Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Ma méthode pour apprendre par coeur

Qu'en pensez vous? des conseils?

Sujet résolu
Anonyme
28 juillet 2011 à 20:30:51

Sauf que là c'est de la bêtise, si tu veux mon avis. Enfin bref, j'ai justement étudié les maths parce qu'il y avait quelque chose à comprendre et rien à apprendre.

Les maths c'est affreusement formateur pour ton cerveau, c'est bon pour la tête et tout. Apprendre des listes de vocabulaire, par contre, c'est pas le cas.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
28 juillet 2011 à 20:46:46

Citation : victor

Sauf que là c'est de la bêtise, si tu veux mon avis. Enfin bref, j'ai justement étudié les maths parce qu'il y avait quelque chose à comprendre et rien à apprendre.

Les maths c'est affreusement formateur pour ton cerveau, c'est bon pour la tête et tout. Apprendre des listes de vocabulaire, par contre, c'est pas le cas.


Tu as peut-être raison. Il faudrait que je trouve quelqu'un qui ait la patience de me faire aimer les mathématiques dans ce cas. Cela fait des années que j'ai un "blocage" pour cette matière, surtout depuis une certaine année scolaire. Les maths ont beau être logiques, je ne les comprends pas.

Bon c'est pas tout ça mais on est pas là pour parler de moi.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
28 juillet 2011 à 21:12:12

Une méthode non évoqué : les Mind Maps (en - fr) .

L'idée est de venir résumer un cours/sujet/... entier sur une seule feuille de papier. On part d'une idée centrale (le nom du cours) et on construit des branches autour (les chapitres, les grands thèmes) pour arriver jusqu'aux ramifications (les idées, théorèmes,...). Ça a l'avantage de briser la linéarité du sujet, on peut faire des associations d'idées entre des chapitres qui sont éloignés dans un cours. Quand on a une mémoire visuelle, c'est super d'avoir littéralement une image en tête du cours. Ça permet de bien retenir et j'ai encore certaines de ces maps en tête.

Je m'en suis servi (et m'en sert encore) pour à peu près tout :
  • Les cours de langues au lycée pour préparer des champs lexicaux plus intelligents qu'une simple liste pour des DS.
  • Les cours de géo au lycée parce qu'il y a plein d'informations à avoir par coeur (dates, lieux,...)
  • En prépa, mes cours de maths avec tous les théorèmes en version light pour avoir une bonne vision d'ensemble
  • Et plein d'autres choses : chimie, traitement du signal, physique,...

Il existe plein de logiciels de mind-mapping, mais oubliez-les. Ils sont bien plus restrictifs qu'un crayon de papier. Je vous conseille vivement d'aller acheter un stock de A3 et de faire ça à la main, vous aurez bien plus de liberté. Vous pouvez dessiner, effacer, relier, ... Par exemple, pour le cours de géo sur la guerre froide (ça fait un bout de temps maintenant...), j'avais fait une map complète en bleu/rouge suivant les événement reliés au bloc USA ou URSS.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
28 juillet 2011 à 21:24:21

Il faudrait que je trouve quelqu'un qui ait la patience de me faire aimer les mathématiques dans ce cas. Cela fait des années que j'ai un "blocage" pour cette matière, surtout depuis une certaine année scolaire. Les maths ont beau être logiques, je ne les comprends pas.</citation>

Oui enfin la, c'est pas un problème d’apprentissage par cœur, c'est un problème de compréhension de la matière. C'est pas pareil hein, logiquement, en math, on te montre a-peu-près comment retrouvé la formule, t'as pas juste a l'apprendre par cœur.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
29 juillet 2011 à 0:04:09

Faut pas oublier qu'il y a plusieurs formes de mémorisation et que chacun a ses propres facilité.

Pour me prendre en exemple, j'ai toujours eu une mémoire visuel pas au top (du genre a foirer le jeu de mémo à Mario Party) alors que niveau auditif, je me suis vite rendu compte qu'il me suffisait d'écouter une musique 2 à 3 fois pour la connaître par coeur et la retenir des années durant.

Après avoir récité dans ma tête des centaines de musique, je me suis dit que ce serait une bonne façon de retenir autre chose, et les cours récités à haute voix, enregistré puis réécouté ça marche beaucoup mieux x)
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 12:34:31

hé les gars! j'ai ajouté un point numéro 3 à ma technique !
j'espère ne pas trop vous souler! N'hésitez pas à dire si je fais bien ou non! :D


ETAPE numéro 1. Apprentissage du sommaire



Apprendre par coeur le sommaire et savoir reconstituer le SQUELETTE du sommaire du chapitre du livre, point par point dans sa tête, sans parler et cela le plus vite possible. Il faut COMPTER le nombre de chapitres dans sa tête en se disant" point numéro 1.... bla bla, point numéro deux bla bla..."

De haut en bas et de bas en haut. Si le sommaire n'existe pas: il faut le CREER.







Par exemple un sommaire du type:
1. Protocole OSPF
2. Protocole RIP
3. Protocole BGP
Il faut le visualiser mentalement et savoir le reconstituer mentalement, de haut en bas et de bas en haut. Il faut se représenter sa propre mémoire comme étant un "casier" et remplir chaque "case". un peu comme un tableau Excel. On peut aussi se la représenter sous forme de tiroirs.




ETAPE numéro 2 Apprentissage du contenu



Une fois que l'on sait la liste des points du chapitre, "remplir" mentalement chaque chapitres des informations présentes sous chaque points, de phrases complètes, ou de notions vitales.





Attention: Si vous avez une phrase du type :
"Le protocole RIPV2 empoisonnera une route à 17 sauts, et la marquera inaccessible."
Une chose est d'en comprendre le sens, une autre en est de la connaitre "mot pour mot", sans oublier ne serait-ce que le mot " marquera" ou "une".
Le problème étant de trouver un équilibre afin de ne pas encombrer son esprit de mots trop inutiles. Alors vient l'idée de résumer au maximum un livre, garder les idées forces et réaliser des phrases courtes. En mathématiques, le symbole Sigma résume bien cette envie de devoir résumer afin de pouvoir dire plus de choses, plus rapidement.








ETAPE numéro3 Contrôle mental des connaissances.



Le signal qui prouve que l'on connait le sujet que l'on a apprit par coeur est:



1
Savoir réciter sans réflechir tous les points du sommaire à haute voix à une vitesse très rapide de haut en bas et de bas en haut.

2
Si quelqu'un nous demande "parlez moi du point numéro 7", citer instantanément le titre de cette partie du sommaire, et décliner le texte ou les phrases attenantes, le plus précisément possible.


  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 13:56:14

J'opposerais plusieurs remarques.

Premièrement, je pense que sur le long terme, il n'y a aucun intérêt à connaitre des plans par coeur. Ta méthode peut servir pour enregistrer rapidement un cours qu'on doit régurgiter par coeur en DS. Mais tu auras tout oublié 48 heures plus tard (Testé & Approuvé sur des polys de 400 pages).

De plus, tu te bases sur le fait que tu n'utilises qu'une seule source d'information pour apprendre ton sujet. Qu'est ce qui se passe si tu apprends avec un cours, un livre, 2 sites webs, et 3 articles. Tu vas devoir changer ton schéma de pensé pour agréger des infos similaires mais disposés de façon différente.

L'apprentissage passe par d'abord la compréhension. Comprendre les grands principes pour ensuite affiner les détails. Il y aura bien sûr des phases d'apprentissages de "par coeur" comme des formules, théorèmes, définitions,... mais elles seront mieux assimilés si ils viennent dans un raisonnement logique, c'est à dire qu'on comprend ses tenants et ses aboutissants, pourquoi elles ont été inventés/découvertes, et surtout si on est capable de reproduire ce raisonnement.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 14:17:08

J'ai tenté une fois l'étude du sommaire et c'était celui de mon cours de droit cette année.

Bien que cela ne fut pas long car j'utilisais de nombreux moyen "mémotechnico-logiques", après coup j'ai trouvé que ce fut plus une perte de temps qu'autre chose pour les nombreuses raisons déjà citées plus haut.

Par contre, si je lis une fois calmement tout mon cours et si je prend le temps de bien comprendre les raisons de l'existence de telle ou telle loi, disposition ou autre, je la retenais presque du premier coup, je savais argumenter dessus et forcément, le titre du sommaire correspondant m'était bien entendu, également connu.

Même dans une langue, avant qu'elle ne se pratique d'une manière instinctive, lorsqu'on me donnait des listes de voc à étudier, j'essayais toujours de décomposer le mot, de lui trouver une raison d'être composé de telles ou telles syllabes car elle me rappellent tel autre mot, etc etc.

Donc je rejoins l'avis de tous les autres, la clé de la connaissance est la compréhension, il n'y a selon moi, aucune autre méthode pour apprendre. :)

Par contre, je rajouterais que pour s'assurer de bien avoir compris, j'utilise la méthode de la restitution à haute voix, avec mes propres mots de ce que je viens d'étudier.

Dans les matières scientifiques je fais de même en me servant d'un support pour écrire mes raisonnements mathématiques mais j'argumente toutes mes équations et étapes à voix haute.

Car tout le monde connaît le motto : "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement".
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 14:17:38

Citation : Lanfeust 313

J'opposerais plusieurs remarques.

Premièrement, je pense que sur le long terme, il n'y a aucun intérêt à connaitre des plans par coeur. Ta méthode peut servir pour enregistrer rapidement un cours qu'on doit régurgiter par coeur en DS. Mais tu auras tout oublié 48 heures plus tard (Testé & Approuvé sur des polys de 400 pages).

