Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Microcontrôleur

Choisi ses outils de développement

    27 décembre 2012 à 9:59:45

    Bonjour à tous,

    J'ai besoin de vos lumières, expériences, ou toutes autres suggestions sur un nouveau problème concernant le choix de uC

    Je m'explique, j'aimerai concevoir un petit montage à basse de microcontrôleur pour mesurer différentes températures, dans un boitier et à l'extérieur de celui-ci, donc je sais qu'il faut regardé les caractéristique du micro que l'on veut choisir comme son alimentation, ses ADC, le nb de broches que l'on veut pour les I/O, si il y a timers disponibles etc,... Ca je crois que je peux le faire --> ainsi la première étape est voir les différents fabriquant les plus connus : MICROCHIP - TI - ATMEL - et j'en oublie surement...

    mon problème actuellement, c'est n'est pas tant les caractéristiques du micro que j'aimerai utilisé, mais ses outils de développement que je devrais utiliser, surtout si j'aimerai programmer mon uC sur la board directement...

    Pour les PIC (MicroChip), je peux m'en sortir

    - environnement de développement : MPALB
    - compilateur : C -> version gratuite limitée à la taille du programme je crois
    - émulateur/programmateur : ICD2/3 - son compilateur C (version gratuite)

    Autre : Y a aussi CSS (pour l'environnement de développement) avec son émulateur ICD30/45 je sais plus trop... mais si je me trompe on commence à venir dans du payant

    Après j'ai fait d'autres recherches succinctes :
    ATMEL pour uC de la famille des ATMega

    - environnement de développement : ATMEL Studio
    - compilateur : C ???
    - émulateur/programmateur : AVRISP MKLL

    TI avec la famille des MSP430

    - environnement de développement : code composer studio ou Eclipse
    - compilateur : C ???
    - émulateur/programmateur : ???

    Je sais que je vais devoir investir un peu de sous, mais je n'aimerai pas me tromper, c'est pour cela que je viens à vous pour connaître quel sont vos affinités avec vos uC, quels environnement choisir, en sachant que c'est pour du domaine de l'amateur,...

    Il est bien je pense de découvrir d'autre uC, non ???

    Alors je demande l'avis aux experts

    Voilà pour le message, désolé si il est un peu brouillon, en tout cas je vous remercie déjà de me lire...

    Amicalement le cht'y Philou
    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      27 décembre 2012 à 10:43:34

      Pour les AVR, t'as AVR-GCC. Pour les MSP430, t'as mspgcc.
      Pour programmer tes MSP430, le moins cher c'est la Ti Launchpad.

      L'environnement de prog, t'es pas obligé d'en avoir un. Tu peux prendre juste un simple éditeur genre Notepad++.

      L'avantage du MSP430, c'est que t'as une carte de développement pas chère (Ti LaunchPad), qui te coûte moins de 5€ pièces, micro-contrôleur inclus. Chez Atmel, c'est plus cher.

      Pour ce qui est des PIC, j'en ai presque jamais manipulé, donc je n'ai pas d'avis dessus. Mais il me semble que c'est moins cher qu'un AVR.
      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        27 décembre 2012 à 14:03:32

        Citation : tibounise

        L'environnement de prog, t'es pas obligé d'en avoir un. Tu peux prendre juste un simple éditeur genre Notepad++.



        C'est quand même sympa d'avoir un IDE bien fait ^^ (rien de tel qu'une auto-complétion efficace :) ), surtout si on peut utiliser des outils de debug.

        Sinon c'est répétitif comme proposition mais tu as pensé à de l'Arduino (micro ou nano si tu veux mettre ca dans un petit boitier) ? Ca a l'avantage d'être simple à prendre en main et tu n'auras pas besoin de trainer un programmateur ou ce genre de choses (et c'est gratuit). De plus, pas besoin de trop se prendre la tête pour le coté électronique (quartz et cellule de résonance pour le µC, condos de découplage...), ce qui évite la perte de temps sur des choses un peu casse pied.
        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          27 décembre 2012 à 22:51:52

          On peut aussi parler de Energia qui fonctionne avec les MSP430, qui permet de programmer avec le language Arduino.

          Ah, aussi, il faudrait pas oublier les STM32, qui sont peu couteux (tu trouves des cartes de dév à 15€ avec contrôleur USB host), et riches en fonctionnalités. Mais par contre, c'est uniquement en SMD :/
          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            28 décembre 2012 à 0:44:56

            Citation : Eskimon

            Citation : tibounise

            L'environnement de prog, t'es pas obligé d'en avoir un. Tu peux prendre juste un simple éditeur genre Notepad++.



            C'est quand même sympa d'avoir un IDE bien fait ^^ (rien de tel qu'une auto-complétion efficace :) ), surtout si on peut utiliser des outils de debug.

            Sinon c'est répétitif comme proposition mais tu as pensé à de l'Arduino (micro ou nano si tu veux mettre ca dans un petit boitier) ? Ca a l'avantage d'être simple à prendre en main et tu n'auras pas besoin de trainer un programmateur ou ce genre de choses (et c'est gratuit). De plus, pas besoin de trop se prendre la tête pour le coté électronique (quartz et cellule de résonance pour le µC, condos de découplage...), ce qui évite la perte de temps sur des choses un peu casse pied.



            Pitié, stop avec l'Arduino.

            Pour une fois qu'il y a quelqu'un qui n'a pas peut du C et de faire les choses soi-même, arrêtons d'aiguiller sur l'Arduino qui est une solution infantilisante, idéale pour débutée mais qui rend abruti la plupart des débutants.

            Mettre un quartz et deux condo pour l'oscillateur, ainsi qu'un condensateur de découplage, franchement à moins de foirer sa soudure c'est quasiment imposible à rater...


            Pour revenir au sujet :
            Oriente toi vers Microchip ou Atmel, ce sont les deux plus grosses marques pour débuter. Microchip permet d'acquérir des samples assez facilement de leurs microcontroleur, ce qui revient à 0€... :)
            Leur documentation est assez lisible et il y a pas mal d'application note. Seul reproches : beaucoup trop d'errata, il faut bien vérifier que l'on a les dernières versions des docs et vérifier les errata.

            Au niveau développement MPLab est un peu austère mais bon on est dans l'électronique :p Concernant les programmateurs pas besoin d'ICD 2 ou 3 à 200€ pièce, un simple Pickit est largement suffisant pour un amateur même éclairé, surtout que les fonctions avançées de débug sont assez rarement utilisées.

            Si tu veux une carte toute faite tu peux t'orienter vers Digilent : http://www.digilentinc.com/Products/Catalog.cfm?NavPath=2,396&Cat=8 http://www.digilentinc.com/Products/Catalog.cfm?NavPath=2,892&Cat=18
            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              28 décembre 2012 à 9:41:14

              Citation : zeqL


              Au niveau développement MPLab est un peu austère mais bon on est dans l'électronique :p Concernant les programmateurs pas besoin d'ICD 2 ou 3 à 200€ pièce, un simple Pickit est largement suffisant pour un amateur même éclairé, surtout que les fonctions avançées de débug sont assez rarement utilisées.



              C'est vrai que MPLAB 8.xx fait un peu peur, mais depuis pas mal de temps, l'IDE MPLABX de Microchip est disponible en téléchargement, et franchement, par rapport à MPLAB8... C'est le jour et la nuit. Rien que l'auto complétion, ça rend le codage beaucoup plus agréable. Seul inconvénient : C'est un IDE multi-plateforme développé en Java, donc plutôt lent à l'exécution. Si t'as un vieux PC, évite MPLABX (je dis ça parce que j'en est fait l'expérience, 5min à builder le projet, sans parler du bruit du PC qui commence à chauffer).

              Pour en revenir au choix du micro contrôleur, je rejoins l'avis de zeqL. Bien que je ne connaisse pas les prix d'une Arduino, je pense que ça reviendrait moins cher une breadboard + PIC ou Atmel + un programmateur ci-nécessaire. Mis à part le prix, c'est plus intuitif de faire son montage soi-même que d'acheter un truc tout fait (simple avis personnel).
              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
                28 décembre 2012 à 12:09:54

                Pour un non-puceau des uC, l'arduino garde de nombreux avantages :

                - un uC avec son programmateur et une console série par usb, le tout déjà assemblé et pour moins cher qu'un tirage de circuit imprimé
                - un grand nombre de modules tout faits (par exemple si t'as besoin d'une carte SD... le module coute moins cher que les frais de porc sur le connecteur SD que tu vas être obligé d'aller chercher chez farnell)
                - une montagne de code open source plug&play (pour les pressés ou les feignasses)
                - etc

                Après, si t'as envie d'apprendre un truc différent, prends un LPCXpresso, Cortex-M0 32 bits à 50 MHz, environnement eclipse, debug en live par usb (le grand luxe), le tout pour une vingtaine d'euros...

                ARM est en train de bouffer tout le monde, quand on voit les perfs des Cortex pour le prix, c'est compréhensible.

                Ah, oui, NXP fait d'excellents LPC11Cxx avec transceiver CAN intégré : si tu veux communiquer sur un cable assez long, c'est idéal.
                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  28 décembre 2012 à 17:14:51

                  Je rejoindrais Lord Casque Noir sur tout les points évoqués.
                  Arduino peut paraitre "trop simple" mais après à toi de voir tes priorités.
                  1 - Tu veux vraiment tout faire toi même car tu as un besoin particulier : alors choisis le µc que tu as vraiment besoin, fais ta carte/typon, tire la et soude la puis débug la. C'est très formateur ca c'est sur, mais ca prend du temps et du matériel.
                  2 - Tu veux au contraire tester la faisabilité d'une solution sans te prendre la tête sur tout l'aspect développement électronique car ca viendra plus tard si la fonction est validé, alors prend une platine d'essai/prototypage (type Arduino, je la prend en exemple car elle est répandu, peu cher et à une grosse communauté). Une fois que tout est validé, tu peux retourner à 1 si ca t'enchantes
                  3 - Tu n'as aucune idée de ce que tu fais, alors prend de l'Arduino. Une communauté énorme, des tutoriels à foison sur internet, des cartes complémentaires à gogo dont les avantages ont déjà été exposé...

                  Après si tu n'aimes pas Arduino car c'est trop "user-friendly" et le framework est trop limitant tu peux toujours la programmer sans ce dernier, et tu pourras alors jouer avec les registres etc etc... Tu bénéficies alors toujours d'un environnement électronique bien développé et fiable ce qui est déjà çà de gagné.
                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter

                  Microcontrôleur

                  × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                  × Attention, ce sujet est très ancien. Le déterrer n'est pas forcément approprié. Nous te conseillons de créer un nouveau sujet pour poser ta question.
                  • Editeur
                  • Markdown