Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Témoignage d'un modo qui a honte

Mais.. honte de quoi ?

    Staff 11 juillet 2019 à 20:51:02

    Bonjour à tous, 

    J'espère que vous serez nombreux à me lire.

    Les habitués d'ici ne me connaissent pas, tout simplement car cela doit faire approximativement 2-3 ans que je n'ai pas été actif (oui oui, le staff est composé majoritairement d'inactif, vous le saurez). Pour vous donner une idée, le dernier message posté sur le forum du staff date d'avril.

    Je suis de ceux qui se revendiquent encore du Site du Zéro, et qui ont honte. Honte de voir qu'un petit projet communautaire et centré sur le partage gratuit de connaissance, accessible à tous, accessible aux gens ne maîtrisant pas l'anglais, accessible aux gens qui sont passionnés par l'informatique est devenu une start-up, une corporation, capitaliste, prête à tout pour gagner le moindre denier, jusqu'à faire tout l'inverse de son but initial, bref: Openclassroom.

    Là où initialement, cette communauté désirait un monde libre, un monde open-source, un monde intelligent, il semblerait que les personnes aujourd'hui à la tête de cette entreprise préfèrent un monde étriqué, Orwellien, dans lequel il faut penser juste ou ne pas penser, dans lequel une personne doit se faire virer pour des avis politiques personnels.

    En effet, si je fais ce message aujourd'hui, c'est car j'ai découvert qu'OC se vente, sur twitter, d'avoir cesser toutes activités avec un homme, dont la seule faute est d'avoir énervé une communauté bien pensante en refusant un poste dans lequel on faisait passer ses opinions politiques avant ses capacités. Chose selon moi choquante.

    Invoquer l'homophobie ou l'intolérance alors qu'un employeur filtre clairement ses candidats sur leurs opinions politiques c'est une HONTE. C'est une HONTE pour les gays qui souffrent et qui ont soufferts de ce genre de discriminations. C'est combattre le feu par le feu. C'est RIDICULE. C'est comme cela que vous propagez des idées extrêmes qui ont amenées par le passé des millions de personnes à mourir. J'aimerais bien savoir comment réagirait notre bonne Community Manager si on lui apprenait qu'une entreprise demandait son opinion politique à ses candidats et n'engagerait que ceux d'extrème-droite.

    Voilà, je n'appelle pas au débat, je n'appelle pas à la révolte, je tiens juste à souligner que les convictions politiques d'une entreprise qui ne pensent qu'à faire de l'argent suivront toujours le contexte.

    Je ne viens que vomir mon dégoût pour ce qu'est devenu une plate-forme que j'adorais par le passé.

    L'histoire se rappellera de ce genre de pratique comme d'une période sombre de néo-obscurantisme, durant lequel nous étions interdit de penser ou de dire ce que l'on pense par peur du politiquement non-correct et des répercutions sociales.

    Librement vôtre,

    Un ancien membre

    -
    Edité par Rosetux 11 juillet 2019 à 20:55:31

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
    Louche et en chaleur qu'y disait - Tout le monde doit le savoir, l'avatar de Lorrio est une marmotte !! Partagez l'information
      11 juillet 2019 à 20:57:06 - Message modéré pour le motif suivant : Message complètement hors sujet


        11 juillet 2019 à 21:00:19

        [AVIS DE CENSEUR CENSURÉ POUR ÊTRE COHÉRENT]

        bisous,

        Rosetux :)

        -
        Edité par Rosetux 11 juillet 2019 à 21:04:51

        • Partager sur Facebook
        • Partager sur Twitter
          11 juillet 2019 à 21:02:04

          Entièrement d'accord avec ce modérateur.

          C'est du n'importe quoi cette censure.

          • Partager sur Facebook
          • Partager sur Twitter
            Staff 11 juillet 2019 à 21:03:49

            BlashAime a écrit:

            On s'en fou de ton avis.

            Une entreprise c'est pas une démocratie, si ils veulent un mec qui n'a aucun problème avec des collegues LGBT ils ont le droit de le vouloir. Et je trouve ça normal. Le mec fait clairement comprendre que les questions LGBT lui posent un problème, alors il n'a qu'à aller voir ailleurs, dans une entreprise que ça ne dérange pas. 

            -
            Edité par BlashAime il y a moins de 30s


            T'as 15 ans !? Si une entreprise ne veut pas de noirs, ils ont le droit ? Tu trouves ça normal ?
            • Partager sur Facebook
            • Partager sur Twitter
            Louche et en chaleur qu'y disait - Tout le monde doit le savoir, l'avatar de Lorrio est une marmotte !! Partagez l'information
              11 juillet 2019 à 21:03:57

              Bienvenue en 2019 année où on se fait viré pour quelques mots écrit sur twitter qui ne prouve absolument rien.

              -
              Edité par Dylanazer 11 juillet 2019 à 21:04:33

              • Partager sur Facebook
              • Partager sur Twitter
                11 juillet 2019 à 21:08:43

                Rosetux a écrit:

                BlashAime a écrit:

                On s'en fou de ton avis.

                Une entreprise c'est pas une démocratie, si ils veulent un mec qui n'a aucun problème avec des collegues LGBT ils ont le droit de le vouloir. Et je trouve ça normal. Le mec fait clairement comprendre que les questions LGBT lui posent un problème, alors il n'a qu'à aller voir ailleurs, dans une entreprise que ça ne dérange pas. 

                -
                Edité par BlashAime il y a moins de 30s


                T'as 15 ans !? Si une entreprise ne veut pas de noirs, ils ont le droit ? Tu trouves ça normal ?


                Bravo de censurer mon message. Refuser un noir ce serait du racisme et un délit. Refuser quelqu'un qui est contre les lgbt ce n'est pas un délit, peut être que l'entreprise ou il postulait comporte de nombreux salariés gays ou bi et que c'est un sujet ouvert dans la boite. Un mec que ça dérange ça aurait mis une sale ambiance.
                • Partager sur Facebook
                • Partager sur Twitter
                  11 juillet 2019 à 21:10:34 - Message modéré pour le motif suivant : Message complètement hors sujet


                    11 juillet 2019 à 21:25:44

                    Totalement d'accord avec le modérateur, nous sommes entré dans une dictature de la bien-pensance. 

                    L'analogie avec l'extrême droite est vraiment pertinente. Assurément, cela provoquerait une tôlée sur Twitter de savoir qu'une entreprise ne recrute uniquement que des sympathisants de l'extrême droite et je suis sur que notre chère ami BlashAime serait le premier à s'en indigner :) 

                    Ce genre d'entreprises recrutant uniquement pour satisfaire les précieux quotas (assez de femmes, d'étrangers, de LGBT, etc) se rendront bientôt compte de l'importance de privilégier les compétences avant les orientations politiques, la race et le sexe ! 

                    -
                    Edité par alessandropozzi72 11 juillet 2019 à 21:29:10

                    • Partager sur Facebook
                    • Partager sur Twitter
                      11 juillet 2019 à 21:46:14

                      BlashAime a écrit:

                      Rosetux a écrit:

                      BlashAime a écrit:

                      On s'en fou de ton avis.

                      Une entreprise c'est pas une démocratie, si ils veulent un mec qui n'a aucun problème avec des collegues LGBT ils ont le droit de le vouloir. Et je trouve ça normal. Le mec fait clairement comprendre que les questions LGBT lui posent un problème, alors il n'a qu'à aller voir ailleurs, dans une entreprise que ça ne dérange pas. 

                      -
                      Edité par BlashAime il y a moins de 30s


                      T'as 15 ans !? Si une entreprise ne veut pas de noirs, ils ont le droit ? Tu trouves ça normal ?


                      Bravo de censurer mon message. Refuser un noir ce serait du racisme et un délit. Refuser quelqu'un qui est contre les lgbt ce n'est pas un délit, peut être que l'entreprise ou il postulait comporte de nombreux salariés gays ou bi et que c'est un sujet ouvert dans la boite. Un mec que ça dérange ça aurait mis une sale ambiance.


                      Ici il est plutôt question de l'idéologie LGBT, et l'idéologie LGBT est une opinion politique. Donc la discrimination à l'embauche pour une différence d'opinion politique est aussi un délit, tout comme une discrimination pour raison raciale.

                      Et ne pas oublier qu'être en désaccord avec les idée LGBT n'est pas de l'homophobie.

