Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Cours "Le commerce omnicanal "

    7 avril 2016 à 22:11:56

    Bonjour j'ai eu 70% au MOOC sur l'omnicanale, et vous m'avez envoyé un message me disant qu'il fallait que j'ai 70% pour avoir la certification et vous m'indiquer que je ne l'ai pas , j'imagine que c'est une erreur, merci de modifier et de me donner la certification Merci

    Ci joint le message???????

    Vous venez de terminer le cours "Le commerce omnicanal pour transformer la relation client". Malheureusement, votre score de 70% ne vous permet pas d'obtenir un certificat de réussite. Pour rappel, il vous faut un score de 70% pour décrocher votre certificat.


    ?????

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      1 juin 2016 à 21:25:15

      Bonjour,

      Tout d'abord, merci beaucoup pour ces cours passionnants !

      Je me pose une question au sujet du cas pratique : Suite à la création du site web, le fabricant fait-il toujours appel au réseau de distributeurs ou se consacre-t-il exclusivement à la distribution via le site internet ?

      D'avance merci pour les précisions et bonne soirée !

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        24 octobre 2016 à 16:39:59

        Bonjour,

        Personne sur ce cours actuellement ? Je viens de commencer et au plaisir d'échanger sur le sujet "Le commerce Omnicanal".

        Bonne journée.

        Céline

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
        CélineG
          3 novembre 2016 à 8:44:09

          Carine1975 a écrit:

          Bonjour,

          Dans la vidéo qui parle de l'ATAWAD, l'intervenant donne comme explication : Anytime, anyway, any device. Or, ce n'est pas ANYWAY mais ANYWHERE. Selon le contexte, anyway signifie "de toute façon", "quand même", "bref". Cette erreur est prononcée par l'intervenant mais également écrite sur les illustrations de la vidéo.

          Il y a également dans les questions et réponses quelques erreurs de syntaxe, p. ex :
          "Selon vous, quel élément du système marketing peut-il conduire à aider..." (qui est le "il" ?)
          "À ce jour, aucun des éléments présentés par Amazon n’est pas totalement convaincant ou distinctif" (le "pas", ne serait-il pas en trop ?)

          Autre remarque, je suis très étonnée des résultats aux quiz... sur le 1er et le 3ème, la moyenne est d'environ 5 sur 10. On n'est pas là pour tous récolter 10 sur 10 mais des notes aussi mauvaises sont inquiétantes...

          J'ai remarqué que de nombreuses questions des quiz sont mal formulées. On nous demande par exemple :
          - laquelle considérez-vous comme la plus convaincante ?
          - à quoi pensez-vous... ?
          On me demande mon avis et quand on me corrige on me dit que mon avis est faux. Bah, c'est mon avis !!!
          Les questions mériteraient d'être reformulées avec d'autres types d'interrogations : quel est la plus convaincante ? quel est... ?

          Bonne journée

          Je rejoins tout à fait Carine . Le quizz est trop disproportionné par rapport au cours. Ce qui rejoint effectivement que trop de notes basses font voir que le quizz ne correspond pas. Toujours est-il les exemples donnés dans le cours sont de bons cas. Et ça laisse de nombreuses idées pour des futures initiatives ;)

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            3 novembre 2016 à 16:31:46

            Bonjour,

            Voici ma contribution sur la partie 1 et également la partie 2 du cours sur mon expérience client. Quelques exemples en plus de ceux déjà énoncés type AMAZON...

            Le magasin de Vêtements 123 vous fait parvenir des emails avec les looks associés suite au dernier achat que vous avez effectué en magasin. 123 envoie également des invitations à des cocktails en magasin ou des petits déjeuners, quand on apprécie la marque, cela met vraiment le client au cœur de la stratégie, on se sent un peu VIP et ambassadeur de la marque.

            Le magasin ETAM, vous demande désormais votre adresse mail à la fin de votre achat en magasin, alors bien évidemment cela leur permet d'enrichir leur base de données certes mais également ils vous font votre ticket de caisse au format numérique, du coup, cela évite le papier ou de le perdre tout simplement et facilite énormément l'échange de l'article si il y a lieu, tout étant en base de données.

            Dernière exemple celui d'Auchandrive, outre le concept génial, gain de temps incroyable, Auchan propose de noter certains articles que vous avez achetés dans votre dernière commande, cela afin de savoir si ils continuent de proposer le produit, s'ils maintiennent le prix...

            Excellente journée à tous,

            Céline

            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
            CélineG
              2 mars 2017 à 11:43:30

              Bonjour, 

              Je suis ce MOOC avec un peu de décalage mais voici ma contribution pour l'exercice chapitre 3 / vidéo 3.  

              En terme de théâtralisation du point de vente, je pensais au Printemps avec son beau bâtiment et surtout sa coupole impressionnante. Je pense que le lieu participer à la dimension luxe des enseignes présentent en ces lieux. 
              J'ai ensuite deux exemples de restaurants sur Paris : chez Vong qui est un restaurant chinois. A l'intérieur tout a été décoré comme si nous étions véritablement en Chine. Rien à voir avec les autres restaurants du même type que l'on peut trouver à Paris. Je pensais également au Bouillon Chartier qui a un style cantine dans un hall de gare. Dans les deux cas, le lieu participe à une expérience unique. 

              En terme de personnalisation, je pensais à la marque Nixon qui a ouvert un bar à montres. Vous pouvez choisir entre 3 gammes des montres et personnaliser la montre en choisissant chaque pièce parmi une sélection : le cadran, le bracelet, le bitonio pour remonter la montre, les aiguilles, ... Il est également possible de faire graver un texte au dos. 
              Il y a également le concept store de Magnum qui était ouvert dans le marais l'été dernier permettant de personnaliser entièrement sa glace en choisissant le parfum, l'enrobage et des toppings.  
              Enfin, il y a deux enseignes de bijoux mais comme la personnalisation est leur cœur de métier, je ne sais pas si cela compte. Il s'agit d'Atelier Paulin qui permet d'écrire le mot que l'on souhaite sur un fil torsadé et de Gemmyo qui permet de choisir pour chaque modèle le métal (or blanc, jaune, rose) et la pierre (diamant, aigue-marine, rubis, ...).  

              Je ne sais pas si mes exemples sont corrects...

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
                9 mars 2017 à 13:46:12

                Bonjour,

                L'intervenant Charles WALDMAN est inaudible (le micro est beaucoup trop proche..).

                Il est possible d'obtenir un certificat sans regarder la moindre vidéo. Il y a une faille dans le service informatique.. (autovalidation des quizz et devoir rendu) Pas mal pour un organisme délivrant un diplome... 

                AU TRAVAIL !

                INES

                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  13 décembre 2017 à 15:42:15

                  Bonjour, 

                  Concernant la création d'expérience client dans un magasin, l'un des leviers d'action est la théâtralisation. J'ai un exemple représentatif de cette théâtralisation sur Paris : le Citadium à St Lazare (changement de décoration plusieurs fois par an)

                  Jeannette

                  Djamila 

                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter
                    17 décembre 2017 à 23:25:28

                    Bonjour, 

                    voici l'exemple d'une enseigne française ayant théâtralisée ses magasins :le-jouet-ajuste-ses-concepts,243972

                    oumou 

                    -
                    Edité par Ba-OumouSoumano 17 décembre 2017 à 23:25:45

                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter
                      8 janvier 2018 à 18:26:34

                      bonjour,

                      concernant le premier exercice, je voudrais vous parler d'une enseigne qui à mon avis est un très bon exemple d'omnicanal, il s'agit de la fnac, j’achète régulièrement des livres et dans ce secteur j'estime que la fnac est performante, généralement je fais mes recherches sur leur site ou via l'application, ensuite je vérifie les stocks sur les magasins à proximité ( j'habite en région parisienne ) si c'est un besoin urgent j’achète sur internet via ordi ou mobile et je me déplace en magasin ( click&collect), j'a.i la possibilité de me faire livrer sous 1 jours ouvrable, si pas de dispos de stock en magasin, je peux commander et au choix, me faire livrer ou me déplacer en magasin, d'autre part, si je suis en magasin et je suis a la recherche d'un livre non dispo en magasin, je peux le commander, le régler et le recevoir a mon domicile ou en magasin.

                      et je précise que j'ai parlé de la fnac avant de voir la vidéo que je viens de lancer d'ou il est question d'elle !

                      -
                      Edité par SebMng 8 janvier 2018 à 18:38:26

                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        16 janvier 2018 à 20:44:40

                        Bonjour , 

                        j'ai suivi toutes les étapes mais je n'ai toujours pas reçu mon certificat . pouvez vous revenir vers moi à ce sujet svp ? merci ( oumou-soumano@hotmail.fr)

                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                          2 novembre 2018 à 3:14:51

                          Bonjour ! Cet article m’a beaucoup intrigué car il est assez profond et vraiment réfléchi, je l’apprécie énormément ! Merci !

                          [url=http://www.onlinedev.com/] expert référencement Paris [/url]

                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter
                            5 décembre 2018 à 13:55:09

                            Bonjour,

                            Merci pour le cours, toujours d'actualité, clair et pertinent.

                            Pour info, le quizz 1 est toujours peu clair sur question 3 et une option de la réponse à la question 7 est incomplete.

                            A corriger.

                            merci!

                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                              13 décembre 2018 à 10:12:33

                              Bonjour,

                              En complément à ce MOOC, cet article américain (https://www.mytotalretail.com/article/what-alibabas-latest-acquisition-teaches-us-about-omnichannel-commerce/) permet de voir comment Alibaba a sû ré-imaginé l'expérience omnicanal grâce à l'acquisition d'un des meilleurs distributeurs de Chine. Cette acquisition associe ses ventes en ligne à des opportunités réelles. Cela améliorera ses activités de vente au détail et ciblera des gains d'efficacité dans la fabrication, la distribution et les services de produits.

                              Le CEO d'Alibaba Daniel Zhang a reconnu la tendance croissante d'intégration de la vente au détail hors ligne et en ligne pour une expérience omnicanal réinventée. Par conséquent, l'opportunité la plus importante à l'horizon n'est pas d'accroître les ventes en ligne, mais plutôt aider les distributeurs traditionnels à passer à un tout nouveau modèle de vente au détail.

                              Merci de votre attention,

                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter
                                13 décembre 2018 à 12:30:56

                                Pour la promotion d'un produit, la marque devra communiquer sur des supports IRL (In real life) comme la TV, la presse... et sur des supports OTI (On the internet) comme son site web, ses réseaux sociaux. C'est pourquoi la pluralité des supports de communication et d'informations est indispensable à la création d'un parcours Omnicanal.

                                Vous trouverez ci-dessous un exemple inventé qui illustre un parcours omnicanal qui utilise la pluralité des supports.

                                Merci de votre attention.

                                -
                                Edité par MélanyBotros 13 décembre 2018 à 12:33:40

                                • Partager sur Facebook
                                • Partager sur Twitter
                                  14 décembre 2018 à 13:58:20

                                  Nous avons vu dans cette étude que la technologie de nos jours nous permet d'être de plus en plus connectés. Quel que soit le lieu, quel que soit le moment et quelque soit le support le consommateur a la possibilité de se connecter, d'où l'expression du ATAWAD (any time, any where, any device) et son intérêt. 

                                  Vous trouverez ci-après un article très clair sur ce concept qui illustre également ce terme.

                                  • Partager sur Facebook
                                  • Partager sur Twitter
                                    16 décembre 2018 à 20:56:40

                                    J’aimerai parler d’un cas concret pour mettre en lumière les différents thèmes du chapitre 2.

                                    Le commerce omnicanal est maintenant largement utilisé par un grand nombre de marques, mais comment maintenir une relation avec ses consommateurs lorsque les points de contacts sont multiples et satisfaire leurs demandes de manière optimale ?

                                    Monsieur Moustache (marque de chaussure), se sert des réseaux sociaux comme moyen d’échange et de partage avec ses clients, plutôt que de s’en servir exclusivement comme moyen de publicité pur et simple. Sur Instagram, la marque fait participer toutes les personnes suivant leur compte à des sondages pour connaître leur préférence entre différentes caractéristiques d’un modèle unique. Une fois le vote clos, le modèle choisi par les clients est produit et directement disponible en magasin et en ligne. Par ce procédé la marque s’assure de toujours proposer des produits correspondant aux attentes de leurs clients et les clients eux, ont le sentiment de participer à la vie de l’entreprise, ce qui représente une partie de leur expérience. En outre, pour accroitre les échanges avec ses clients, Monsieur Moustache va prendre des photos des personnes portant leurs chaussures à leur domicile ou dans la rue pour les poster sur les réseaux sociaux.

                                    On comprend très facilement comment la marque arrive à créer des synergies d'une stratégie omnicanal entre les différents points de contact avec les clients et les bénéfices qu’elle en tire grâce à des actions tournées vers l’expérience client.

                                    Merci

                                    -
                                    Edité par HugoLeray3 20 décembre 2018 à 8:31:36

                                    • Partager sur Facebook
                                    • Partager sur Twitter
                                      22 décembre 2018 à 0:45:04

                                      Deux entreprises ont su créer une éxperience omnicanal quasi parfaite. Il s'agit de Starbucks et l'Oréal.

                                      Starbucks a complètement facilité l'expérience de vente au sein de leur point de vente par le biais de la création d'une application mobile qui permet tout simplement de faire son shopping dans la boutique. Cette application Starbucks permet au client d'avoir leur carte "client" qu'ils peuvent recharger à tout moment, l'application permet également de consulter ses soldes en temps réel. La touche en plus de cette application c'est l'option "shaking" qui permet au client, en secouant son téléphone, d'avoir accès aux codes-barres et payer sa commande. Plus besoin de chercher sa carte.

                                      La seconde entreprise, c'est l'Oréal. Cette expérience omnicanal me fait penser au cas SHOES où ils avaient mis en place un dispositif 3D où le client à la possibilité d'essayer sa chaussure sur son propre pied. Pour l'Oréal il s'agit de produit cosmétique. L'idée est de télécharger une photo de soi sur l'application puis d'essayer le maquillage qui nous plaît et voir si vraiment il nous correspond. Ce dispositif crée un  "WEB TO STORE".

                                      D'autres entreprises comme KIABI, commencent à intégrer petit à petit une stratégie Omnicanal par le biais de l'option "click and collect" le client utilise son smartphone pour commander en ligne, mais vient récupérer son produit en boutique. 

                                      Burberry offre un exemple de l'omnicanal. Dans sa boutique  de Londres, les clients qui se rendent sur place ont accès aux dernières news de la marque sur écran géant tandis que les vendeurs dotés de tablettes consultent leur historique d'achat pour les conseiller et des écrans interactifs font office de miroir et de cabine d'essayage. Tout est fait pour maximiser le parcours client, le fluidifier.

                                      Vous trouverez ci-dessous un visuel de l'application l'Oréal.


                                      Merci à vous. 

                                      • Partager sur Facebook
                                      • Partager sur Twitter
                                        26 décembre 2018 à 18:06:19

                                        Bonjour à tous,
                                        J'ai identifier une entreprise qui avait su créer une relation omnicanal parfaite.
                                        Macy’s est incontestablement un des ténors de la grande distribution outre-Atlantique. Cependant la célèbre enseigne américaine n’est pas encore reconnue pour ses talents d’e-commerçant. Or, loin d’être de la vieille école, Macy’s innove et nous surprend avec un site internet clair et facile à utiliser, plusieurs applications mobiles et d’autres fonctionnalités en points de vente, que les concurrents n’offrent pas. Macy’s est résolument moderne !!

                                        Macy

                                        En utilisant la « SHOP, SCAN, SAVE » application, les acheteurs reçoivent en temps réel des informations sur les produits en ventes, les promotions etc… Pour ceux qui n’utilisent pas ces applications, il existe l’option SMS, ce qui donne à Macy’s un moyen de communication supplémentaire. L’enseigne propose également de collecter ses produits en magasins après les avoir commandés en ligne (click and collect), ce qui diminue les coûts de livraison.
                                        Offrir plusieurs façons d’acheter et  garder sa clientèle à proximité n’est pas donné sans effort, étant donné que les technologies se développent et changent très vite. Les 3 compagnies que nous venons d’évoquer peuvent vraiment vous apprendre une chose ou deux .


                                        Cordialement.

                                        • Partager sur Facebook
                                        • Partager sur Twitter
                                          28 décembre 2018 à 11:58:37

                                          JasonCohen1 a écrit:

                                          Bonjour à tous,
                                          J'ai identifier une entreprise qui avait su créer une relation omnicanal parfaite.
                                          Macy’s est incontestablement un des ténors de la grande distribution outre-Atlantique. Cependant la célèbre enseigne américaine n’est pas encore reconnue pour ses talents d’e-commerçant. Or, loin d’être de la vieille école, Macy’s innove et nous surprend avec un site internet clair et facile à utiliser, plusieurs applications mobiles et d’autres fonctionnalités en points de vente, que les concurrents n’offrent pas. Macy’s est résolument moderne !!

                                          Macy

                                          En utilisant la « SHOP, SCAN, SAVE » application, les acheteurs reçoivent en temps réel des informations sur les produits en ventes, les promotions etc… Pour ceux qui n’utilisent pas ces applications, il existe l’option SMS, ce qui donne à Macy’s un moyen de communication supplémentaire. L’enseigne propose également de collecter ses produits en magasins après les avoir commandés en ligne (click and collect), ce qui diminue les coûts de livraison.
                                          Offrir plusieurs façons d’acheter et  garder sa clientèle à proximité n’est pas donné sans effort, étant donné que les technologies se développent et changent très vite. Les 3 compagnies que nous venons d’évoquer peuvent vraiment vous apprendre une chose ou deux .


                                          Cordialement.

                                          Bonjour,

                                          Je viens de lire les différents post et je trouve que les cas sont excellents! Notamment celui de @JasonCohen1. Il ressemble un peu a celui de Starbucks :

                                          Leur application facilite le shopping online à l’intérieur de l’établissement où les clients peuvent à tout moment consulter leurs soldes et recharger leur carte Starbucks. De plus, toutes les mises à jour (nouveautés, promotions, élargissement de gammes etc…) sont retranscrites en temps réel sur le site et l’application, ainsi que les clients, ne sont jamais confus ou perdus lorsqu’ils s’apprêtent à commander.

                                          Afin de rendre l’application encore plus simple, les acheteurs n’ont plus qu’a secouer leur téléphone pour avoir un accès instantané à leur code-barres et payer. Désormais, plus la peine de chercher son porte-monnaie lorsque l’on fait la queue : il suffit de secouer, prendre son café et l’apprécier !

                                          • Partager sur Facebook
                                          • Partager sur Twitter
                                            8 janvier 2019 à 16:44:21

                                            Bonjour à tous, 

                                            Le sujet de l'omnicanalité est un sujet qui m'interesse fortement car il a un lien direct avec le thème de mon mémoire. Je profite donc de ce forum pour engager une discussion (ou débat) !

                                            La question importante ici est "Pourquoi l'omnicanalité est-elle au coeur de la réussite des entreprises ?". Effectivement, l'évolution d'internet et la digitalisation jouent un énorme rôle mais il ne faut pas oublier la raison principale : le changement de comportement des consommateurs ou plus précisement l'expérience client. 

                                            Nous sommes dans une ère où les consommateurs veulent des preuves, un service personnalisé et en temps reel. Avec Internet, les consommateurs ont beaucoup d'informations et savent tout. Les entreprises ne peuvent plus faire comme à l'époque des canaux de communication traditionnels, elles ne peuvent plus instaurer un univers de marque sans preuves.

                                            Par exemple, si une compagnie aérienne fait une communication sur le confort de l'avion, un service irréprochable etc, il faut que la marque prouve toutes ces choses.

                                            Pourquoi? Car les clients font plus confiance aux commentaires et aux avis déposés sur internet qu'à la publicité de la marque. S'il n'y a pas de preuves, cela peut engendrer un bad buzz.

                                            Une marque se doit d'être constamment en adéquation avec la réalité pour gagner en fidélité client et en notoriété. 

                                            Si quelqu'un à quelque chose à rajouter, je suis ouverte à la discussion ! 

                                            • Partager sur Facebook
                                            • Partager sur Twitter
                                              9 janvier 2019 à 10:52:39

                                              Bonjour,

                                              Dans la vidéo 2 de la partie 1, nous découvrons les notions suivante: Omnicanal, Crosscanal, Multicanal. Selon moi, la différence entre Crosscanal et Multicanal est floue. En effet, ces deux concepts sont étroitement liés. En résumé, le terme Omnicanal ajoute la notion d’ubiquité : un client pourra utiliser plusieurs canaux en même temps (utiliser son mobile pendant qu’il est dans la boutique). L’omni-canal induit une cohérence entre les canaux d’autant plus forte que le consommateur les expérimente simultanément. Enfin, le Crosscanal caractérise une expérience client où l’ensemble des canaux sont utilisés de manière complémentaire lors des différentes étapes du parcours. Ils sont ainsi envisagés de façon globale, de manière à respecter la promesse faite par la marque d’un canal à l’autre sans perturber le client. Il peut être considéré comme l’étape suivante du multicanal

                                              • Partager sur Facebook
                                              • Partager sur Twitter
                                                9 janvier 2019 à 10:59:21

                                                Bonjour,

                                                Vidéo 2, partie 3

                                                Nous découvrons pourquoi et comment les magasins se "digitalisent" afin de mieux répondre aux besoins de leurs clients.
                                                Par exemple, elles ont recours à des bornes, nouveaux moyens de paiement... qui permettent aux consommateurs d'avoir une expérience client innovante et unique.

                                                Mais les établissements dits "physiques" ne sont pas les seuls à innover l'expérience client, en effet, le géant Amazon travaille sur un miroir connecté qui permettra à ses utilsateurs d'essayer des vêtements de chez soi.

                                                Tous ces outils mis en en place nous permettent de consommer différemment.

                                                https://www.theverge.com/circuitbreaker/2018/1/3/16844300/amazon-patent-mirror-virtual-clothes-fashion
                                                • Partager sur Facebook
                                                • Partager sur Twitter
                                                  9 janvier 2019 à 13:36:46

                                                  Je reviens sur le commentaire de Mademoiselle de Labareyre,

                                                  Les consommateurs sont addicts aux nouvelles technologies car les entreprises créent de nouveaux besoins. Leur comportement change car la société change.

                                                  La société veut des preuves car aujourd'hui sur Internet on peut trouver tout et n'importe quoi, avoir accès à tout (Mettre des avis positifs pour faire remonter l'image digitale.) 

                                                  Mais toutes ces informations qu'on trouve peuvent être mises par n'importe qui, donc c'est pour cela qu'on demande encore plus de preuves, plus d'avis.

                                                  Donc le comportement change par le consommateur évolue.

                                                  • Partager sur Facebook
                                                  • Partager sur Twitter
                                                    9 janvier 2019 à 15:38:34

                                                    Bonjour, 

                                                    Je vous conseil le livre "Crosscanal et Omnicanal" Dunod qui illustre parfaitement le sujet du commerce omnicanal. 

                                                    Vous pouvez vous aider de ce livre pour pour répondre a l'application de fin. 

                                                    • Partager sur Facebook
                                                    • Partager sur Twitter
                                                      10 janvier 2019 à 10:53:00

                                                      pour résumer les différence entre le multicanal et le Omicanal. Le multicanal a pour finalité de multiplier les points de contact entre une marque et un client tandis que l'omnicanal s'attache à optimiser l'expérience client, à faciliter le parcours d'achat en offrant une complémentarité entre points de vente physiques et points de contacts digitaux.
                                                      • Partager sur Facebook
                                                      • Partager sur Twitter
                                                        10 janvier 2019 à 11:12:27

                                                        Voici ma contribution (tiré de mon expérience personnelle):

                                                        En cette période des soldes et suite aux récents événements (manifestations), des milliers d'enseignes tentent de tiré leur épingle du jeu en proposant une expérience omni-canal particulièrement efficace.

                                                        l'enseigne Boulanger spécialisé dans le loisirs, le multimédia et l’électroménager a décidé de lancer une opération de promotion via ses canaux digitales (réseaux sociaux et site web ) ainsi que dans ses boutiques. 

                                                        L'opération de promotion porté sur le rabais d'un smartphone dernière génération (Huawei P20 pro) commercialisé exceptionnellement aux prix de 499€ (799€ hors promo) à conditions que le futur client apporte un téléphone usagé (Reprise). L'expérience Omni-canal proposé est particulièrement efficace car le client à la possibilité de remettre son téléphone directement en boutique et récupérer son nouveau téléphone ou bien il peut l'envoyer via voie postale et recevoir son nouveau téléphone par le même biais.  

                                                        • Partager sur Facebook
                                                        • Partager sur Twitter
                                                          10 janvier 2019 à 11:15:38

                                                          Avec les débuts de l’e-commerce, le monde de la consommation entrait dans l’ère du « soit » : on achetait soit en magasin, soit en ligne, soit sur catalogue…Autant de points de contacts organisés en silos, gérés et pensés indépendamment les uns des autres, s’adressant à des profils différenciés qui, a priori, avaient des envies, des habitudes et des besoins bien particuliers.

                                                          Petit à petit, au gré des progrès des modes de communication, et grâce à l’action encourageante de quelques pionniers du secteur, ces consommateurs si différents les uns des autres ont commencé à vouloir mixer les expériences, de manière à capitaliser sur les avantages de chacune. Pourquoi choisir entre les conseils avisés d’un vendeur en magasin et les dizaines de retours d’expérience d’autres consommateurs sur un e-commerce ? Cruel dilemme que le choix cornélien entre le pack "promotion web + frais de livraison" et le "prix normal + disponibilité immédiate en magasin".

                                                          Pour un même article, il est donc tout à fait possible d’en toucher les contours en magasin, puis d’en lire des critiques sur plusieurs sites, avant d’en choisir la customisation depuis sa télévision ou sa tablette, puis finalement décider d’aller retirer l’objet de ses rêves en magasin, après avoir bénéficié d’une promotion reçue par email.

                                                          Cette fusion des différents canaux d’achats, l’omnicanal, est depuis longtemps une réalité. Cette approche nécessite de repenser l’organisation du business, de façon à ce que tous ces canaux se comportent de manière identique. Et ce pour une raison simple : quel que soit le canal utilisé, le consommateur est en attente d’une qualité identique dans son expérience d’achat.

                                                          • Partager sur Facebook
                                                          • Partager sur Twitter
                                                            10 janvier 2019 à 11:26:33

                                                            Le nouveau commerce de détail "new retail"proposé par le fondateur d’Alibaba est en réalité un marketing omnicanal.

                                                            https://www.forbes.com/sites/christopherwalton/2018/08/08/alibabas-new-retail-could-be-what-makes-american-retail-great-again/#1c719aae6079

                                                            • Partager sur Facebook
                                                            • Partager sur Twitter

                                                            Cours "Le commerce omnicanal "

                                                            × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                                                            • Editeur
                                                            • Markdown