Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

MOOC Comprendre le Big Data

Bienvenue sur ce MOOC Big Data à travers les films de cinéma

    15 octobre 2015 à 0:59:23

    Merci Monsieur pour les cours, j'aimerai bien pratiqué des ateliers sur les bigdata pour bien comprend le contenue ?
    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      15 octobre 2015 à 15:20:47

      Bravo pour ce mooc 

      Facile à suivre, mis en scène de façon ludique et pédagogique, il donne envie d'être vos étudiants !!!

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        15 octobre 2015 à 16:23:03

        Très enrichissant ce cour, avec plein de chiffres, une méthodologie et  pédagogie explicative professionnelle.

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          15 octobre 2015 à 21:31:39

          Très bonnes vidéos, présentations simples et efficaces. Petit bémol tout de même sur l'audio, la qualité du son est perfectible !

          Intervenants très à l'aise avec leur sujet et pédagogues. Liens très intéressants. Bravo pour ce beau travail.

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            15 octobre 2015 à 22:45:06

            Merci à tous et toutes pour vos commentaires et vos remarques.. N'hésitez pas et continuez le cours jusqu'au bout !!!

            Xavier Perret

            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
            Xavier Perret
              16 octobre 2015 à 8:37:25

              Bonjour,

              Merci à tous et toutes pour vos messages et vos appréciations.Très bonne continuation et à bientôt.

              Guy Jacquemelle

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
              Guy Jacquemelle
                16 octobre 2015 à 10:44:14

                Vous êtes maintenant 3200 sur ce cours! Bravo à toutes et tous..

                Faites nous part de vos idées de film BigData .. nous serons très intéressés par en discuter avec vous

                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                Xavier Perret
                  16 octobre 2015 à 16:43:17

                  Je confirme les précédents commentaires, excellent cours qui donne envie à chaque fois de faire la suite. Très instructif et pédagogique, ce mooc est particulièrement captivant et (me) permet de mieux comprendre les enjeux du Big Data, et ce qui va avec. Mes journées étant surchargées, je n'ai pas le temps de faire les exercices, qu'importe l'essentiel y est ;).

                  Plus globalement, la thématique (Big Data,algorithmes, manipulation d'une société...) me fait penser fortement au (très bon) livre "Un bonheur insoutenable" d'Ira Levin (même auteur que "Rosemary's baby"). En 1970, il avait déjà une vision acérée...

                  PS : moi non plus je ne suis pas fan de N. Cage :lol: !

                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter
                    16 octobre 2015 à 18:14:30

                    [SPOILER]

                    Vous parlez dans ce MOOC à un moment du CBI (computer to brain interface).

                    On pourrait à ce titre citer le (là aussi très bon) film "Kingsman : Services secrets". Mélange de film d'action/espionnage à l'humour très British, une des scènes met en avant le "méchant", incarné par Samuel Jackson, prenant dans une église le contrôle d'individus auquel on a donné une carte SIM afin qu'ils s'entretuent, sans le vouloir.

                    Sous couvert d'intentions louables, ces cartes SIM font plutôt l'objet d'un véritable cheval de Troie visant à diminuer la population mondiale pour résoudre le problème du changement climatique. Seuls les "puissants", auxquels on a greffé une SIM dans leur corps peuvent échapper à ces ondes diaboliques. Mais à la condition de s'abandonner totalement à la volonté d'un seul homme...

