Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Epitech vs Ynov Campus

1 février 2024 à 20:27:42

Salut à tous,
Actuellement en 3ème année à Ynov Campus, spécialité CybSec, je m'apprête à faire un choix crucial pour mon futur en optant pour un master.
Après avoir accompli mes deux premières années à Epitech, dans le programme Web@cademie, j'ai rejoint Ynov pour créer une passerelle, évitant ainsi de payer le pré MSc chez Epitech, dans l'intention de retourner achever mes deux dernières années là-bas.
Néanmoins, des doutes subsistent et bien que je possède mes propres arguments, j'aimerais recueillir des avis externes.
D'un point de vue professionnel, selon vous, quelle école est la plus reconnue ? Quel cv est le plus prestigieux ? Quelle école possède le meilleur réseau d'anciens élèves ?
PS : Je suis bien familiarisé avec Epitech et j'apprécie leur méthodologie, donc je préfère éviter tout débat sur la méthode d'apprentissage.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
3 février 2024 à 7:57:53

Bonjour

Epitech, plus ancienne, bénéficie d'une meilleure notoriété et mécaniquement d'un réseau plus étendu.

On peut se demander s'ils seront désireux de vous reprendre après cette "escapade".

Vous avez expérimenté les 2 formations, donc vous êtes bien placé pour évaluer les autres arguments.

Je rappelle que ce type d'école ne délivre pas un master (diplôme national) mais un titre RNCP. Dans la pratique la différence n'est pas bien grande mais ça agace généralement les académiques, faites attention à votre interlocuteur.

-
Edité par Givrali 3 février 2024 à 7:58:15

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
3 février 2024 à 8:28:36

L'enseignement privé, c'est un business.

La reconnaissance RNCP c'est la condition minimum indispensable légalement pour qu'une école privée puisse faire de la formation en apprentissage.

La formation en apprentissage, c'est ce qui rapporte le plus : il y a besoin de payer beaucoup moins de profs et de locaux. Ça et les stages de 6 mois.

Donc quand une école se vante de ses titres en rncp

  • Elle enfonce une porte ouverte, sans le rncp elle ne pourrait pas ouvrir
  • Elle révèle qu'elle n'a pas de meilleur élément concret à présenter pour la qualité de la formation.

Mais bon elle s'arrange pour faire gober au grand public que le rncp "c'est equivalent à'une licence / un mastère / un titre d'ingenieur".

Ben non, une boîte de sardines à l'huile, c'est pas équivalent à un repas 2 etoiles michelin.

-
Edité par michelbillaud 3 février 2024 à 8:37:22

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
3 février 2024 à 10:20:37

Oui bien sûr.

Mais en info il y a des profils qui n'ont pas trop le choix en dehors du BTS, et encore - c'est sélectif, que faire avec un mauvais dossier ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
4 février 2024 à 13:37:55

Givrali a écrit:

Bonjour

Epitech, plus ancienne, bénéficie d'une meilleure notoriété et mécaniquement d'un réseau plus étendu.

On peut se demander s'ils seront désireux de vous reprendre après cette "escapade".

Vous avez expérimenté les 2 formations, donc vous êtes bien placé pour évaluer les autres arguments.

Je rappelle que ce type d'école ne délivre pas un master (diplôme national) mais un titre RNCP. Dans la pratique la différence n'est pas bien grande mais ça agace généralement les académiques, faites attention à votre interlocuteur.

-
Edité par Givrali hier à 7:58

Merci pour ta réponse :)

michelbillaud a écrit:

L'enseignement privé, c'est un business.

La reconnaissance RNCP c'est la condition minimum indispensable légalement pour qu'une école privée puisse faire de la formation en apprentissage.

La formation en apprentissage, c'est ce qui rapporte le plus : il y a besoin de payer beaucoup moins de profs et de locaux. Ça et les stages de 6 mois.

Donc quand une école se vante de ses titres en rncp

  • Elle enfonce une porte ouverte, sans le rncp elle ne pourrait pas ouvrir
  • Elle révèle qu'elle n'a pas de meilleur élément concret à présenter pour la qualité de la formation.

Mais bon elle s'arrange pour faire gober au grand public que le rncp "c'est equivalent à'une licence / un mastère / un titre d'ingenieur".

Ben non, une boîte de sardines à l'huile, c'est pas équivalent à un repas 2 etoiles michelin.

-
Edité par michelbillaud hier à 8:37


Hors sujet.

Que tu le veuille ou non, en informatique l'enseignement public est misérable (sauf quelques écoles d'excellences.)

Givrali a écrit:

Oui bien sûr.

Mais en info il y a des profils qui n'ont pas trop le choix en dehors du BTS, et encore - c'est sélectif, que faire avec un mauvais dossier ?



Tout à fait d'accord.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
4 février 2024 à 14:26:35

efasfat a écrit:

michelbillaud a écrit:

Mais bon elle s'arrange pour faire gober au grand public que le rncp "c'est equivalent à'une licence / un mastère / un titre d'ingenieur".

Ben non, une boîte de sardines à l'huile, c'est pas équivalent à un repas 2 etoiles michelin.

-
Edité par michelbillaud hier à 8:37


Hors sujet.

Que tu le veuille ou non, en informatique l'enseignement public est misérable (sauf quelques écoles dexcellences.)


