Partage

Cours Trouvez un job #1 / Activités et questions

11 août 2017 à 16:36:44

Bonjour,


Je suis en adéquation avec votre vidéo. J'ai fait beaucoup de recherches par moi-même en terminale pour trouver une formation correspondant à mes goûts et ma personnalité et m'offrant une possibilité d'évolution par passerelles. Grâce aux stages en entreprises, j'ai compris la notion de construction du parcours professionnel et la nécessité de la formation continue. Toutefois je n'ai pas su transformer mes capacités et mes envies en levier de construction de mon parcours professionnel et suis restée dans une relation professionnelle passive où l'employeur est prescripteur.


12 août 2017 à 11:32:57

Diana O. a écrit:

Bonjour,

Voici une contribution sur la vidéo DETOX : 

Les idées détox arrivent à tout moment de notre carrière.
La vidéo m’a interpellée car je ne suis pas une jeune professionnelle.
Au contraire, j’ai déjà 15 ans d’expérience dans le monde du travail et 
les idées « détox », à mon âge, sont différentes; mais elles sont aussi bien « détox » :

  • Avoir 39 ans, c’est trop vieux pour changer de travail...
  • Le monde de travail n’embauche que des jeunes…
  • Ce n’est pas possible de quitter un CDI et une grosse boîte…

Ma réponse : et alors, faut-il rester toute la vie dans le même travail ? IMPOSSIBLE !
Mon projet professionnel pourra prendre un peu de temps, mais je vais y arriver :)

-
Edité par Diana O. 5 juillet 2017 à 11:46:23


Je suis tout à fait d'accord avec vous et suis dans la même situation. J'espère pouvoir trouver via ce cours les clés qui me permettront de bien définir mon projet professionnel et d'apprendre à me vendre pour pouvoir le mettre en place.
13 août 2017 à 10:54:56

JulieCo a écrit:

Bonjour à tous et bienvenue dans ce premier cours Trouvez un job qui vous correspond !
Vous aurez accès à la première partie dès le mardi 4 novembre. Je vous invite à poster vos questions et les activités non notées directement ici.
Ce forum vous permettra de discuter entre vous et à vous entraider,et je ferai de mon mieux pour répondre régulièrement aux questions.
À très bientôt !


13 août 2017 à 15:09:32

Bonjour,

La vidéo detox est très intéressante et offre une nouvelle façon de voir les choses. Ce qui est rare, car nous sommes tellement cloisonné que nous pensons ne plus pouvoir faire de choix.

Il faut oublier notre apprentissage (et ce que certains appellent "concret") pour pouvoir choisir et avancer. Mais défaire des liens créer pour le conditionnement est plus facile à dire qu'a faire.

Il est difficile de changer ses mœurs; es ce que ça signifie qu'il faut abandonner ? Non! Il faut avancer, encore, encore et encore jusqu'a ce que nous arrivons à voir par sois même et non par ce que les autres disent.

J'ai 26 ans, pas de qualification, CV vierge et des problèmes de santé. Pas super, mais je veux quand même trouver un travail sur un sujet qui me plait, je me décarcasse pour trouver ce que j'ai appris et ce qui est important, aujourd'hui, dans le monde du travail; et j'arrive petit à petit à avancer, doucement mais quand même.

Bref, je vais m'arrêter ici car je pourrais continuer décrire longtemps.

Juste un mot aux seignors, je ne peux pas me mettre à votre place, mais même si vous n'avez plus là jeunesse, vous avez l'expérience (ce que les jeunes n'ont pas!). Le tout est de réussir à mettre ça en avant lors de la recherche de travail.

18 août 2017 à 18:45:35

Bonjour à tous, je viens de suivre la première partie du MOOC consacré à la détox contre les idées reçues.
Pour avoir poursuivi mes études jusqu'au doctorat, je peux confirmer que même jusqu'à la fin du cursus, peu de place était accordée à une réflexion sur l'orientation professionnelle. Les temps changent heureusement, mais que de temps perdu pour certains ! 
En tout cas, le message que je retiendrai surtout de cette phase Détox est la consigne de Passer de "demandeur d'emploi' à "offreur de compétences"....
C'est selon moi la clé pour trouver un job qui nous correspond !
Emilie B
21 août 2017 à 14:49:29

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai bcp apprécié le fait de ne plus me définir comme demandeur d'emploi mais offreur de compétences - apporteur de sa propre valeur. Cela change tout dans son état d'esprit et redonne de la motivation.