De plus, tu te bases sur le fait que tu n'utilises qu'une seule source d'information pour apprendre ton sujet. Qu'est ce qui se passe si tu apprends avec un cours, un livre, 2 sites webs, et 3 articles. Tu vas devoir changer ton schéma de pensé pour agréger des infos similaires mais disposés de façon différente.

L'apprentissage passe par d'abord la compréhension. Comprendre les grands principes pour ensuite affiner les détails. Il y aura bien sûr des phases d'apprentissages de "par coeur" comme des formules, théorèmes, définitions,... mais elles seront mieux assimilés si ils viennent dans un raisonnement logique, c'est à dire qu'on comprend ses tenants et ses aboutissants, pourquoi elles ont été inventés/découvertes, et surtout si on est capable de reproduire ce raisonnement.



Justement, moi j'aime mieux:

1/ apprendre par coeur

2/ opérer l'analyse des données et réflechir intérieurement.

Après m'être décrit cette méthode structurée à moi même, j'ai moins de mal à apprendre et à comprendre des choses complexes.
Mais je suis d'accord avec ta méthode, bien sur. Ce que je recherche moi, c'est à AMELIORER ma manière d'apprendre pour aller PLUS VITE et PLUS LOIN.

En d'autres termes, adopter une technique de robot, afin de lutter à armes égales avec les ordinateurs. :D:lol:
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 14:25:19

Je vais être très clair : ta méthode n'est qu'un gros placebo de compétition. Tu ne retiendras pas mieux avec ce genre de méthode, et tu oublieras tout en quelques jours dans le meilleur des cas.

Tout ce que tu fais avec ta méthode, c'est retenir le plan de ton cours. Et ça ne marche que lorsque l'on t'interroge sur différentes notions dans l'ordre dans lesquelles tu les as apprises. Si on te donne une série de question qui apparaissent dans un ordre différent ce celui du plan de ton cours, ta méthode ne sert à rien ! Le problème, c'est que c'est souvent le cas dans les contrôles et autres DS, ainsi que dans la vie de tous les jours. Ça ne m'est pas arrivé depuis mon bac histoire de devoir réciter quoique ce soit.

La meilleure méthode pour apprendre par cœur (et non comprendre, comme suggéré plus haut), c'est de relire des parties de son cours (et non le cours en entier : trop long) régulièrement, en prenant pas plus de 5-10 minutes de relecture.

Tu peux aussi tenter de te faire interroger par tes parents/amis/je sais pas quoi d'autre sur le contenu de ton cours en faisant bien gaffe à ce que les questions soient posées dans le désordre.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 17:15:41

Citation : petitgrougnaffier

Justement, moi j'aime mieux:
1/ apprendre par coeur
2/ opérer l'analyse des données et réflechir intérieurement.



En gros, tu manges tout avant de commencer à digérer. Bof.

Pour de l'apprentissage par coeur, j'approuve mewtow. Des relectures régulières des différentes parties appuyés par des tests sans le cours. Tout ça en étalant sur plusieurs jours pour laisser le cerveau respirer. Et bien sûr en comprenant ce qu'on veut retenir (pas toujours vrai... :-° )
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 18:55:10

Citation : Janeo

La méthode que tu proposes est tout simplement une structuration des connaissances pour une mémorisation plus efficace. L'avantage de cette méthode est qu'on peut accéder très vite à une partie d'un texte mémorisé sans avoir à se le réciter en entier. Mais à part ça il n'y a pas de recette miracle pour apprendre par coeur : entraînement, talent et rigueur.

L'enseignement actuel en France ne favorise pas le par coeur. Pour apprendre facilement il faut comprendre en profondeur et sous différents angles. Un ignare aura tout le mal du monde à apprendre une démonstration de math qu'il ne comprend pas. En revanche un génie aura simplement besoin d'un élément clé de la démonstration pour retrouver le reste. C'est pareil avec l'actualité. Quelqu'un qui la suit régulièrement et qui comprend les enjeux pourra bien plus facilement citer les articles qu'il lit. Pour avoir une bonne mémoire il faut avoir des connaissances variées et approchées de manière différente. Allier mémoire visuelle, auditive, corporelle est une bonne méthode. En résumé pour apprendre il suffit de comprendre.

Il existe aussi des méthodes pour mémoriser 10 objets ou un numéro.

- méthode de la chaîné : imaginons que je veux mémoriser chien, chasseur, lion, tableau, pot de peinture etc. J'imagine le chien se faire tuer par un chasseur qui se fait manger par le lion qui est en fait représenté dans un tableau. Un pot de peinture vient salir le tableau. Avantage : si je démarre au chasseur l'image du lion viendra tout de suite.

