Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Cours Linux : c'est parti !

    18 octobre 2018 à 22:05:35

    Typhlos a écrit:

    @EricFavre, la capture d'écran est celle du bureau Unity, plus développé et plus disponible si Ubuntu a été installé directement en version 18.04. L'application que tu désignes est en faite une liste des programmes installés combiné avec une recherche de fichiers et de programmes sur l'ordinateur. La fonctionnalité est toujours présente, il suffit juste d'appuyer sur le bouton tout en bas à gauche (celui avec le carré de 3x3 points), tu as un champ de recherche qui apparaît en haut de ton écran - en-dessous tu as la liste des programmes installés - il s'agit de ça. Le raccourci pour y accéder est la touche Windows.

    -
    Edité par Typhlos hier à 21:45

    Super merci pour ta réponse



    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      14 novembre 2018 à 4:26:22

      Bonsoir, je suis activement le cours et au niveau pratique je bloque à l'"étape 3. Créer une partition pour les documents" du grand "4. Partitionner son disque"...

      En effet, je suis sur une machine (Asus) à l'origine sous Windows 10 comportant donc déjà 3 partitions primaires en ntfs (une de 950Go environ (le C:/ sous Windows et sda1 sous Linux), une autre de 15Go environ (le D:/ sous Windows et sda3 sous Linux) et enfin une dernière de moins d'1Go (nommée sda2 sous Linux, et "inconnue sous Windows" (à ma connaissance)...). Il y a également les quelques 30Go d'espace libre que j'ai récupéré sur sda1 (ou C:/), alors je parviens à créer la première partition où installer ubuntu au point de montage "/", mais les suivantes (partition à monter en /home pour les documents et la "swap") sont impossibles à créer compte tenu de la limite des 4 partitions primaires par disque. J'ai tenté de passer part "GParted" (bien que ultra novice sur cet OS, on tente des choses) en vain, où j'ai été confronter à l'expérimentation de "partitions étendues" afin de pouvoir en faire "plus que 4" (de ce que j'ai cru comprendre...). Alors que finalement avec GParted le problème restait entier : apparition du message d'erreur  "It is not possible to create more the 4 primary partitions.
      If you want more partitons you should first create an extended partition. Such a partition can contain other partitions. Pecause an extended partition is also a primary partition it might be necessary to remove a primary partition first."

      ("Il n'est pas possible de créer plus de 4 partitions primaires.
      Si vous voulez plus de partitions, vous devez d’abord créer une partition étendue. Une telle partition peut contenir d'autres partitions. Comme une partition étendue est également une partition principale, il peut être nécessaire de supprimer d’abord une partition principale.")



      Quelqu'un aurait-il un conseil à me donner dans ce cas ? Y a t-il une partition existante que je pourrai faire passer en partition logique par exemple (???) ou autre petite astuce du genre...?


      En tous cas merci de m'avoir lu jusqu'ici, félicitations !

      Bye et à bientôt !

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        14 novembre 2018 à 10:40:51

        Bonjour matisse, normalement un ordi sous w10 doit pouvoir booter en UEFI et s'affranchir de la limite des 4 partitions. Il faudra pour cela créer une table de partitions GPT(qui peut contenir jusqu'à 128 partitions). Le cours n'est pas à jour sur ce point là. je te conseille de bien lire la doc https://doc.ubuntu-fr.org/uefi et de bien te documenter sur l'UEFI avant de te lancer là dedans. Bonne journée.

        ps: sauvegarde bien tous tes documents ainsi que ton w10 avant de te lancer là-dedans.

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter

        Ubuntu est un terme Bantou qui signifie :"Slackware est trop compliqué pour moi"

        En matière de sécurité, 90% des soucis sont au niveau de l'interface chaise/clavier

          14 novembre 2018 à 18:15:24

          Bonjour JulienBats,

          Tout d'abord merci pour votre réactivité (wouah !) :)

          Ensuite il faut bien dire que j'ai écris mon message hier soir dans un état de fatigue et de "ras-le-bol" assez important. J'ai donc commis des "petits" oublis dans celui-ci...

          En effet, j'ai oublié de préciser les principaux composant de mon matériel (un ordinateur portable du constructeur Asus) :

          CPU : i5 4200H (2,8GHz)

          GPU : NVIDIA GeForce GTX 950M

          RAM : 8 Go de DDR3

          Stockage : un HDD de 1 To

          OS installé : Windows 10 Professionnel version 64 bits

          (Je ne sais pas si cela changera grand-chose à votre diagnostic, mais tout de même...!)

          J'ai également oublié de préciser une chose - et pas des moindres, selon moi -, c'est que l'installateur Ubuntu ne détecte aucun OS installé sur la machine (il me propose donc de faire un choix entre "Effacer le disque et installer Ubuntu" (suppression de toutes les données et OS installé) et "Autre chose" (choix manuel des partitions). cf illustration ci-dessousAucun OS détecté

          Autre chose, ne disposant pas de CD vierge, j'ai fais le choix de créer une live USB pour installer Ubuntu (18.04.1 LTS). Pour ce faire, je suis passé par le logiciel Rufus . Selon moi, cette étape s'est correctement déroulée.

          Je vous transmet ci-dessous les captures de mes partitions (vues de l'installateur et vues de GParted, au même moment).

          Mes partitions selon l'installateur Ubuntu

          Mes partitions selon GParted

          Reprenons à ce stade avec les illustrations.

          Je créer donc la première partition en ext4 (de 15 Go) où devrait s'installer Ubuntu (point de montage en "/"), comme ci-dessous.