Autre point à ne pas négliger : savoir être mobile quand cela est nécessaire et non subir une mobilité !

Merci pour cet autocoaching !

24 août 2017 à 17:14:15

Bonjour,


Cette vidéo détox m'a conforté dans mon parcours car je change environ tous les 5 ans de job mais toujours dans la même entreprise.

Aujourd'hui je voudrais changer de métier et d'entreprise, cette vidéo me donne confiance car bien sûr j'avais des idées reçues qui ont été évoquées dans cette vidéo du type "mieux vaut avoir une ambition professionnelle raisonnable"...


Je suis prête à avancer et à devenir une JobMaker..

Merci..

28 août 2017 à 13:57:38

Bonjour à tous,

Je suis ravie d’entendre un discours auquel j’adhère parfaitement : devenir un job maker et construire sa vie professionnelle plutôt que de la subir. 

Je pense, effectivement, qu’en France, les jeunes ne sont pas formés dans une perspective de « jobmaker ». Seul une minorité trouve très vite une ligne de conduite pour leur vie professionnelle ; les autres sont formatés à une vision généraliste et se retrouvent souvent dans des filières de formation qui ne leur correspondent pas. N’avez-vous pas autour de vous des jeunes qui recommencent 2, 3 voire 4 fois leur 1ère année de formation dans des filières différentes ?

Personnellement, je n’ai pas fait d’études mais j’ai, très vite, dans mon entreprise, intégré des formations professionnelles afin de pouvoir évoluer vers des métiers nouveaux. Je n’ai jamais passé plus de 4 ans sur un métier toujours en quête de nouvelles expériences professionnelles. J’ai eu la chance de pouvoir faire des choix.

30 août 2017 à 13:22:38

Après le visionnage de cette vidéo, je peux dire que je suis en total adéquation avec les paroles de Julie. Effectivement, à l'école on ne nous apprends pas à nous valoriser. On nous dit-juste travaille pour avoir un emploi.
Lorsque l'on arrive a trouver un emploi, nous sommes super enthousiaste car l'on pense que l'on va pouvoir enfin être reconnu pour nos connaissances... Or ce n'est pas toujours le cas, il faut déjà passer la période d’essai et ensuite trouver un CDI pour pouvoir vivre en toute indépendance. Seulement après que l'on arrive a une situation ou l'on maîtrise on ne veut + nous faire évoluer.

2 septembre 2017 à 12:41:50

 Bonjour,

Je suis totalement d'accord avec ces idées reçues; par ailleurs comme nous ne sommes plus amenés à effectuer le même job toute notre vie, comment se réorienter ? La formation initiale et continue en France rend très difficile les reconversion, elle n'est pas en adéquation avec la réalité du marché du travail. L'expérience compte d'accord mais les employeurs exigent souvent le fameux sésame du diplôme métier afférent...

3 septembre 2017 à 18:17:00

Bonjour ! 

voilà ma contribution :

En ce qui me concerne, je me suis fortement identifié à l'idée reçue décrétant de voir nos ambitions à la baisse. Votre cours m'ouvre doucement les yeux sur ma condition. En effet, mon parcours pour peu marginal (déscolarisé à 15 ans, de grosse difficultés familiales, une adolescence passée à la trappe.), je me retrouve à 23 ans dans une situation que je pensais désastreuse car aucun diplôme et rien sur mon CV... et pourtant une énergie débordante bouillonne en moi, un tas de visions, d'ambitions s'élevant au delà d'un pauvre job qui consiste à s'oublier 35h par semaine simplement pour payer sa nourriture et ses factures. Je refuse cette résignation en théorie, mais il est vrai que dans la pratique, lorsque que l'on est livré à soit même, et sans outils, la tâche est bien moins belle que nos aspirations et nos rêves. 

Alors merci pour l'espoir rendu et le soutien que vous représentez.

4 septembre 2017 à 22:46:42

Un grand merci pour cette vidéo que je trouve très intéressantes.

Voici ma réaction à la vidéo:

 Je suis de ceux qui pensent que l'on peut tous faire tant que l'on s'en donne les moyens. Mais il ne s'agit pas toujours que de nous et de l'entreprise. Dans mon cas, je me cherche toujours après 8 ans d'expérience et des études qui ne m'ont pas apportés de débouchés. J'occupe actuellement un poste dit "alimentaire", qui nourrit ma famille, mais ne me satisfait pas. Je ne vis pas au travail, je survis. Alors quoi faire? bien sûr, je serais d'avis de réfléchir aux possibilités et de trouver un domaine qui correspondrait davantage à mes compétences mais la culpabilité est là.  

5 septembre 2017 à 10:10:54

Bonjour,

En effet, je trouve que nous n'avons pas été assez préparé aux différents parcours possibles ni aux différents débouchés de ces parcours.

Il aurait été intéressant de proposer des journées avec les différents corps de métier pour avoir une idée plus concrète ou un aperçu du monde du travail lorsque nous étions plus jeunes.

5 septembre 2017 à 18:23:24

Bonjour,

La partie avec laquelle je suis en adéquation TOTALE, et qui est un grand regret, est de ne pas avoir eu la possibilité de travailler sur ma personnalité professionnelle au cours de ma scolarité.

J'ai trop souvent entendu qu'il fallait que je choisisse "une voie dans laquelle il y a des débouchés", alors que je voulais un job qui me plairait...

J'ai finalement choisi de m'orienter dans le commerce, mais une fois mon diplôme en poche, je me suis rendue compte que mon manque de confiance en moi n'allait pas m'aider.

J'ai souvent changé de secteur d'activité. J'ai eu une seule expérience qui m'a vraiment plu et qui a duré 5 ans. J'ai du y mettre fin car le stress causé par ce job devenait un danger pour ma santé.

J'ai 34 ans, et je me dit encore "qu'est ce que je pourrais faire comme métier afin de me sentir épanouie et heureuse ?" 

Ce forum est absolument incroyable car je me rends compte du nombre de personnes qui ne sont pas heureuse dans leur travail. J'ai beau entendre "arrête de rêver le job idéal n'existe pas !", je sais au fond de moi que je finirai par le trouver. J'attends beaucoup de votre méthode.

6 septembre 2017 à 13:51:48

Bonjour à tous,
Cette vidéo est motivante et permet en effet de voir la réalité sous un autre angle. Nous avons tous des compétences qui peuvent être mises au service d'entreprise ou pourquoi pour se lancer soi-même.
Il est vrai que nous avons tendance à regarder les offres d'emploi en se demandant si nous peut "cocher" les compétences requises.
Je n'avais pas penser au fait que mieux connaitre le numérique que d'autres générations nous apportais des compétences. Nous n'avons pas l'habitude de nous regarder objectivement pour savoir ce que nous pouvons effectivement apporter à une entreprise
8 septembre 2017 à 16:22:05

Merci Julie pour cette vidéo dans laquelle je me suis retrouvée. Par exemple, lorsque titulaire de mon DESS Marketing, j’ai accepté un poste avec un statut non cadre pour intégrer un grand groupe bancaire avec en tête une autre idée reçue : bénéficier d'une sécurité de l’emploi.

Aujourd’hui, je me retrouve sur le marché de l’emploi après + de 10 ans sans activité professionnelle. Une autre réflexion me pollue l’esprit : « ais-je encore ma place à mon âge dans les métiers du marketing et de la communication ? ». Ces métiers qui pourtant m’attirent toujours autant par leur aspect créatif… 

12 septembre 2017 à 15:55:18

Merci pour cette formation.

Comme beaucoup, à 37 ans, je me suis senti un peu extérieure à ces idées préconçues. je lutte contre d'autres, cependant ... "A 37 ans, une reconversion totale, c'est trop tard!" - M'enfin, j'ai encore 30 ans de vie professionnelle devant moi!

Je suis tout à fait d'accord au sujet de l'offre de compétence : en se positionnant ainsi, on passe l'air de rien de l entretien d'embauche à l’échange de points de vues entre professionnels, et cela change tout (même parfois les attentes des recruteurs, un poste ou des missions peuvent être revues à la lumière de ce que l on peut y apporter)

Concernant la mobilité professionnelle, j ai peur que ma banquière ne partage pas ce point de vue...

Solenne H.
12 septembre 2017 à 19:47:35

Bonjour,

Voici le résultat de ma première activité.

La fausse idée reçue concernant "le demandeur d'emploi" m'a beaucoup interpellée. Apparement c'est juste une question de sémantique entre "demande d'emploi" et "offreur de compétenceS". On peut se dire, qu'au final, c'est bien la même chose mais non pas du tout. Cela va bien au delà de la pensée positive à laquelle je suis attachée. Cela signifie que nous avons quelque chose à offrir et que c'est donc nous qui décidons de notre travail, de notre vie. Cela signifie que nous avons des valeurs, des compétences à vendre. Nous ne sommes plus dans l'attente mais dans l'action. J'ai trouvé ce passage très motivant. Ce passage rejoint d'ailleurs les autres idées: nous sommes moteur dans l'entreprise, nous la faisons avancer. Le mouvement alors généré permet aussi d'évoluer (de rebondir) au sein de l'entreprise (et non plus de durer) ou d'une autre d'ailleurs. Cela permet également d'avoir de grands et ambitieux objectifs. Pour moi, c'est l'idée maîtresse , celle qui résonne le plus en moi.

Bonne journée à tous

Cathy

13 septembre 2017 à 11:06:17

Bonjour à tous, 

J'arrive à la fin de ce MOOC, et il me reste quelques activités pas encore notées, je souhaite obtenir un certificat de réussite de ce MOOC pour mon école d'ingénieur.

Si il y a des gens qui ont des activités à corriger en attente n'hésitez pas à le faire, comme ça vous aurez aussi un retour sur vos productions :).

Merci les OpenClassrooms qui ont su profiter de ce cours qui nous poussent à nous poser les bonnes questions en dehors des sentiers battus.

Merci JulieCo :)! Ces deux MOOCs devrait être obligatoire dans les écoles d'ingénieurs et les universités ( vivement qu'il soit éligible aux crédits ETCS )

Medi.

13 septembre 2017 à 16:12:29

Bonjour,
Après avoir passé 6 ans à chercher un emplois qui me corresponde, je suis tombé par hasard sur ce cours . Et je comprends enfin que je ne suis pas un « demandeur d’emploi » mais bel et bien quelqu’un qui a des compétences à offrir à un employeur.
Je trouve très pertinent de miser sur ses forces plutôt que de vouloir absolument essayer d’entrer dans un moule prédéfini. Le fait de définir et de trouver le job le mieux adapté à nos talents, me parait être la meilleure décision à prendre. Il faudrait montrer cette vidéo à nos futur employeurs afin qu’ils le comprennent aussi.
Merci pour ce cours.
Richard
13 septembre 2017 à 23:32:52

Bonjour,

Je suis bien d'accord avec la vidéo Détox, ça parait assez banal ce qui est dit, mais je sais aussi que je suis toujours un peu sous l'emprise de ces clichés sur le travail.
Mieux vaux prendre un travail même si ce n'est pas ce dont on rêve, viser une secteur avec du "débouché"
Je pense commencer a intégrer tous ces points, c'est à dire que ça fait plusieurs mois que je cherche quelle voie je pourrai prendre pour me sentir vraiment bien dans mon travail.
Je me dit d'un côté que si j'arrive à bien maitriser mes outils de travail et que je trouve un secteur ou la concurrence n'est pas très forte où les profils sont rares je pourrais peut-être gagner en confort de travail de part mes compétences qui seraient mises en valeurs et qui seraient prisées. je suis développeur informatique.
Certains poste de ce métier sont relativement bien payés.
D'autres part, j'aimerai parfois me mettre au vert, sortir du stress de ma vie actuelle, sortir de cette contrainte de gagner plus d'argent pour être heureux, et aller plutôt vers un environnement plus proche de la nature, du partage avec les autres.
ça peu paraitre un peu bête mais revenir à des valeurs plus simples, plus proches de nos besoin essentiels, (nourriture saine, temps disponible pour nos proches, entre aide) peu certainement apporter du bonheur.

-
Edité par DaVillem 13 septembre 2017 à 23:35:18

15 septembre 2017 à 17:26:19

Bonsoir je suis content de suivre les cours chez vous mais je suis nouveau
16 septembre 2017 à 17:52:27

Bonjour à tous,

Je réagis à l'Idée reçue 3, au changement de positionnement de demandeur d’ emploi à « offreur de compétences » car je n’avais jamais envisagé les choses de cette manière par peur d’arrogance ou d’égocentriste démesuré. La posture de demandeur d’emploi ayant un côté confortable : plus répandue et si on ne trouve pas, on a une excuse, il n’y a pas de boulot ou les entreprises ne veulent pas de moi. Cet angle de vue est positif et donne du sens à la recherche en mettant en avant ce qu’on sait et peut apporter à une entreprise. J'adhère.

C_Laviolette
17 septembre 2017 à 12:15:11

Bonjour et merci pour ce cours,

Voici comme convenu mes réflexions suite à la vidéo détox :

Il est pour moi essentiel de savoir ce que l'on veut faire, ce que l'on veut être mais aussi ce que l'on sait faire pour cibler les postes qui nous correspondent et avoir une candidature cohérente. Comment se poser les bonnes questions et ne pas faire fausse route ? Existe-t-il des outils et exercices pour nous aider ? Cela demande un vrai travail d’introspection qui n’est pas toujours évident à réaliser seul.

Par contre en ce qui concerne la position d'offreur plutôt que de demandeur, je pense qu'il est nécessaire de rester à l'écoute des besoins des structures dans notre domaine. Se positionner en offreur si nos compétences ne correspondent pas à ceux-ci ne sera pas très efficace.

Bonne journée à vous,

17 septembre 2017 à 16:28:30

Bonjour Julie, bonjour à tous,
Je trouve que la démarche qui consiste à se positionner en tant que personne proposant ses services plutôt que comme quelqu'un à la recherche d'un emploi est pertinente et nous place d'emblée dans la bonne dynamique.
En revanche, pourquoi ne s'adresser qu'aux jeunes à la recherche d'un premier emploi ? Ces bons conseils s'adaptent à tous et à ma connaissance il n'est pas non plus facile de trouver un emploi lorsqu'on est en deuxième partie de carrière et que l'on désire se reconvertir.
Quoiqu'il en soit, merci pour ce cours, 
Cécile
18 septembre 2017 à 14:12:55

Bonjour à tous,

Merci Julie pour votre discours positif et optimiste. Ça fait du bien.
Voici plusieurs années maintenant que je cherche ma voie car j'ai trop souvent entendu les phrases que vous citez dans votre vidéo. J'essaie de ne pas reproduire ce "schéma" (trouve-toi un job raisonnable, ou encore : tu vas avoir beaucoup de mal à t'adapter au monde du travail) auprès de mes enfants. J'espère pouvoir leur servir d'exemple à la fin de cette formation.

19 septembre 2017 à 11:43:19

Bonjour,

Voici ma réaction à la vidéo Détox :

Je me réveille en acceptant que ma recherche actuelle est légitime et décide d'accepter encore un peu plus ce que je sens en moi : ce besoin de faire le point sur mon parcours, sur les lignes qui s'offrent, sur les lignes que j'ai tracées et sur les envies que je n'ose plus laisser s'ouvrir. Je me réveillé en m'apercevant que mes entraves peuvent être détricotées et que je ne les ai pas créées complètement toute seule. Je me réveille car quelqu'un a eu la bonne idée de proposer un outil pour avancer et que j'ai eu la chance de croiser cette route ! J'avance, j'avancerai, j'ai avancé...

20 septembre 2017 à 11:14:41

Bonjour,
La vidéo est très intéressante elle permet de recentrer les choses en amenant de la hauteur. On a tendance à oublier ce que l'on aime au profits de faire ce qui doit être fait, comme on nous l'a bien appris à l'école.
Un bon recrutement pour l'entreprise doit aussi être un bon recrutement pour la personne. Recrutant parfois des personnes, les meilleurs recrutements sont ceux qui ne sont pas dans les "cases", mais qui apporte des choses nouvelles auxquelles on ne penses pas.
Merci pour ce nettoyage du cerveau :)
A+
20 septembre 2017 à 12:49:58

Bonjour,

Voici ma réaction à la vidéo Détox :
Les 4 idées reçues sont exactes. Pour mon cas personnel j'ai plus de 20 ans de carrière dans l'informatique, je suis actuellement en pleine réflexion sur une possible reconversion. J'ai été confronté, comme certaines personnes, à accepter un boulot "par défaut", j'ai cru pendant longtemps que finalement cette carrière me convenait. Mais à force de lutter finalement contre ma vraie nature et mes vraies envies cela à provoquer un mal-être profond. Donc oui il faut arrêter avec ces idées préconçues qui paralysent souvent les créations d'opportunités.

Cours Trouvez un job #1 / Activités et questions

× Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
  • Editeur
  • Markdown