Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Cours Trouvez un job #1 / Activités et questions

    4 novembre 2014 à 23:47:51

    Bonjour,

    Voici ma contribution.

    Je suis actuellement en recherche d'emploi, et je me pose beaucoup de questions à propos du "job qui me correspond".

    Je suis d'accord avec le 3ème point de la vidéo "detox". Nous ne sommes pas uniquement demandeur d'emploi mais bel et bien offreur de compétences. Cependant, il n'est pas toujours évident de savoir vendre ses compétences. J'espère que le suite de ce cours me donnera l'opportunité d'améliorer ce point.

    En revanche, je suis surprise par le dernier point de la vidéo. J'étais persuadée que les entreprises préféraient l'insertion durable plutôt que la mobilité.

    Merci.

    -
    Edité par CamLec 4 novembre 2014 à 23:48:29

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      5 novembre 2014 à 0:49:15

      Bonjour Julie; bonjour à toutes et tous,

      Après avoir vue la vidéo-conférence traitant de "Détox" et principalement des quatre points abordé, je me suis moi-même vue au travers de certaines réflexions.

      Le point qui m'a le plus étonné et alerté est le troisième, pour rappel: "nous sommes des "demandeurs" d'emplois".

      Je n'avais pas envisagé de retourner le contexte afin de me dire que je "propose" mes services à une entreprise qui les demande,
      cela m'a donc fait réfléchir sur les compétences que je pourrais présenter aux entreprises sur un CV ou lors d'un entretient. 

      Merci pour ces réflexions ainsi que pour ce cour.

      Anthony M. 

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
      La difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’entreprendre.
        5 novembre 2014 à 9:44:47

        Bonjour Julie, bonjour à tous,

        Voici ma réaction à la vidéo "detox".

        Je suis bien d'accord avec les quatre points développés, il est important de changer son état d'esprit pour aborder sa recherche d'emploi (ou devrais-je dire son offre de compétences). Cependant, de nombreux recruteurs partagent ces idées reçues et le challenge sera plutôt de leur faire comprendre qu'ils sont dans l'erreur sans donner l'impression de vouloir leur apprendre leur job. 

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          5 novembre 2014 à 15:10:29

          Rédigez ici votre réaction à la vidéo Détox
          Je partage l'avis de beaucoup sur le Forum. Après avoir regardé le sujet, j'ai eu peur que la méthode ne s'applique qu'aux jeunes diplômés. Ayant 46 ans, je dois dire que je me suis senti hors sujet. Mais, vous avez déjà répondu que votre méthode s'applique pour tous, alors j'attends de voir.
          Les préjugés dont vous parlez sont aussi renforcé par le bagage scolaire qui peut créer une peur pour ceux en poste qui n'ont pas ces diplômes. Ensuite, les contraintes parfois catégoriquement refusé comme travailler le samedi, ne pas finir tard...

          Nous changer pour montrer nos compétences et pas seulement ce que notre parcours montre. Nos compétences ne sont jamais toutes utilisées dans nos métiers. Alors si au travers de votre méthode, j'arrive à trouver le job qui en utilise le plus, alors j'aurais gagné !

          -
          Edité par cyriusalpha 5 novembre 2014 à 15:14:43

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            5 novembre 2014 à 15:19:00

            Vidéo motivante! Ensuite je reconnais toutes les idées fausses mis en avant dans cette vidéo. 
            Je me reconnais parfaitement dans tout ce qui a été dit. Me posant beaucoup de questions et ayant des doutes quand au métier qui me correspond vraiment, cette vidéo m'a permit d'éclaircir certains points. 
            Après pour nuancer ce qui a été dit, je dirais qu'à l'heure où avoir un diplôme est de plus en plus valorisé par les entreprises voir même la société, ne pas l'avoir (et surtout dans le domaine souhaité) fait qu'il est difficile de trouver le job qui nous correspond. Mais ce n'est que mon avis.
            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              5 novembre 2014 à 16:13:41

              Bonjour,
              A ma sortie d'école, c'est sûr que l'objectif était était d'avoir un job sans être trop regardant sur les motivations qui nous poussent à faire ce job. C'est très dangereux, car par la suite, c'est plus dur de se réorienter vers un job qui nous plaît. En effet, en prenant de l'âge on s'attend à avoir une expérience qu'on n'a pas forcément si le bon choix n'est pas fait.
              Maintenant, c'est sûr qu'il est préférable de vendre ses compétences et d'être force de propositions.
              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
                5 novembre 2014 à 16:28:25

                Bonjour à tous,

                L'idée de combattre ces idées reçues me correspond bien. C'est ce que j'essaie d'appliquer dès que possible. Mais la société d'aujourd'hui n'est pas toujours prête à accepter certaines vérités, à s'interroger, à remettre en question des principes.

