Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Qu'es-que je risque ?

    22 janvier 2019 à 16:41:43

    Bonjour,

    Il y a de cela 1 semaine j'ai vendu un bien virtuel sans penser que ce bien était protégé par des droits d'auteur. De plus j'ai découvert que ce bien était proposé à un prix très supérieur au miens sur le site de l'auteur.

    L'auteur de cette société m'a envoyé un mail me citant ce que je pouvais risquer et qu'il pouvait ouvrir un procès. Leur avocat possède toutes les informations me concernant.

    Dans le mail ils m'ont écrit : "Nous somme prêts à trouver un accord à l'amiable afin d'éviter tout procès."

    Un accord qui va se faire comment et en présence de qui ? Vais-je devoir me déplacer ou tout pourra se faire par mail ? Je vais devoir de l'argent ?

    Je n'ai que 18 ans et cette situation m'ennuie énormément... 

    Merci à vous

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      24 janvier 2019 à 10:09:33

      Bonjour, 

      La première question que je me pose est de savoir comment tu as obtenu ce bien virtuel ? Cette information peut pas mal changer la donne. 

      Sinon, l'auteur utilise la technique classique de "Je vais en parler à mon avocat et je vais vous coller un procès" pour faire peur, surtout s'ils ont tes infos (donc ton âge). L'accord à l'amiable, ça va être de te demander de l'argent, c'est clair et net. Parce qu'un procès c'est long, c'est cher et ça prend du temps. 

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
        24 janvier 2019 à 14:26:07

        Bonjour,

        Déjà, ne t'inquiète pas trop pour ça.

        Dans tous les cas, sache que si ils donnent des exemples de peines pénales (genre de la prison ou des amendes), ce sont les peines maximales qui ne sont jamais appliquées. C'est pas parce qu'ils disent que c'est passible de prison que tu vas aller en prison, c'est faux. Les cabinets d'avocats essayent juste de faire peur. Un accord à l'amiable, ça veut dire qu'ils veulent que tu donnes de l'argent. Donc pour ça ils essayent de te faire peur.

        Un procès va leur coûter cher sans certitude de gagner, ce n'est pas parce qu'ils menacent d'en faire un qu'ils vont le faire.

        Ensuite, il n'y a pas de délit sans l'intention de le commettre. Si tu es en mesure de prouver que tu ne savais pas que ce bien était protégé par le droit d'auteur, tu ne risques rien. D'où la question de Cernkor qui a toute son importance : comment tu as obtenu ce bien virtuel ?

        Je te recommande de te tourner vers un forum spécialisé dans le droit et la justice. Par exemple celui-ci : https://forum-juridique.net-iris.fr

        -
        Edité par Bibou34 24 janvier 2019 à 14:30:44

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          24 janvier 2019 à 20:23:55

          cernkor a écrit:

          Bonjour, 

          La première question que je me pose est de savoir comment tu as obtenu ce bien virtuel ? Cette information peut pas mal changer la donne. 

          Sinon, l'auteur utilise la technique classique de "Je vais en parler à mon avocat et je vais vous coller un procès" pour faire peur, surtout s'ils ont tes infos (donc ton âge). L'accord à l'amiable, ça va être de te demander de l'argent, c'est clair et net. Parce qu'un procès c'est long, c'est cher et ça prend du temps. 


          Bibou34 a écrit:

          Bonjour,

          Déjà, ne t'inquiète pas trop pour ça.

          Dans tous les cas, sache que si ils donnent des exemples de peines pénales (genre de la prison ou des amendes), ce sont les peines maximales qui ne sont jamais appliquées. C'est pas parce qu'ils disent que c'est passible de prison que tu vas aller en prison, c'est faux. Les cabinets d'avocats essayent juste de faire peur. Un accord à l'amiable, ça veut dire qu'ils veulent que tu donnes de l'argent. Donc pour ça ils essayent de te faire peur.

          Un procès va leur coûter cher sans certitude de gagner, ce n'est pas parce qu'ils menacent d'en faire un qu'ils vont le faire.

          Ensuite, il n'y a pas de délit sans l'intention de le commettre. Si tu es en mesure de prouver que tu ne savais pas que ce bien était protégé par le droit d'auteur, tu ne risques rien. D'où la question de Cernkor qui a toute son importance : comment tu as obtenu ce bien virtuel ?

          Je te recommande de te tourner vers un forum spécialisé dans le droit et la justice. Par exemple celui-ci : https://forum-juridique.net-iris.fr

          -
          Edité par Bibou34 il y a environ 5 heures


          Merci pour vos réponses.

          Ce bien virtuel est un ensemble de fichiers qui sont donc protégé par un auteur d'une société.

          J'ai obtenu ce bien car quelqu'un m'a donné un lien dans lequel était hébergé ces fichiers en ligne.