                    [SPOILER]

                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter
                      20 octobre 2015 à 16:23:33

                      Concernant l'introduction du cours (chapitre 1), j'aurais eu tendance à distinguer le Savoir (bibliothèque, Gutenberg, ...) de ce que nous appelons le big data. Je comprends bien que l'intention est de montrer la croissance exponentielle du volume de données MAIS le big data a pour objet la caractérisation des comportements des individus voire la compréhension des phénomènes collectifs. Il s'agit des metadonnées, des analyses de recherche, des mails écrits.... En termes d'histoire, j'aurais plutôt cité la création de l'état civil que la création de la bibliothèque d'Alexandrie.
                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        20 octobre 2015 à 20:59:04

                        Merci cher Matteo69 pour vos 2 messages

                        Je n’ai pas lu « Un bonheur insoutenable" d'Ira Levin mais votre message m’incite à le faire . Je le note sur ma liste de Noel ;-)

                        Merci aussi pour votre évocation de « Kingsman : Services secrets" . La prise de contrôle, dans l’église, d’individus par Valentine (Samuel Jacksonincarnant un mélange de folie pure et d'humour décalé) est un très bon exemple de CBI . Je « re-regarderai » le film avec le prisme que vous proposez

                        Merci

                        Guy

                        -
                        Edité par Guy-Jacquemelle 20 octobre 2015 à 22:07:22

                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                        Guy Jacquemelle
                          20 octobre 2015 à 22:00:34

                          Merci Cher Krissfa de votre message

                          Bonne distinction que celle entre le « savoir » et « les Big Data » , mais les Big data permettent aussi d’analyser le savoir ;-)

                          Je vous invite à regarder  l'excellente conférence Ce que nous avons appris de 5 millions de livres de Erez Lieberman Aiden et Jean-Baptiste Michel, que nous évoquons dans le chapitre consacré au volume des données.

                          Au IIIe siècle avant notre ère, on disait en effet de la bibliothèque d’Alexandrie qu’elle renfermait la totalité du savoir humain.

                          Mais peut-être que dans deux ou trois millénaires, les « anthropologues » qui consulteront les  milliers d’exaoctets que nous avons générés ces dernières années, auront accès à la totalité de notre savoir en ce début de 21ème siècle et pourront aussi mieux comprendre ce que nous lisions, regardions et comment nous vivions.

                          C’est vrai que les exemples d’Alexandrie et de Gutenberg avaient aussi pour objectif de montrer la croissance exponentielle du volume de données.

                          Il y a à ce titre un autre exemple fascinant ces trente dernières années, c’est le passage de la machine à écrire à celui du traitement de texte sur ordinateur. Soudain , il n’était plus nécessaire de tout ressaisir ou de tout refaire ( si on avait oublié un paragraphe) et on pouvait capitaliser sur tous les fichiers existants. Cela a créé une accélération sur la création et la modification de documents. Mais je m’égare un peu

                          Comme vous l’indiquez Les Big Data permettent de comprendre le comportements des individus et les phénomènes collectifs mais nous le verrons aux travers de nombreux exemples dans les chapitres suivants, ils ont des applications dans de multiples domaines ( santé, tourisme, publicité, éducation, commerce, voitures autonomes, reconnaissance d’images, assistants personnels, intelligence artificielle, traduction automatique en temps réel … ).

                          Je retiens aussi votre bon exemple de la création de l'état civil qui a permis de procéder de façon fiable à l'identification des personnes, c'est un point que nous évoquerons aussi dans la partie 4 sur les données personnelles.

                          Merci de votre contribution

                          Guy

                          -
                          Edité par Guy-Jacquemelle 20 octobre 2015 à 22:06:36

                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter
                          Guy Jacquemelle
                            23 octobre 2015 à 11:37:27

                            Bonjour, je voulais savoir si je pouvais utiliser une série plutôt qu'un film pour l'exercice du chapitre 2? Cdt.

                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                              23 octobre 2015 à 15:59:26

                              Bien sur, les séries TV recèlent autant de matière cinématographique (voire plus pour certaines) que les films de cinéma. C'est une excellente idée.
                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter
                              Xavier Perret
                                23 octobre 2015 à 23:16:15

                                Je suis tellement accrochée à ce cours, que je passe un temps fou avec les lectures proposées. La vidéo expose bien les bases, et tout de suite les liens proposés deviennent passionnants pour renforcer ce que je viens de comprendre. Je vais joyeusement dépasser le timing annoncé, mais sans regret.

                                La conférence TED proposée au début (1.3) est un vrai moment d'humour et de découverte de ce que les données prises telles quelles peuvent apporter. Ceux qui l'ont zappée, retournez-y!

                                -
                                Edité par aomermio 23 octobre 2015 à 23:16:42

                                • Partager sur Facebook
                                • Partager sur Twitter
                                  24 octobre 2015 à 20:58:59

                                  Bonjour,

                                  Merci à vous 2 pour ce MOOC très intéressant et très bien construit.

                                  Le Big Data et les analyses predictives évoquent pour le moi la Psychohistoire, science inventée par le Professeur Seldon dans le Cycle Fondation d'Isaac Asimov. Cette science permettait de prevoir l'évolution de l'humanité (guerre, commerce...) sur plusieurs siecles grâce à l'analyse d'une multitude de données sociales et pyschologiques.

                                  Cordialement

                                  • Partager sur Facebook
                                  • Partager sur Twitter
                                    26 octobre 2015 à 22:21:36

                                    Etant un ingénieur en statistique et analyse de l'information, ce cour m a énormément enrichi ... merci beaucoup ..mais je vois que le contenu est insuffisant pour bien comprendre et obtenir l objectif .. je recommande de voir tous les pages facultatives et pas seulement le contenu principal
                                    • Partager sur Facebook
                                    • Partager sur Twitter
                                      30 octobre 2015 à 18:48:50

                                      Bonjour

                                      A ceux qui n'ont pas compris le choix du film Rainman en premier chapitre. Avez-vous compris en étudiant les chapitres suivants ?

                                      Bien cordialement

                                      • Partager sur Facebook
                                      • Partager sur Twitter
                                        5 novembre 2015 à 21:58:14

                                        Bonsoir Xavier & Guy, 
                                        Je m'appelle Xavier et je suis votre Mooc sur les Big Data! Il est vraiment génial et toutes ces références cinématographiques pour un cinéphile comme moi me donne beaucoup d'énergie et de joie à le suivre. 

                                        Pourtant, je viens de passer le Quiz du chapitre 3 "Vivons-nous dans un monde d’algorithmes ?".
                                        A la question n°4 dans laquelle vous proposez cet exercice :

                                        Dans le film « Les X-Men » de Bryan Singer sorti en 2000, le professeur Xavier (qui est sans relation avec le co-auteur du MOOC) cherche à détecter les personnes aux capacités surdimensionnées qui se battront contre les forces du Mal. Imaginons que le test mis au point ait un taux de faux positifs très faible de 1% et aucun faux négatif, et qu'1 personne sur 100 seulement est un super-héros dans la population. Vous passez le test et il est positif ! Quelle est la probabilité que vous soyez un super héros ?

                                        Je pense avoir répondu correctement (sans spoiler le test, je ne révélerai pas ma réponse), car l'échantillon est égale à 100 personnes si on se base sur l'énoncé et non 10000 personnes comme la correction le suggère. Il n'est écrit nul part que la population est égale à 10000 personnes dans ce premier énoncé.

                                        Notamment que dans la question n°5 vous reposez le problème mais cette fois avec un échantillon égale à 10000 personnes. 

                                        Pourriez-vous m'éclairer dans ce monde de BIG DATA!!

                                        Amicalement, 

                                        Xavier
                                         

                                        • Partager sur Facebook
                                        • Partager sur Twitter
                                        Xavier Cambier - Des contenus multimédia pour développer
                                          6 novembre 2015 à 20:14:41

                                          Salut Xavier,

                                          Si sur 100 personnes il y a 1 super-héro et 1 faux positif, cela signifie que parmi ces 100 personnes le professeur Xavier a détecté 2 super-héros. Or il n'y en a qu'un ! Donc une chance sur deux de l'être réellement.

                                          L'échantillon de 10 000 personnes a pour but d'affiner le résultat qui - mathématiquement - ne serait pas exactement de 50%.

                                          Mais cela me parait discutable ! Le fait de retrancher les super-héros des 10 000 (soit 9 900) pour ensuite établir le nombre de faux positifs (99) est un procédé qui semble plus normatif que logique.

                                          - logiquement une détection (ici, faux positif) ignore à priori la qualité - ou non - de super-héro. En quelque sorte, détection et taux de détection devraient garder la même échelle.

                                          - si, par définition, le taux de faux positif se calcule effectivement sur l'ensemble moins les super-héros, alors 0,99% de l'échantillon de départ sont des faux positifs. Cette donnée est alors sous-entendue mais n'est pas perçue de façon naturelle.

                                          En fait, tout est question de définition du taux de faux positifs ... et je ne la connais pas !

                                          • Partager sur Facebook
                                          • Partager sur Twitter
                                            7 novembre 2015 à 8:20:04

                                            Les super-héros ne font pas partis de la population normale! Que la population soit de 100, 10'000 ou 4 milliards de personnes, c'est la même chose. Entre les 2 questions, ce qui change c'est le taux de vrais super-héros.

                                            Faux positif: si l'ensemble de la population NORMALE passe le test de détection de super-héros, certains vont faussement réussir le test!
                                            Faux négatif: si l'ensemble des SUPER-HEROS passe le test de détection de super-héros, certains vont faussement rater le test!

                                            Question 5, la population totale est composée de:
                                            _super-héros détectés, les "vrais positifs" SH (1/10'000 dans l'ensemble de la population)
                                            _super-héros qui n'ont pas été détectés, les faux négatifs (0 ici; normal, les super-héros réussissent toujours les tests)
                                            _gens normaux qui ont réussi le test, ce sont des faux super héros, les faux positifs SH-FP (1/100 de la population normale)
                                            _gens normaux qui n'embêtent personne, les "vrais négatifs" NORM

                                            Sur une population de 62'000 personnes, on a 6.2 super-héros et 61'993.8 personnes normales.
                                            _SH=6
                                            _SH-FP=620
                                            _NORM=61'374
                                            (j'arrondis, il y a un vraisemblablement un zombie en train de digérer un bras quelque part...)

                                            On réunit dans une salle toutes les personnes DETECTEES comme super-héros. Toutes se regardent en coin en se demandant "Quelle est la probabilité que JE sois un super héros"...



                                            • Partager sur Facebook
                                            • Partager sur Twitter
                                              10 novembre 2015 à 16:31:31

                                              Merci Jimbyoo et Aomermio pour vos réponses!
                                              C'est vraiment sympathique de prendre le temps de m'expliquer de nouveau la consigne que je ne pense pas avoir bien comprise, dommage! 

                                              • Partager sur Facebook
                                              • Partager sur Twitter
                                              Xavier Cambier - Des contenus multimédia pour développer
                                                13 novembre 2015 à 22:27:51

                                                salut à tous!

                                                Bravo et Merci à Xavier et Guy pour ce MOOC.

                                                Merci aussi aux inconnus qui ont corrigés mon activité_1 surtout au correcteur qui n'a pas hésité de me mettre des zéros :o).
                                                Je sais qu'il y a bien des règles que je n'ai pas respecté faute trop de truc à faire.

                                                j'ai cité plus d'un film c'est juste pour une comparaison des scène entre eux et le film choisi mais bon...

                                                en fait, j'ai bien des questions: le big data à travers les cinémas ça ce fait à partir des objets connectés non? y a-t-il une différence entre ces deux concepts? comment l'expliquer?

                                                si quelqu'un pouvait m'aider à mieux comprendre ces concepts...

                                                cordialement!

                                                • Partager sur Facebook
                                                • Partager sur Twitter
                                                  18 novembre 2015 à 20:33:37

                                                  Bonsoir,

                                                  dans le point 5, sur "L'impact des algorithmes", le film "Le Transperceneige /The Snowpiercer" montrerait une étape post-"Soleil vert".

                                                  Il s'agit alors d'un monde où l'humanité a été éradiqué par ses propres tests afin d'influencer positivement le changement climatique mais résultant finalement dans la cryogénisation de la surface de la Terre.

                                                  Pour faire la parallèle avec le film "Soleil Vert" de même qu'avec l'entreprise 'Hampton Creek', dans le train qu'habitent les derniers survivants de la Terre, la classe la plus basse est nourrie avec une sorte de gelée en bloc, issue du broiement d'insectes, tandis que les personnes des classes plus éleveés sont données une assez grande panoplie de plats. N'ayant pas vu le film "le Soleil vert", je m'imagine quand même pas mal, par simple intuition, que le chef d'entreprise de la firme productrice du "seul" produit d'alimentation mette des produits plus exquisites spécialement réservés à lui dans la bouche que le produit de masse destiné à la masse.

                                                  -
                                                  Edité par JoëlGangolf 18 novembre 2015 à 20:34:05

                                                  • Partager sur Facebook
                                                  • Partager sur Twitter
                                                    19 novembre 2015 à 18:08:45

                                                    bsr

                                                    macklmp : c est pareil ici pour la correction :/

                                                    pour ceux qui n sont pa PREMIUM n attendez pa vos certificats :/

                                                    chui dans la derniere parti et j ai fini mn exercice mai j arrive pa a corriger 3 autre ... il me dit q PREMIUM est obligatoire 

                                                    mn statu est a 80% et j veu le finir meme si y a pa d certificat just j veu voir ma note d exercice

                                                    AIDE???????????

                                                    • Partager sur Facebook
                                                    • Partager sur Twitter
                                                    Anonyme
                                                      20 novembre 2015 à 13:27:12

                                                      Concernant ce mooc, je n'ai pas accroché du tout.

                                                      Imaginer Terminator avec des Google Glass, entre autre, pas possible...

                                                      Du coup, je me suis désinscrit à la fin du premier chapitre, mais j'ai quand même regardé toutes les vidéos sur ma télé et j'en ai appris ! :) 

                                                      L'approche via le cinéma reste bonne quand même. J'aurais préféré du "brut de décoffrage", mais le cinéma reste quand même la meilleure façon de toucher le plus de monde possible.

                                                      Merci à vous !

                                                      • Partager sur Facebook
                                                      • Partager sur Twitter
                                                        24 décembre 2015 à 14:04:19

                                                        Bonjour,

                                                        Je viens d'achever votre cours sur le Big Data, celui-ci m'a particulièrement intéressé et je souhaite à présent en découvrir d'avantage sur ce phénomène mais je n'ai pas trouvé de site ou de cours qui permettent l’approfondissement de cette notion. Auriez-vous des sites ou d'autres MOOC qui approfondissent le domaine du Big Data ?

                                                        En vous remerciant pour votre et vous souhaitant de bonnes fêtes de fin d'année.

                                                        Cordialement,

                                                        • Partager sur Facebook
                                                        • Partager sur Twitter
                                                        Anonyme
                                                          20 janvier 2016 à 16:10:39

                                                          y a t il un problème de serveur ces jours-ci pour ce MOOC. j'ai du mal à charger le site ou cela tourne sur lui meme sans arret pour finir que le problème est lié à votre serveur émetteur.

                                                          j'ai aussi essayé de telecharger l'ensemble des vidéos (premium acces) et au milieu tout a patiné sans que rien de plus ne puisse être telechargé. C'est assez vexant car le tout fait tout de meme 1Go et que je vis dans un pays où l'internet n'est pas illimité comme à Paris mais vendu avec des quotas mensuels. le mien est de 2Go.

                                                          Marie-Aimée

                                                          • Partager sur Facebook
                                                          • Partager sur Twitter

                                                          MOOC Comprendre le Big Data

                                                          × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                                                          × Attention, ce sujet est très ancien. Le déterrer n'est pas forcément approprié. Nous te conseillons de créer un nouveau sujet pour poser ta question.
                                                          • Editeur
                                                          • Markdown