                Je me suis interrogée sur ma participation à ce mooc en entendant parler de "jeunes" à tout va. Un peu sceptique. Il n'y a pas que les jeunes qui sont concernés. Nous le sommes tous !

                Mais au fur et à mesure du visionnage, ce fut une évidence : il n'y a pas de clivage entre jeunes/seniors, non-expérimentés/expérimentés...

                L'argumentaire peut s'adapter à chacun d'entre nous.

                La 3ème idée me plaît beaucoup. Elle valorise l'humain et est un vrai moteur vers le succès.

                Je suis plus que motivée à défendre ces points de vue et à aller de l'avant.

                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  5 novembre 2014 à 16:41:34

                  Bonjour,

                  Actuellement en poste dans un job que j'ai accepté faute de trouver autre chose et parce que cela faisait deux ans que j'étais à la recherche d'un emploi, ce cours tombe à pic! La vidéo qui met à mal les idées reçues est très intéressante. 

                  La période de crise et le statut de demandeur d'emploi sont deux choses qui pèsent lorsqu'on recherche un travail. Devenir "vendeur de ses compétences" et penser la crise d'une manière plus optimiste permettent, je trouve, de passer d'une situation où on subit à une situation où on est acteur de notre recherche et donne de l'assurance. Par contre, faisant partie de la catégorie "jeune", je n'ai jamais remis en question ma capacité à m'adapter au monde du travail. C'est plutôt les formations (notamment universitaires) que je trouve éloignées de la réalité du monde du travail.

                  Je suis trop jeune (est-ce que c'est vraiment une question d'âge?) pour me résigner à me lever le matin pour faire quelque chose qui ne m'intéresse pas. Cependant après deux ans de galères, j'avoue ne plus avoir su quoi faire. J'ai hâte d'en découvrir un peu plus sur cette méthode.

                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter
                    5 novembre 2014 à 18:30:11

                    Bonjour à tous,

                    Actuellement en poste (et je me rends compte de la chance que j'ai), je suis en pleine réflexion sur une éventuelle reconversion (comme c'est le cas régulièrement depuis plusieurs années maintenant), mais complètement perdue dans la façon de procéder (pour faire quoi? comment?)... C'est pourquoi je me suis dit que ce cours pourrait m'être utile.

                    Voici donc ma réaction à la vidéo:

                    "Je pense qu'il est en effet primordial de se connaître pour savoir ce qui nous intéresse et de savoir mettre en avant nos compétences pour se "vendre", tout en sachant qu'il y a (malheureusement) des inconvénients dans chaque poste. Cependant, je pense qu'il n'est pas tout à fait réaliste de faire totalement abstraction de l'état actuel du marché du travail. En fonction du secteur d'activité dans lequel nous souhaitons travailler, les réalités économiques ne sont pas les mêmes partout, et il faut savoir en tenir compte pour faire les bons choix."

                    Voilà, je pense que mon état d'esprit général (sachant que je suis en ce moment dans un état d'épuisement physique... et moral?) se retrouve bien dans ma contribution: je comprends tout à fait l'importance de combattre les idées reçues, mais la peur de se reconvertir (et de quitter le relatif confort de mon poste actuel: on sait ce que l'on quitte mais on ne sait pas où on va...) est bien là.

                    J'espère donc que vos différentes réflexions et les prochaines étapes de ce cours m'aideront à y voir plus clair, à reprendre confiance en moi, et à prendre mon courage à deux mains pour me lancer dans du concret!

