Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Devenir développeur Freelance

De nombreuses questions.

8 septembre 2010 à 9:47:03

Bonjour à tous.
Je viens de terminer mes études de développeur, j'ai obtenu un DUT informatique et j'ai par la suite validé une licence professionnelle. Je suis donc apte à développer des applications et je me suis aussi formé moi-même sur de nombreux domaines.
Maintenant que mes études sont terminées, vous vous doutez bien que, ma gentille petite mère attends de moi que je trouve du travail et que je partes vivre ma vie :) Chose que j'ai bien envie de faire. J'ai cherché des offres autour de Dijon, ma ville natale mais visiblement cela reste assez fermé. Très peu d'entreprises semblent recruter en ce moment... Effet crise? Je ne sais pas mais je ne veux pas rester à rien faire.
J'ai donc pensé à travailler en freelance. L'ennui, c'est que je n'y connais presque rien, d'où ce poste.


Freelance :

Tout d'abord, j'ai cherché un peu sur le site du zéro, et j'ai lu plusieurs fois qu'il n'existe aucun statut de freelance en france et que freelance ne stipule rien de légal. J'ai donc du mal à comprendre. Si le terme de freelance n'est pas un statut, est-ce simplement un terme signifiant qu'on a une entreprise, micro-entreprise ou encore que l'on est auto-entrepreneur mais que tout le travail est fait seul?
Si c'est le cas, quel est le mieux. Je sais que freelance est une voie difficile au début. Peu de renommée donc peu de demande, peu de demande donc peu de travail et peu de travail implique peu d'argent.
Que choisir, micro-entreprise, auto-entrepreneur? Si je me retrouve avec des mois sans salaires, il serait bien que je n'ai rien à déclarer.


Travail :

Ensuite, quels sont vos moyens pour trouver du travail? Des projets? J'ai vu qu'il existe des sites comme http://codeur.com, je pense aussi essayer de contacter les entreprises du coin n'ayant pas de site web ou des sites web peu travaillés.

Salaire :

Quels sont les prix, tarifs horaires des freelance? On m'a conseillé de compter toutes mes charges actuelles mais aussi d'en ajouter en imaginant par exemple que j'ai des locaux, afin que si un jour j'ai la nécessité d'investir dans des locaux, mes prix en restent inchangé. J'ai donc fait quelques petites estimations, il me reste encore à savoir combien je toucherai d'argent réel une fois toutes les taxes retirées pour pouvoir me faire une idée réelle.



C'est à peu près tout pour le moment, je pense que d'autres questions s'ajouteront à celles-ci au fil de la conversation. Merci à ceux qui prendront la peine de me répondre.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
8 septembre 2010 à 13:18:48

Freelance c'est souvent (pas tous le temps) les étudiants qui travail à coté en Freelance, tu peux donc devenir Auto-Entrepreneur qui est plus intéréssant.

Codeur.com est très bien, il y a aussi un autre site qui a des offres plus intéressantes mais j'ai oublié le nom. Mais je sais que sur Paris dev web ca recrute beaucoup alors pourquoi pas déménager?

Freelance n'a en aucun cas besoin de locaux et c'est déconseillé. Freelance tu travail quand tu veux, aux horaires que tu veux. Auto-entrepreneur aussi tu travail chez toi mais c'est mieux.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
8 septembre 2010 à 13:32:05

Citation : -guillaume-

Freelance c'est souvent (pas tous le temps) les étudiants qui travail à coté en Freelance, tu peux donc devenir Auto-Entrepreneur qui est plus intéréssant.



Il y a deux types de freelance, tu parles de celui qui est le moins interressant, surtout pour ce topic où la personne est diplômé.

Devenir un vrai freelance ne s'improvise pas. Il faut d'abord avoir de l'expérience en entreprise, demander pour chaque expérience une attestation de reussite de mission.

Etre un ultra super expert dans son domaine et enfin être freelance dans un domaine où ça marche : SGBD - Sécurité.

Freelance dans le dev ça ne sert à rien, la majorité des sociétés qui font appelle à un presta se fournisse dans une SSII.

Mon dernier conseil est que pour t'aider dans la recherche de travail, si ce n'est pas déjà fait, fait ton propre site avec ton CV.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
8 septembre 2010 à 14:38:03

Citation : Issiel

Chose que j'ai bien envie de faire. J'ai cherché des offres autour de Dijon, ma ville natale mais visiblement cela reste assez fermé. Très peu d'entreprises semblent recruter en ce moment... Effet crise? Je ne sais pas mais je ne veux pas rester à rien faire.


Effet province surtout, si tu veux du boulot, il y a de fortes chances qu'il faille chercher dans les grandes villes (Région Parisienne la plupart du temps).
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

8 septembre 2010 à 14:56:08

Disons que pour le moment je suis dans l'impossibilité de bouger, surtout pour cette année. Je continue de chercher un emploi mais disons que commencer à faire des petits sites pour quelques entreprises me donnerait la satisfaction de faire quelque chose et de gagner un peu d'argent quand même. Si ca marche, je continuerai sur cette voie, si j'échoue je me contenterai de trouver une entreprise.

Je sais que certains freelance ont réussi à se développer sur Dijon et ça marche plutôt bien pour eux, donc je peux toujours essayer :)

Pour ce qui est de faire un site pour mon CV c'est ce que je comptais faire, je dois finir de préparer l'oral de mon dernier stage et ça pourra aller. J'ai une expérience de 6 mois en développement dans une entreprise. C'est encore peu mais on peut dire que j'ai déjà de bonnes bases en programmation.

Pour ce qui est d'auto entrepreneur j'en ai entendu du bien, mais aussi beaucoup de mal. Je pense que c'est un statut sympathique pour un étudiant qui veut se faire un peu d'argent de poche, mais pour ce qui est d'une vraie vie professionnelle je ne sais pas trop. Il faut que je me renseigne.

Je vous remercie de vos réponses. J'espère que des freelance pourront me donner eux aussi leurs avis, qu'ils aient de l'expérience ou non.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
8 septembre 2010 à 15:07:08

C'est clairement pas adapté pour une activité à temps plein AMHA.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

8 septembre 2010 à 16:55:06

Tu peux toujours commencer en auto-entrepreneur, statut qui a quand même pas mal d'avantages: pas de gestion comptable, impôt libératoire proportionnel à ton CA (environ 20% il me semble), 0€ de CA = 0€ d'impôts...

Si tu dépasses la limite de CA autorisée (autour de 30 000€/an) tu pourras alors changer les statuts de ton entreprise et passer en S.A.R.L par exemple.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
8 septembre 2010 à 19:36:30

Merci de ces précisions.
Dans ce cas existe-t-il un statut qui permette lui aussi de ne rien devoir comme impôts pour les mois où rien ne va. Il y a beaucoup de freelance et je doute qu'avec les tarifs pratiqués par certains qu'ils soient auto-entrepreneurs car avec des tarifs horaires avoisinant les 80 € on dépasse rapidement les 30000€ / an.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
9 septembre 2010 à 10:42:17

Citation : MK

Pas de gestion comptable = facilite le blanchissement d'argent ; aucune notion des performances de l'entreprise.



OSEF. Je ne pense pas qu'il ai pour l'instant l'intention de se faire côter en bourse ou de rechercher des investisseurs. De plus, rien ne l'empêche de tenir ses propres comptes de résultat et bilan. Mais il n'en a aps pas l'obligation et ça l'évite de passer par les services d'un comptable (ce qui coûte cher quand on fait peu de recettes).

Citation : MK

Impôt sur CA = la plus belle connerie qu'on a pu pondre ; un impôt sur les bénéfices (comme le régime réel) est nettement plus adapté. Alors dire que c'est un avantage, c'est se foutre de la gueule des gens.



Si tu avais un tant soit peu réfléchi avant de l'ouvrir, un developpeur freelance ayant très peu de charges (pas de matières premières à acheter, pas de marketing, pas de frais de transport et de distribution...) son bénéfice est au final très proche de son CA. Donc l'avantage numéro 1, je le répète est 0€ de CA = 0€ d'impots ce qui est important quand on débute et qu'on a pas forcement énormement de clients. Avec le régime AE il n'y a pas de cotisations sociales minimales ou autre qui font que l'on peu être amené à payer des impots quand on a pas fait un client pendant 3 mois.

Citation : MK

Changer les statuts de l'entreprise -> Totalement faux. Pour passer d'AE à SàRL il faut les créer/rédiger, de plus il faut être 2 au minimum. Comment veux-tu changer qq chose qui n'existe pas ?



OK pour le principe mais sur le fond l'idée est qu'il peut commencer à tater le terrain en AE (ce qui ne l'engage en rien) plutôt que de se lancer tout de suite dans la création d'une entreprise stricto sensu.

Citation : MK

Bref, évitez de donner des conseils pourris si vous ne maitrisez pas vous-mêmes le sujet.


Là j'ai juste envie de te dire TG. l'AE est parfait pour une activité de type développement (en activité complémentaire ou lorsqu'on débute ce qui est ici le cas). Je sais de quoi je parle, j'en ai fait moi même l'expérience (en acitivité complémentaire) et après simulation j'avais calculé que pour un CA avoisinant les 20K€ annuel il était BEAUCOUP plus intéressant d'être AE que d'être en EURL.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
9 septembre 2010 à 15:50:49

Citation : vinny

j'en ai fait moi même l'expérience (en acitivité complémentaire) et après simulation j'avais calculé que pour un CA avoisinant les 20K€ annuel il était BEAUCOUP plus intéressant d'être AE que d'être en EURL.


Perso j'aurais plus comparé avec une EI classique qu'avec une EURL dans le cas d'une activité de dev.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

9 septembre 2010 à 15:52:33

Merci de faire attention à ton orthographe ou un avertissement te sera donner.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
9 septembre 2010 à 15:55:41

Citation : atchoum-lol

Merci de faire attention à ton orthographe ou un avertissement te sera donner.



Non mais attend tu te prend pour qui? En plus avec ton signe modérateur en avatar.


Je signal.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
9 septembre 2010 à 16:03:27

Citation : atchoum-lol

Merci de faire attention à ton orthographe ou un avertissement te sera donner.


Epic fail §
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Blond, bouclé, toujours le sourire aux lèvres...

9 septembre 2010 à 16:04:59

Et paf, un ban. Ca t'apprendra à jouer aux modos.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Directeur technique, créateur de jeux HTML5 et fan de JavaScript | La suite de OnHack est sur les rails !
9 septembre 2010 à 22:58:45

Merci de ton apport Vinny, certes un peu cassant mais constructif.
Je ne suis pas tout à fait d'accord sur certains aspects en revanche.
Pour ce qui est des frais. Le fait que tu développes sur ta machine, chez toi, avec ton électricité fait que tu doives payer ton électricité, les repas (pas de cheques repas). Mais aussi il n'y a personne pour payer les congés payés. Je pense qu'il faut quand même prévoir certains frais possibles en cas de pannes matériel comme l'écran, l'ordinateur ou un des composants.

Seul le statut d'auto entrepreneur permet d'avoir 0 charges si mois sans revenus? D'autres statuts proposent cet avantage?

L'auto entrepreneur côtise-t-il pour la retraîte?
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
10 septembre 2010 à 8:49:08

"L'auto entrepreneur côtise-t-il pour la retraîte? "

Oui, mais bon d'ici là, la retraite sera à 150ans =)
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
10 septembre 2010 à 10:40:49

Je pense même que c'est quelque chose qui disparaîtra :)

Je vais aller voir à la chambre des métiers de l'artisanat pour me rencontrer.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter