Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Cours Trouvez un job #1 / Activités et questions

    4 mai 2020 à 11:15:27

    Bonjour,

    super vidéo, heureusement qu'il y a des personnes comme vous!Un courage, un esprit fort, une liberté de penser et de s'exprimer qui rebooste le moral.

    Je réalise avec cette vidéo, que ce qu'elle dit est vrai je n'y avait pas penser et je pense que cela me permettra face à une entreprise de ne pas me dévaloriser, et pourra me permettre face à un "échec" de ne pas me décourager.

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      5 mai 2020 à 8:35:26

      Ce que j'ai compris de la vidéo détox c'est d'aider a se

      débarrasser de préjugé toxique de pouvoir aider 

      a avancer dans la vie professionnelles 

      -
      Edité par LisaVerger 5 mai 2020 à 8:42:46

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        11 mai 2020 à 10:26:35

        Il est vrai que nous sommes orienter souvent et encore aujourd'hui au monde du travail par rapport au débouché de notre ville ou par rapport a la région tout entière je rejoins totalement votre vision des choses. Le seul problème aujourd'hui et comme vous le dîtes si bien nous sommes considéré comme des demandeurs et non une offre que l'on pourrait amener a l’entreprise. Nous sommes souvent confronter au manque d’expérience est ceci nous fais default pour trouver un emploie ou les entreprises ne prennent pas le temps de donner cette expérience au jeunes diplômes ou pas.
        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          15 mai 2020 à 12:51:09

          Bonjour,

          Le visionnage de cette vidéo detox m'a plutôt intéressé. Le point m'ayant le plus interpellé étant celui concernant le fait de passer de demandeur d'emploi à une position d'offre de sa valeur, et je suis très curieux de découvrir comment s'y prendre.

          J'aspire aussi à apprendre à ne plus faire de choix professionnels par défaut, car j'ai le sentiment de n'avoir fait que ça depuis la fin de mes études secondaires. J'espère acquérir les compétences dont vous parlez, car je me trouve actuellement à une période charnière de mon parcours professionnel.

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            19 mai 2020 à 14:45:11

            Bonjour,
            En France dès la naissance la société vous met dans des cases. Je l'ai vécu avec mon fils, qui avait un petit gabarit, si vous ne passez pas dans les cases, alors malheur ! Tout de suite vous êtes catalogués, vous avez fait un truc différent et on vous pose tellement de questions, que vous arrivez à douter de vous.
            Pour l'orientation c'est la même chose, vous devez à tel âge faire des choix, une pression est mise sur les jeunes alors qu'ils n'ont pas encore découvert leur vie d'adulte. La plupart des métiers ne leurs sont même pas présentés, l'accent est mis effectivement sur les débouchés. Il faut choisir, il faut et il faut car la société le demande mais tout le monde ne va pas au même rythme!

            Les 4 idées reçues développées dans la vidéo sont de véritables croyances limitantes, qui font des ravages sur la confiance et l'estime de soi, tellement importantes pour les jeunes, afin qu'ils osent se lancer. Surtout allez y, et oui allez voir ailleurs ce qu'il se passe. Une expérience à l'étranger est une super ouverture d'esprit. 10 ans aux Pays-Bas, j'en sais quelque chose !

            Bonne continuation

            Stéphanie

            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              20 mai 2020 à 15:54:14

              Je découvre avec beaucoup d'intérêt la formule Detox. Je suis complètement d'accord avec l'approche de valorisation d'une offre de compétences. J'ai un peu trop négligé cette posture ces derniers temps, bien que convaincue que c'est la meilleure façon de trouver l'emploi qui me corresponde. En revanche, je trouve dommage de mettre tant en avant la problématique des jeunes. Je trouve que beaucoup d'autres cas de figures rencontrent des difficultés à trouver un emploi : les pas assez diplomés, les trop diplomés, les personnes en reconversion, les seniors etc.
              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
                22 mai 2020 à 0:02:56

                J'ai adoré cette vidéo. J'ai été classer direct à ma sortie du collège. Pourquoi cette société pousse les jeunes à être médiocre ou nous classe direct dans des catégories? Aujourd’hui je suis dans l’optique ou je souhaite évoluer et ramener ma pierre à l’édifice. Et je prime pour mettre en avant mes qualités et mes compétences. Pourquoi l’école ne nous forme pas plus sur les emplois d’avenir, ne nous aide pas dans nos recherches pour cibler ce qui pourrais nous correspondre? Est ce qu’ont peut parler de stabilité quand on souhaite évoluer ? Pourquoi se contenter de la médiocrité?

                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  22 mai 2020 à 18:36:27

                  Certaines affirmations ne correspondent pas aux valeurs que ces nouveaux diplômés ou aux reconversions peuvent apportés à l'entreprise. Au contraire, du renouveau, de nouvelles façons de voir les choses peuvent mettre un coup de boost. Le fait de rester dans la même entreprise aujourd'hui n'est plus d'actualité, l'ouverture sur le monde nous fait évoluer. Le fait d'être vendeur de compétences ne m'avait jamais traversé l'esprit !
                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter
                    25 mai 2020 à 17:12:53

                    Bonjour,

                    Effectivement, j'ai ressenti ce formatage de la toute puissance de la formation pendant mon parcours scolaire.

                    Tout d'abord en BTS, où ma professeure de communication ne voyait pas d'autres débouchés professionnelles que de faire une licence voir un master après le BTS. Sentiment partager lorsque, j'ai fait mon année de droit à la fac et que ma professeure de droit civil disait «vous apprendrez ça en quatrième année» autrement dit les études de droit ne s'arrête pas à la L3.

                    Cette vidéo «Détox» me ramène également à mes heures d'orientations au collège avec notre conseillère. Il y avait beaucoup de liste avec cases à cocher. C'était des métiers, des tâches diverses. Suivant les résultats obtenus, on savait quel métier on allait faire. C'est comme cela que j'ai jeté mon dévolu sur le métier d'Avocat. De là, j'ai regardé les études, interviewer un avocat, bref j'ai fait tout ce que l'on m'avait demander bien sagement. J'ai vécu une deuxième fois ce phènomène en rendez vous en centre d'information et d'orientation où il en ai ressorti mon diplôme de BTS Assistant de gestion. Diplôme où je suis persuadé aujourd'hui qu'il n'était pas pour moi . 

                    Toutes ces expériences vécu montre qu'une bonne méthode serait un suivi un individuel avec un psychologue du travail et étudier, comme le dit julie, notre personnalité professionnelle.

                    Je trouve également que les préjugés sur les candidats et le jugement (formation, expérience) ont encore de bonnes heures devant eux malheureusement.

                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter

                    Marine Ansieau 

                      26 mai 2020 à 11:09:10

                      Cette vidéo « Détox » est très intéréssante. On peut y trouver des points essentiels de ce que nous vivons au quotidien au travail. Certains ne choisissent pas forcément un métier qu'ils aiment. En réaction, ils ne font pas le nécéssaire à disposition en France (formations, ect) pour bien s'intégrer à l'entreprise qui se voit parfois évoluer. Cependant, je suis d'accord qu'un métier est important, mais pas primordiale pour être épanoui. De ce fait, autant en choisir un qui allie nos compétences, ou notre façon de voir les choses, c'est plus sympas de faire un métier qu'on aime bien, non ?
                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        26 mai 2020 à 15:48:24

                        Rédiger une réaction à la vidéo « Détox »

                        - Faire la différence entre un Job Idéal et un Job qui nous Correspond

                        Un métier qui ne varie que peu dans le temps aura quelque chose de stable comme le métier de coiffeur ou de fleuriste. Un métier qui varie de lui-même comme ceux de la recherche médicale ou ceux de l’art seront déjà, par leur « adn » d’adaptation, des métiers à forte mutation.

                        Quand on choisit un métier il faut déjà savoir si l’on va aimer un métier constant à faibles variables ou un métier à constantes variables.

                        Le métier idéal est comme le couple idéal, il n’existe pas mais le métier qui nous correspond est comme la robe qui se glisse parfaitement sur votre morphologie. Il se passe quelque chose au moment où vous la passez. Elle n’a peut-être pas votre couleur préféré, ni la coupe que vous attendiez mais elle vous va et vous met en valeur.

                        - Ne pas faire de choix par défaut

                        Par expérience, je dirais qu’il fait mieux faire un choix de métier par défaut plutôt que pas du tout. Le choix par défaut aura le mérite de vous donner de l’argent et la conviction que ce n’était pas un bon choix. Ce qui est plutôt rassurant, c’est qu’une fois ce constat fait, on peut prendre une nouvelle direction. Quand on se rend compte de ce que l’on ne veut pas, on peut se porter sur ce que l’on veut.

                        - Combattre les idées reçues

                        Véritables obstacles mentaux pour les personnes en phase d’offre mais aussi pour les personnes en phase de collecte de candidats. Ces idées reçues sont un poison pour la personne qui cherche une place mais aussi pour la personne qui propose la place.

                        Je dirais aussi que ces arguments sont aussi des arguments fallacieux lors de la négociation du salaire. Ils pourrissent l’entretien d’embauche pour imposer le salaire le plus bas possible.

                        ·Idée reçue n°1 : Les jeunes seraient mal adaptés au monde du travail

                        A mon avis, le monde du travail et de l’école sont beaucoup trop éloignés. Ils devraient être plus en communication. L’école devrait présenter des cas pratiques d’entreprises pour préparer l’élève à devenir un professionnel.

                        De son côté, l’entreprise devrait mieux intégrer ces nouveaux venus et mettre en valeur leurs idées fraiches quand elles sont compatibles avec elle.

                        ·Idée reçue n°2 : Mieux vaut avoir une ambition professionnelle raisonnable.

                        Quitte à faire des études qui coutent du temps et de l’argent, autant partir directement sur un projet espéré. Ce temps et cet argent doivent être les seuls freins envisageables. Le manque de confiance en soi et les pressions familiales ne devraient pas être des arguments recevables.

                        ·Idée reçue n°3 : Si l’on ne travaille pas, nous sommes « demandeur d’emploi ».

                        Changer de posture en offrant ses compétences, c’est changer d’état d’esprit, c’est devenir acteur plutôt que spectateur.

                        ·Idée reçue n°4 : Chercher une insertion durable.

                        Une insertion durable peut être rassurante et l’on pourrait penser que cela nous expose faiblement au stress. Cependant cette insertion durable peut nous installer dans une routine insupportable qui endormira peu à peu les talents non exploités qui sont pourtant à notre disposition.

                        Apprendre à être mobile et rebondir d’étape en étape est une façon de se stimuler de façon positive et de toujours être préparer du mieux que l’on peut à l’imprévisible. En stimulant sa carrière professionnelle, on fait plus facilement face au stress, on connait moins la peur du changement.

                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                          27 mai 2020 à 10:49:16

                          Bonjour,

                          Merci pour cette formation et cette vidéo "détox" qui est très intéressante.

                          J'ai l'impression que toutes ces assertions découlent d'un même problème, à savoir que, pour la plupart, les jeunes ne sont pas préparés à entrer dans la vie active. Non par manque de compétences, mais parce qu'ils sont dans le flou, n'ayant jamais été amené à réfléchir sur leur vie professionnelle. Bien sûr, il s'agit d'une réflexion personnelle, mais nous avons besoin d'être guidé et conseillé, pour nous poser les bonnes questions et mieux définir le type de métier qui pourrait nous correspondre.

                          Je pense que les phrases de la vidéo "détox" sont là pour masquer cette réalité. Cette réalité où en tant que jeunes nous sommes perdus en arrivant dans le monde du travail. C'est mon cas, après une formation d'ingénieur et 3 ans d'expériences professionnelles, je ne sais pas où j'en suis, je ne sais pas vraiment définir ce que je veux et ce dont j'ai besoin à travers mon emploi, ... Alors c'est sûrement plus rassurant de dire que de manière générale, les jeunes ne sont pas adaptés. Et pour ne pas se poser trop de questions, on construit son projet selon les choses que l'on entend : trouver un poste stable et pérenne, avoir des ambitions raisonnables, être "demandeur" donc peu exigeant (on prend ce qu'on veut bien nous proposer), suivre les paroles de ses proches ou de la société ("tel secteur est riche en débouchés", ...), etc.

                          J'ai souvent eu cette réflexion qu'il faudrait apporter une vraie assistance à tous les jeunes pour les aider à se comprendre et imagine leur vie professionnelle, que ce soit au lycée et même en études supérieures. Oui nous sommes majeurs mais ce n'est pas plus facile pour autant. Je n'ai pas de réponses sur comment mettre en place une telle démarche, mais il me semble que c'est une réflexion très importante.

                          Bonne journée à tous.

                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter
                            29 mai 2020 à 10:31:25

                            Bonjour,

                            Voici quelques lignes au sujet de la vidéo Détox :

                            Il est vrai que je me suis toujours demandée, comment à la sortie du collège, on pouvait demander à des élèves de faire un choix concernant leur orientation future, sans avoir toutes les cartes en mains, sans connaître toutes les possibilités qui s'offrent à nous. Aujourd'hui à 27 ans seulement, je prends conscience que faire quelque chose qui me plaît, me mènera beaucoup plus loin, que trouver du travail dans une filière où les débouchés sont nombreux, et par sécurité. Je comprends aujourd'hui que ce ne sont pas les employeurs qui mettent leur offre à ma disposition, mais plutôt le contraire.

                            Belle journée, 

                            Caroline

                            -
                            Edité par CarolineSintes 29 mai 2020 à 10:31:41

                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                              30 mai 2020 à 8:56:03

                              Discours très axé sur le développement personnel et les valeurs propres à l'individu : c'est logique et valorisant. Des réflexions qui méritent à se faire connaître partout. Ce sera donc surtout porteur dans le cas où on aspire à devenir son propre patron, ou collaborer dans un projet où on est acteur et partie prenante.

                              Autrement, il est à parier que s'il s'agit d'être employé, on se retrouvera face aux vieux carcans qui inhibent les compétences réelles, afin de rentrer dans le moule...

                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter
                                3 juin 2020 à 15:28:13

                                Après avoir vu la vidéo, je n'ai pas de soucis avec les idées reçues sur les jeunes 
                                En revanche, les personnes expérimentées souffrent également d'idées reçues : pas assez adaptables, trop chères, peu flexible ...
                                Je suis assez convaincue effectivement d'être apporteuse de compétences encore faut il savoir les identifier, les mettre en valeur et qu'elles soient en adéquation avec les attentes du marché 
                                • Partager sur Facebook
                                • Partager sur Twitter
                                  4 juin 2020 à 10:09:07

                                  Bonjour,

                                  J'ai du mal à acter que j'ai quelque chose à offrir à une entreprise. Cette notion d'offre est intéressante et je dois essayer de la garder en tête. je suis en phase de réflexion pour une reconversion professionnelle. J'ai 45 ans et j'ai pris mon 1er job  plus par défaut que par envie, heureuse d'avoir un salaire . Quand on sort de l'école, on a envie de remplir son CV et puis la vie personnelle prend le dessus et on se retrouve 20 ans plus tard à regretter.

                                  • Partager sur Facebook
                                  • Partager sur Twitter
                                    11 juin 2020 à 10:06:09

                                    J'adhère totalement à l'idée de combattre les idées reçues. Et j'ai souvent entendu ces phrases dans ma vie professionnelle: "c'est mal vue de changer trop souvent de travail", "on recherche une personne avec de l'expérience"... Et je ne sais pas toujours quoi répondre. La vidéo propose des réponses intéressantes face à ces idées reçues.
                                    • Partager sur Facebook
                                    • Partager sur Twitter
                                      13 juin 2020 à 7:52:00

                                      Contrairement à ce que prétend la vidéo, ce sont bien les entreprises qui 'offrent' des emplois (le terme job n'est pas valorisant). Les compétences disponibles sont tellement nombreuses que les entreprises peuvent d'ailleurs choisir parmi plusieurs candidats. Dans le monde du travail, nul n'est irremplaçable, pas même le patron qui peut mourir du jour au lendemain sans que l'entreprise ne s'arrête. Changer de métier régulièrement signifie sacrifier sa vie familiale au moins en partie, vivre pour travailler n'est pas travailler pour vivre. Pour rappel, le travail est une invention humaine.
                                      • Partager sur Facebook
                                      • Partager sur Twitter
                                        15 juin 2020 à 12:12:04

                                        Bonjour à tous.

                                        Il est vrai que la scolarité prépare peu au monde de l'entreprise en général.

                                        Cela fait du bien de repenser son statut en tant qu'apportant de compétence plutôt que demandeur d'emploi.

                                        Oui le travail aujourd'hui n'est plus une chose "stable" et il faut savoir être mobile.

                                        Je me pose beaucoup de question sur la mise en pratique qui va derrière ces changements de point de vue. Notamment pour coller au moule de l'entreprise qui parfois reste elle dans ces points vues biaisés.

                                        Merci pour ce cours.

                                        • Partager sur Facebook
                                        • Partager sur Twitter
                                          26 juin 2020 à 12:47:59

                                          Bonjour,

                                          Ce qui est dit dans cette vidéo résonne beaucoup en moi.

                                          Dommage que ce ne soit pas au programme scolaire. Cela en aiderait plus d'un ! 

                                          Et le monde change, les mentalités changent. Plutôt que de vouloir que les gens se conforment à d'anciennes pratiques, pourquoi ne pas mettre à jour ces pratiques pour les adapter aux nouvelles consciences ? Même si ça a déjà bien commencé, c'est souvent après quelques années de travail que les gens en ont connaissance, et en prennent conscience. Ce n'est pas trop tard, mais certains n'y croient pas, ou plus.

                                          Il faut savoir s'accepter soi-même et oser faire quelque chose qui nous attire et nous permet en même temps d'apporter notre valeur. Il s'agit en fait de trouver son Ikigaï du moment, car je suis d'avis qu'il peut changer lui aussi selon notre avancement personnel. Souvent le regard des autres peut bloquer aussi. J'entend parfois des choses du genre "Ce n'est pas raisonnable", "Untel pense que ce n'est pas une bonne idée", .. Et le cœur, il en dit quoi ?

                                          Après 15 ans dans un métier choisi par défaut, je pense avoir enfin trouvé mon Ikigaï. Il n'est jamais trop tard !

                                          Merci pour ces partages.

                                          Bonne journée à tous !

                                          • Partager sur Facebook
                                          • Partager sur Twitter
                                            5 juillet 2020 à 18:35:27

                                            Bonjour,

                                            Après avoir écouté la conférence, je me rend de plus en plus compte à quel point je me suis enfermé dans une case depuis que je suis enfant. Je pensais que j'étais anormal à ne pas savoir quoi faire de ma vie et à faire des petits boulots qui ne m'apportaient aucun plaisir. Une sensation d'échec qui m'a fait perdre confiance en moi et en mes capacités. Je me sentais inférieur aux gens qui ont réussi à trouver leur voie. Je commence à comprendre, petit à petit, que certaines voies ne sont pas faites pour être suivies mais attendent d'être créées. D'autres sont là pour nous aider à trouver la bonne direction en nous faisant faire l'expérience des choses que l'on aimera et que l'on aimera pas, un peu comme les pièces d'un puzzle à trouver et à assembler.

                                            Merci.

                                            • Partager sur Facebook
                                            • Partager sur Twitter
                                              12 juillet 2020 à 7:50:54

                                              Bonjour,

                                              en reconversion professionnelle pour la deuxième fois dans ma courte carrière (j'ai 30 ans), je prends enfin du recul sur mes véritables besoins en me détachant de ces idées reçues qui me bridaient dans mes choix professionnels, et votre cours me soutient beaucoup, merci !
                                              Voici ma réflexion sur l'exercice n°1 :

                                              J'y ai retrouvé ce que j'ai entendu dès le début de mes études et qui m'a orientée dans mes choix professionnels vers des décisions rationnelles plutôt que singulières et profondes sur ce que j'avais réellement envie de faire dans ma future vie professionnelle. Ce qui m'a amenée à plusieurs échecs et donc remises en question de mes compétences, capacités, place dans la société. Aujourd'hui, en ayant conscience de ces conceptions assénées par notre société et intégrées par la grande majorité (et notamment les parents), je cherche le chemin pour répondre à mes propres besoins d'une manière qui me corresponde.

                                              • Partager sur Facebook
                                              • Partager sur Twitter
                                                12 juillet 2020 à 17:19:34

                                                Bonjour à tous, 
                                                Comme demandé voici ma réflexion sur la vidéo Détox : 
                                                Il est vrai que lorsque l'on étudie à l'école, on ne pense pas forcément à notre avenir, on se dit que l'on prendra les "meilleures" formations puis l'on verra par la suite. 
                                                Mais cela peut nous faire perdre du temps si l'on a pas trouvé réellement notre voie, en effet dans ces cas là, nous faisions plus de choix par défauts et nous ne savons jamais réellement quelle direction prendre. 
                                                C'est pourquoi il est important  de se poser afin d'apprendre à se connaitre sur ce que l'on aime ou pas faire, nos aspirations, nos talents et ce que nous pouvons apporter aux entreprises: nos compétences. 
                                                Néanmoins ce travail est assez difficile car il suppose de bien se connaitre pour savoir où sont nos points forts et ce que nous pouvons apporter réellement en termes de compétences. 
                                                Les jeunes aujourd'hui vivent dans un monde nouveau dicté par les réseaux sociaux, le numérique .... et sont enclins à innover, faire leurs preuves si on leur donne leur chance et sont très motivés pour trouver un job, il faut juste leur laisser leurs chances même si il n'ont pas d'expériences. 
                                                Le fait de trouver un job qui nous correspond est la manière de se lever tous les matins et d'être heureux d'aller travailler car ceci est notre job et l'on ne se voit pas réaliser autre chose. A ce moment là nous pouvons être épanoui, accompli et envie de progresser à chaque instant afin d'améliorer notre service rendu à nos clients. 
                                                Chacun a donc des compétences apprises par le parcours professionnel, les stages, les expériences... qu'il faut avoir pris conscience, les expérimentées et les faire évoluer  afin de les vendre et pouvoir s'en servir quotidiennement comme atout. 
                                                Enfin, dans une vie, on aura la chance de changer de métier ou de postes de nombreuses fois et donc il est nécessaire de pouvoir s'adapter et rester curieux. 
                                                Pour ma part, j'ai déjà eu ces réflexions, je les comprends mieux et commence à changer d'état d'esprit mais j'ai encore du mal à trouver un job qui me correspond et savoir ce que je peux apporter à l'entreprise. 
                                                Lucie
                                                • Partager sur Facebook
                                                • Partager sur Twitter
                                                  13 juillet 2020 à 16:22:20

                                                  En regardant la vidéo Détox je me suis retrouvée dans plusieurs de vos paroles, notamment ce que j'avais entendu au lycée mais aussi sur vos points de vue que j'ai aussi adoptés à la suite de mes propres expériences de vie.
                                                  Aujourd'hui je suis ce cours parce que moi non plus on ne m'a pas appris à définir ma personnalité quand bien même on me disait de la vendre. Alors que ça soit pour être employée ou entrepreneur plus tard, j'ai envie de changer ce statut de demandeur d'emploi.
                                                  Je prends aussi ce cours comme un moyen de mieux me connaître de connaître personnellement et professionnellement.

                                                  Caroline

                                                  • Partager sur Facebook
                                                  • Partager sur Twitter
                                                    Hier à 10:17

                                                    JulieCo a écrit:

                                                    Bonjour à tous et bienvenue dans ce premier cours Trouvez un job qui vous correspond !
                                                    Vous aurez accès à la première partie dès le mardi 4 novembre. Je vous invite à poster vos questions et les activités non notées directement ici.
                                                    Ce forum vous permettra de discuter entre vous et à vous entraider,et je ferai de mon mieux pour répondre régulièrement aux questions.
                                                    À très bientôt !


                                                    • Partager sur Facebook
                                                    • Partager sur Twitter

                                                    Cours Trouvez un job #1 / Activités et questions

                                                    × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                                                    • Editeur
                                                    • Markdown