                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter
                      5 novembre 2014 à 19:24:50

                      Bonjour Julie, Bonjour à tous,
                      Bien sûr l'idée la plus frappante est cette question de "demandeur/offreur".
                      Une nouveauté pour moi... Cela va avec une compétence qu'il me faudra acquérir : savoir se vendre. C'est pas gagné !
                      J'aime en revanche cette idée de mobilité, de monde du travail en perpétuelle redéfinition, de voir le jeune (comme le moins jeune !) comme une force de proposition et de changement.
                      J'adhère à 100% et ça donne envie soi-même de bouger.
                      Mais bouger implique de prendre des risques, et là encore, un travail sur soi est nécessaire pour oser sortir du confort du salariat de ce job dans lequel on ne s'épanouit pas, mais qui paye les factures...
                      Toutefois, je me demande si une telle approche n'implique pas que le jeune/moins jeune soit déjà conscient de ses capacités et surtout de ses envies. Qu'il ait déjà une petite idée de ce qu'il veut faire en somme.
                      La suite du cours me donnera peut-être tort...
                      A bientôt
                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        5 novembre 2014 à 19:30:11

                        Cette première approche m'a permis de prendre conscience qu'aujourd'hui pendant notre parcours scolaire déterminer ses compétences, ses envies, ses potentialités n'était pas réalisé pour construire son parcours professionnel. Quand mes parents, les professeurs m'ont demandé ce que je voulais faire comme métier, je savais seulement les matières que j'aimais pratiquer. Je suis assistante sociale aujourd'hui parce qu'à cette époque mes parents m'ont aidée à m'orienter au vu de mon profil. A ce jour, je ne sais pas si c'est par défaut que j'exerce. J'espère que ma réflexion évoluera grâce au MOOC.
                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                        Natacha
                          5 novembre 2014 à 19:38:55

                          Bonjour Louise,

                          Je rebondis sur ce que tu dis. En effet, savoir se vendre est quelque chose qui s'acquière. Ce qui est loin d'être évident. Nous pourrions même nous poser la question : l'expérience des nombreux entretiens d'embauche ne nous permet-il pas de l'acquérir progressivement? Ce qui pourrait paraître ambivalent si on a trouvé notre job qui nous correspond et donc où nos compétences nous permettent d'apporter une plus-value dans l'entretien...

                          D'autre part, ce qui me titille et que j'ai hâte de comprendre c'est : comment faire lorsque nous avons affaire en entretien à des employeurs qui, eux-mêmes, n'ont pas conscience des détox?

                          -
                          Edité par Chachou972 5 novembre 2014 à 19:42:12

                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter
                          Natacha
                            5 novembre 2014 à 21:53:45

                            Bonsoir à tous,

                            Oui, l'état d'esprit ambiant est pessimiste pour l'insertion des jeunes et à cause de cela, beaucoup de jeunes sont angoissés pour leur avenir et peuvent accepter "n'importe quel" job. Cependant, en me basant sur mon expérience personnelle, je ne pense pas que ce soit exagéré : tout jeune diplômé d'ingénieur, je me suis retrouvé au chômage après 3 CDD de 1 à 2 mois chacun par "manque de budget". Mon frère et une amie, diplômés ingénieurs en même temps que moi ont trouvé un job après plus de 8 mois de recherches, mais même pas en France métropolitaine !

                            Par ailleurs, pour attirer plus d'élèves dans LEURS établissements, les grandes écoles mentent ouvertement sur les salaires des jeunes diplômés, et du coup on prend une sacrée claque lorsque l'on arrive sur la réalité du marché de l'emploi ce qui mine le moral et participe à cet esprit pessimiste ambiant.

                            Je trouve vos conseils judicieux, notamment celui de se présenter en tant "qu'offreur de compétences" plutôt que "demandeur d'emploi". Je n'y avais jamais songé et m'empresserai de le mettre à l'oeuvre dans un prochain entretien.

                            J'ai un avis très positif de ce cours et trouve juste dommage (comme plusieurs de mes collègues) qu'il s'adresse principalement aux jeunes (dans les mots en tous cas, car le contenu peut convenir à tous).

                            Cordialement,

                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                              6 novembre 2014 à 9:57:13

                              De qui parle t'on dans cette vidéo ? Essentiellement des jeunes et des demandeurs d'emploi, je ne suis ni l'un ni l'autre, davantage un actif en questionnement quant à la possibilité de donner une orientation, un autre cap à sa carrière.
                              Les idées reçues abordent effectivement la notion des représentations et donc des limites inhérentes à ces représentations tant du point de vue de l'entreprise que du salarié potentiel. Concernant l'idée reçue 1, j'ai  vécu un premier job d'été où les ouvriers disaient de moi "encore un qui a le bac et qui ne sait pas travailler !!". Aïe, déjà 600 signes ?!!
                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter
                              Framor59
                                6 novembre 2014 à 10:20:48

                                Bonjour,

                                Une vidéo très pertinente au quelle je suis tout à fait d'accord sur le fait de "demandeur d'emploi". Ayant ce statut et des difficultés à trouver du travail, je vois qu'aujourd'hui on ne donne plus la chance aux jeunes de pouvoir se révéler sur le terrain du travail sans expérience dans le domaine. Pourtant on demande une lettre de motivation, n'est ce pas la motivation qui compte ? N'est ce pas le meilleur moyen de former des jeunes afin qu'ils soient les meilleur dans leur domaine ? J'ai fait le choix de faire d'abord mes enfants et de les élever mais aujourd'hui on me ferme les portes pour ce choix pourtant n'est ce pas un atout ? 

                                • Partager sur Facebook
                                • Partager sur Twitter
                                  6 novembre 2014 à 11:22:25

                                  Bonjour à tous et merci pour vos réactions !

                                  2 petites réponses à vos questionnements : 

                                  - Sur l'aspect "Jeunes" je comprends ceux qui ont plus de mal à se sentir concernés car il ne se retrouve pas dans la catégorie "jeunes" mais à nouveau pas d'inquiétude pour la suite, la méthode s'applique à tous !

                                  - Plusieurs d'entre vous se demandent comment faire face à un recruteur qui n'a pas passé le cap de la Détox ? En fait il ne se s'agira pas de le convaincre de ces quatre points théoriquement, mais en n'étant plus pollué nous-mêmes par des idées reçues, nous serons mieux à même de convaincre sur notre profil. Et puis clairement chacun joue sa partie dans un entretien, certainsrecruteurs nous font croire que nous sommes en demande, à nous de rééquilibrer le rapport en montrant ce que l’on peut apporter à leur entreprise. Nous apprendrons à faire tout ça dans la suite du cours !

                                  Pour les autres questions, réponses à venir dans les prochaines séances !

                                  A bientôt 

                                  Julie

                                  • Partager sur Facebook
                                  • Partager sur Twitter
                                    6 novembre 2014 à 12:02:42

                                    Je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'il faut mettre en avant ses compétences. En reconversion professionnelle, nous sommes fragilisés et nous avons souvent l'impression de ne pas correspondre à toutes les attentes qui sont publiées dans les offres d'emploi. Je pense qu'il ne faut pas perdre de vue que les entreprises demandent des professionnels qui vont les aider à passer un cap pour développer leur stratégie. Les compétences sont acquises, il faut savoir les valoriser et les mettre en avant même si elles ne sont pas explicitement celles demandées au départ.
                                    • Partager sur Facebook
                                    • Partager sur Twitter
                                      6 novembre 2014 à 13:14:34

                                      Bonjour,
                                      La vidéo "Détox" m'a replongé dans ma période d'ado, j'ai dû me renseigner au C.I.O (centre d'orientation) il propose donc de faire des "tests"... 
                                      Je me souviens de lorsque j'ai parlé de mes envies professionnelles la conseillère a sorti un énorme classeur et a dit en feuilletant: " zone rouge travail précaire..." J'ai été littéralement abasourdie que l'on puisse briser des rêves et que l'on fige des métiers alors que plein se créent et émergent! On en n'a seulement pas connaissance et on ne sait comment y accéder...Même les forums des métiers ne représentent pas la dynamique des entreprises en devenir!
                                      Jusqu'à aujourd'hui j'intégré la détox N°1 car la société, l'école, les parents, etc...Ont se "devoir" de nous former, de nous accompagner néanmoins j'ai appris en faisant du développement personnel que c'est nous qui somme au cœur du changement. On a un patrimoine que l'on peut enrichir il faut de la volonté, du travail, du temps, de l'expérience, changer ses perceptions pour évoluer et s'épanouir.
                                      Avoir conscience des choses et un fait mais je compte bien passer à l'action!
                                      D'ailleurs je vais garder cette optique "d'offreur de compétences" pour l'entretien de demain :)

                                      -
                                      Edité par kajakiru 6 novembre 2014 à 13:31:29

                                      • Partager sur Facebook
                                      • Partager sur Twitter
                                        6 novembre 2014 à 13:43:11

                                        Bonjour,

                                        La vidéo "Détox" met en lumière une partie des idées reçues qui freinent dans les projets professionnels et limitent les initiatives. Il est bien de souligner, à l'inverse, la motivation des débuts, les valeurs créatives. Le fait de se positionner en temps qu'offrant plutôt que demandant me semble assez intéressant. Cela donne une dynamique différente et permet d'avoir une présentation plus assurée face aux entreprises. Ceci dit les idées reçues restent bien ancrer et il persiste encore quelques doutes sur la suite à envisager: Peut-on, et quand et comment lancer son projet professionnel?

                                        --

                                        • Partager sur Facebook
                                        • Partager sur Twitter
                                        Anonyme
                                          6 novembre 2014 à 14:39:59

                                          On m'a souvent proposé de travail dans des grandes surfaces pour faire plusieurs tâches, mais cette idée à toujours été négative pour moi, que c'était un boulot chiant et rabaissant humainement. Mais le plus étonnant c'est que j'ai fais des métiers que beaucoup n'aurais pas fait; Ascensoriste, livreur à domicile et dernièrement calorifugeur dans l'isolation thermique et celui-ci s'est avéré le plus passionnant pour moi mais aussi presque le plus contraignant au niveau physique.
                                          • Partager sur Facebook
                                          • Partager sur Twitter
                                            6 novembre 2014 à 15:43:47

                                            Bonjour,

                                            Vidéo intéressante.J'ai bien aimé le côté positif "d'offreur d'emploi" au lieu du négatif "demandeur d'emploi" malheureusement la réalité est là et les entretiens pôle emploi sont là pour vous caser..on ne vous demande pas vos envies de toute façon on vous radie après 2 refus d'offres non passionnantes mais c'est un travail qui paye vos factures !

                                            En fait, il faudrait coacher les employeurs et changer la mentalité d'embauche...Les jeunes comme les séniors devraient avoir la chance de montrer leurs atouts..Arrêter de dire que les uns sont sans expérience et que les autres ne sont plus bons dans le monde du travail !

                                            • Partager sur Facebook
                                            • Partager sur Twitter
                                              6 novembre 2014 à 18:23:37

                                              Bonjour,

                                              Les différents points abordés dans cette section "détox" sont pertinents et je me suis sentie revalorisée rien qu'en me visualisant dans une posture d'offre plutôt que dans celle de demande.

                                              Mais malgré tous mes jolis diplômes universitaires, mes expériences tant pro que bénévoles, je continue de me sentir insuffisante, pas expérimentée, pas légitime (enseignements trop théoriques, pas de pratique, pas de préparation à la "vraie" vie, pas de questionnement sur la motivation, l'envie de vivre quelque chose qui fasse sens pour moi).

                                              J'ai la sensation que le marché du travail est déshumanisé. C'est extrèmement destabilisant.

                                              Il me tarde donc de lire la second partie du cours ! Merci encore.

                                              • Partager sur Facebook
                                              • Partager sur Twitter
                                              Océane V. E.
                                                6 novembre 2014 à 18:38:25

                                                Bonjour,
                                                La vidéo m'a beaucoup plu avec un contre-pied pris sur les sujets que j'ai pu entendre peu ou prou durant ma jeunesse étudiante. Ma famille : "Choisis un créneau ou il y a des débouchés"... "Fais au moins un BAc+5", "ce job c'est mieux que rien"... "prend le job qui se présente à toi en temps de crise".

                                                Résultat, j'ai été broyé par le travail, la charge et le stress au travail et la rencontre du harcèlement.

                                                Actuellement en recherche active depuis des mois, j'ai un entretien par semaine , décroché grâce à mon CV et je n'arrive pas à conclure (ne souhaite pas inconsciemment?); bref mes compétences ne correspondent pas au job que je souhaite et que je ne connais pas...

                                                Que faire ? Est ce que votre cours m'apportera une solution ?

                                                Merci,

                                                Anne

                                                -
                                                Edité par AnneDB 6 novembre 2014 à 18:41:44

                                                • Partager sur Facebook
                                                • Partager sur Twitter
                                                  6 novembre 2014 à 19:31:49

                                                  Bonjour,

                                                  Merci à Julie Coudry pour cette vidéo et  ce travail de réflexion et de déconstruction des représentations. Je quitte à 50 ans le métier de prof (fonctionnaire pendant 25 ans), repoussant chaque année la date de ma démission (la sécurité !) d'un métier qui m'a usé, pour me lancer dans la conception de sites WEB et de MOOC. Besoin de se réaliser, d'autonomie, mais vraie peur aussi de l'inconnu, de l'insécurité.

                                                  Autre élément qui m'a renvoyé ces questionnements en boomerang : ma fille, élève brillante, a quitté sa prépa pour faire … de la psycho. Elle y est d’ailleurs très épanouie et ne l'était pas en prépa !

                                                  Laurent

                                                  • Partager sur Facebook
                                                  • Partager sur Twitter
                                                    6 novembre 2014 à 19:49:30

                                                    Bonjour à tous, 

                                                    J'aime l'axe de cette première vidéo, et notamment le passage de l'idée reçue numéro 3 qui parle de "l'offreur de compétences" au lieu du "demandeurs d'emploi", cela montre bien que tout est une question de point de vue et je pense qu en cela, cette vidéo va m'aider; moi qui en recherche d'emploi ai tendance à me sous-estimer. 

                                                    "Arrêter de chercher un emploi et commencer à vendre ce que l'on peut apporter" c'est exactement ce que je recherche. Je pense que ce MOOC va vraiment m'aider dans ce sens.

                                                    Bon MOOC à tous, 

                                                    Marie

                                                    • Partager sur Facebook
                                                    • Partager sur Twitter
                                                      6 novembre 2014 à 20:02:10

                                                      Bonjour à toutes et à tous,

                                                      De manière générale l'emploi est vécu comme une contraintre ou une obligation plutôt que comme une forme d'épanouissement personnel. C'est un marqueur social, une nécessité pour assumer son train de vie. Le fait d'être en période de transition est perçue comme anxiogénante dans notre modèle de société alors qu'au contraire c'est un moyen de concrétiser de nouvelles opportunités. 

                                                      Nous vivons dans une société de cases. Le lieu commun veut que pour un emploi il faut avoir tel diplôme et avoir eu exactement la même expérience auparanvant matérialisée de périodes longues de préfénce au même poste. Dans ce modèle l'individu doit se conformer, les compétences sont perçues comme des cases à cocher dans un référentiel type et non comme la matérialisation personnelle de nos acquis: "je fais du marketing alors je sais faire une segmentation" , "Je suis comptable je connais les classes d'un bilan" ...

                                                      Dans le même ordre d'idée la recherche d'emploi est vécue comme une marathon quantitatif où il faut envoyer un maximum de candidatures pour avoir "mathématiquement" plutôt que qualitative. Plutôt que qu'investiguer sur ces motivations, son parcours, les secteurs d'activités et entreprises dans lesquels on souhaite travailler. Une cercle vicieux alors que c'est un cercle vertueux. 

                                                      Il faut être acteur de son changement, de son parcours et non plus victime de cette vision anxiogène et sclérosée. 

                                                      • Partager sur Facebook
                                                      • Partager sur Twitter
                                                        6 novembre 2014 à 20:56:46

                                                        Bonjour
                                                        Je ne me considère plus comme "jeune", et il va me falloir lutter contre d'autres idées reçues pour commencer ma recherche d'emploi. Je trouve très intéressant ce concept changement de posture, et je suis assez d'accord avec l'idée de ne pas faire de choix par défaut.
                                                        Néanmoins, d'une façon générale, les termes employés lors d'une recherche d'emploi, et notamment celui de "se vendre" sur le marché du travail, m'interpellent...
                                                        Voilà donc ma première idée reçue à soumettre à une détox!

                                                        -
                                                        Edité par EloàDie 12 novembre 2014 à 22:15:11

                                                        • Partager sur Facebook
                                                        • Partager sur Twitter
                                                          6 novembre 2014 à 22:49:16

                                                          Bonsoir,

                                                          J'arrive un peu tard sur le début de ce MOOC et il y a déjà beaucoup de messages, c'est impressionnant (où vais-je trouver le temps de tout lire...?!) mais ça montre bien que c'est un sujet qui pose question :)

                                                          En tout cas merci pour ces premières vidéos qui sont pleines d'énergie ce qui donnent envie de voir la suite, bravo.

                                                          J'ai 27 ans (donc encore jeune d'après la SNCF au moins ^^) et je suis Ingénieure. Depuis 4 ans en poste, je suis en phase de transition mais pas encore complètement en recherche d'emplois.

                                                          Bref, voilà mon commentaire sur la séance détox :

                                                          Je suis d'accord avec le danger que représentent les idées reçues. J'ai croisé pleins d'étudiants qui se sont retrouvé en école d'ingénieur car c'est la voie classique pour trouver du travail mais qui n'avaient aucune idée du travail qu'ils feraient... De la même manière, il y a beaucoup d'idées reçues sur les métiers, les domaines..etc. Des gens ratent des opportunités à cause de ça aussi je pense.

                                                          Je suis aussi complètement d'accord avec l'idée de se positionner à égal avec l'employeur mais surtout de rendre positif la relation. Effectivement, on a tendance à culpabiliser le 'demandeur' d'emploi mais on a aussi tendance à être négatif envers l'employeur.. Du coup c'est un peu perdant/perdant alors qu'à la base les deux partis sont censé être gagnants.

                                                          Pour finir, je suis impatiente de regarder la suite et de savoir quelle sera la méthode que vous allez nous proposer. En tout cas, pour le moment je suis d'accord avec vos réflexions :)

                                                          Cordialement,

                                                          Angéla R.

                                                          • Partager sur Facebook
                                                          • Partager sur Twitter
                                                            7 novembre 2014 à 11:33:16

                                                            Bonjour,

                                                            Moi aussi je n'arrive qu'aujourd'hui sur ce MOOC, mais j'ai lu toutes vos réflexions sur ce forum :)

                                                            Merci à Julie pour ton travail et ta présence permanente sur ce forum pour échanger et répondre à nos attentes,

                                                            Mes réflexions à DETOX :
                                                            J'ai toujours travaillé et même si ça a mal commencé, depuis 31 ans j'ai évolué et fait presque toujours ce que je voulais, mais voilà... mon conjoint a été muté... et je suis depuis 2 mois "demandeur d'emploi" et je n'avais pas pensé avant de visionner DETOX que j'étais l'offreur de compétences et que les employeurs étaient les demandeurs, les idées reçues ont la vie dure !! et la pression de la société ne nous aide pas à les combattre : quand je croise les personnes autour de moi, elle me pose la question :"alors où tu en es ?" comme si je venais d'enterrer quelqu'un :(

                                                            Bon courage à tous,

                                                            Skiracot

                                                            • Partager sur Facebook
                                                            • Partager sur Twitter
                                                              7 novembre 2014 à 11:52:50

                                                              Bonjour,

                                                              Merci pour ce cours pour faire un bilan de mon à la fois long et court parcours.

                                                              Je réagis par rapport à mon cas. Je suis restée au foyer 15 ans pour élever mes enfants. Puis j'ai repris mes études et obtenu un BTS. Mais il est très difficile de trouver un travail dans ces conditions passée 40 ans. De même que l'on considère les jeunes mal adaptés, on considère également les cas comme moi mal adaptés alors que les années passées ont pu apporter une certaines maturité et une bonne organisation et des compétences réutilisables dans le travail et que j'ai malgré tout la formation qui correspond à mes demandes.

                                                              Les compétences "offertes" dans ces cas sont très mal reconnues.

                                                              J'espère que ces cours me permettront de présenter mes compétences de façon efficace et vais donc les suivre avec intérêt.

                                                              • Partager sur Facebook
                                                              • Partager sur Twitter

                                                              Cours Trouvez un job #1 / Activités et questions

                                                              × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                                                              × Attention, ce sujet est très ancien. Le déterrer n'est pas forcément approprié. Nous te conseillons de créer un nouveau sujet pour poser ta question.
                                                              • Editeur
                                                              • Markdown