          Creéation de la première partition pour Ubuntu

          Dès lors, l'espace libre restant est noté comme périphérique "inutil." (je suppose inutilisable...). En effet lorsque j'essaie de créer une seconde partition (celle montée en "/home" pour les documents partagés par exemple) en faisant un clic-droit, une "barre noire" apparait au lieu de m'afficher les actions possibles sur cet espace libre... (Cette fameuse "barre noire" n'apparait pas sur la capture d'écran mais je vous jure ! :p) Veuillez voir par vous-même ci-dessous.

          Espace libre inutilisable et première partition de 15 Go créée

          C'est alors que je suis forcé de quitter l'installateur Ubuntu, car les possibilités sont nulles à ce moment (du moins c'est ma triste impression :p)

          Je repasse alors sur GParted, où visiblement la modification de partition depuis l'installateur n'a pas été prise en compte (normal en même temps, j'ai fais "quitter" l'installateur). Sur GParted je ré effectue donc la création de la première partition ext4 sur l'espace libre d'environ 30 Go comme le montre l'illustration ci-dessous.

          Création de la première partition ext4 sous GParted

          Une fois cela effectué, je tente une fois de plus de créer la partition pour les documents partagés entre les OS + la partition swap.

          Mais dès que je choisi "New" sur l'espace libre restant (d'environ 15 Go encore), la limite de 4 partitions primaires par disque fait surface (et j'en ai marre ! :)), voir illustration ci-dessous.

          Limite des 4 partitions primaires sous GParted

          Ce message indique que je devrais passer par des partitions étendues pour créer d'autre partitions primaires si je comprend, et j'ai essayer de bidouiller là dedans hier soir, en vain. Je ne vous mettrai pas d'illustration sur ce point car ça ne mène vraiment nulle-part (et que mon post est déjà bien long je pense...).

          Je vais donc essayer de suivre tes conseils concernant la documentation sur l'UEFI JulienBats, et j'ai auparavant fais une sauvegarde de mes documents sur un disque dur externe. Cependant, je n'ai pas réussi à faire d'image disque pour sauver l'OS en cas de drame... Je vais tenter de me documenté sur ce sujet également, mais si quelqu'un à déjà des infos, je suis grandement preneur !

          Excusez de la longueur de mon post, mais j'ose espérer que je ne suis pas le seul à rencontrer ce type de problème et que cette discussion pourra servir à de nombreux d'entre nous à qui cela arrive.

          Merci encore,

          Bien cordialement.

          Matisse

          -
          Edité par MatisseKerrien 14 novembre 2018 à 18:22:49

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            14 novembre 2018 à 18:37:29

            Tu peux utiliser une partition étendue, mais la subtilité, c'est qu'une partition étendue est une partition primaire ! Donc quand tu as 4 partitions primaire, tu peux pas ajouter une étendue, tu es obligé de supprimer une partition pour pouvoir créer la partition étendue.

            Et il faut que l'espace libre soit d'un bloc, car le principe de la partition étendue est qu'elle va contenir des lecteurs logiques (qui seront vus comme des partitions par l'OS), et on peut pas avoir des petits bouts de partition étendue éparpillés sur le disque.

            Attention aussi, Windows doit être installé sur une partition primaire (à moins que ça ait changé depuis, j'ai pas bricolé de dual-boot depuis des années).

            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter

            Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

              14 novembre 2018 à 21:20:29

              Bonsoir LoupSolitaire,

              Merci bien pour tes conseils et tes pistes de réflexion (comme si je n'en avait pas déjà assez :p) !

              Il me semble qu'au départ, je n'ai que 3 partitions primaires (sda1, sda 2 et sda3) ainsi que l'espace libre (juste un bout de la sda1 que j'ai réduite) je peux donc créer une partition étendue sur l'espace libre.

              Mais selon toi la technique de créer une partition étendue comprenant 3 partitions LOGIQUES (une avec l'OS, une pour les documents partagés et une pour la swap) fonctionnerait ? Je tenterai bien, mais il faut d'abord que je m'assure de sauvegarder Windows avant, il est pas gratis, LUI.

              En ce qui concerne Windows, il me semble qu'il est déjà installé sur une partition primaire D:/ (=sda3) ou C:/ (=sda1)...?

              Merci encore ! :)

              -
              Edité par MatisseKerrien 14 novembre 2018 à 21:21:06

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
                14 novembre 2018 à 21:40:34

                MatisseKerrien a écrit:

                Mais selon toi la technique de créer une partition étendue comprenant 3 partitions LOGIQUES (une avec l'OS, une pour les documents partagés et une pour la swap) fonctionnerait ?

                Je tenterai bien, mais il faut d'abord que je m'assure de sauvegarder Windows avant, il est pas gratis, LUI.

                Ça fonctionnerait, tu peux même te passer de partition documents si tu veux simplifier. L'accès aux documents Windows reste possible vu que Linux peut lire le NTFS, par contre c'est un peu moins sécurisé de ne pas avoir de partition documents séparée, parce que tu vas monter la partition système Windows, et donc il y a un petit risque de casser Windows avec une fausse manip.

                MatisseKerrien a écrit:

                En ce qui concerne Windows, il me semble qu'il est déjà installé sur une partition primaire D:/ (=sda3) ou C:/ (=sda1)...?

                Vu la taille, Windows est sans doute sur sda1.

                Si jamais tu suis le cours d'OC, ils disent de faire une partition documents en ext3, mais vu les outils dispo sous Windows pour lire l'ext3, il vaut mieux faire une partition NTFS, que Windows et Linux sont capables d'utiliser correctement.