- pour les numéros c'est pareil mais il existe des tables qui à un nombre de 0 à 100 associe un objet ou un animal.



Je suis tout à fait d'accord. Apprendre par coeur est assez stupide. Mieux vos, pour moi, comprendre ce que l'on fait (quelqu'un qui apprend par coeur une démonstration e math ne sera sans doute pas mieux l'utilisé que quelqu'un qui l'a compris meme si il doit la remodeler avec ses mots :) ).
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 19:12:01

Citation : mewtown


Tout ce que tu fais avec ta méthode, c'est retenir le plan de ton cours. Et ça ne marche que lorsque l'on t'interroge sur différentes notions dans l'ordre dans lesquelles tu les as apprises. Si on te donne une série de question qui apparaissent dans un ordre différent ce celui du plan de ton cours, ta méthode ne sert à rien !



Si car tu n'as pas lu ma la deuxième phase de mon étape numéro 3:



Citation : petit grougnaffier

ETAPE numéro3 Contrôle mental des connaissances.



Le signal qui prouve que l'on connait le sujet que l'on a apprit par coeur est:



1
Savoir réciter sans réflechir tous les points du sommaire à haute voix à une vitesse très rapide de haut en bas et de bas en haut.

2
Si quelqu'un nous demande "parlez moi du point numéro 7", citer instantanément le titre de cette partie du sommaire, et décliner le texte ou les phrases attenantes, le plus précisément possible.



tout le contenu doit aussi être appris par coeur au mot près, pas seulement le sommaire! evidemment il faut résumer un minimum si possible.. Si c'est un pavé!

et pis, le but n'est pas de savoir si apprendre par coeur sert ou non, le but est pour moi de COMPRENDRE comment apprendre par coeur le mieux possible.
Quand je fais du sql je me sert un peu de cette technique ou du php, mais j'oublie...
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 19:15:46

Citation : Tangeek


Sous prétexte qu'il ne connait pas une formule (parmi tant d'autres !), ce sera celui qui n'a PAS compris qui aura de meilleurs points. Après on considèrera le réciteur comme quelqu'un ayant le plus gros potentiel, même si il est pas foutu d'exploiter Pi pour trouver le périmètre d'un cercle.



Je ne crois pas. Du moins, cela peut être vrai un temps, mais plus le niveau des études augmente, plus celui qui ne sait qu'apprendre par cœur aura de difficultés... De plus, quelqu'un qui a vraiment "compris" pourra dans la plupart des cas aisément retrouver les formules de son cours !
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 19:38:10

Citation

Savoir réciter sans réflechir tous les points du sommaire à haute voix à une vitesse très rapide de haut en bas et de bas en haut.



Il est là le problème de ton point 3 :)
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 19:40:55

Citation : petitgrougnaffier

Si car tu n'as pas lu ma la deuxième phase de mon étape numéro 3:

Citation : petit grougnaffier

ÉTAPE numéro3 Contrôle mental des connaissances. Le signal qui prouve que l'on connait le sujet que l'on a apprit par cœur est:

1 - Savoir réciter sans réfléchir tous les points du sommaire à haute voix à une vitesse très rapide de haut en bas et de bas en haut.

2 - Si quelqu'un nous demande "parlez moi du point numéro 7", citer instantanément le titre de cette partie du sommaire, et décliner le texte ou les phrases attenantes, le plus précisément possible.


tout le contenu doit aussi être appris par cœur au mot près, pas seulement le sommaire! évidemment il faut résumer un minimum si possible.. Si c'est un pavé!



Le seul problème, c'est que les deux premières étapes ne permettent pas d'apprendre par cœur les informations de ton cours et son donc inutiles : autant passer directement à la dernière étape. Ça ne sert à rien de retenir le plan de ton cours pour apprendre son contenu. En faisant comme ça, tu perdra énormément de temps pour rien !

Sans compter que je doute que passer directement à l'étape 3 te sera utile pour retenir quoique ce soit au delà de plus de trois jours.

Mais j'admets que ton idée de résumer est bonne : plutôt que d'apprendre par cœur des phrases à la lettre prêt, autant apprendre un résumé bourré d'abréviation, de moyens mnémotechnqiues et qui contient tout ce qu'il faut comme connaissances à retenir.

Si tu but est d'apprendre par cœur la syntaxe du PHP, du SQL, ou de je ne sais quel langage, il faut simplement pratiquer un peu plus. Dans ce genre de conditions, c'est normal d'oublier, il faut juste attendre quelques semaines ou mois pour que ça rentre, mais avec de la pratique, ça finira par rentrer.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 19:46:47

Citation : mewtow

Citation : petitgrougnaffier

Si car tu n'as pas lu ma la deuxième phase de mon étape numéro 3:

Citation : petit grougnaffier

ÉTAPE numéro3 Contrôle mental des connaissances. Le signal qui prouve que l'on connait le sujet que l'on a apprit par cœur est:

1 - Savoir réciter sans réfléchir tous les points du sommaire à haute voix à une vitesse très rapide de haut en bas et de bas en haut.