Sauf erreur de ma part, tu es en milieu de troisième année dans une école (qui se prétend modestement "l'école innovante dédiée aux métiers de demain. [avec] des formats d'enseignements toujours à la pointe : e-learning tutoré, classes inversées, gaming, peer learning" LOL), je ne pense pas que cette expérience te permette de porte un jugement étayé sur l'enseignement public en informatique, que tu n'as pas fréquenté.

J'ai l'impression que tu répètes le discours marketing de l'école à usage de ses clients actuels (on est les meilleurs, de toutes façons ailleurs y a rien de bon).


A part ça, ce n'était pas dans ton message initial de parler du RNCP, mais c'est venu dans la conversation, et je voulais préciser l'usage qui en est fait comme élément de langage à l'intention des prospects; qu'il vaut mieux prévenir de la non-equivalence, qui ne leur permettra pas d'avoir une passerelle "automatique" vers d'autres formations.


  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
4 février 2024 à 14:58:05

michelbillaud a écrit:

efasfat a écrit:

michelbillaud a écrit:

Mais bon elle s'arrange pour faire gober au grand public que le rncp "c'est equivalent à'une licence / un mastère / un titre d'ingenieur".

Ben non, une boîte de sardines à l'huile, c'est pas équivalent à un repas 2 etoiles michelin.

-
Edité par michelbillaud hier à 8:37


Hors sujet.

Que tu le veuille ou non, en informatique l'enseignement public est misérable (sauf quelques écoles dexcellences.)


Sauf erreur de ma part, tu es en milieu de troisième année dans une école (qui se prétend modestement "l'école innovante dédiée aux métiers de demain. [avec] des formats d'enseignements toujours à la pointe : e-learning tutoré, classes inversées, gaming, peer learning" LOL), je ne pense pas que cette expérience te permette de porte un jugement étayé sur l'enseignement public en informatique, que tu n'as pas fréquenté.

J'ai l'impression que tu répètes le discours marketing de l'école à usage de ses clients actuels (on est les meilleurs, de toutes façons ailleurs y a rien de bon).


A part ça, ce n'était pas dans ton message initial de parler du RNCP, mais c'est venu dans la conversation, et je voulais préciser l'usage qui en est fait comme élément de langage à l'intention des prospects; qu'il vaut mieux prévenir de la non-equivalence, qui ne leur permettra pas d'avoir une passerelle "automatique" vers d'autres formations.


Je ne dit pas que leur communication est une fraude justement, mais je soutiens qu'en 2 ans chez Epitech je broie n'importe quel BTS ou autre en dev, c'est un fait.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
4 février 2024 à 17:01:09


> mais je soutiens qu'en 2 ans chez Epitech je broie n'importe quel BTS ou autre en dev, c'est un fait.


Je vais pas dire que le BTS soit le dessus du panier, mais si tu compares, est-ce que tu prétends "broyer" les BTS  (par exemple) sur l'ensemble des matières de leur formation (qui ne limite pas au dev) ?

Autre question : sur quoi bases-tu cette affirmation ? (A part qu'on devrait croire que "c'est un fait" ?)

---

PS:

Pour revenir tout à fait dans le sujet

> je m'apprête à faire un choix crucial pour mon futur en optant pour un master.

le choix portant entre Ynov et Epitech, il convient de préciser que

  • Ynove délivre un mastère  et non un master
  • Epitech un "titre d'expert", qui - quoi que ça puisse signifier - n'est pas non plus un master

Aucun des deux n'est un master, ni d'ailleurs un diplôme reconnu par l'état. Ce qui est reconnu, c'est que la contenu de la formation est censée correspondre à un certain niveau RNCP.  Pas que le titulaire du titre en maîtrise le contenu, puisque la délivrance du titre n'est pas contrôlée.
Conclusion : se méfier des lectures un peu hâtives (et wishful thinking) qu'on peut avoir de la lecture des pages web et plaquettes de présentation des formations.

PS: la surenchère dans le marketing, c'est à cause de la concurrence sauvage entre les formations privées qui cherchent à attirer le maximum de client. Plus que de la concurrence avec le public, qui lui cherche plutôt à avoir des locaux / des profs / des budgets d'équipement pour mettre en face des étudiants qui voudraient y venir.

Quelles sont les différences entre master et mastère ?

Le master est un diplôme de niveau bac +5, alors que le mastère n'est pas un diplôme : c'est un label des grandes écoles. Deuxième niveau du système LMD, le master est préparé en 2 ans (soit 4 semestres) et confère donc au diplômé 120 crédits ECTS. Le master est un grade universitaire, un diplôme national reconnu par l'Etat. Le mastère spécialisé, n'est quant à lui pas un diplôme, mais un label délivré par les grandes écoles. Comme son nom l'indique, il est utile à celles et ceux qui souhaitent se spécialiser. Il est accessible au niveau bac +4/5 et équivaut à un niveau bac + 5/6.

Le master et le mastère ne s'adressent pas au même public : les étudiants qui ont obtenu leur licence peuvent poursuivre leurs études universitaires en préparant un master. Le mastère quant à lui, s'adresse plutôt aux étudiants qui ont déjà une expérience professionnelle.

-
Edité par michelbillaud 5 février 2024 à 12:27:24

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
11 février 2024 à 21:50:09

@efasfat Bonsoir, vu votre alerte à la modération : Non on ne supprime pas les sujets après avoir reçu de l'aide.

Je ferme ici.

La modération

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter