Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Faire le (bon) choix de montage

Chapitre "Jeux de lumière avec une LED et la breadboard"

    18 avril 2019 à 9:18:49

    Bonjour,

    Je commence ce cours, (que je trouve très bien fait!) et j'en suis au chapitre "Jeux de lumière avec une LED et la breadboard".

    Il est indiqué deux types de montage pour commander le clignotement d’une DEL:

    - soit on utilise la sortie d’un port numérique —> illustration avec la pj « montage1 » (dans ce cas, la sortie +5V n’est pas utilisée, elle peut donc être enlevée il me semble)

    - soit on utilise la sortie +5V et un port numérique mais qui ne sera pas utilisé comme générateur de courant —> illustration avec la pj « montage2 »

    Je m’interroge sur l’argument mis en avant par le rédacteur du cours pour justifier sa préférence pour le montage2 plutôt que le montage1: 

    «  L'exemple précédent (montage1) utilise le pin 13 pour fournir du courant qui s'enfuit ensuite vers le Gnd. Cette méthode de branchement est correcte, mais elle demande de l'énergie à l'Arduino. Ce n'est pas trop la spécialité de la carte... elle préfère absorber du courant qu'en fournir.

    Il existe une autre façon de brancher une LED (ou autre composant mangeur de courant) qui permet de ménager notre petit Arduino (montage2). » 

    La plupart des montages que je trouve sur internet ou dans les manuels (même celui vendu avec la carte!) utilisent pourtant le 1er type de montage....

    Y a-t-il, selon vous, un réel risque pour la carte à l’usage avec le montage1? Le port numérique n'est-il pas conçu justement pour être un OUTPUT (comme un INPUT d'ailleurs)?

    Merci par avance pour vos lumières...



    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      19 avril 2019 à 0:34:33

      Bonjour, en attendant des réponses plus poussées et pertinentes,

      Il n'y as aucun risque réel d'utilisé une méthode a l'autre, sous condition de respecter le courant maximum pouvant transité par cette voie! Et sous la seconde condition de ne toujours pas dépasser la limite de courant max pouvant transité sur un port (pour rappel, 1 port englobe 8 entrées/sorties), et la troisième condition de ne...-> ce renseigner là dessus est primordial, et te laisse chercher ;)

      Maintenant, (et là je ne suis clairement pas assez calé et suppose la chose) on peux imaginé que lorsque l'entrée reçois du courant #montage2, celui-ci a l’intérieur de la puce transite par un circuit de masse qui doit être plus robuste que le circuit devant fournir le courant... Perso, je serai ravis d'avoir une réponse pédagogique sur ce point..-->Lorio<-->un membre calé?

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        19 avril 2019 à 1:34:41

        En principe on évite autant que possible de tirer le courant sur la sortie du microcontrolleur, donc en effet moi aussi je suis pour le circuit 2. Le circuit de masse est beaucoup plus robuste que les sorties je pense.
        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          19 avril 2019 à 12:42:43

          Mais pourquoi parlez-vous d'entrée? Dans les 2 montages, la pin est configurée en sortie.

          Avec la technologie TTL et ses dérivés, le sink current (entrant) et le source current (sortant) étaient bien différents et on utilisait le sink current, donc un état logique bas pour commander une charge.

          Avec la technologie C-MOS, la sortie était symétrique, donc courants entrant et sortant identiques.

          La doc de l'ATMEGA328 donne des courbes de fonctionnement normal pouvant aller jusqu'à +/- 20 mA, donc à priori un certaine symétrie de la sortie. Les 2 montages peuvent donc être utilisés.

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            19 avril 2019 à 23:10:38

            C'est jamais agréable de se faire grondé, néanmoins merci de l'avoir remonter!

            :euh: je parle d'entrée par faute d'inattention :euh: et m'en excuse (et m'en veux dans un soucis de clarté)!

            Je voulus parler d'entrée / sortie, dans mon esprit, que la voie soit une entrée ou une sortie, elle est soumis au même restriction de courant. L'auteur du post se questionne effectivement sur la configuration d'une voie en sortie, je tenais a apporté mon avis et allez un poil plus loin en généralisant cela avec une configuration de la voie en entrée.

            Merci zoup pour les détails!

            page 271 -> ATmega328

            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              20 avril 2019 à 1:31:01

              Je ne grondais personne :). En tout cas ce n'était pas mon intention.

              "que la voie soit une entrée ou une sortie, elle est soumis au même restriction de courant". Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire par "les mêmes restrictions de courant.

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter

              Faire le (bon) choix de montage

              × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
              • Editeur
              • Markdown