2 - Si quelqu'un nous demande "parlez moi du point numéro 7", citer instantanément le titre de cette partie du sommaire, et décliner le texte ou les phrases attenantes, le plus précisément possible.


tout le contenu doit aussi être appris par cœur au mot près, pas seulement le sommaire! évidemment il faut résumer un minimum si possible.. Si c'est un pavé!



Le seul problème, c'est que les deux premières étapes ne permettent pas d'apprendre par cœur les informations de ton cours et son donc inutiles : autant passer directement à la dernière étape. Ça ne sert à rien de retenir le plan de ton cours pour apprendre son contenu. En faisant comme ça, tu perdra énormément de temps pour rien !

Sans compter que je doute que passer directement à l'étape 3 te sera utile pour retenir quoique ce soit au delà de plus de trois jours.

Mais j'admets que ton idée de résumer est bonne : plutôt que d'apprendre par cœur des phrases à la lettre prêt, autant apprendre un résumé bourré d'abréviation, de moyens mnémotechnqiues et qui contient tout ce qu'il faut comme connaissances à retenir.

Si tu but est d'apprendre par cœur la syntaxe du PHP, du SQL, ou de je ne sais quel langage, il faut simplement pratiquer un peu plus. Dans ce genre de conditions, c'est normal d'oublier, il faut juste attendre quelques semaines ou mois pour que ça rentre, mais avec de la pratique, ça finira par rentrer.



désolé, mais mes deux premières étapes permettent de tout apprendre puisque que c'est l'intégralité du cours. Quelles études as tu fait?
de plus on ne peut pas passer à la dernière étape directement, puisque on a rien appris encore.
Non les abréviations, les moyens mnemotechniques, cela ne marche pas, moi j'apprends les phrases entières, sinon on perds trop de temps à comprendre la logique du moyen mnemotechnique.
Je me suis servi de cette méthode pour passer des certifications (CCNA et crosoft), et je compte bien m'en servir dans mes cours d'ingéniérie réseau. je m'en sert aussi pour le php et sql et html.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 19:50:37

ça n'a rien a voir avec ces études, les messieurs te disent que du par coeur pur et dur ça sert a rien. Il faut comprendre principalement. La mémorisation viens tout seul avec la pratique (et moi je suis d'accord avec mewtow et je suis entre le BAC+5 et le Bac+8 si tu veux savoir)
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 20:01:37

Citation : petitgrougnaffier

désolé, mais mes deux premières étapes permettent de tout apprendre puisque que c'est l'intégralité du cours.



Ton étape 1, c'est te souvenir du plan du cours.

Ton étape 2 consiste à te souvenir de quoi mettre dans le chapitre et te permet de répartir ce que tu sais dans le plan du cours, mais pas de te souvenir indépendamment de chaque information à retenir. Si on te pose des questions sur des notions de ton cours dans un ordre différent de celui du cours, tu sortira ta réponse difficilement.
C'est un fait observé expérimentalement dans certaines expériences de psychologie cognitive : l'apprentissage de notions dans un ordre déterminé rend plus difficile la restitution des connaissances dans un ordre différent de l'ordre d'acquisition des connaissances. C'est le meilleur moyen de se faire avoir, et je déconseille fortement de faire comme çà.

Citation : petitgrougnaffier

Quelles études a tu fait?



Pourquoi poser cette question ? Ça dépend des études, maintenant ?

Citation : petitgrougnaffier

Non les abréviations, mes moyens mnemotechniques, cela ne marche pas, moi j'apprends les phrases entières.



En faisant comme ça, tu n'utilises pas ta mémoire de travail efficacement en la saturant avec des phrases de plus de 7 éléments et tu retrouve en surcharge cognitive avant même la fin de la premiére phrase à retenir ! Idéal pour empêcher le passage des informations de la Mémoire de travail vers la Mémoire à Long Terme. Les abréviations et autres moyens mnémotechniques sont conçus pour réduire le nombre d’éléments à stocker en Mémoire de travail.

Tu as l'impression de ne pas te souvenir plus efficacement avec les abréviations et autres moyens mnémotechniques, mais en réalité, c'est certainement l'inverse : ça marche très bien. Les biais cognitifs de ce genre sont nombreux.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 20:07:33

Merci pour ta réponse qui me parait plus claire, je comprends ton point de vue.

Citation : précédent intervenant

Pourquoi poser cette question ? Ça dépend des études, maintenant ?



Heu je dirais peut être oui, les étudiants les plus performants comme ceux de X polytechnique pourraient-ils nous dire comment ils font pour apprendre par coeur ?au moins je serais sur
Et svp ne me sortez pas la litanie " beuh apprendre par coeur ça sert à rien", puisque mon but c'est de SAVOIR COMMENT APPRENDRE PAR COEUR.Si il y en a un qui passe par là je suis preneur, allez arrêtez de garder vos secret, les gros balaises! :D


Sinon pour répondre au dernier intervenant, ma technique m'est venue, suite à l'utilisation des BASES DE DONNEES, je me suis dit: pourquoi ne pas organiser sa mémoire comme une base de donnée, et faire des efforts énormes pour y parvenir.
Je comprends bien ton explication, et ton argumentation efficace, selon laquelle apprendre dans l'ordre serait troublant, et je trouvais cela aussi avant, mais à la suite d'expérimentation, je me suis mis à utiliser ma mémoire comme une base de données, et à tenter de ressortir les infos immédiatement, points par point ou dans le désordre.
J'espère que ce que je dis ne parait pas "prétentieux", car en effet j'ai du mal. je ne fait que rechercher un moyen d'améliorer mon intelligence et donc ma mémoire, 2 choses intimements liées.
J'ai été maintes fois dans ma jeunesse confronté à des élèves plus doués que moi, et je ne l'ai en réalité jamais admis, et compris. je cherche donc à comprendre pourquoi ces élèves intégraient mieux que moi, pourquoi ils avaient de meilleures notes en Maths.

en réalité, dans ma jeunesse, apprendre par coeur, à un moment, m'a fait peur. pourquoi? je ne saurais expliquer. une espèce de sensation de perte de soi, de ses propres pensées. puis à un moment est venu le déclic, très tardivement, me faisant comprendre que l'esprit humain n'avait peut être que les limites que l'on lui donnais, enfin, mes limites. Et que tel un muscle la mémoire se devait d'être travaillée, et que des horizons insoupçonnés existaient en la matière.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 20:21:56

Ha ! Donc en gros tu ne cherche pas à apprendre du savoir mais à en apprendre par coeur du savoir. Mais dans ce cas, il faut se référer aux gens qui apprennent la bible entièrement par exemple.

Ou alors chez les Aztèques, les rois avaient des messagers très rapides à la course, et chacun courait plusieurs kilomètres et ensuite il passait le relais à quelqu'un d'autre.

Comme le message ne devait pas être oublié, le messager précédent accompagnait pendant quelques kilomètres le suivant en lui faisant répéter tout le contenu du message jusqu'à ce qu'il puisse le répéter entièrement....

Mais même dans ce cas ils utilisaient plein de moyen mémotechniques pour retenir, notamment celui du palais, utilisé par les grands orateurs en Grèce antique.

Citation

Ben oui évidemment, les étudiants les plus performants comme ceux de X polytechnique pourraient-ils nous dire comment ils font pour apprendre par coeur



Il n'apprennent pas par coeur.

Et si tu va voir sur les forums de ceux qui sont en prépa médecine, et bien la plupart n'apprennent pas par coeur non plus, car la masse de chose à retenir est tellement phénoménale que c'est tout simplement impossible...

Citation

de toute façon au concours ils te demanderont jamais plus que ce qui a été dit en cours. les recherchas sur inernet ou à la BU c'est seulement pour expliquer si tu as pas tout compris mais certainement pas pour apprendrre encore plus de détails ce serait une perte de temps!
et pour la prise de notes au début tout le monde stress c'est sur mais t'apprends vite à prendre que l'essentiel et ya les TD pour te rappeler le petit truc que t'as oublié mais généralement tu t'en rends compte quand un détail est important.

pour ma méthode personnelle c'est un peu comme starfula, et elle a été efficace.

au lycée j'apprenais par coeur tout en comprenant quand même le cours mais en P1 c'est plus possible ya trop de choses.
déjà si tu arrives à tout comprendre c'est une bonne partie de faite après il faut relire relire relire... et là tous les détails rentrent mais le fait de connaitre les phrases par coeur ne sert à rien, déjà parce que t'auras pas eu le temps de recopier la phrase exact du prof et aussi parce que les modalités du concours ne l'exigent pas.

courage pour la suite.


Source : http://forums.remede.org/pcem1/sujet_33707_3.html

Citation

Sinon pour répondre au dernier intervenant, ma technique m'est venue, suite à l'utilisation des BASES DE DONNEES, je me suis dit: pourquoi ne pas organiser sa mémoire comme une base de donnée, et faire des efforts énormes pour y parvenir.



Le cerveau n'est pas une base de donnée, contrairement à l'ordinateur. C'est plutôt un ensemble vaste d'inter-connexions entre différentes informations, et plus la toile de ton cerveau est tissée, c'est à dire, plus tu peux relater un élément à d'autres, mieux tu connaîtra cette donnée, et plus vite elle sera accessible.

Si tu étudie par coeur, tu n'aura quasi pas de liens pour accéder à la donnée que tu recherches et donc cette méthode est inefficace.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 20:32:33

Ce qu'on dit, c'est que le "par coeur" ne se structure pas autour de la connaissance brute du plan d'un livre qui n'est qu'une possibilité (bien trop linéaire) d'aborder le sujet.

Notre cerveau n'est pas une base de données pure et simple. On ne sait pas stocker de l'information brute comme des chapitres entiers sur du très long terme. Tu t'en souvenais combien de temps de tes poèmes au collège ? Ce qui est important, c'est de développer des associations d'idées qui sont plus fortes qu'un plan de livre.

Quand je faisais beaucoup de maths dans mon cursus, je connaissais mes cours quasiment par coeur parce que j'en avais besoin et je pouvais ressortir rapidement les formules. Mais aujourd'hui, je serais bien incapable d'être aussi efficace. Mais j'ai gardé en tête des notions, des exemples, des mots-clés,... (et pas des plans de cours) qui me sont suffisamment utiles pour pouvoir retrouver efficacement tout ce dont j'ai besoin.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 20:38:59

Citation : mewtown

Si on te pose des questions sur des notions de ton cours dans un ordre différent de celui du cours, tu sortira ta réponse difficilement.



Toi peut-être parce que tu ne t'entraine pas à cela spécifiquement... mais pas forcément tout le monde... ^^

Citation : mewtown

En faisant comme ça, tu n'utilises pas ta mémoire de travail efficacement en la saturant avec des phrases de plus de 7 éléments



Tu considères que tu satures à plus de 7 élèments... pose toi la question si c'est le cas de tout le monde... ;) on peut faire beaucoup de choses avec de l'entrainement... ;)
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 20:41:44

Tout le monde te dit que le par coeur n'ai pas le plus efficace mais a priori tu n'en tiens pas compte. En faite tu veux que l'on te dise quoi ? On gagnera du temps ! Que ta technique est très bien ? Désolé si nous on y croit pas
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 20:54:06

Apprendre par coeur, c'est bien gentil, mais tout dépend quoi. Mais le plus important à mes yeux n'est pas de savoir recracher ton cours de bio par coeur au mot près, mais surtout de savoir raisonner. Et ceci vaut pour tout, que ce soient des sciences ou de la littérature.

Et puis apprendre un plan de cours, ce n'est pas forcément la meilleure chose qui soit. En effet, un cours reste une certaine organisation des connaissances, et il n'existe pas qu'une seule manière de présenter les choses. Ce qui est important, c'est que le tout forme un ensemble cohérent et logique.

Bref, pour apprendre des cours (je me fierai surtout aux maths et à la physique, puisque c'est ce que je fais le plus), il n'y a pas vraiment de méthode miracle : suivre attentivement la personne qui te dispense un cours (si c'est le cas), puis lire, relire, comprendre ce que tu fais.

Mais j'ai quand même l'impression de dévier un peu de ta demande initiale qui est : comment apprendre par coeur. Très difficile d'y répondre, chacun a sa manière, et certains en sont bien incapable, j'en suis le parfait exemple. Mais ça n'empêche pas de réussir à faire de nombreuses choses, et des études plus que correctes.

Après, tu as aussi l'air de vouloir copier les techniques de ceux qui font de bonnes études (tu cites les polytechniciens). Comme beaucoup de personnes de ma classe, j'ai passé le concoure de l'X (et pour la petite histoire, me suis fait jeté à cause du sport). Quand je vois mes camarades qui intègreront en septembre l'Ecole Polytechnique, je me rends compte que chacun a vraiment ses méthodes. Certains sont toujours avec leur cours, en train de le relire après manger, d'autres au contraire, écoutent attentivement en classe, et bossent à côté sur des livres, certains font d'une autre manière, etc...

Bref, il n'y a pas de méthode miracle pour apprendre par coeur, sinon, ça se saurait, et on nous l'enseignerait surement.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 20:59:21

Citation : petitgrougnaffier


Tu considères que tu satures à plus de 7 élèments... pose toi la question si c'est le cas de tout le monde... ;) on peut faire beaucoup de choses avec de l'entrainement... ;)



C'est le cas de tout le monde pour la mémoire courte. Par contre à force de répéter ta matière à des intervalles de temps de plus en plus éloignées tu finiras pas connaître celle-ci par coeur, mais comme dit maintes fois plus haut, c'est inefficace.


