Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Que vaut réellement SupInfo ??

Sujet résolu
    12 janvier 2013 à 21:19:36

    Bonjour à tous amis zéros,

    Je suis allé à Studyrama Dijon aujourd'hui et j'ai découvert le stand de SupInfo. L'école m'a tout de suite intéressée : les élèves avaient l'air sympas, le principe de pouvoir aller étudier à Montréal me fait rêver, etc. Cependant, quand je suis rentré chez moi ce soir et que j'ai lu certains topic sur l'école dans des forums, cela me fait peur. Après, la plupart de ces topics datent de 2008-2009, mais qu'en est-il en 2012-2013 ?? Voici une liste (non exhaustive) des principaux problèmes que j'ai relevé sur l'école :

    - 1000€ de frais de préinscription

    - Des rentrées retardées a cause de locaux non disponibles

    - Des locaux ayant un réseau filiaire merdique

    - Des cours non donnés à cause de la non-disponibilité du professeur

    - Beaucoup de cours en e-learning

    - Des cours dispensés par des intervenants extérieurs, parfois ne parlant pas français.

    - L'octroiement des crédits ECTS très arbitraires, et avec des difficultés a les valider tous

    - Des Labos vraiment moyens

    - Aucune aide aux étuidiants pour trouver de stages

    Voila, ca fait pas mal de problèmes, et j'aimerais vraiment que des élèves de l'école SupInfo me donnent leur avis sur ces problèmes, et si c'est toujours aussi merdique cette année.

    Merci :)

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      12 janvier 2013 à 21:33:24

      Bah le seul problème des ces formations à mes yeux c'est le manque de théorie pour un bac+5. Tu parles de labos ... mais vu que le niveau théorique est ridicule, les labos ne doivent pas vraiment faire grand chose, ce qui n'a rien de contradictoire avec l'école.

      Après, j'imagine que ça doit être comme ailleurs pour les cours : des profs super et d'autres à la ramasse.

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        12 janvier 2013 à 22:22:51

        Merci pour ta réponse Bvic, mais je voudrais l'avis d'une personne ayant intégré cette école, j'ai déjà mon idée sur la différence école d'ingé/écolé spé :)
        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          12 janvier 2013 à 22:28:26

          Salut,

          - 1000€ de frais de préinscription

          Ca permet de faire une première préselection en écartant les gens pas réellement motivés.

          - Des rentrées retardées a cause de locaux non disponibles

          Supinfo ne veut que le meilleur pour ses étudiants. Avoir cours dehors était une alternative inacceptable. Tout est donc pour le mieux.

          - Des locaux ayant un réseau filiaire merdique

          La débrouillardise, première qualité engendrée par la pédagogie rare de Supinfo, à l'inverse des padégogies classiques calquées sur des modèles d'apprentissage du siècle dernier.

          - Des cours non donnés à cause de la non-disponibilité du professeur

          RTFM, la deuxième qualité développée. Il paraît que les Epitech sont plus forts à ce jeu par contre.

          - Beaucoup de cours en e-learning

          Le meilleur pour les élèves, c'est aussi les technologies les plus novatrices. Ta peur de la technologie montre bien à quel point les pédagogies classiques détruisent la créativité et le courage face à l'inconnu de ceux qui les subissent.

          - Des cours dispensés par des intervenants extérieurs, parfois ne parlant pas français.

          Le meilleur pour les élèves, c'est aussi les meilleurs intervenants possibles au niveau mondial. C'est aussi grâce à eux que les jeunes diplômés de Supinfo ont une réputation internationale.

          - L'octroiement des crédits ECTS très arbitraires, et avec des difficultés a les valider tous

          ... Vraiment ? Si tu veux juste avoir ton diplôme sans travailler, les BTS t'attendent. Supinfo, c'est pas des rigolos.

          - Des Labos vraiment moyens

          Au moins y trouve-t-on des labos, contrairement à bon nombre d'écoles. La qualité est par contre effectivement douteuse.

          - Aucune aide aux étuidiants pour trouver de stages

          Hum, je ne sais pas si je dois te renvoyer vers la première qualité des Supinfo ou vers le BTS.



          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            12 janvier 2013 à 23:12:10

            Canard fou, trouves tu vraiment normal de devoir payer 1000€ de frais de PREinscription, que l'on doit payer rapidmeent en plus, alors que l'on doit deja payer des frais de scolarité de 5-6000 euros, et crois tu que payer est une preuve de motivation ??

            De plus, trouves-tu normal qu'une école de renom comme SupInfo prétend l'être ne dispose pas de locaux adéquats dès la rentrée scolaire ?

            Trouves-tu normal qu'une école d'informatique doit proposer aux élèves un réseau de mauvaise qualité ?

            Quand je dis que l'octroiement est arbitraire, je pense par la que certains élèves "négocie leurs notes" (d'après ce que j'ai vu sur les forums) pour valider leurs crédits, eux meme difficiles a obtenir en raison de la qualité des cours dispensés.

            Enfin, trouves tunormal que les professeurs ne soient pas présents pour faire leur cour ??

            Pour toutes tes réponses, tu ne dis pas que c'est faux, donc cela veut dire que ce que je dis est vrai ?Es-tu un élève/un professeur/autre de lécole ?

            Merci.

            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              13 janvier 2013 à 0:23:55

              Le Canard fou a écrit:

              Salut,

              - 1000€ de frais de préinscription

              Ca permet de faire une première préselection en écartant les gens pas réellement motivés.

              Donc pour toi, la motivation se juge à l'envie de mettre sa main au porte-monaie?

              Le Canard fou a écrit:

              - Des cours non donnés à cause de la non-disponibilité du professeur

              RTFM, la deuxième qualité développée. Il paraît que les Epitech sont plus forts à ce jeu par contre.

              C'est quoi le mieux? Un cours de gestion de projet donné par un vrai chef de projet, ou un passage sur wikipedia?

              Le Canard fou a écrit:

              - Beaucoup de cours en e-learning

              Le meilleur pour les élèves, c'est aussi les technologies les plus novatrices. Ta peur de la technologie montre bien à quel point les pédagogies classiques détruisent la créativité et le courage face à l'inconnu de ceux qui les subissent.

              Même réponse qu'au dessus.

              Faut arrêter le fanboyisme à la noix de ces écoles sans gage de qualité (oui oui, la reconnaissance au niveau mondial, la pédagogie novatrice, les salaires en sortie d'école et le taux d'embauche, c'est du pipeau). La seule valeure sûre dans ce monde c'est (hormis le master obtenu dans une vraie fac) le diplôme d'ingénieur. Ecole CTI = qualité. Stoo.

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter

              "J'aimerai faire un jeu, mais pas un gros jeu hein. Un petit truc simple du style MMO."

                13 janvier 2013 à 0:29:57

                Sérieusement ? Des réponses sérieuses à Canard Fou ?
                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                Anonyme
                  13 janvier 2013 à 1:05:04

                  EDIT : rien dit.
                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter
                    13 janvier 2013 à 1:53:09

                    Ca permet bien à elalitte de rebondir indirectement dessus, ce qui n'est pas plus mal pour l'intérêt de ces sujets.

                    Plus sérieusement :

                    - La seule valeure sûre dans ce monde c'est (hormis le master obtenu dans une vraie fac) le diplôme d'ingénieur. Ecole CTI = qualité. Stoo.

                    Non. Enfin, en France peut-être. Pour partir vers l'international, le doctorat semble être une bien meilleure idée.

                    - Pour toutes tes réponses, tu ne dis pas que c'est faux, donc cela veut dire que ce que je dis est vrai ?Es-tu un élève/un professeur/autre de lécole ?

                    Autre, je suis autre. Puisque Supinfo prétend dans ses brochures être une des meilleures écoles françaises pour l'informatique, c'est que c'est sûrement vrai. Après tout, c'est une association à but non lucratif, non ? Du coup, elle n'a absolument aucun (mais alors vraiment aucun (vraiment)) à mentir à ses futurs élèves. Mais puisqu'elle ne semble pas suffisamment investir dans le marketing pour nettoyer son image sur Internet (les sous vont sûrement dans l'enseignement après tout (sûrement), ce qui est une excellente chose), il faut bien que de bons samaritains l'aident à ce propos. Vu les réponses qui ont suivi, je ne suis clairement pas ce type. N'est pas l'incroyable RowPyTruc@Epitech qui veut. :(

                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter
                    Anonyme
                      13 janvier 2013 à 1:54:48

                      Canard Fou > :lol: 

                      Bon plus sérieusement, vise une école CTI c'est le must. Si tu souhaites faire beaucoup de pratique et laisser de côté la CTI, penche-toi plutôt sur des écoles comme Epitech ou Intech ou n'importe quelle autre.

                      Il y a eu trop de soucis avec celle-ci (procès, étudiants qui descendent l'école sur le net, loyers impayés, publicités impayées...) que personnellement je ne m'y risquerai pas. Et quitte à payer, autant payer pour une école sans ce genre de problème

                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        13 janvier 2013 à 2:24:52

                        - Des rentrées retardées a cause de locaux non disponibles
                        Je sais qu'ils ont eu des problèmes à SF et Montréal (retards travaux, notamment, IIRC)

                        - Des cours non donnés à cause de la non-disponibilité du professeur
                        ça doit arriver partout non ?

                        - Beaucoup de cours en e-learning
                        je pourrais pas te dire maintenant, mais j'ai juste eu un peu de management en première année.

                        - Des cours dispensés par des intervenants extérieurs, parfois ne parlant pas français.
                        Pas eu vent de ce genre de trucs, mais les cours étant en anglais, vaut mieux avoir un petit bagage.

                        - L'octroiement des crédits ECTS très arbitraires, et avec des difficultés a les valider tous
                        ceux qui disent ça, sont ceux qui n'ont rien branlé en cours et qui ensuite blâme l'école plutôt qu'eux-mêmes. Les seuls qui le sont, seraient ceux des labos (mais étant optionnels, ça ne pénalise en rien)

                        - Des Labos vraiment moyens
                        ça dépend de ce que TU en fais, leur utilité est de faire bosser les étudiants en groupe sur un projet.

                        - Aucune aide aux étuidiants pour trouver de stages
                        ça dépend des gens, sur mon campus (Reims), le nouveau directeur se casse le cul à trouver des stages et ramener des entreprises. Et il a plus de propositions de stage que d'étudiants.

                        Comme partout, la qualité va fortement varier d'un campus à l'autre, renseigne-toi spécifiquement sur le campus qui te plairait (et ne pas tomber sur les faux culs)
                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                          13 janvier 2013 à 2:50:07

                          minirop a écrit:

                          ...

                          Je suis d'accord avec ce que tu dis, et je rajouterais qu'à Nantes c'est dans le même cas, même si niveau Labos, certains sont plus développés que d'autres. Et aussi pour les cours avec des intervenants extérieurs, on en a quelques uns (si on écarte les introductions au cours, qui ne sont pas des cours complets), mais ils sont donnés par des français compétents dans leur domaine pour mon cas. Et le e-learning, on a de l'anglais (qui est en plus de cours en présence physique) et du management (toujours en plus du cours physique).

                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter
                          Koinko.in, le raccourcisseur d'URL qu'il est bien - Zingwai vaincra.
                            13 janvier 2013 à 11:46:30

                            Merci pour toutes vos réponses :)

                            Fraggy, je suis complètement d'accord avec toi. Par contre le CTI n'est reconnu qu'en france; à l'international les deux diplomes se valent au niveau de l'entreprise et a partir du moment ou les compétences sont la. Et comme je veux aller bosser a l'international, ce n'est pas le diplome délivré que je regarde en premier ;).

                            Le Canard fou a écrit:


                            "Autre, je suis autre. Puisque Supinfo prétend dans ses brochures être une des meilleures écoles françaises pour l'informatique, c'est que c'est sûrement vrai. Après tout, c'est une association à but non lucratif, non ? Du coup, elle n'a absolument aucun (mais alors vraiment aucun (vraiment)) à mentir à ses futurs élèves. Mais puisqu'elle ne semble pas suffisamment investir dans le marketing pour nettoyer son image sur Internet (les sous vont sûrement dans l'enseignement après tout (sûrement), ce qui est une excellente chose), il faut bien que de bons samaritains l'aident à ce propos. Vu les réponses qui ont suivi, je ne suis clairement pas ce type. N'est pas l'incroyable RowPyTruc@Epitech qui veut. :("

                            Tu sais, toutes les écoles privées sont légalement a but non lucratif. Mais bon tu te doutes bien que le patron de cette entreprise est riche, il se donne pas le smic. Beaucoup de gens se disent choqués par la qualité des locaux du siège de lécole a Paris comparé aux différents campus. Et puis ils auront toujours intéret a attirer plus d'étudiants, cela fera tjs plus d'argent et en plus certains campus sont vides (comme a macon) donc yaura tjs de la pace en theéorie.

                            Expert Masque a écrit:

                            Canard Fou > :lol: 

                            Bon plus sérieusement, vise une école CTI c'est le must. Si tu souhaites faire beaucoup de pratique et laisser de côté la CTI, penche-toi plutôt sur des écoles comme Epitech ou Intech ou n'importe quelle autre.

                            Il y a eu trop de soucis avec celle-ci (procès, étudiants qui descendent l'école sur le net, loyers impayés, publicités impayées...) que personnellement je ne m'y risquerai pas. Et quitte à payer, autant payer pour une école sans ce genre de problème


                            Tu raison, cette école fait trop débat, je ne préfère pas risquer le coup meme si certains campus sont surement très bons. En plus je suis un bon élève, donc je pense pouvoir être accepté dans quasi toutes les écoles (en postbac, sauf peut etre INSA lyon et UTC). Après Epitech me semble beaucoup plus sérieux, mais je ne sais pas si la méthode d'enseignement me conviendrait :/ je vais aller faire la journée découverte je verrais bien. Intech je connais, jirai voir.

                            Si vous avez d'autres écoles spécialisées a me proposer, je suis ouvert a tout :).

                            minirop a écrit:

                            - Des rentrées retardées a cause de locaux non disponibles
                            Je sais qu'ils ont eu des problèmes à SF et Montréal (retards travaux, notamment, IIRC)


                            - Des cours non donnés à cause de la non-disponibilité du professeur
                            ça doit arriver partout non ?


                            - Beaucoup de cours en e-learning
                            je pourrais pas te dire maintenant, mais j'ai juste eu un peu de management en première année.


                            - Des cours dispensés par des intervenants extérieurs, parfois ne parlant pas français.
                            Pas eu vent de ce genre de trucs, mais les cours étant en anglais, vaut mieux avoir un petit bagage.


                            - L'octroiement des crédits ECTS très arbitraires, et avec des difficultés a les valider tous
                            ceux qui disent ça, sont ceux qui n'ont rien branlé en cours et qui ensuite blâme l'école plutôt qu'eux-mêmes. Les seuls qui le sont, seraient ceux des labos (mais étant optionnels, ça ne pénalise en rien)


                            - Des Labos vraiment moyens
                            ça dépend de ce que TU en fais, leur utilité est de faire bosser les étudiants en groupe sur un projet.


                            - Aucune aide aux étuidiants pour trouver de stages
                            ça dépend des gens, sur mon campus (Reims), le nouveau directeur se casse le cul à trouver des stages et ramener des entreprises. Et il a plus de propositions de stage que d'étudiants.


                            Comme partout, la qualité va fortement varier d'un campus à l'autre, renseigne-toi spécifiquement sur le campus qui te plairait (et ne pas tomber sur les faux culs)



                            Merci pour ta réponse plus sérieuse que celle de Canard Fou :). C'est vrai que les problèmes de stages, de labos d'e-learning et de l'acréditation sont mineurs. Mais en allant sur le facebook de supinfo, j'ai vu des publications d'élèves comme quoi l'école se foutaient de leur gueule en demandant toujours plus d'argent aux étudiants, par exemple 120€ de frais supplémentaires par matière que l'on passe aux rattrapages (ceux-ci mis en place a cause du nombre de personnes ratant leur année..). LEs rentrées n'ont pas été retardées qu'a SF et montréal apparemment, sur un forum quelqu'un a dit qu'ils avaient du attendre fin novembre, puis qu'ils étaient dans des locaux avec un réseau impossible a gérer pour le nombre d'étiudiants... Enfin un père a posté un message comme quoi son fils n'avait eu cours qu'une semaine en 1 mois, car le prof qu'ils devaient avoir était deja dans un autre campus. Bref trop de problèmes, trop de risques a prendre, mais si je ne doute pas que sur les 36 campus, certains soient très bons. :)

                            Enfin linkaboss, tant mieux si tes intervenants sont compétents, mais apparemment certains balancent des cours non trvaillés, faits a la va-vite avec wikipédia, etc.. :/ Pas très professionnel tout ca.



                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                              13 janvier 2013 à 12:03:54

                              Salut,

                              Une question qu'il faut se poser est qu'est-ce qu'apporte SupInfo par rapport aux autres écoles? Qu'a-t-elle de moins? Si elle ne mène pas à un titre CTI, c'est dommage, alors que d'autre écoles moins chères le proposent. Par exemple les INSA (je n'y suis pas, donc pas de la pub pour mon école), à des frais de scolarité peu élevés, elle mène à un titre CTI (gage de qualité), et recrute sur les resultats plutôt que sur les moyens financiers, ils sont bien classés au niveau français et ils ont des accords avec des écoles à l'etranger (ETHZ/EPFL en Suisse par exemple qui sont dans le top 20 mondial en info et en général). Même si le niveau en informatique est peut-être légèrement inferieur (ce en quoi je doute), tu auras sans doute une meilleure culture scientifique, en physique et en math, dans un école pluridisciplinaire. Tu seras très bon partout, plutôt que très bon dans un seul domaine.

                              Sincèrement, pour une formation equivalente, voire supérieure, et moins chère, je sais ce que je choisi.

                              Si ensuite tu veux aller bosser à l'étranger, va faire tes études à l'étranger. L'éducation supérieure en France à le problème d'être très tournée vers la France. C'est grace à ça que des écoles qui prétendent être tournées vers le monde ont des clients (et justifient leur prix).

                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter
                                13 janvier 2013 à 12:20:39

                                Diin a écrit:

                                Salut,

                                Une question qu'il faut se poser est qu'est-ce qu'apporte SupInfo par rapport aux autres écoles? Qu'a-t-elle de moins? Si elle ne mène pas à un titre CTI, c'est dommage, alors que d'autre écoles moins chères le proposent. Par exemple les INSA (je n'y suis pas, donc pas de la pub pour mon école), à des frais de scolarité peu élevés, elle mène à un titre CTI (gage de qualité), et recrute sur les resultats plutôt que sur les moyens financiers, ils sont bien classés au niveau français et ils ont des accords avec des écoles à l'etranger (ETHZ/EPFL en Suisse par exemple qui sont dans le top 20 mondial en info et en général). Même si le niveau en informatique est peut-être légèrement inferieur (ce en quoi je doute), tu auras sans doute une meilleure culture scientifique, en physique et en math, dans un école pluridisciplinaire. Tu seras très bon partout, plutôt que très bon dans un seul domaine.

                                Sincèrement, pour une formation equivalente, voire supérieure, et moins chère, je sais ce que je choisi.

                                Si ensuite tu veux aller bosser à l'étranger, va faire tes études à l'étranger. L'éducation supérieure en France à le problème d'être très tournée vers la France. C'est grace à ça que des écoles qui prétendent être tournées vers le monde ont des clients (et justifient leur prix).

                                Alors oui, je compte mettre les INSa en choix 1, mais bon je suis pas sur d'y rentré. Et comme tu le dis l'enseignement in formatique est forcément moins complet qu'une école spé en 5 ans.. 

                                Oui l'idée de faire mes études a l'étranger me plairait bien, seulement mes parents ne voudront surmeent pas entre le budget et l'autonomie que cela nécessite^^'. Justement SupInfo m'inté&ressaient beaucoup en raison de la possibilité d'étudier a montreal, ce qui est un reve pour moi ! Mais bon, j'ai rayé SupInfo du coup. 

                                Après si vous connaissez des écoles proposant des études a l'international en informatique je suis preneur :D

                                • Partager sur Facebook
                                • Partager sur Twitter
                                  13 janvier 2013 à 12:34:40

                                  INSA a des accords avec l'EPFL en Suisse, franchement, j'y suis et même si tu n'y passes qu'un an, ça vaut le coup. C'est un super niveau, mais la vie en Suisse est chère (mais c'est juste à côté de la France, donc tu peux acheter là bas). Tu peux venir y faire une année je crois, en fonction de tes résultats.

                                  Les INSA sont assez accessible (même si tu n'es pas sur le campus que tu mets en voeux n°1)

                                  • Partager sur Facebook
                                  • Partager sur Twitter
                                    13 janvier 2013 à 12:39:26

                                    Arnaud921 a écrit:

                                    Mais en allant sur le facebook de supinfo, j'ai vu des publications d'élèves comme quoi l'école se foutaient de leur gueule en demandant toujours plus d'argent aux étudiants, par exemple 120€ de frais supplémentaires par matière que l'on passe aux rattrapages (ceux-ci mis en place a cause du nombre de personnes ratant leur année..).

                                    Nan nan, laisse moi éclaircir ce truc là, parce qu'il y a une grosse imprécision : les rattrapages payants sont uniquement pour les années précédentes (par exemple un élève en B3 qui voudrait rattraper une matière de B2), les rattrapages de septembre pour l'année courante (celle ayant terminé en juin donc) sont quant à eux toujours gratuits. Ceux qui payent pour un rattrapage sont soit des gros branleurs, soit des mecs qui s'y sont vraiment mal pris pour les évaluations de base et pour les rattrapages normaux.

                                    • Partager sur Facebook
                                    • Partager sur Twitter
                                    Koinko.in, le raccourcisseur d'URL qu'il est bien - Zingwai vaincra.
                                      13 janvier 2013 à 13:44:24

                                      Diin a écrit:

                                      INSA a des accords avec l'EPFL en Suisse, franchement, j'y suis et même si tu n'y passes qu'un an, ça vaut le coup. C'est un super niveau, mais la vie en Suisse est chère (mais c'est juste à côté de la France, donc tu peux acheter là bas). Tu peux venir y faire une année je crois, en fonction de tes résultats.

                                      Les INSA sont assez accessible (même si tu n'es pas sur le campus que tu mets en voeux n°1)

                                      Oui c'est sur ca peut etre vraiment bien, mais je pense que je mettrais que INSA Lyon dans mes voeux, puisque c'est la meilleure, et puis UTC/UTT après ou une bonne école spé. Après INSa Toulouse me plairait aussi, les autres sont soit trop éloignés de chez moi soit elle n'ont pas de domaine informatique.

                                      linkaboss a écrit:

                                      Nan nan, laisse moi éclaircir ce truc là, parce qu'il y a une grosse imprécision : les rattrapages payants sont uniquement pour les années précédentes (par exemple un élève en B3 qui voudrait rattraper une matière de B2), les rattrapages de septembre pour l'année courante (celle ayant terminé en juin donc) sont quant à eux toujours gratuits. Ceux qui payent pour un rattrapage sont soit des gros branleurs, soit des mecs qui s'y sont vraiment mal pris pour les évaluations de base et pour les rattrapages normaux.

                                      Ah d'accord, je savais pas :) j'essaye de me renseigner un maximum^^ 

                                      Mais sinon toi comment tu trouves l'école honnetement ? T'as été un peu décu quand même par rapport a ce qu'on tavait dit, ou ca répond parfaitement a tes attentes et tu n'as aucun problème avec l'administration ?

                                      • Partager sur Facebook
                                      • Partager sur Twitter
                                        13 janvier 2013 à 13:57:44

                                        Salut,

                                        il me semble que les INSA proposent un logement en coloc, je crois que j'avais reçu un papier. Après, en info il me semble que tu as Rennes, Toulouse et Lyon qui font info. Donc si tu es loin, tu peux quand même avoir une piôle.

                                        • Partager sur Facebook
                                        • Partager sur Twitter
                                          13 janvier 2013 à 14:28:31

                                          Si tu veux faire des études à l'étranger, quasi toutes les écoles d'info' le proposent. Tout simplement car ça permet d'avoir une vision de l'informatique dans un autre pays, ça permet de s'exercer dans une autre langue ( c'est vraiment un plus de pouvoir être par exemple bilingue en anglais ), etc.

                                          Si je prend le cas par exemple d'Epitech ( je ne connais pas suffisement les voyages à l'étranger dans les autres écoles ), elle te permet d'aller un an à l'étranger en quatrième année dans des dizaines de lieux différents selon ton niveau / tes envies. Là bas tu y étudies dans une université partenaire qui au bout d'un an peut te permettre d'obtenir un double diplome. De même, en cas de problème linguistique, il y a possibilité de faire des stages à l'étranger. Je pense que c'est un peu près pareil dans les autres écoles.

                                          • Partager sur Facebook
                                          • Partager sur Twitter
                                            13 janvier 2013 à 15:13:22

                                            Que ce soit les facs, les écoles d'ingés TOUS ET ABSOLUMENT TOUS ont des partenarias avec les écoles/fac à travers le monde
                                            • Partager sur Facebook
                                            • Partager sur Twitter
                                              13 janvier 2013 à 15:41:25

                                              Euuh, pour la reconnaissance de Supinfo hors de France, j'en doute.

                                              Ce qui est reconnu dans le monde, c'est le master et le doctorat. Supinfo n'offre ni l'un ni l'autre.

                                              Pour les écoles CTI, ce n'est pas le diplôme d'ingénieur qui a de la valeur hors de France, mais le nom de l'école. Si tu vas dans une PME, en effet, le diplôme CTI n'en vaudra pas plus qu'un autre. Si tu vas dans un grand groupe multinational, les départements RH connaissent le système français et les écoles prestigieuses qui forment des élèves dans leur domaine. Donc s'ils ne reconnaissent pas plus le diplôme, ils reconnaissent l'élitisme.

                                              Dans le cas d'une école comme Supinfo, tu n'auras ni le diplôme ni l'élitisme ... L'argument de ces écoles, c'est de fournir une formation pro, donc des élèves rapidement opérationnels. Donc les taux d'embauche sont bons, mais la qualité des postes par contre varie très fortement selon que l'élève est bon ou médiocre.

                                              Bref, ce qui me dérange, c'est de payer aussi cher pour un contenu aussi banal. C'est la même idée que l'apprentissage ... sauf que l'apprentissage c'est l'élève qui est payé ...

                                              • Partager sur Facebook
                                              • Partager sur Twitter
                                                13 janvier 2013 à 17:16:31

                                                Diin a écrit:

                                                Salut,

                                                il me semble que les INSA proposent un logement en coloc, je crois que j'avais reçu un papier. Après, en info il me semble que tu as Rennes, Toulouse et Lyon qui font info. Donc si tu es loin, tu peux quand même avoir une piôle.


                                                Oui c'est sur que c'est bien pour se loger, mais après ya toujours plus de dpéenses quand t'es plus loin^^

                                                Quentin01 a écrit:

                                                Si tu veux faire des études à l'étranger, quasi toutes les écoles d'info' le proposent. Tout simplement car ça permet d'avoir une vision de l'informatique dans un autre pays, ça permet de s'exercer dans une autre langue ( c'est vraiment un plus de pouvoir être par exemple bilingue en anglais ), etc.

                                                Si je prend le cas par exemple d'Epitech ( je ne connais pas suffisement les voyages à l'étranger dans les autres écoles ), elle te permet d'aller un an à l'étranger en quatrième année dans des dizaines de lieux différents selon ton niveau / tes envies. Là bas tu y étudies dans une université partenaire qui au bout d'un an peut te permettre d'obtenir un double diplome. De même, en cas de problème linguistique, il y a possibilité de faire des stages à l'étranger. Je pense que c'est un peu près pareil dans les autres écoles.



                                                Oui Epitech est une école assez inbtéressante et réputé sérieuse, après j'attends ma journée en immersion avec un élève pour me rendre compte si leur pédagogie pourrait me satisfaire :).

                                                Bvic a écrit:

                                                Euuh, pour la reconnaissance de Supinfo hors de France, j'en doute.

                                                Ce qui est reconnu dans le monde, c'est le master et le doctorat. Supinfo n'offre ni l'un ni l'autre.

                                                Pour les écoles CTI, ce n'est pas le diplôme d'ingénieur qui a de la valeur hors de France, mais le nom de l'école. Si tu vas dans une PME, en effet, le diplôme CTI n'en vaudra pas plus qu'un autre. Si tu vas dans un grand groupe multinational, les départements RH connaissent le système français et les écoles prestigieuses qui forment des élèves dans leur domaine. Donc s'ils ne reconnaissent pas plus le diplôme, ils reconnaissent l'élitisme.

                                                Dans le cas d'une école comme Supinfo, tu n'auras ni le diplôme ni l'élitisme ... L'argument de ces écoles, c'est de fournir une formation pro, donc des élèves rapidement opérationnels. Donc les taux d'embauche sont bons, mais la qualité des postes par contre varie très fortement selon que l'élève est bon ou médiocre.

                                                Bref, ce qui me dérange, c'est de payer aussi cher pour un contenu aussi banal. C'est la même idée que l'apprentissage ... sauf que l'apprentissage c'est l'élève qui est payé ...

                                                Ah ok. Est ce que tu sais si l'INSA est bien reconnu par des entreprises d'amérique du Nord ? et est ce qu'ils ont des partenriats avec certaines universités ? Et connais tu la valeur des Epitech également ? Car moi aussi ca me ferait chier de payer aussi cher pour ne pas avoir un bon métier ni etre reconnu par de grandes entreprises.

                                                Merci

                                                • Partager sur Facebook
                                                • Partager sur Twitter
                                                  14 janvier 2013 à 1:09:26

                                                  Etant un étudiant de Supinfo Strasbourg, voici mon avis

                                                  Arnaud921 a écrit:

                                                  - 1000€ de frais de préinscription

                                                  oui, et 4000€ à payer après, ça fait 5000€ à l'année. Ca fait une belle somme, à toi de voir si tu veux/peux payer autant. Pour ma part, j'ai commencé par une licence à la fac pour continuer en master à Supinfo, ce qui ne me faisait que 10k€ à payer sur 2 ans.

                                                  Par contre, si tu dois te faire rembourser des frais que tu as avancé, c'est galère. J'ai trouvé, après mon inscription, une entreprise où travailler en alternance (contrat pro), je ne me suis toujours pas fait rembourser en un an.

                                                  - Des rentrées retardées a cause de locaux non disponibles

                                                  Ca ne m'est pas arrivé à Strasbourg, mais j'en ai entendu parler. Apparemment, cette période serait "passée". (Mais le campus de San Francisco était fermé l'année dernière, et ceux qui devaient y aller à la base ont du rester dans leur campus d'origine sans qu'on leur dise si le campus allait ouvrir ou non)

                                                  - Des locaux ayant un réseau filiaire merdique

                                                  Pas eu ce problème à Strasbourg, je ne peux pas dire pour les autres campus. Le seul soucis est que s'il y a un gros fichier à récupérer sur le serveur de Supinfo pour un cours, énormément d'étudiant essaient de le télécharger en même temps (car on a les mêmes cours en même temps sur tous les campus) et ça peut prendre du temps.

                                                  Aussi, je crois que tous les campus sont en fibre optique.

                                                  - Des cours non donnés à cause de la non-disponibilité du professeur

                                                  Ca ne m'est pas arrivé non plus

                                                  - Beaucoup de cours en e-learning

                                                  Seulement les cours de Management l'année dernière, + la possibilité de faire des cours d'anglais en ligne. Pour l'anglais, il y a des cours toutes les deux semaines sur le campus, ce qui n'est pas assez à mon goût.

                                                  - Des cours dispensés par des intervenants extérieurs, parfois ne parlant pas français.

                                                  Des intervenants extérieurs, oui. Qui ne parlent pas français : pas entendu parler de ça. Parfois les cours sont aussi donnés par des étudiants de Supinfo même, qui en ont les compétences (ceux de Strasbourg en tout cas).

                                                  - L'octroiement des crédits ECTS très arbitraires, et avec des difficultés a les valider tous

                                                  Il faut valider toutes les matières indépendamment des autres. Ce n'est pas comme à la fac où il suffit d'avoir la moyenne sur l'année pour valider. C'est chiant si on sait déjà sur quelles technos on veut travailler plus tard, mais d'après les profs, ça permet aussi de montrer que tu es capable de t'adapter.

                                                  Si tu fais un stage à temps partiel, tu peux obtenir 4 crédits ECTS, ce qui souvent est assez pour rattraper une matière que tu aurais raté.

                                                  Et il y a encore 6 autres crédits que tu peux obtenir, en fonction de ton implication dans la vie de l'école et de ce que tu fais pour l'école.

                                                  (A noter qu'il faut 60 crédits par an. Si tu as trop de crédit, ils sont reportable d'une année à l'autre)

                                                  - Des Labos vraiment moyens

                                                  Il n'y a eu aucune com' sur les labos l'année dernière à Strasbourg (et donc pas de labos? je ne me suis pas renseigné), et apparemment cette année c'est en train de bouger. Les labos dépendent beaucoup des étudiants. Donc s'il n'y a pas d'étudiants motivés sur un campus pour s'occuper d'un labo, c'est mort.

                                                  - Aucune aide aux étudiants pour trouver de stages

                                                  Faux. Il y a une demi-journée en début d'année où des entreprises tiennent des stands sur les campus pour recruter des stagiaires. De plus, l'équipe administrative de Strasbourg nous envoie toutes les semaines des offres de stage par mail. (Je ne sais pas pour les autres campus)


                                                  EDIT : pour ce qui est de la reconnaissance d'un diplôme en France ou à l'étranger, beaucoup d'entreprises regarderont les technologies que tu as vues dans ta formation et surtout celles que tu as utilisées en stage. je ne pense pas qu'être diplômé d'une école ou d'une autre change grand chose (à moins que tu sortes de Centrale ou de Harvard..)
                                                  • Partager sur Facebook
                                                  • Partager sur Twitter
                                                    14 janvier 2013 à 8:59:29

                                                    Expert Masque a écrit:

                                                    Canard Fou > :lol: 

                                                    Bon plus sérieusement, vise une école CTI c'est le must.


                                                    Le problème c'est que ces écoles sont pour 99.9% innaccessible hors formation initiale et/ou en alternance (autre que apprentissage).

                                                    Je pense que beaucoup d'étudiants préfèrerai être en école agréée CTI plutôt que d'aller dans des écoles souvent louches (à différents niveaux) et chères.

                                                    Reste l'université mais je crois que l'on se heurte aux mêmes problèmes que ceux évoqués dans ma première phrase.

                                                    • Partager sur Facebook
                                                    • Partager sur Twitter
                                                    .
                                                      14 janvier 2013 à 11:01:50

                                                      Bonjour ,

                                                      Alors, faisant partie de l'administration de SUPINFO Mâcon (je ne le cache pas) je me dois de corriger certaines choses, car je trouve qu'il y a beaucoup de choses qui ont été dites qui sont aberrante.

                                                      Je vais essayer de reprendre tous les points alors si jamais j'en oublie n'hésitez pas à me le dire.

                                                      Je vois beaucoup que l'on parle du prix élevé de la formation, certes je ne peux dire le contraire le coût est important, mais vu que tout le monde par d'Epitech as tu regardé le coût de formation ? Contrairement à certaines écoles le nôtre est fixe tout au long de l'année.

                                                      Nous avons de plus en plus d'étudiants d'autres écoles qui nous rejoigne en 3° et 4° années du fait de leur déception. Je ne citerais pas les écoles, car je ne suis pas là pour critiquer les concurrents mais pour donner un avis.

                                                      Le réseau filaire marche très bien sachant qu'on est en FO.

                                                      Concernant les locaux disponibles en effet il y a eu quelques soucis concernant les locaux de SF et Montréal mais maintenant tout est réglé, mais comme je l'ai dit plus haut les campus sont gérés indépendemment.

                                                      Pour finir concernant le campus de Mâcon tu as mis que les locaux sont vides ????

                                                      Certes nous n'avons pas de promo de B3 cette année, car pour faire rapide le campus de Mâcon tourné très bien jusqu'à l'ouverture de Lyon (et oui les grandes villes attirent plus que les petites) mais nous avons 18 B1 cette année. Après cela dépend de toi, si tu préfères avoir une promo de 100 élèves ou de 20, je pense que le suivi n'est pas le même.

                                                      Après tu parles que tu veux faire ta journée à Epitech très bien, mais pourquoi ne pas faire une aussi à SUPINFO, tu verras très bien du coup par toi même comment sont les cours, les intervenants, les étudiants ...

                                                      Après tu dis que tu as trouvé les étudiants très bien, pourquoi changer d'avis et être aussi catégorique sur SUPINFO après quelques posts ?

                                                      Si tu les as trouvé bien c'est qu'ils ont dit ce qu'ils pensaient donc ...

                                                      Après SUPINFO est en effet une école qui pratique que de l'informatique de la première à la dernière année (c'est pour cela que l'école ne peut être CTI, c'est un choix, car nous ne voulons pas faire de chimie, physique ...)

                                                      Maintenant je te souhaite bon courage pour ton choix d'étude ce n'est pas évident de choisir et n'hésite pas à passer sur le campus pour te faire ton avis. Tu pourras intégrer un cours et tu rencontreras les élèves.

                                                      • Partager sur Facebook
                                                      • Partager sur Twitter
                                                        14 janvier 2013 à 11:41:26

                                                        Bonjour,


                                                        Je me permet de relever un point qui m'intrigue : 

                                                        Leiko71 a écrit:

                                                        Après SUPINFO est en effet une école qui pratique que de l'informatique de la première à la dernière année (c'est pour cela que l'école ne peut être CTI, c'est un choix, car nous ne voulons pas faire de chimie, physique ...)

                                                        L'EPFL est CTI et pourtant on ne fait pas de chimie en info, je me demande donc si c'est la seule raison? Est-ce que quelqu'un peut expliquer un peu plus en détail ce fait?

                                                        • Partager sur Facebook
                                                        • Partager sur Twitter
                                                          14 janvier 2013 à 12:08:53

                                                          Leiko71 a écrit:

                                                          Bonjour ,

                                                          Alors, faisant partie de l'administration de SUPINFO Mâcon (je ne le cache pas) je me dois de corriger certaines choses, car je trouve qu'il y a beaucoup de choses qui ont été dites qui sont aberrante.

                                                          Ayant fait une JD à Supinfo Mâcon je vais vous faire part de ce qui m'a déplu dans cette école. Mais avant j'aimerais revenir sur certains points de votre post.

                                                          Leiko71 a écrit:

                                                          Je ne citerais pas les écoles, car je ne suis pas là pour critiquer les concurrents mais pour donner un avis.

                                                          C'est pourtant ce que vous faites juste au dessus en parlant d'Epitech. Bien que je sois d'accord avec vous sur le point des coûts fixes.

                                                          Leiko71 a écrit:

                                                          Le réseau filaire marche très bien sachant qu'on est en FO.

                                                          Le réseau est vraiment en fibre optique ? J'ai 40 fois plus de débits chez moi en particulier avec la fibre optique ( c'est bien sûr hyperbolique ), et d'après les dires de vos étudiants ce serait plus comparable à de l'ADSL haut débit qu'à de la fibre optique.

                                                          Concernant le reste de votre post je suis tout à fait d'accord. Les locaux ne sont pas si vides que ça, il est vrai que par rapport à des locaux d'autres grandes villes ils paraissent vides mais ils sont quand même utilisés par des dizaines de personnes.

                                                          Donc parenthèse finit sur le post de Leiko71, je vais en revenir à mon avis sur Supinfo suite à la JD là bas. Pour ma part j'ai franchement été déçu, je pensais vraiment que dans une école d'informatique comme Supinfo les gens seraient un minimum passionés par ce qu'ils faisaient, et là c'était tout le contraire. Le prof' qui expliquait en anglais ( oui c'était en anglais et pourtant j'ai pas eu de problème à suivre, c'est pas insurmontable ) le fonctionnement des routeurs cisco m'avait l'air compétent. Mais dès lors qu'il a dit qu'un diaporama serait présent en ligne pour re-expliquer le cours si jamais nous n'avions pas compris, tout les étudiants se sont alors mis à faire autre chose. Passant de l'amusement sur des jeux, à du codage d'autres choses ( codage qui je dois le dire n'était d'ailleurs pas fameux ... Vive l'optimisation quoi ). J'ai trouvé ça vraiment dommage, un prof qui explique bien, et les gens qui ne suivent pas. Dans ce cas là autant se passer de prof' et ne leur fournir que le diapo', ça aurait fait la même chose ( à part peut être pour le TP à la fin ).

                                                          En conclusion, les étudiants ne sont pas forcément passionés et se contentent du strict-minimum pour la plupart bien qu'il y est des exceptions dans la plupart des promos, il y a une majorité de personnes qui ne s'impliquent pas dans ce qu'ils font donc et une minorité qui bossent sérieusement.

                                                          PS : Je t'invite quand même à faire une JD à Supinfo pour te faire ton propre avis. Ce que j'ai dit là c'est mon avis personnel sur les étudiants que j'ai rencontré lors de la JD, et ce n'est peut être pas l'avis de tout le monde.

                                                          • Partager sur Facebook
                                                          • Partager sur Twitter
                                                            14 janvier 2013 à 13:17:45

                                                            Quentin01 a écrit:

                                                            En conclusion, les étudiants ne sont pas forcément passionés et se contentent du strict-minimum pour la plupart bien qu'il y est des exceptions dans la plupart des promos, il y a une majorité de personnes qui ne s'impliquent pas dans ce qu'ils font donc et une minorité qui bossent sérieusement.


                                                            Enfin ça, que tu sois à SUPINFO, en DUT Info ou dans une école CTI, c'est le cas. Peu importe d'où on vient, on reste étudiants :D
                                                            • Partager sur Facebook
                                                            • Partager sur Twitter

                                                            "J'aimerai faire un jeu, mais pas un gros jeu hein. Un petit truc simple du style MMO."

                                                              14 janvier 2013 à 17:59:35

                                                              Diin a écrit:

                                                              Leiko71 a écrit:

                                                              Après SUPINFO est en effet une école qui pratique que de l'informatique de la première à la dernière année (c'est pour cela que l'école ne peut être CTI, c'est un choix, car nous ne voulons pas faire de chimie, physique ...)

                                                              L'EPFL est CTI et pourtant on ne fait pas de chimie en info, je me demande donc si c'est la seule raison? Est-ce que quelqu'un peut expliquer un peu plus en détail ce fait?


                                                              Pour être CTI, il faut un certain niveau en maths et en physique. J'imagine qu'il y a des maths de bon niveau à l'EPFL, comme dans n'importe quelle formation scientifique à bac+5. Pour la physique, j'imagine que vous avez de l'électronique et quelques autres choses, car je crois bien que la physique est indispensable.

                                                              Et après, il y a de nombreux critères du genre un score TOEIC, du temps passé à l'étranger ... mais bon, souvent les écoles en font plus que le minimum demandé, même les écoles privées. Donc rien de transcendant pour ce côté.

                                                              • Partager sur Facebook
                                                              • Partager sur Twitter

                                                              Que vaut réellement SupInfo ??

                                                              × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                                                              × Attention, ce sujet est très ancien. Le déterrer n'est pas forcément approprié. Nous te conseillons de créer un nouveau sujet pour poser ta question.
                                                              • Editeur
                                                              • Markdown