Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Question un peu complexe par rapport a l'infini

(venez quand même c'est sympa)

Sujet résolu
    14 juin 2019 à 19:44:25

    Bonjour j'ai envie de poser une question un peu compliqué

    mais avant un peu de contexte:

    En gros imaginez un robot qui effectue une tâches de façon instantané, puis passe a une autre encore instantanément
    Par exemple, ce robot, peut effectuer 1 milliard de calculs sans aucun délai (c'est théorique, je sais que c'est pas possible)
    Maintenant imaginez que au lieu des 1 milliard, vous avez une infinité de calculs a lui donner

    Ma question :

    Le robot met :
    - Absolument aucun délai a effectuer tous les calculs
    OU
    - Une infinité de temps a calculer tout

    Perso chaque argument que je met "détruit" le dernier que j'ai avancé, c'est ce qui me pose question

    Voici tout de même mes arguments pour chaque réponse :

    Pour la première réponse (instant) :
    - Instantanément car de toute façon le robot fait tout instant


    Pour la seconde (infinité de temps) :
    - Il aura toujours de nouveau calculs a faire

    (
    oui depuis deux jours je pose pleins de question comme ça sur les forum de physique
    et d’ailleurs en parlant de mes posts, celui la je ne savais pas trop ou le placer

    ici on est dans l'onglet Math mais j'ai posté le post original dans Autres Sciences, je sais c'est pas bien :-° mais que voulez vous, donc si vous voulez débattre je suppose que c'est mieux sur le lien en dessous

    Le post original


    )

    -
    Edité par OraelAgadres 14 juin 2019 à 19:49:41

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
      14 juin 2019 à 20:10:06

      Salut,

      En fait, on pourrait dire grossièrement que tu te demandes plus combien fait l'infini fois zéro. Le truc c'est qu'il y a en gros plusieurs infinis plus ou moins grands. Mais s'il met vraiment un temps totalement nul à faire toutes les opérations, alors une réponse par le calcul pourrait être 0 (la limite quand n tend vers l'infini de la somme pour k allant de 0 à n des 0 ou la limite de l'intégrale de 0 à x de la fonction nulle).

      • Partager sur Facebook
      • Partager sur Twitter
      Tutoriel Ruby - Bon tutoriel C - Tutoriel SDL 2 - Python avancé - Faîtes un zeste, devenez des zesteurs
        14 juin 2019 à 21:05:33

        Maintenant imaginez que au lieu des 1 milliard, vous avez une infinité de calculs a lui donner

        Qu'est-ce que tu entends par « une infinité de calculs » ?

        Rappel : l'infini n'est pas un nombre.

        Quand on dit qu'une fonction ou une suite tend vers l'infini, c'est un raccourci de langage pour dire que ses valeurs peuvent être aussi grandes que l'on veut à partir d'un certain rang. Mais aucun des termes de la suite, aucune des valeurs de la fonction, n'est infini(e). D'ailleurs ça ne voudrait rien dire : un terme de suite est un nombre, une valeur d'une fonction est un nombre, ils ne peuvent donc pas être infinis.

        L'expression « infinité de calculs » pourrait vouloir dire : à la fin d'un calcul quelconque, il y a un autre calcul à effectuer. Autrement dit le processus ne s'arrête jamais.

        Dans ce cas on peut répondre à la question de départ (ça revient à ce qu'a dit yo@n97one, mais je vais détailler).

        Puisque chaque calcul est suivi d'un autre calcul, on peut utiliser une suite. Notons u(n) le temps requis pour effectuer le calcul numéro n. Les hypothèses sont :

        − après le calcul numéro n, il y a un calcul numéro n+1 : cette hypothèse signifie que la suite est définie sur N tout entier (ou N*) ;

        − chaque calcul est effectué instantanément, autrement dit : pour tout n, u(n) = 0.

        On peut alors s'intéresser aux sommes : S(n) = u(1) + u(2) + ... + u(n) est la durée pour effectuer les n premiers calculs. Comme les termes sont nuls, S(n) = 0 quel que soit n. Autrement dit, la suite (S(n)) est la suite nulle.

        La durée totale des calculs est la série de terme u(n), c'est-à-dire la limite des S(n). La limite de la suite nulle est 0.

        -
        Edité par robun 14 juin 2019 à 21:07:18

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          14 juin 2019 à 21:42:03

          Mhmm jolie simplification du problème

          Effectivement ça reviens a faire ∞ x 0

          Je ne suis absolument pas mathématicien, je suis ce qu'on peut appeler un touriste, je m’intéresse a des truc sans connaître les bases ^^

          J'ai donc cherché un peu sur internet, et je suis tombé sur pleins de sujet sur l’indétermination ∞ x 0

          Je ne sais que penser car, beaucoup de personne s'exprime sur les forum, sans vraiment développer ...

          Et j'ai l'impression que c'est un débat de sourd ...

          Bref je n'ai pas totalement compris ce que tu dit dans tes parenthèses :

          « la limite quand n tend vers l'infini de la somme pour k allant de 0 à n des 0 ou la limite de l'intégrale de 0 à x de la fonction nulle »

          En gros quand n tend vers l'infini, la limite k est comprise entre 0 et n ? Je crois que k est de base justement une variable dont la valeur est comprise en 0 et n

          Mais le reste je vois pas bien ce que tu a voulu dire

          Hoo, sympa robun

          la j'ai bien compris, donc pour vous ce serais donc se serait instantané ?

          -
          Edité par OraelAgadres 14 juin 2019 à 21:52:54

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            14 juin 2019 à 22:25:00

            Ici tu as dit : Pour un milliard de calculs, le temps est : 'absolument aucun délai'. Donc pas d'ambiguité. Pour 1000 Mds de calculs, absolument aucun délai, et pour une infinité de calculs, toujours absolument aucun délai.  

            Si on avait eu un délai très très très petit pour un Milliard de calculs, ce serait l'inverse. Une infinité de fois un délai très court, ça fait un temps infini.

            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
              14 juin 2019 à 22:28:34

              robun a explicité ce que j'ai dit avec le calcul : en gros tu as une somme de temps de calcul (celle qu'il a nommée S(n)) et tu cherches sa limite quand n tend vers plus l'infini (on fait une infinité de calculs). Mais pour tout n, S(n) = 0, donc la limite en plus l'infini de S(n) est nulle. Pour bien comprendre tout ça, tu peux te renseigner sur les suites et les séries.

              Dans ce cas actuel, il n'y a pas dialogue de sourd, il y a un calcul et un résultat, mais le problème c'est que généralement on ne considère pas vraiment 0, mais des choses infiniment petites. D'un côté on a u(n) une suite de nombres positifs telle que plus n est grand, plus u(n) est petit, et u(n) se rapproche de plus en plus de zéro mais sans jamais valoir zéro. En fait, elle est aussi petite qu'on veut c'est-à-dire que si tu prends un nombre très petit x, aussi petit que tu veux tant que ce n'est pas zéro, à partir d'un moment u(n) sera plus petit que x. De l'autre côté, tu prends v(n)qui lui es t de plus en plus grand et pareil, si tu prends un nombre très grand x, aussi grand que tu veux, alors à partir d'un moment v(n) sera plus grand que x.

              Et donc on se demande combien vaut la limite de u(n) fois v(n). Et il n'y a pas de réponses générales. On va prendre des exemples.

              • Si u(n) = 1/n pour tout n, et v(n) = n pour tout n, on a que pour tout n u(n) x v(n) = 1, donc la limite sera 1.
              • Si u(n) = 1/n pour tout n, et v(n) = n² pour tout n, on a que pour tout n u(n) x v(n) = n, donc la limite sera plus l'infini.
              • Si u(n) = 1/n² pour tout n, et v(n) = n pour tout n, on a que pour tout n u(n) x v(n) = 1/n, donc la limite sera 0.

              Il peut même ne pas y avoir de limite.

              C'est pour cela qu'on dit que c'est une indéterminée, parce que suivant à quel point les éléments de la suite deviennent grands/petits rapidement, le résultat change. Mais même là il n'y a pas vraiment de dialogue de sourds, il faut juste (grossièrement) préciser de quel infini on parle et de quel zéro on parle. ^^

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
              Tutoriel Ruby - Bon tutoriel C - Tutoriel SDL 2 - Python avancé - Faîtes un zeste, devenez des zesteurs
                15 juin 2019 à 9:05:45

                Merci beaucoup !

                C'est hyper intéressent tout ça !

                Pas grand chose a dire d'autre vous avez bien répondu a ma question, merci

                Et je met mon post en résolu

                Bonne Journée

                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  15 juin 2019 à 15:50:27

                  OraelAgadres a écrit:

                  Mhmm jolie simplification du problème

                  Effectivement ça reviens a faire ∞ x 0

                  Attention, la façon dont yo@n97one (dans son 1er message) et moi avons interprété ton problème ne mène pas à une indétermination ∞ x 0, mais à la limite d'une suite nulle (cette limite vaut 0).

                  Ce serait du ∞ x 0 si le temps pour réaliser une tâche tendait vers 0 (et non : était égal à 0) et si le nombre de tâches tendait vers l'infini (et non : était égal à l'infini). Mais je ne crois pas que c'est ainsi que se posait le problème de départ (ou alors il faudrait être plus précis). (Par contre c'est ce qu'explique yo@n97one dans son 2ème message.)

                  Ah, en lisant ton dernier message je crois que tu as bien compris. Le point important, je crois, c'est de commencer par décrire précisément de quoi on parle. (Si les gens donnent des réponses différentes à un problème, c'est probablement parce que l'énoncé du problème n'est pas précis, et chacun lit ce qu'il croit comprendre.)

                  -
                  Edité par robun 15 juin 2019 à 15:54:51

                  • Partager sur Facebook
                  • Partager sur Twitter

                  Question un peu complexe par rapport a l'infini

                  × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                  • Editeur
                  • Markdown