Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Cours Trouvez un job #1 / Activités et questions

    1 avril 2020 à 14:39:33

    Étant sorti d'école depuis septembre 2019 après une alternance, j'ai effectivement eu des remarques comme quoi il fallait accepter l'offre d'emploi, que j'avais tort de refuser, mais également de ne pas être exigeant dans ma recherche d'emploi, etc.

    J'ai finalement accepté une offre 4 mois plus tard, ne voulant pas rester inactif, mais ai-je eu raison? Je me le demande encore...

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      1 avril 2020 à 15:22:58

      Suite au visionnage de la vidéo "détox".

      Malgré le fait que le milieu dans lequel j'évolue regorge d'offres d'emploi, je rencontre effectivement de nombreuses personnes qui nous pressent à trouver "un travail qui paie bien". L'idée de passer de demandeur à quelqu'un proposant une offre est quelque chose que j'ai rencontré pendant ma formation par certains professeurs. Cela reste cependant quelque chose de délicat pour moi, ayant du mal à cerner les compétences dites "académiques" et les autres plus "de vie" obtenues pendant le cursus universitaire et associatif.

      -
      Edité par ClaraMahiet 1 avril 2020 à 15:25:18

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        1 avril 2020 à 21:46:20

        Je viens de terminer les cinq réalisations ,mais ne trouve pas où placer les résumés, quelqu'un pourrait m'aider ?

        Merci d'avance et bonne soirée !

        (L'idée des réalisation m'a fait beaucoup réfléchir l'axe est très bon, je trouve)

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          2 avril 2020 à 15:28:37

          Suite au visionnage de la vidéo "détox".

          Ayant 19 ans d'expérience pro, je ne me suis pas tout de suite sentie concernée puisque ça s'adresse principalement aux jeunes qui sortent d'études. Cependant, j'ai trouvé intéressant la réflexion sur les demandeurs d'emploi, le fait de se positionner plutôt en offreur de compétences me parle beaucoup. J'ai aussi tendance à penser que les jeunes sont mal adaptés au monde du travail, mais je n'avais pas pensé au fait qu'ils peuvent apporter d'autres compétences, points de vue, une énergie différente. En bref, cette vidéo m'a permis d'élargir ma façon de penser et mon positionnement dans le monde du travail en général.

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            3 avril 2020 à 12:21:58

            Je ne suis plus une « jeune », j'ai connu l'entreprise pendant 20 ans avec pendant 10 ans un poste à responsabilité. Je suis partie, je me suis mise à mon compte pour faire complètement autre chose, aussi banal et galvaudé que cela puisse être je suis partie pour faire un truc qui a du sens, un truc humain, qui me redonne de l'envie et de l'énergie. Je retiens deux choses :

            - Je peux vendre mes compétences

            - Je dois penser mon métier dans un univers numériques et cela m'ouvre d'ailleurs de nouvelles perspectives.

            - Je ne souhaite pas me restreindre à une activité raisonnable.  

            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              3 avril 2020 à 15:33:56

              J'ai 45 ans et plusieurs expériences professionnelles à mon actif. Suite à un burn out, je suis dans l'obligation de réfléchir à mes choix et à ma reconversion professionnelle. Je me rends compte que je suis empêchée par de nombreuses idées reçues comme celles que vous détaillez dans la vidéo. Je réalise également que j'ai finalement fait peu de vrais choix, je me suis un peu laissée porter par les opportunités et j'ai ainsi avancé, sans jamais me poser de vraies questions, à savoir quel job me correspondrait vraiment.
              C'est donc un changement difficile, mais un changement nécessaire.
              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
                4 avril 2020 à 11:43:27

                J'ai 36 ans et je suis dans la vie active depuis 2004, je n'ai pas été très brillant durant ma vie scolaire, j'ai du coup commencé en bas de l'échelle. Petit à petit j'ai pu acquérir des connaissances dans le milieu du bâtiment. Il y a 5 ans j'étais dessinateur dans une agence d'architecture. Ensuite j'ai déménagé et j'ai complètement changé mes projets professionnels. Je me suis lancé dans l'enseignement et je suis devenu professeur de golf mais ça ne m'a pas plu. J'ai du coup cherché un autre job, je suis devenu commercial dans les énergies renouvelables après 1 an j'ai été licencié économique. Alors aujourd'hui je me pose la question, qu'est-ce que je peux bien faire? Qu'est-ce qui me plaît vraiment? J'ai l'impression d'avoir fait des choix par défaut sans jamais vraiment mettre en place un plan de carrière qui me corresponde. Aujourd'hui je souhaite me former dans quelque chose qui m'apportera de la valeur et qui sera en parfaite adéquation avec le monde du travail. Je pense au métier du digital, développement ou encore du design. Je me cherche! :)

                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  5 avril 2020 à 15:48:37

                  J'ai terminé les réalisations et je ne sais pas où les envoyer non plus....

                  Je ne vois pas non plus où télécharger la fiche des compétences...

                  Quelqu'un a une idée?

                  Merci de la communiquer sur le forum nous sommes plusieurs dans le même cas

                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter
                    6 avril 2020 à 0:29:41

                    - Je changerais le postulat par "Les jeunes sont mal préparés" au marché du travail. Jeune, je n'avais aucune connaissance de moi-même ni de mes compétences réelles, encore moins de connaissance du monde de l'entreprise et de son fonctionnement.
                    - Demandeur ou offrant? Sur les sites dédiés à l'emploi, on parle d'"offres" et de "demandeurs". Cela semble effectivement contradictoire avec ce qu'on nous demande pour rédiger une lettre de motivation: il faut savoir vendre ses compétences. Or comment vendre lorsqu'on est demandeur et pas offrant?
                    - Tant qu'à chercher un job autant chercher un job qui nous correspond.C'est pour cette raison que je suis là. Car après deux métiers dans lesquels je ne me retrouve pas. Autant se connaître dès le début non? 
                    - Concernant les carrières longues, certains ont besoin de se sentir rassurés plus que d'autres. Dans la vie les choses évoluent, autant sur le plan familiale, géographique, social que sur les expériences, compétences et attirances envers les activités diverses. Il est donc normal que le métier qui nous correspond à un moment puisse évoluer.
                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter
                      6 avril 2020 à 14:50:21

                      Bonjour à tous,
                      Je me suis reconnue dans les idées reçue de la vidéo "DETOX" ce sont des idées que l'on m'a apprise et que j'ai pu par le passé revendiquer. 
                      L'idée N°1, est bien implantée dans mon domaine de travail ou prendre un nouveau, un jeune, consiste à faire confiance à quelqu'un qu'on ne connait pas. On demande un job BAC+3, mais préférons prendre un BAC+5 estimant qu'il saura mieux faire, mais c'est faux, les deux personnes n'ont pas les mêmes compétences.  
                      Je me questionne sur le fait de changer de travail ou non car je sais que mon travail n'est pas stable (Idée n°3) et me demande si je ne devrait pas changer ? mais quel autre travail peut m'apporter ces opportunités? 
                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        6 avril 2020 à 16:10:17

                        Approche très pertinente et positive. Je suis également d'accord sur les idées abordées sur le marché du travail qui souhaite recruter des candidats "uniques" mais qui malheureusement demeure très avide à les mettre dans les cases. Cela dit, cette vidéo m'a fait prendre conscience qu'il est désormais possible d'inverser les rôles ; les personnes recherchant un emploi se doivent de se caractériser en tant qu'apporteuses de valeur, fraîcheur, créativité et compétences auprès des recruteurs. 

                        -
                        Edité par VeeduUdhin 6 avril 2020 à 17:41:59

                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                          6 avril 2020 à 17:10:55

                          Bonjour et merci pour cette vidéo qui me fait me poser beaucoup de questions car je me sens bloqué, depuis plusieurs années, par tous ces préjugés.

                          Je suis complètement d'accord sur le fait que le travail pour l'orientation des jeunes est complètement insuffisant. Je ne me souviens pas avoir été aidé pour découvrir la réalité des métiers aux moments importants. J'ai du choisir, comme beaucoup, mon orientation par défaut, sans rien connaître du marché du travail. Sachant seulement quelles portes, mon bulletin scolaire, avait fermées.

                          Pour l'idée reçue "Les jeunes sont mal adaptés au monde du travail", je pense qu'il n'y a pas que les jeunes mais toute personne dont le parcours scolaire et/ou professionnel n'est pas "parfait". Je me suis souvent trouvé face à des offres d'emploi tellement exigeantes que je n'ai même pas osé postuler. Et bien sûr le temps n'arrange pas les choses, au contraire, il fait perdre toute confiance en ses compétences.

                          Comment faire pour se vendre dans ces circonstances et donc passer de "demandeur d'emploi" à "offreur de compétences" ? Comment tirer profit des imperfections d'un parcours ? comment trouver des compétences, des qualités dans plusieurs années de jobs alimentaires et les vendre ?

                          J'attends de voir ce que ce cours va m'apporter.

                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter
                            6 avril 2020 à 18:08:22

                            Bonjour, 
                            Vous parlez des jeunes, votre discours est adapté au plus de 50 ans.  
                            Nous pouvons aussi changer de point de vue : 
                            1/ " les seniors ne sont plus  adapter au monde du travail " FAUX : ils ont la sagesse / le recul 
                            2/ " Pour terminer vaut mieux avoir l'ambition professionnel raisonnable surtout en tant de crise" FAUX : mutualiser/partager nos compétences dans différentes entreprises
                            3/ " Quand on ne travail pas on est DEMANDEUR d'EMPLOI" FAUX nombreuses compétences
                            4/ " Dans le monde du travail il faut rechercher la stabilité et s'incérer durablement : FAUX : faire des missions
                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                              6 avril 2020 à 22:51:29

                              Je suis aller en fac de langues après le lycée j'ai vite réaliser que ça ne suffisais pas d'avoir de bonnes notes et surtout je ne voyais pas le débouché. Après avoir errer j'ai obtenu un bts généraliste et travailler dans un domaine qui je croyait allait me convenir car correspondant à mon diplôme. Au final pas du tout je trouvais ce travail sans intérêt.
                              J'y suis rester quelques années J'ai fini par me tourner vers un autre domaine par hasard. Ce fut un déclic car j'ai été touché par le domaine ma vie prenait sens.
                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter
                                7 avril 2020 à 16:56:46

                                Bonjour à tous,

                                Je poste donc ici ma réaction suite aux idées reçues :

                                Je ne suis pas "jeune", je cherche juste à changer de métier, car le mien commence à me peser. J'adhère donc pleinement à l'idée que l'on n'entre pas dans un job pour y rester toute sa vie, tout comme je suis d'accord avec le fait que le job idéal n'existe pas, que l'on a tous nos propres envies. Je sais aussi ce que je pourrais apporter à un employeur, j'ai appris à me vendre avec "l'age", notamment parce que j'ai eu des jobs très différents et que j'ai passé plusieurs concours. Mon soucis est plus de savoir vers quoi me tourner, en me sentant utile (ce qui n'est pas le cas pour l'instant)

                                Bonne journée !

                                • Partager sur Facebook
                                • Partager sur Twitter
                                  7 avril 2020 à 18:15:39

                                  prendre une posture négative, alors que justement il faut être pro-actif. Proposer, plutôt que d'attendre d'éventuelles solutions de remplacement par défaut. L'idée étant que si on "aime" ce qu'on fait ou veut faire, on est bien plus perspicace et efficace ... ! et de ce fait bien plus convainquant .. on deveint alors une offre de service. On n'est plus victime, mais acteur pour quelque chose qui nous porte. On peut alors imaginer plus de mobilité, de spécialisation ... d'évolution !
                                  • Partager sur Facebook
                                  • Partager sur Twitter
                                    7 avril 2020 à 19:04:32

                                    Bonjour à tous,

                                    La vidéo reprend bien les différentes étapes rencontrées par les jeunes dans le monde  du travail et pas que, … à 44 ans, je me reconnais tout à fait dans ce monde  du travail (voir parcours professionnel). La motivation du début où l'on souhaite tout changer, redonner de la jeunesse à cette entreprise encroutée avec des outils numériques. La compétitivité qui est synonyme de réactivité d'anticipation "être à l'écoute de la concurrence et devenir avant-gardiste" suivre la vitesse de ce monde pour rester compétitif. La stabilité peut vite devenir ennuyante dans les entreprise qui ne suivent pas le mouvement dans un monde qui change à grande vitesse. Ce qui m'arrive!! C'est pour cela que je me suis inscrite dans cette formation. Je vous en remercie

                                    • Partager sur Facebook
                                    • Partager sur Twitter
                                      8 avril 2020 à 22:35:26

                                      Merci pour ce cours il est vraiment intéressant.
                                      La vidéo détox m'a vraiment motivé pour réaliser mes rêves. Elle a aussi changé ma vision de voir les choses et elle est valorisante pour les jeunes motivés qui veulent atteindre leurs objectifs. Elle m'a redonné aussi de l'espoir surtout en cette période de crise.
                                      • Partager sur Facebook
                                      • Partager sur Twitter
                                        9 avril 2020 à 3:31:13

                                        Réaction à la vidéo détox:

                                        J'ai fait énormément de choses par moi-même, au cours de mon parcours universitaire, mais aussi en dehors car j'ai toujours eu en tête de favoriser au maximum mon accès au monde du travail. Je suis partie pendant près d'un an au total au USA pour faire des stages et devenir bilingue. Je me suis toujours investie dans des associations, et j'ai eu un parcours scolaire"sans faute", pour obtenir mon Mater 2 en communication & médias à 22 ans. Déterminée, enthousiaste et très autonome, on m'a toujours dit que j'y arriverai. Et j'y croyais, malgré que j'ai choisi une filière bouchée. Malheureusement, j'ai connu une longue période de chômage, qui m'a fait perdre confiance en moi de façon insidieuse. Le peu d’entretiens que j'obtenais, je n'étais pas retenue car je n'avais pas assez d'expérience. J'ai fini par monter ma start up,, qui a été lauréate d'un réseau d'entrepreneur reconnu en France, mais que j'ai du fermer le mois dernier. J'ai également fondé une association. Je pensais que ces expériences me valoriseraient sur le marché de l'emploi maintenant que je suis de nouveau "en recherche", mais non. On me considère toujours comme une junior, sans expérience. 
                                        En voyant cette vidéo, je réalise simplement que je dois changer de posture. Ne plus me considérer moi-même, et me positionner comme manquant d'expérience, mais comme apportant de la valeur à une entreprise. C'est certainement ce manque de confiance, et cette projection négative que j'ai de moi même qui ne me permet pas de me vendre comme je le devrai.
                                        • Partager sur Facebook
                                        • Partager sur Twitter
                                          9 avril 2020 à 8:27:48

                                          C'est toute la question de ma VIE, trouver un job qui me corresponde? J'ai cette question depuis le collège ! La vidéo DETOX est tellement Vrai ! Et après avoir fait 5 diplômes différents avoir fait plusieurs Job différents dont 5 ans à la tête de mon entreprise je me retrouve encore avec cette question ! ... Et ces idées reçues ont été ancrée longtemps en moi quand j'étais jeune (A part pour la stabilité Vs recherche de soi...) Jamais on ne nous apprend à nous écouter quand on est jeune on cherche tout de suite à nous mettre dans des cases pour être en sécurité. Mais quelle sécurité??
                                          • Partager sur Facebook
                                          • Partager sur Twitter
                                            9 avril 2020 à 12:00:16

                                            Bonjour Julie,

                                            à 39 ans, je suis confronté à cette situation tout en n'étant pas un jeune qui vient d'entrer sur le marché de l'emploi... voila 12 ans que je suis dans la même entreprise!!! partagé entre l'envie de la quitté et celle de rester. il est vrai que je n'avais jamais vu, les choses sous cet angle, cela mets même difficile à appréhender, presque même flippant, car le but de ma génération était de trouver le CDI. Alors se voir dans la position opposé, est très intéressante, toutes peurs misent de côté. Comme le but de l'exercice est tout de même de changer de point de vue.

                                            • Partager sur Facebook
                                            • Partager sur Twitter
                                              9 avril 2020 à 22:02:57

                                              Je trouve ces réflexions intéressantes. Effectivement, je pense que notre système éducatif français n'est pas adapté à une insertion optimale et rapide des jeunes sur le marché de l'emploi. Nous sommes majoritairement mal ou pas conseillé et peu pris en compte par les entreprises françaises à notre sortie d'étude. J'aime beaucoup l'idée de devenir "acteur" de notre recherche, un job maker pour vendre nos compétences et créer notre futur emploi idéal.
                                              • Partager sur Facebook
                                              • Partager sur Twitter
                                                10 avril 2020 à 15:45:17

                                                Bonjour

                                                et merci à Julie pour ce cours qui s'annonce extraordinaire. 

                                                Voici ma réflexion à propos de la vidéo detox : 

                                                Les idées reçues sont telles que l'on ne les remet pas en question la majorité du temps.

                                                Passée la sidération du moment où l'on se rend compte qu'il y a d'autres approches à chaque situation, force est de constater à quel point il devient plus aisé passer à l'action. Comme si l'obstacle sur notre chemin avait été abattu et que notre voyage pouvait (re)commencer. Que ce soit par la lecture par un d'article, par une rencontre ou par une vidéo, les obstacles, que l'on croit être, et que l'on croit insurmontables de surcroît, ne sont donc finalement que des pensées. Des pensées limitantes. Waouw !  

                                                Excellente journée et bonne continuation à tous 

                                                • Partager sur Facebook
                                                • Partager sur Twitter
                                                  10 avril 2020 à 16:42:12

                                                  Après le visionnage de la vidéo "Detox", je me suis rendu compte de l'impact que pouvaient avoir les idées reçues des jeunes dans la société d'aujourd'hui.

                                                  On demande aux jeunes d'être rapidement diplômés, et recrutés. Cette course contre la montre ne nous porterait pas défaut?

                                                  J'ai moi-même été diplômée jeune. Recrutée à la sortie de mon école et aujourd'hui je prends un temps de pause pour me concentrer sur mes valeurs en entreprise et mes besoins. L'idée est de trouver l'Environnement idéal qui m'aidera à naturellement m'épanouir dans mon domaine.

                                                  Ne pensez-vous pas que cela devrait être notre prio?

                                                  -
                                                  Edité par CyDakh 10 avril 2020 à 16:56:56

                                                  • Partager sur Facebook
                                                  • Partager sur Twitter
                                                    11 avril 2020 à 17:55:46

                                                    Bonjour à tous!

                                                    La première chose qui m'est venue à l'esprit en visionnant votre vidéo est qu'elle s'adresse surtout aux jeunes diplômés. En effet, je n'ai plus ce profil mais je me reconnais malgré tout dans ce que vous dites. J'ai tellement galéré à trouver mon orientation étant étudiante et tellement entendu qu'avoir un job était déjà bien. Je trouve que l'approche "vendeur de compétences" est très intéressante et je pense qu'il est très important de savoir ce que l'on vaut. Pour ma part, ce qui est difficile est de définir le job qui correspond à mes attentes actuelles.

                                                    Bonne journée.

                                                    • Partager sur Facebook
                                                    • Partager sur Twitter
                                                      11 avril 2020 à 18:59:07

                                                      En effet, l’école ne nous aide pas à trouver nos propres dons et compétences; elle ne nous enseigne pas non plus comment identifier les marchés porteurs, les métiers d’avenir. Apprendre à nous démarquer, à chercher un job qui nous correspond devrait être une priorité.

                                                      Votre présentation est axée sur la recherche d’emploi des jeunes;  étant senior, en poste dans la même entreprise depuis près de 20 ans, je me suis demandée si cette formation était bien pour moi. Et en fait, certains éléments peuvent être mis en parallèle entre les difficultés rencontrées par les jeunes et par les seniors sur le marché du travail. On pense que les jeunes ne sont pas en phase avec le monde du travail mais on pense également que les seniors expérimentés sont mal adaptés au monde de demain.  Comme vous le dites, les jeunes peuvent apporter leurs spécificités mais les seniors également. Je pense d’ailleurs qu’une excellente synergie peut émaner des uns et des autres.

                                                      Nous vivons actuellement une crise sanitaire inédite qui va déboucher sur une crise économique sans précédent; cela est assez effrayant mais je suis d’accord avec votre idée N°2: en période de crise, autant chercher plus que jamais un job qui fait sens et nous mobilise. Si un job nous correspond, il y a de fortes chances pour que nous lui correspondions.

                                                      J’aime l’état d’esprit de votre idée N°3: désormais, je suis apporteur de compétences :)

                                                      Idée N°4: s’insérer durablement… est ce vraiment un atout du point de vue des employeurs? Comme exprimé plus haut, cela fait plus de 20 ans que j’exerce dans la même entreprise et je crains au contraire que cela n’effraie les employeurs; je devrai montrer la diversité de mes actions, mon adaptabilité pour contrebalancer cela; la mobilité, la multiplicité des parcours est désormais un atout.

                                                      • Partager sur Facebook
                                                      • Partager sur Twitter
                                                        12 avril 2020 à 14:36:51

                                                        Je suis cette formation parce que je suis dans le flou. J’ai déjà fait deux réorientations, je n’ai pas encore trouvé ma voie.

                                                        J’avais l’impression d’avoir peu de préjugés imprégnés dans ma tête. Mais en lisant le forum, je me suis retrouvée dans différents messages et cela m’a permis de clarifier mes propres idées.

                                                        Je me suis toujours considérée comme une demandeuse d’emploi. Jamais je n’ai vu la situation sous un autre angle.
                                                        Je pense qu’il est plus intéressant d’essayer différents jobs pour pouvoir être polyvalent et rebondir plus simplement.
                                                        Je ne sais pas ce que je souhaite faire mais j’ai quelques pistes. Ce sont pour la plupart des métiers que l’on exerce en tant qu’indépendant. Être indépendante est un de mes souhaits. Mais de là à se jeter à l’eau et commencer un métier que l’on ne connait pas, la marche est grande.

                                                        • Partager sur Facebook
                                                        • Partager sur Twitter
                                                          13 avril 2020 à 12:15:15

                                                          Je suis complètement d'accord sur l'idée que les personnes qui sont sans emploi ne sont pas forcément des demandeurs d'emploi. Le point évoqué sur la jeunesse est interessant, mais là ou je ne suis pas 100% d'accord, c'est qu'aujourd'hui on constate que beaucoup de jeunes ne veulent pas s'investir dans leur profession, privilégiant un travail peu investi sous couvert de "mon travail n'est pas ma vie". La mobilité est importante mais les entreprises doivent s'avoir se montrer ouvertes aux profils qui ne cochent pas 100% de la TO DO en privilégier parfois des personnalités
                                                          • Partager sur Facebook
                                                          • Partager sur Twitter
                                                            13 avril 2020 à 14:24:59

                                                            La vidéo détox dénonce beaucoup d'idéologies que la société nous inflige dès le début de notre parcours professionnel. J'ai été surprise par cette vision de "Nous sommes offreur de compétences" et non "demandeur d'emploi", je n'avais jamais vu cela sous cet angle, ce terme est totalement approprié. Pour exceler dans son travail rien n'est plus important que d'être en phase avec ce dernier, il faut donc avant tout pouvoir s'accepter soi-même, se comprendre, définir ses compétences, ses objectfs, ses perspectives, ses envies. Si cette première approche est effectuée c'est déjà un grand pas de réalisé. 

                                                            • Partager sur Facebook
                                                            • Partager sur Twitter
                                                              13 avril 2020 à 15:41:46

                                                              Bonjour,

                                                              La vidéo Détox m'a fait voir les choses différemment. En effet, elle nous montre qu'il faut apprendre à penser autrement. Penser autrement commence par éliminer les idées reçues de notre esprit pour pouvoir nous lancer dans une démarche positive.

                                                              Mais est-ce aussi simple que cela quand autour de nous, professionnellement et personnellement, nous entendonc toutes ces idées reçues constamment ?

                                                              J'ai aussi bien retenue la réflexion de ne pas être "demandeur d'emploi" mais 'vendeur de ses compétences", cela inspire la positivité et nous prouve que nous sommes plus ou moins libre de nos choix. 

                                                              Merci pour ces idées et cette positivité. 

                                                              • Partager sur Facebook
                                                              • Partager sur Twitter

                                                              Cours Trouvez un job #1 / Activités et questions

                                                              × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                                                              • Editeur
                                                              • Markdown