Sinon comme le dit Christophe, on a argumenté de long en large alors que toi tu nous montres rien de concret si ce n'est contredire par de simples affirmation tout ce qu'on t'expliques. Je vais dès lors m'arrêter ici.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 21:05:04

Citation : precedent orateur

C'est le cas de tout le monde pour la mémoire courte



Tes Sources?
Tu connais le théatre? je connais personnellement des gens qui peuvent apprendre entre 4 et 8 pages d'un livre par coeur en une soirée, mot pour mot, quand ils sont en forme.
Il existe également des gens qui apprennent des partitions de piano en très peu de temps.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 21:10:39

Citation : petitgrougnaffier

Citation : precedent orateur

C'est le cas de tout le monde pour la mémoire courte


Tes Sources?



Citation : wiki

Une expérience classique consiste à lire une liste de chiffres, à une vitesse donnée (par exemple un par seconde) puis à demander au sujet de les restituer dans l'ordre. Quand la liste contient moins de 5 éléments, le rappel ne pose normalement pas de problème. Au-dessus de 7 éléments il devient beaucoup plus difficile.
Le fameux article de George A. Miller (1956), The Magical Number Seven, Plus or Minus Two passe en revue une série de résultats qui laissent à penser que la capacité de la mémoire à court terme serait limitée à 7 éléments.


Mémoire_à_court_terme

Citation

Tu connais le théatre?


La méthode la plus utilisée dans les discours de ce genre : Art_de_mémoire#Art_de_m.C3.A9moire.2C_architecture_et_.22palais_de_la_m.C3.A9moire.22

Et malheureusement pour toi, elle se base également sur des moyens mémotechniques (on pense à un objet qui nous évoque ce qu'on a à dire) et de visualisation (l'ordre dans lequel on le dit est associé à l'ordre dans lequel on traverse les pièces du palais).

Aucun par coeur brut donc coeur.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
1 août 2011 à 21:15:33

Citation : intervenant précèdent

Après, tu as aussi l'air de vouloir copier les techniques de ceux qui font de bonnes études (tu cites les polytechniciens). Comme beaucoup de personnes de ma classe, j'ai passé le concoure de l'X (et pour la petite histoire, me suis fait jeté à cause du sport). Quand je vois mes camarades qui intègreront en septembre l'Ecole Polytechnique, je me rends compte que chacun a vraiment ses méthodes. Certains sont toujours avec leur cours, en train de le relire après manger, d'autres au contraire, écoutent attentivement en classe, et bossent à côté sur des livres, certains font d'une autre manière, etc...




Et bien justement, moi je pense qu'il faudrait inventer des méthodes pour apprendre (par coeur et autres)et les enseigner à l'école Primaire pendant au moins 2 mois.
ce qu'on veut comprendre, nous les étudiants moyens, c'est comment VOUS, les étudiants excellents avez adopté certaines démarches mentales vous permettant d'être aussi bons!


Citation : poleon

Une expérience classique consiste à lire une liste de chiffres, à une vitesse donnée (par exemple un par seconde) puis à demander au sujet de les restituer dans l'ordre. Quand la liste contient moins de 5 éléments, le rappel ne pose normalement pas de problème. Au-dessus de 7 éléments il devient beaucoup plus difficile.
Le fameux article de George A. Miller (1956), The Magical Number Seven, Plus or Minus Two passe en revue une série de résultats qui laissent à penser que la capacité de la mémoire à court terme serait limitée à 7 éléments.




Tu me parles de mémoire à court terme, hors, tout mon sujet spécifie bien qu'il ne s'agit PAS DE MEMOIRE A COURT TERME.

le but est de savoir comment apprendre par coeur afin de déchirer dans ses études, et pour passer des certifs informatiques et autres examens style permis de conduire, de bateau, Bulats, baccalauréat, BEPC, et que sais-je encore. Si j'avais connu cette méthode, mes études au lycée auraient été meilleures. (mais c'est d'abord ma situation familiale qui les a gachées bref on s'en fout de ça)
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
Anonyme
1 août 2011 à 21:26:49

Citation

Tu me parles de mémoire à court terme, hors, tout mon sujet spécifie bien qu'il ne s'agit PAS DE MEMOIRE A COURT TERME.



Citation : precedent orateur

C'est le cas de tout le monde pour la mémoire courte


Tes Sources?

...


Bon, cette fois-ci, désolé mais ok c'est bien beau d'inventer une technique de la mort qui tue pour tout étudier comme des super robots, mais ça n'existe pas et pire encore, ce serait nous réduire à l'état de machine, et donc supprimer tout le côté créatif de l'homme qui fait ce qu'il est et qui lui a permit de faire tant de progrès dans tous les domaines.

C'est tout simplement absurde.

J'arrête de répondre à ce sujet, il y a déjà eu suffisamment de réponses et d'arguments que pour te convaincre que tu es tout simplement en train de rechercher un iceberg en plein désert, mais tu ne les prend même pas en compte, sans doute parce que tu ne les a pas encore étudiées par coeur, mais pour cela, on ne peut rien y faire. ;)


  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter