Pierre Dubuc est CEO et que Mathieu est Chief Product Officer.

                          -
                          Edité par Bibou34 4 mai 2019 à 18:22:18

                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter
                            5 mai 2019 à 15:30:43

                            Bibou34 a écrit:

                            Une source anonyme m'indique que Mathieu Nebra n'exerce plus en tant que dirigeant (mais reste auteur de cours et garde d'autres activités chez OC). Sur cette page, on peut lire que Pierre Dubuc est CEO et que Mathieu est Chief Product Officer.

                            -
                            Edité par Bibou34 il y a environ 19 heures


                            Jusqu'alors , M. Nebra était affiché en terminologie française, comme directeur général (DG) et P. Dubuc président directeur général (PDG)

                            Dans la terminologie américaine, CEO chief executive officer correspond   plutôt au titre de DG , avec cumul possible du titre de PDG (chairman and CEO)

                            Le titre de CPO n'a pas de correspondance claire en  français. ( sur Wiki, il n'y a  pas de page en français correspondant au CPO). La définition générale  anglo-saxone semble d'ailleurs elle-même correspondre à une fonction sans doute assez variable selon l'entreprise "title referring to an executive responsible for various product-related activities in an organization" .   

                            Ta source anonyme que tu évoques  :ninja: laisserait supposer que M.Nebra ne serait même plus CPO, fonction qui, bien que non directoriale, me parait correspondre à une fonction plus importante que ce qui serait décrit par  la "source". 

                            En regardant l'évolution en cours, je m'étais d'ailleurs posé la question de la façon dont pouvait tourner le rôle futur des deux fondateurs après un tour de table à 60 millions de dollars , coquette somme qui permet de supposer que l'actionnaire américain vraisemblablement majoritaire  va vouloir placer ses pions à sa main dans l'équipe dirigeante. Une redistribution confidentielle des têtes est-elle en cours? 

                            remarque

                            pour ton rectificatif, pas sûr,  je pense que Hollande n'a pas été  un simple relais publicitaire mais bien le déclencheur.

                            voir par exemple  ici la chronologie  https://blog.openclassrooms.com/blog/2015/10/26/openclassrooms-offre-le-premium-aux-demandeurs-demploi-francais/

                            -
                            Edité par Sennacherib 5 mai 2019 à 17:56:34

                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                            tout ce qui est simple est faux, tout ce qui est compliqué est inutilisable
                              5 mai 2019 à 17:23:41

                              Je pense que ce que la source entendait, c’est qu’il n’est plus « directeur général ». Les mots exacts étaient « il ne fait plus grand chose [...] mais il écrit quand même des cours ».

                              Ok pour François Hollande, l’article du blog OC explique bien en effet.

                              -
                              Edité par Bibou34 5 mai 2019 à 17:24:48

                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter

                              Concurrencer les mastodontes du Web

                              × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                              • Editeur
                              • Markdown