Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Méthodes d'analyse en Physique

Études de fonctions en physique

    23 mars 2019 à 8:51:34

    Bonjour,

    Avant toute chose : J'espère ne pas m'être trompée de catégorie mais le sujet me paraissait plutôt adapté à cette dernière.

    Alors voilà, je suis actuellement étudiante en 1ère année de Licence Maths/Physique/Info et en remettant en question quelques lacunes, j'ai remarqué que ce qui m'empêche de progresser vient en partie des questions "implicites". 

    Questions implicites dans le sens où ce sont des questions dont la méthode de résolution n'est pas détaillée, donc les questions où il faut réfléchir par soi-même. 

    Et je manque cruellement de méthode sur les questions qui ont tendance à revenir souvent et qui concernent souvent "l'étude de fonctions" : Je maîtrise les techniques de dérivation et d'intégration mais au niveau plus théorique, ça devient complexe. Trouver un extremum d'une fonction, à quel instant t va se passer tel ou tel événement, devoir exprimer une fonction avec les données de l'exercice, injecter un résultat dans une autre équation pour la résoudre etc. 

    Disons que je pense qu'il me manque certaines notions mathématiques à ce niveau et beaucoup de méthode. Et étant donné qu'en physique, on travaille énormément avec des équations différentielles qui sont basées sur des fonctions, je pense que ça peut m'handicaper monstrueusement de galérer sur ses méthodes.

    Que me conseillez-vous pour progresser ? 

    Merci.

    -
    Edité par CircuitBreaker 23 mars 2019 à 8:52:34

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter

    Je sais tout mais je sais rien !!

      24 mars 2019 à 10:42:17

      Bonjour,

      Il est toujours difficile d'apporter sur un forum une réponse réellement utile à ce genre de question un peu trop générale.
      Comment progresser dépend d'un diagnostic précis , d'un "état des lieux " dépendant de chacun. Il n' y a pas de recettes miracles qu se résumeraient à des conseils  souvent d'une  banalité  évidente  ( travail régulier, étude approfondie du cours, toujours chercher à se faire expliquer ce que on ne comprend pas, faire des exercices par soi-même en cherchant sans regarder les solutions, etc...). Pour ce qui est de la physique, considérer déjà que la physique ce n'est pas des maths comme pourrait le laisser croire votre commentaire   et qu'une mise en équation et sa résolution ou interprétation   sont d'autant plus difficiles que on a mal  compris ... la physique du problème.

      Mais ces conseils généraux seraient d'autant plus insuffisants s'il y a des lacunes dans les prérequis pour cette filière, ce que pourrait laisser supposer vos commentaires   (difficultés avec questions implicites, méthodes de résolution non détaillées, questions où il faut réfléchir par soi-même(:o?!)).

      Ayant vu sur votre fiche que vous avez un bac STI2D, un nombre relativement faible d’étudiants de cette filière s'oriente vers une telle licence. ( grosse majorité BTS ou DUT) . Lorsque vous parlez de "lacunes", on peut donc se demander s'il n'y a pas, à la base,  des prérequis insuffisants en regard des exigences théoriques et d'abstractions d'une filière majoritairement suivie par des Bac S.

       On peut supposer cependant  que, pour choisir une licence MPI  en venant de STI2D, vous aviez de bons résultats, en particulier en maths, mais qui ne dispensaient peut-être pas d'une certaine remise à niveau pour combler l'écart avec les étudiants venus de S. Il est possible aussi que ce rattrapage soit plus ou moins aisé selon la Fac, si les cours  se déroulent , par exemple, sans trop de rappels supposés acquis en filière    S.

      Il peut y avoir aussi, indépendamment des connaissances,  une moins grande habitude à avoir appris à traiter des problèmes plus théoriques et abstraits   ou des problèmes "ouverts", en étant moins guidé par des questions intermédiaires.

      Vous pouvez comprendre que si une part de vos difficultés découlent de lacunes dans les pré-requis,  les conseils pour progresser sont d'autant plus difficiles sans diagnostic précis de ces lacunes et sur ce qu'il est possible de mettre en oeuvre pour les combler.


      Et quand je parle de diagnostic précis, sur les exemples que vous avez donnés, ce n'est pas la même chose si:

      - on se sait pas résoudre une équation différentielle, c'est de la technique, cela s'apprend en bossant,

      - on ne sait pas établir cette équation à partir des hypothèses ou en tirer les conséquences: là encore, cela peut être simplement une connaissance insuffisante du cours et une question de travail,

      - Mais c'est plus sérieux si, connaissant le cours, on est incapable de l'appliquer dés que la question n'en est pas  une conséquence immédiate. Les méthodes pour aborder des problèmes plus ouverts ne se maîtrisent pas d'un coup de baguette magique mais relève d'un entrainement progressif par des exercices de difficultés croissantes. ( on ne maîtrise pas les difficultés d'un instrument de musique sans faire de gammes, sauf pour quelques rares surdoués !) 
      C'est évidemment un handicap si, dés le lycée, on n'a pas pris l'habitude de résoudre d'autres problèmes que ceux directement applicatifs ( ... mais aujourd'hui, cela suffit souvent pour avoir une bonne note au Bac ...même S!).
      Si tel est votre réel problème, il faudrait avoir la volonté, pour réellement progresser, d' un entrainement personnel sur  des exercices de difficultés progressives, en cherchant évidemment par soi-même: le tout serait pour cette mise à niveau, si possible,  d'avoir quelqu'un pour guider dans un choix judicieux de progression , car regarder à tour de bras les solutions d'exercices inadaptés ne sert  , à mon avis, strictement à rien pour progresser. 

      edit

      le sujet étant plus une question de formation que de physique au sens technique, il serait peut-être mieux de demander à un modérateur de le transférer  sur le forum "vos études" pour avoir d'autres avis, y compris d'étudiants rencontrant ce type de difficultés. Il est en outre plus fréquenté  que ce forum spécialisé qui a normalement  pour but de répondre à des questions de physique , pas de dire comment en faire. 

      -
      Edité par Sennacherib 24 mars 2019 à 10:53:01

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
      tout ce qui est simple est faux, tout ce qui est compliqué est inutilisable
        24 mars 2019 à 21:39:40

        Bonsoir Sennacherib, merci pour votre réponse !

        Effectivement, je pense qu'un travail plus régulier de ma part + un peu de remise à niveau sur certaines notions serait efficace. Il est également vrai qu'en bac techno, on a tendance à beaucoup rester dans l'application directe et moins dans approfondissement du cours.

        Et concernant la catégorie du forum, oui, je contacterai un modérateur pour trouver une place plus appropriée au sujet ! Merci ! 

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter

        Je sais tout mais je sais rien !!

        Méthodes d'analyse en Physique

        × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
        • Editeur
        • Markdown