          -
          Edité par Valwex63 24 janvier 2019 à 20:24:13

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            24 janvier 2019 à 20:28:20

            Ca me paraît difficile à évaluer pour nous qui ne sommes pas juristes. Je vous recommande de demander directement sur le forum que j’ai posté en lien, ou n’importe quel autre forum spécialisé :)

            -
            Edité par Bibou34 24 janvier 2019 à 20:29:52

            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              24 janvier 2019 à 22:51:59

              Bibou34 a écrit:

              Ca me paraît difficile à évaluer pour nous qui ne sommes pas juristes. Je vous recommande de demander directement sur le forum que j’ai posté en lien, ou n’importe quel autre forum spécialisé :)

              -
              Edité par Bibou34 il y a environ 1 heure


              D'accord merci, mais d'après toi c'est probable que je leur devrai des milliers d'euros ?

              -
              Edité par Valwex63 24 janvier 2019 à 22:52:11

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
                25 janvier 2019 à 0:50:24

                Je ne suis absolument pas juriste donc mon avis n’a aucune valeur. Mais mon avis est que c’est peu probable.
                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  25 janvier 2019 à 6:35:40

                  Bonjour, 

                  Ce que tu appelles un "ensemble de fichiers", c'est quoi exactement ? 

                  Un logiciel, une stratégie marketing, des documents confidentiels,...?

                  Il faut une réponse précise. Accéder au serveur privé d'une entreprise et revendre ce que tu y trouves (revendu à qui d'ailleurs ? Un concurrent de l'entreprise en question ?) c'est tout de même moyen. 

                  Violation des droits d'auteur et de la propriété intellectuelle c'est une chose. L'espionnage industriel en est une autre. Et les sanctions encourues sont très différentes.

                  Prends contact avec un avocat ou au moins un juriste dans les plus brefs délais. 

                  -
                  Edité par Mewen_bzh 25 janvier 2019 à 6:36:41

                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter
                    25 janvier 2019 à 9:27:41

                    Il dit clairement que l’auteur du bien le vend sur son site. Il n’est donc pas question de confidentialité ou d’espionage, mais simplement de droits d’auteurs.
                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter
                      25 janvier 2019 à 11:22:28

                      Exactement Bibou34.

                      J'ai reçu un nouveau mail ce matin. Ils ont juste les preuves que j'ai bel et bien mit en vente leur bien virtuel mais je n'ai rien vendu. Je vends en fait plusieurs fixhufic vidéos et textes qui coûtent 1 497€.

                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        25 janvier 2019 à 11:53:21

                        Si tu as la preuve que tu as rien vendu, ils peuvent toujours s'appuyer sur le droit d'auteur (mais c'est vachement bancale). Mais je ne suis pas du tout sûr sur ce point.

                        La question que je me pose est qui est cette personne qui t'as donné le lien. Est-ce qu'elle a un lien quelconque avec l'entreprise ? Est-ce qu'elle t'as clairement dit qu'il n'y avait pas de droits d'auteurs/protection juridique ? Est-ce qu'elle a ou a eu un différent avec l'entreprise qui t'envoies ce mails ?

                        Est-ce que tu as eu un contact de la part de leur avocat ? 

                        Ensuite, ils doivent, avant de sortir l'artillerie du procès, t'envoyer au moins une lettre de mise en demeure (un recommandé) qui te demande de ne plus publier le contenu qui est sous le coup d'un droit d'auteur. Encore faut-il qu'ils puissent prouver que cet ensemble de fichiers est protégé. S'il n'y a pas de mentions légales sur les fichiers, pas de moyen pour eux de prouver l'antériorité, le procès est quasiment déjà perdu d'avance. 

                        Au vu du mail, je pense que la boîte est du type vachement agressive et joue sur le "On a un avocat qui va vous défoncer au procès" pour se faire du fric. Parce que prouver qu'ils ont eu du manque à gagner à cause de toi, ça risque d'être compliqué. 

                        Après, j'ai l'impression que tu ne dis pas tout. Et si tu dis pas tout, ça va se retourner contre toi un jour ou l'autre. 

                        -
                        Edité par cernkor 25 janvier 2019 à 11:54:10

                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                          25 janvier 2019 à 12:54:14

                          Cernkor : il ne dit peut être pas tout mais il doit faire attention à ne pas diffuser de preuves publiquement ici, ou d’aveux.

                          Sinon un manque à gagner n’est pas un préjudice. Ce mail a été écrit par quelqu’un qui n’y connaît absolument rien.

                          -
                          Edité par Bibou34 25 janvier 2019 à 12:55:11

                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter
                            26 janvier 2019 à 11:12:10

                            C'est plus l'heure de demander sur OpenClassrooms, c'est l'heure de te prendre un avocat si tu veux pas finir en taule.
                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                              26 février 2019 à 17:28:42

                              C'est peut être un peut tard mais maitre Eolas à écrit un article à ce sujet : http://www.maitre-eolas.fr/post/2008/03/25/909-que-faire-quand-on-recoit-un-courrier-d-avocat.

                              En gros tant que tu n'as pas reçu de mise en demeure par un avocat par lettre avec accusé réception tu peux ignoré.
                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter

                              Qu'es-que je risque ?

                              × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                              × Attention, ce sujet est très ancien. Le déterrer n'est pas forcément approprié. Nous te conseillons de créer un nouveau sujet pour poser ta question.
                              • Editeur
                              • Markdown