                -
                Edité par LoupSolitaire 14 novembre 2018 à 21:41:45

                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter

                Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

                  15 novembre 2018 à 0:42:34

                  Si l'installateur ne détecte pas ton Windows, c'est que le dit installateur se lance en mode legacy et non uefi.

                  Ne te lances pas dans des bidouillages de partitions. Commence dans l'ordre par sauvegarder une image disque de ton Windows si tu veux le garder.(il y a longtemps que je n'utilise plus Windows, mais j'installe régulièrement des dual-boot uefi, que ce soit linux/w10 ou linux/BSD) normalement sous Windows tu as un programme qui sert à ça (outils de récupération ?)

                  Ensuite, lis bien la documentation sur l'uefi, notamment pour vérifier si ta clé live usb boote bien en uefi, normalement, rufus fait des clés correctement, sinon, tu peut utiliser ETCHER, qui est disponible sous Windows.

                  Puis, il faudra mettre les mains dans le cambouis, et aller dans le menu de l'uefi (les nouveaux BIOS) pour désactiver le fastboot, et si nécessaire le secureboot. Normalement Ubuntu peut s'affranchir de la désactivation du secureboot, mais ça, c'est un détail.

                  Enfin, tu pourras installer Ubuntu (toujours en vérifiant que le live usb se lance en mode uefi) et normalement, l'installateur devrait reconnaître Windows.

                  A ce moment là tu pourras créer tes partitions, sachant que, et tu l'apprendra en lisant la doc, il y aura une particularité concernant la séquence d'amorçage, qui sera la même pour Windows et Ubuntu. Je ne rentre pas trop dans le détail, c'est expliqué dans la doc Ubuntu. N'hésite pas à regarder le forum Ubuntu (surtout les liens de discussion donnés dans la doc) et a y poser tes questions si nécessaire, les gens y sont très compétents et sympa.

                  Et pour finir, une fois Ubuntu installé en dual boot, tu devras peut être retourner dans le menu uefi lui préciser quel type de séquence d'amorçage utiliser (grubx64 ou shimx64, préférer shimx64) et aussi pour lui dire de reconnaître Ubuntu comme OS"trusted", tout cela est aussi dans la doc et sur le forum Ubuntu.

                  De toute façon, si w10 est uefi (ce qui est le cas) les autres OS doivent être installé en uefi, sinon ça ne va pas marcher.

                  Et pitié, ne crée pas de partitions en ext3, on est en 2018(on est en ext4 sous Linux aujourd'hui) il faut apprendre à utiliser l'uefi, et les outils aujourd'hui. L'uefi est peut-être un peu rebutant au début mais il a plein d'avantages, notamment le fait de gérer des méga volumes et jusqu'à 128 partitions.

                  Tout cela mis à part, je pense qu'il y à de grosses lacunes de la part d'openclassrooms dans ce cours, qui nécessite une sérieuse mise à jour. L'uefi est utilisé depuis bientôt 10ans voir plus, de même que la manipulation de paquets avec apt-get, qui ne se pratique plus depuis un moment (remplacé par apt).

                  -
                  Edité par JulienBats 15 novembre 2018 à 8:57:51

                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter

                  Ubuntu est un terme Bantou qui signifie :"Slackware est trop compliqué pour moi"

                  En matière de sécurité, 90% des soucis sont au niveau de l'interface chaise/clavier

                    16 novembre 2018 à 10:03:16

                    @matisse, alors ? Tu as pu avancer ?
                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter

                    Ubuntu est un terme Bantou qui signifie :"Slackware est trop compliqué pour moi"

                    En matière de sécurité, 90% des soucis sont au niveau de l'interface chaise/clavier

                      22 novembre 2018 à 22:45:45

                      Bonsoir bonsoir !

                      Désolé d'avoir décroché pendant ces quelques jours, mais j'avoue qu'il y a eu quelques changements...
                      Je vais donc vous faire un « petit » ( :’D) résumé de la situation actuelle. :)

                      Depuis la dernière fois, je suis parvenu à installer Ubuntu (je n'avait hélas, pas vu tout vos posts jusqu’à ce soir...) grâce à une partition étendue comportant les autres partitions (logiques). A ce moment la, Ubuntu fonctionnait parfaitement, je commençai à découvrir la magie qui opère ici jusqu’à ce que je décide de retourner faire un tour sous Windows pour vérifier que tout fonctionnait encore "bien". Petite précision, avant cette installation, j'ai passé plusieurs soirées à chercher un moyen de récupérer Win 10 en cas de drame :p (Prévoyant l’garçon! Non c’est la moindre des choses, ah ?: p)

                      (En effet, lorsque j'ai tenté de créer une image système, une erreur système sur fond orange (je ne sais pas si l'on parle de "BSOD" dans ce cas ?) est survenue m'indiquant que l'ordinateur a cessé de fonctionner et affichant le code d’arrêt suivant "PAGE_FAULT_IN_NONPAGED_AREA"... Je n'ai pas trouvé de solution à ce problème, et je me rend compte qu'à ce moment précis, j'aurais mieux fait - si possible…? - de restaurer mon PC et l'OS aux formats d'usine pour repartir sur quelque chose de plus "sain" (j'avais au préalable déjà sauvegardé la totalité de mes fichiers sur un disque dur externe...).

                      Au lieu de cela, j'ai continué de me renseigner sur comment récupérer Win 10 en cas de panne, et j'ai opté pour la création d'un lecteur de récupération (USB). Plusieurs échecs (si ma mémoire est bonne...?) lors de la création de ce dernier : un BSOD (?) apparaissait m'indiquant une fois de plus que l'ordinateur avait crash et cette fois-ci avec un code d’arrêt différent "SYSTEM THREAD EXCEPTION NOT HANDLED". Mais à un moment cela a fonctionné ( je ne pourrait plus exactement vous dire ce que j'ai fait pour y parvenir, ni même si c'est réellement moi qui ai résolu quoi que ce soit). J'ai vérifier le lecteur, il se lançait correctement : j'étais ravi. (Je n’ai pas vérifié à ce moment là si l’option « réinitialiser Windows à son état d’origine » était présente…)

                      J'ai donc procédé à l'installation avec le modèle de partition étendue décris au début de ce post. RàS à ce moment sur Ubuntu, tout est OK. Je retourne sous Win 10 et là, problème : l'ordinateur crash au bout de quelques secondes/minutes et me met le BSOD "SYSTEM THREAD EXCEPTION NOT HANDLED".

                      A ce moment, j'ai conclu (peut-être trop hâtivement) que le problème venait de l'installation d'Ubuntu en dual boot. J'ai donc chercher à désinstaller PROPREMENT Ubuntu. Sauf que grossière erreur de ma part, j'ai sauter une étape dans la procédure... Au lieu d'avoir désinstaller le Grub etc, j'ai directement supprimé mes 3 partitions (4 en réalité en comptant la partition étendue) concernant Ubuntu (je sais ce que vous vous dites...) à l’aide de GParted. Notez que je n'ai pas pu réattribuer cet espace désormais libre à la partition de 900Go ("C:" ou "sda1"), je ne l’aie pas formatée non plus.

                      Vraiment grossière erreur de ma part et même sur le moment, lorsque j'ai validé les opérations je me suis rendu compte de l'ampleur de ma connerie. Hélas ça n'a pas loupé : je vous parle aujourd'hui d'une nouvelle machine fraîchement payée par papa maman !

                      Non non, soyons sérieux ça n'est pas du tout le cas, ahah (quel humour !) !

                      Je n'ai pas abandonné l'affaire et n'ai pas acheté de machine, en revanche et là c'était embêtant, ma connerie n'avait pas loupée : au démarrage, aucun OS ne boottai. Un message d'erreur lié au Grub apparaissait :

                      "Error no such partition

                      Entering rescue mode...

                      (invite) grub rescue >"

                      Dès lors, j'ai su que ma situation s'était aggravée et que pour la résoudre proprement, mes compétences ne suffiraient peut-être pas... Et pourtant, têtu (guignol?) comme je suis, j'ai encore tenté de résoudre le souci " par moi-même" : j'ai cherché comment récupérer des partitions Ubuntu supprimées via le terminal d'un live-USB Ubuntu. J'ai commencer à suivre le tuto suivant ("https://www.zenzla.com/astuces/714-suppression-accidentelle-une-partition-gnulinux.html") jusqu'à parvenir à la création d'une partition de 28 Go (correspondant je suppose aux partitions d'Ubuntu supprimées auparavant) mais (je cite grossièrement le terminal) "la table de partition a été altérée (appel d'ioctl pour relire la table de partition)". Sur le tutoriel de zenzla.com, je n’ai rien effectué de ce qui se trouve après l’étape « Ensuite nous remontons les fichiers systèmes (filesystems) » ; cf photo ci dessous.

                      Tentative de récupération des partitions Ubuntu supprimées

                      J'ai eu conscience que j'avais agit simplement par peur d'avoir tout cassé (mauvaise idée lorsque tu ne t'appelles pas Eliott Alderson ;))

                      Désespéré, j'ai redémarré le PC en bootant sur le live-USB Ubuntu, afin de tenter une installation "à coté de Windows 10" (là je me suis dit, "génial, cette option ne m'était pas proposée lors de l'installation initiale : il y a du mieux !"). cf illustration ci dessous.

                      Instalation d'Ubuntu 0 coté de Windows 10


                      J’ai retrouvé - en vous écrivant ce post - deux captures d’écran que j’avais fait, il me semble lors de cette installation. Elles évoquent apparemment une erreur lors de l’installation du Grub et le report du bug (cf photos ci dessous).

                      Erreur lors de l'installation du Grub ?

                      Report de bug lors de l'installation du grub ?

                      L’opération se lance et se termine, hourra !

                      Ubuntu s’est correctement installé, je redémarre la bête. A ma grande joie, le Grub se charge et me renvoie parfaitement vers Ubuntu et Windows, au choix. Or au démarrage de Windows, - et là toute l’ironie de mon histoire – l’OS se charge, j’entre mon mot de passe, j’arrive sur le bureau, les applications se chargent et celles en démarrage automatique se lancent petit à petit : un démarrage normal me diriez-vous ? Sauf qu’au bout d’un court instant (1-2min~…?), ce fameux BSOD "SYSTEM THREAD EXCEPTION NOT HANDLED" refait son apparition.

                      Et j’en suis là depuis, je n’ai pas avancé dans cette gue-guerre que je mène à ma Connerie… Mais je garde espoir ! Mon idéal serait de pouvoir réinitialiser Windows 10 à son état d’origine (sans avoir à fournir la clé que je n’ai pas), réinstaller Ubuntu proprement (cette fois…) et ainsi repartir je l’espère (?) sur de bonnes bases au niveau des OS.

                      Seulement rien n’est aussi simple : lorsque je boote sur le support de récupération de Windows (conçu à cet effet, bordel:(), j’accède bien à l’« Environnement de récupération Windows (WinRE) » (?), le BSOD n’apparaît pas mais la fonction « Réinitialiser Windows à son état d’origine » non-plus. Pourtant, j’ai bien coché une case du style « inclure les fichiers système » lors de la création du support de récupération de Win 10…:’(
                      Actuellement Ubuntu installé «  à coté de Windows 10 » est le seul OS fonctionnel (Windows ne l’étant que quelques secondes/minutes).

                      Honnêtement ces 2/3 derniers jours je n’ai pas réellement cherché à résoudre le problème, mais le moment est venu ! De plus, depuis que Windows ne fonctionne plus correctement, je doit inconsciemment considérer ma machine comme « en panne » et donc je n’ai pas continué ce cours (tout de même très instructif lorsque l’on a aucune connaissance sur le sujet @JulienBats :))… Bien dommage, et bien étrange raisonnement me direz-vous… En effet.

                      Encore une fois merci à vous pour cette aide précieuse que vous m’apportez ! Je ne vous cache pas que sans avis de la part de gens plus qualifiés, j’aurai probablement emmené la machine dans une boutique d’informatique, afin d’en discuter avec eux et obtenir des conseils dans un premier temps, mais les commerçants ont un commerce à faire tourner et je présume qu’ils ne chercheront pas réellement de m’offrir une solution verbale mais garderaient plutôt le PC afin de faire un diagnostic et une probable réparation (facturés je ne sais combien).

                      Cela reste une éventualité, une possibilité, mais j’aimerai grandement me sortir de cette m**de sans y avoir recours (la soif d’apprendre, sans doute).

                      Sachez que je découvre vraiment grâce a cette (més-)aventure ce que peuvent représentés un forum et une communauté, et mon avis est que c’est tout bonnement fantastique ! On n’arrête pas le progrès.

                      Merci à vous. Et allez prendre un verre d’eau et un grand bol d’air, votre cerveau doit s’être complètement desséché en lisant mon roman (Oops…;))

                      Bien cordialement,

                      Matisse, alias le guignol culoté.

                      ;)


                      _________________________________________________________________________________


                      EDIT DU 24/11 : Ne parvenant plus à poster de nouveau message sur ce forum, je décide de le publier à la suite du précédent (ce que vous êtes en train de lire, à partir de là...) Enfin, vous avez compris l'idée ...? :euh::lol:



                      _________________________________________________________________________________



                      Bon, là, il y a vraiment un petit problème avec ce forum... ? (ou alors j'ai pas lu les règles, y'a peut-être de ça aussi...). Cela fait deux fois que j'écris de longs posts, en pensant les avoir publier. Au bout de la seconde fois je me suis rendu compte que le forum me mettait un message genre « veuillez attendre 24h avant de pouvoir publier autre chose »... Cela fait donc 2 fois que je passe plusieurs heures à me documenter et décrire mon problème au mieux (du mieux que j'peux !:p) et que cela passe à la trappe... Mais on persévère en faisant (cette fois) une copie ;)

                      J'ai donc établis un plan d'action afin de résoudre selon moi pas mal de mes soucis (et en fait j'ai l'impression que c'est plutôt bien parti... Mais d'autres questions surgissent ;D




                      - J'ai désinstallé Ubuntu https://doc.ubuntu-fr.org/desinstallation#restauration_d_un_mbr_windows



                      - J'ai testé Windows : et l'ai réinitialisé : VICTOIRE !

                      - J'ai créé une image système etc.

                      - Me suis assurer de posséder une version d’Ubuntu compatible avec l’EFI 18.04.1 LTS l'est normalement (?).



                      - Programmer le boot du live USB et du disque dur interne (?) en mode EFI. Et c'est là que ça coince, comme vous pourrez le voir sur la photo ci-dessous, aucune option pour switcher entre Legacy et UEFI n'est disponible... Je peux cependant choisir de démarrer sur mon USB (idem pour lecteur cd et disque dur) en choisissant le mode classique ou UEFI (pour cela, je martèle la touche ECHAP de mon ordinateur ASUS au démarrage de celui-ci). Serait-ce une solution viable pour installer Ubuntu en mode EFI ? Et là ma question s'étend un peu car si le bios ne me propose pas cette option, et que Windows est apparemment installé en mode hérité (cf photo ci-dessous), est-ce que Ubuntu doit réellement être installé en mode EFI ? Je lis partout que si un OS est en EFI, alors tout les autres installés à coté devront l'être également, et idem pour le mode Legacy/hérité... ? Pouvez-vous me donner votre avis par rapport à cela car j'avoue que je pensais comprendre de plus en plus la logique mais si mon problème venait bien du fait qu'Ubuntu n'était pas en EFI (alors que visiblement Windows non plus...), alors là je n'y pige plus rien... ;)



                      - (Ne pas) Créer la partition EFI (https://doc.ubuntu-fr.org/uefi#creer_une_partition_efi) (ici je ne sais pas du coup...)



                      - Désactiver le secure boot si besoin, à priori non car déjà désactivé sur ma machine https://doc.ubuntu-fr.org/uefi#activerdesactiver_le_secure_boot



                      - Vérifier que l’installation s’est bien faite en EFI https://doc.ubuntu-fr.org/uefi#identifier_un_ubuntu_installe_en_efi


                      Bios ne me propose pas de mode UEFI ?


                      Windows en mode hérité ?


                      Voilà donc où mon plan d'action s'était arrêté, mais je regrette tellement le post d'hier soir que vous n'avez pas eu : il était – loin de moi l'idée de me flatter :D - parfaitement expliqué et illustré (et écrit sur le moment donc ça change tout)... Depuis j'ai changé d'OS et supprimé l'ancien :(



                      Je vais simplement prendre le temps de vous redire merci pour l'assistance et le savoir que vous m'apportez ! Je ne regrette pas d'avoir persévéré car je remarque que j'ai appris vachement de choses grâce à ces périples numériques, et que j'obtiens un PC un peu plus à mon goût (et surtout à ma portée) chaque jour ! ;)



                      N.B pour Moijeux : Ne t'en fais pas, il faut voir les termes et expressions que je peux utiliser parfois pour me qualifier comme de l'autodérision (et après tout l'idée d'être un guignol ne me déplaît pas, il suffit de le voir dans le bon sens du terme). J'ai bien conscience que passer des heures sur un forum ou devant un ordi à se gratter le crâne pour comprendre « comment ça marche ce truc? », n'apporte pas la même chose qu'en ayant justement emmené ce PC à réparer par un tiers merci à vous ! ;)





                      En vous souhaitant à tous une bonne fin de soirée.

                      Cordialement,



                      Matisse



                      -
                      Edité par MatisseKerrien 25 novembre 2018 à 12:36:50

                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        23 novembre 2018 à 8:42:09

                        Bonjour, 

                        Quand j'ai ce style de problème, j'essaye de récupérer tout ce que je peux de dossiers ou fichiers à sauvegarder (en général tout est déjà sur le cloud donc il n'y a plus grand chose à faire). Ensuite, je sors le disque dur, je le mets sur un autre ordi et je le formate complètement. (y a des outils excellents pour le brancher sur l'ordi sans à avoir à le mettre à l'intérieur)

                        Puis je le réinstalle dans mon ordi et je réinstalle windows puis ubuntu... proprement. Windows (normalement) reconnait le hardware donc il n'y a pas de problème de clé et d'activation. Quand à ubuntu... à moins d'un bug dans les fichiers d'installation, ça ne devrait plus poser de problème. 

                        Et si tu as encore des problèmes d'écran bleu de la mort qui tue... c'est que tu as un problème matériel. un truc mal branché, du matériel hs ou presque etc. ( ou en effet un mauvais paramétrage du Bios/UEFI comme l'a dit judicieusement JulienBats ;-) ) 

                        Bon courage... 

                        PS : Et pardon de faire mon coach sans t'avoir demandé la permission mais, tu ne devrais pas te traiter de guignol ou de con... chaque expérience te permets d'avancer un petit peu et on apprend souvent plus vite avec un échec qu'avec une réussite (à condition de savoir pourquoi on a échoué :-) ). Tu n'es (surement) pas un guignol ou un con, tu es juste quelqu'un qui essaye ce qui est un grand pas pour l'humanité par rapport à ceux qui préfèrent rester sur place par peur d'échouer !! o_O:p

                        -
                        Edité par moijeux 24 novembre 2018 à 8:08:24

                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                        La passion fait de nous des Hommes neufs : Nous montrons ce que nous avons de meilleur et avançons bien plus vite que dans des circonstances normales !
                          23 novembre 2018 à 12:13:58

                          @Matisse.

                          Je continue à confirmer mes propos, normalement tu n'avais pas à te prendre la tête avec ces histoires de partition étendue.

                          Si ton W10 à crashé, c’est parce que en créant cette partition étendue, tu as fait cohabiter deux types de partitionnements différents, à savoir une partition type MBR/DOS, et une partition type GPT/UEFI. Et tout le problème vient de là.

                          Comme W10 est installé en mode UEFI, Ubuntu DOIT être installé en mode UEFI aussi. La table de partitionnement doit être en GPT et peut contenir jusqu'à 128 partitions primaires.

                          Normalement, si le BIOS est réglé correctement, lorsque tu démarre sous live-usb, tu dois voir un menu type GRUB2

                          Dans le cas contraire, si ton PC boote en mode legacy, tu auras cela

                          je te renvoie une fois de plus vers la doc Ubuntu(désolé), car c'est le plus à jour et le plus complet. n'hésite pas à poser tes questions sur le forum Ubuntu fr, tu y trouveras plein de gens compétents et prèt à t'aider.

                          Bonne journée.

                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter

                          Ubuntu est un terme Bantou qui signifie :"Slackware est trop compliqué pour moi"

                          En matière de sécurité, 90% des soucis sont au niveau de l'interface chaise/clavier

                            15 décembre 2018 à 17:57:06

                            Bonjour ,

                            Sauf mécompréhension de ma part,si le code :

                            ssh hôte@adresse_ip

                            fonctionne sans aucun soucis,pourquoi devons nous envoyer les clés SSH ?

                            Question de gros débutant , désolé

                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                              15 décembre 2018 à 19:47:48

                              Les clés c'est pour s'authentifier, ça remplace le mot de passe. C'est pas obligatoire comme tu l'as remarqué, on peut très bien utiliser la commande en sans ça.

                              -
                              Edité par LoupSolitaire 15 décembre 2018 à 19:48:13

                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter

                              Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

                                17 décembre 2018 à 17:36:29

                                Ok merci

                                Du coup quand bien même je voudrais utiliser SSH au travers d'Internet je doit juste ouvrir un port sur ma Box et utiliser par exemple la commande scp ?

                                • Partager sur Facebook
                                • Partager sur Twitter
                                  17 décembre 2018 à 17:52:55

                                  En gros oui, c'est un peu plus qu'ouvrir un port, c'est une redirection de port de la box vers le PC qui héberge le serveur ssh.

                                  Il faut aussi connaître l'IP publique et prendre en compte le fait qu'elle peut changer si tu n'es pas en IP fixe.

                                  • Partager sur Facebook
                                  • Partager sur Twitter

                                  Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

                                    19 décembre 2018 à 10:51:44

                                    bonjour je essayer de se connecter avec un serveur Linux mais je rencontrer le problème suivant

                                    chafik@chafik-ThinkPad-T410:~$ sudo apt-get install openssh-server
                                    [sudo] Mot de passe de chafik : 
                                    Lecture des listes de paquets... Fait
                                    Construction de l'arbre des dépendances       
                                    Lecture des informations d'état... Fait
                                    openssh-server est déjà la version la plus récente (1:7.6p1-4ubuntu0.1).
                                    Les paquets suivants ont été installés automatiquement et ne sont plus nécessaires :
                                      libass5 libavcodec-ffmpeg56 libavfilter-ffmpeg5 libavformat-ffmpeg56
                                      libavresample-ffmpeg2 libavutil-ffmpeg54 libbluray1 libcapnp-0.5.3
                                      libhardware2 libhybris libhybris-common1 libmedia1 libmodplug1
                                      libopencv-core2.4v5 libopencv-imgproc2.4v5 libopenjpeg5 libpostproc-ffmpeg53
                                      libschroedinger-1.0-0 libsodium18 libswresample-ffmpeg1 libswscale-ffmpeg3
                                      libtbb2 libva1 libwebpdemux1 libx264-148 libx265-79 musescore-soundfont-gm
                                      qml-module-qtwebkit snapd-login-service xserver-xorg-input-evdev-hwe-16.04
                                      xserver-xorg-input-synaptics-hwe-16.04 xserver-xorg-legacy-hwe-16.04
                                      xserver-xorg-video-amdgpu-hwe-16.04 xserver-xorg-video-qxl-hwe-16.04
                                      xserver-xorg-video-vesa-hwe-16.04
                                    Veuillez utiliser « sudo apt autoremove » pour les supprimer.
                                    0 mis à jour, 0 nouvellement installés, 0 à enlever et 1 non mis à jour.
                                    chafik@chafik-ThinkPad-T410:~$ sudo /etc/init.d/ssh start
                                    [ ok ] Starting ssh (via systemctl): ssh.service.
                                    chafik@chafik-ThinkPad-T410:~$ ssh jamal@192.168.1.6
                                    jamal@192.168.1.6's password: 
                                    Permission denied, please try again.
                                    jamal@192.168.1.6's password: 
                                    Permission denied, please try again.
                                    jamal@192.168.1.6's password: 
                                    Connection closed by 192.168.1.6 port 22
                                    

                                    SVP reponder moi tres vite MERCIII

                                    • Partager sur Facebook
                                    • Partager sur Twitter
                                      20 décembre 2018 à 21:35:09

                                      Bah, je sais pas si c'est parce que Linux est caractériel.. mais il vous demande de faire quelque chose et d'après l'écran que vous nous montrez, vous l'avez pas fait.

                                      Je sais pas si ca résoudra votre problème de PW mais en tous cas, moi, je commencerais par là.

                                      Cdt

                                      • Partager sur Facebook
                                      • Partager sur Twitter
                                        20 décembre 2018 à 23:16:13

                                        Le serveur SSH, il faut l'installer sur la machine sur laquelle on veut se connecter. Là j'ai l'impression que chafikkchikache3 l'a installé sur le client.

                                        Ceci dit si le serveur demande un mot de passe, c'est que le serveur SSH est installé dessus, donc c'est pas ça le problème. C'est juste que le mot de passe est pas le bon à priori.

                                        -
                                        Edité par LoupSolitaire 20 décembre 2018 à 23:17:16

                                        • Partager sur Facebook
                                        • Partager sur Twitter

                                        Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

                                          23 décembre 2018 à 18:56:43

                                          chafik@chafik-ThinkPad-T410:~$ ssh jamal@192.168.1.6
                                          jamal@192.168.1.6's password:
                                          Permission denied, please try again.

                                          Il se connecte bien et le serveur répond mais le mot de passe n'est pas le bon.

                                          Pas de problème de clavier? MAJ activée, qwerty? je n'y crois pas mais on ne sait jamais ^^

                                          Petite question aussi:

                                          fonction(){}
                                          reponse=$1 while [[ `let $reponse 2>/dev/null` ]]; #J'aimerais vérifier si c'est bien un nombre do read -p "Erreur,ce n'est pas un nombre compris entre 1 et 999. Veuillez saisir une valeur valide: " reponse done while [ $reponse -gt 0 ] && [ $reponse -le 999 ]; #C'est un nombre compris entre 1 et 999 do read -p "Veuillez saisir un nombre entre 0 et 999 : " reponse done
                                          fonction #Appeller fonction

                                           Le code est faux, mais si quelqu'un a une idée pour que les whiles fonctionnent et si possible de combiner les deux.

                                          Merci d'avance,

                                          -
                                          Edité par Sébastien B. 23 décembre 2018 à 18:59:06

                                          • Partager sur Facebook
                                          • Partager sur Twitter
                                            28 décembre 2018 à 23:29:04

                                            Bonjour,

                                            Sébastien B. a écrit:


                                            fonction(){}
                                            reponse=$1 while [[ `let $reponse 2>/dev/null` ]]; #J'aimerais vérifier si c'est bien un nombre do read -p "Erreur,ce n'est pas un nombre compris entre 1 et 999. Veuillez saisir une valeur valide: " reponse done while [ $reponse -gt 0 ] && [ $reponse -le 999 ]; #C'est un nombre compris entre 1 et 999 do read -p "Veuillez saisir un nombre entre 0 et 999 : " reponse done
                                            fonction #Appeller fonction

                                             Le code est faux, mais si quelqu'un a une idée pour que les whiles fonctionnent et si possible de combiner les deux.

                                            Il existe declare:

                                            declare -i VAR # déclare la variable VAR en tant qu'entier (donne l'attribut «integer» à VAR)
                                            VAR=string
                                            declare -p VAR # Affiche les attributs et la valeur de VAR
                                            VAR=1
                                            declare -p VAR
                                            

                                            ça marche dans ton cas car, si la valeur assignée à VAR n'est pas un entier, alors c'est «0» par défaut.

                                            Maintenant, dans le cas où tu aurais souhaiter des entiers allant de 0 à 999:

                                            liste_valeur=("string" "-1" "1000" "0" "144" "999")
                                            
                                            for valeur in ${liste_valeur[@]}; do
                                                [[ "$valeur" =~ ^[0-9]{1,3}$ ]] && echo "$valeur est bien compris entre 0 et 999!"
                                            done

                                            On utilise une expression régulière en fait (donc adaptable pour des entiers relatifs ou des réels ou n'importe quelle expression :D ).

                                            • Partager sur Facebook
                                            • Partager sur Twitter
                                              3 janvier 2019 à 9:47:12

                                              salut !!! a tous qui a deja obtenu son certificat (reprenez le controle avec linux )??? Quels sont les condition d'obtention ???

                                              merci!!!

                                              • Partager sur Facebook
                                              • Partager sur Twitter
                                              Le-sourcier
                                                3 janvier 2019 à 15:06:45

                                                Bonjour et bonne année a tous!

                                                Pour avoir un certificat il faut terminer le cours en ayant fait tous les test et TP puis c'est bon.

                                                Par contre le certificat ne t'est donné que si tu est premium.

                                                Cordialement,

                                                • Partager sur Facebook
                                                • Partager sur Twitter
                                                  4 janvier 2019 à 9:26:22

                                                  Sébastien B. a écrit:

                                                  Bonjour et bonne année a tous!

                                                  Pour avoir un certificat il faut terminer le cours en ayant fait tous les test et TP puis c'est bon.

                                                  Par contre le certificat ne t'est donné que si tu est premium.

                                                  Cordialement,

                                                  Bonjour Sébastien je suis premiun solo et jai terminer le cours ainsi que tous les test et TP



                                                  • Partager sur Facebook
                                                  • Partager sur Twitter
                                                  Le-sourcier
                                                    6 janvier 2019 à 10:43:01

                                                    Dans ce cas:

                                                    Tu va dans tableau de bord puis tu clique sur obtenir certificat...

                                                    Cordialement,

                                                    https://openclassrooms.com/fr/dashboard

                                                    • Partager sur Facebook
                                                    • Partager sur Twitter
                                                      7 janvier 2019 à 11:15:59

                                                      Bonjour,

                                                      J'ai une petite question anecdotique qui ne justifie pas de créer un nouveau thread. Je teste la commande "at" (pour exécuter une commande à une heure différée), mais celle-ci ne fonctionne pas avec "top" (pour afficher l'activité du système), pourquoi ? Si je veux exécuter la commande "top" à 14h15 par exemple, je ne peux pas ?

                                                      -
                                                      Edité par NCZ 7 janvier 2019 à 11:16:55

                                                      • Partager sur Facebook
                                                      • Partager sur Twitter
                                                        7 janvier 2019 à 19:41:58

                                                        Ça fonctionne sans doute, mais ça n'affiche rien, at et cron exécutent les commandes en arrière plan, ça ne va pas ouvrir un terminal sous les yeux de l'utilisateur pour exécuter la commande.
                                                        • Partager sur Facebook
                                                        • Partager sur Twitter

                                                        Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

                                                          7 janvier 2019 à 21:50:30

                                                          Et c'est une question qui a tout à fait le droit à son thread. Ce sera par ailleurs plus pratique à retrouver pour ceux qui auraient la même question dans le futur :)
                                                          • Partager sur Facebook
                                                          • Partager sur Twitter
                                                            9 janvier 2019 à 17:45:57

                                                            Typhlos a écrit:

                                                            Et c'est une question qui a tout à fait le droit à son thread. Ce sera par ailleurs plus pratique à retrouver pour ceux qui auraient la même question dans le futur :)


                                                            ah bon
                                                            • Partager sur Facebook
                                                            • Partager sur Twitter
                                                            On sait jamais.
                                                              9 janvier 2019 à 20:45:31

                                                              Oui, sur le principe, il n'y a pas de petite question ou de question idiote qui ne mérite pas son thread (après il peut y avoir des questions auxquelles on a déjà donné des réponses et où il suffit de chercher un tout petit peu). Et puis, pour chercher quelque chose dans les 34 pages de ce thread avec des messages qui n'ont pour lien que Linux et où il peut y avoir plusieurs conversations simultanées rendant la lecture fastidieuse, ce n'est pas évident. Même s'il y a un outil de recherche, cela demande plus de temps qu'avec des threads individuels avec son propre titre plus précis qui permet de cibler plus ce qui va nous intéressé. Et cela facilite aussi la recherche sur un moteur de recherche externe au site puisque le titre du thread est aussi le titre de la page web.

                                                              En conclusion, cela permet au forum d'être plus propre, je trouve.

                                                              • Partager sur Facebook
                                                              • Partager sur Twitter

                                                              Cours Linux : c'est parti !

                                                              × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                                                              • Editeur
                                                              • Markdown