                      • Partager sur Facebook
                      • Partager sur Twitter
                        11 juillet 2019 à 23:33:53

                        Ayant connu le site du zéro (~2006), je ne peux que plussoyer de tout ce qui est évoqué par l’ancien modo qui dis tout haut ce que BEAUCOUP pensent tout bas! Tout est dit!

                        En somme: Bienvenue dans la société neo-1984, avec un masque de bisounours tout en couleurs !

                        • Partager sur Facebook
                        • Partager sur Twitter
                        Bien cordialement,Rolf34
                          12 juillet 2019 à 9:28:27

                          Le problème avec ce genre de communauté c'est que si tu n'es pas avec eux, tu es forcément contre eux. A force de coller des étiquettes sur les gens (gays, trans, bis, lesbiennes, etc...) ils divisent les gens en les séparant les uns des autres plutôt que de les rassembler. 
                          Mais je ne me doutais pas que des entreprises prendraient parti au point d'en faire un critère de sélection à l'embauche, surtout le successeur du SiteDuZéro...

                          RIP.
                          • Partager sur Facebook
                          • Partager sur Twitter
                          Don't quit, suffer now and live the rest of your life as a Champion
                            Staff 12 juillet 2019 à 11:01:22

                            Bonjour,

                            Pour rappel avant jugement, je suis bénévole et non à la solde de OpenClassrooms, je passe du temps ici pour aider, quand je le peux, des êtres humains coincés sur des problèmes de développement informatique, et j'assure un rôle de modérateur pour tenir les ruines du forum dans un état praticable, de la salubrité de base dirais-je ...

                            Par contre, @Rosetux, tu mets le reste du staff (bénévole) dans une position délicate ... Comment veux-tu que nous traitions un tel sujet ...

                            Juste pour clarifier, @JeanBernard62, quoi que vous pensiez de la philosophie LGBTTQQIAAP, la loi française est claire sur un point : toute forme de discrimination sur des critères religieux, politiques, physiques, etc. est interdite ! Y compris dans le monde du travail : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1642 et j'espère que vous comprenez tous l'importance de cette loi dans votre vie de tous les jours, même si vous n'êtes pas aujourd'hui discriminés, vous pouvez soudainement le devenir (handicap, maladie, opinions politiques ou religieuses, etc.) ...

                            On pourrait crier à la liberté d'entreprise comme l'a si bien fait @JeanBernard62 ... Mais pas trop vite ! Ne devons-nous pas protéger et défendre les droits de l'Homme avant ceux des entreprises ? Personnellement je pense que si ...

                            Juste pour clarifier, la loi française réprime également la publication de propos injurieux, diffamatoire ou caractérisant une provocation à la discrimination ou à la violence envers des personnes homosexuelles. Ce serait à un tribunal de juger si le tweet dénoncé enfreint la loi ... Personnellement je ne le pense pas ...

                            • Partager sur Facebook
                            • Partager sur Twitter
                            Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ... A maîtriser : Conception BDD, MySQL, PHP/MySQL
                            Anonyme
                              12 juillet 2019 à 15:30:23

                              Où quand les drama twitter débarquent sur les forums.

                              Débattre d'un sujet dont on a aucun élément concret, vous êtes sérieux ? On ignore qui sont les personnes concernés, le contenu réel des échanges, que ce soit lors de l'entretien ou entre OC et la personne cité.

                              Est-ce que OC s'est basé uniquement sur le message de quelqu'un qui interprète le message d'un autre pour agir ? On ne le sait pas.
                              Est-ce que les propos tenu par la personne sont homophobes ? Là aussi on en sait rien tant ce message offre toutes sortes d’interprétations.

                              Ce débat est prématuré et ne servira qu'à nourrir des trolls (au sens premier du terme, pas ceux qui ne font du mal à personne).

                              • Partager sur Facebook
                              • Partager sur Twitter
                                Staff 12 juillet 2019 à 22:01:00

                                Sinon je tien à préciser que le roman "1984" de George Orwell a été publié en 1949. Donc c'est pas correct de parler de "société néo-1984" :p

                                -
                                Edité par -L0Lock- 12 juillet 2019 à 22:02:33

                                • Partager sur Facebook
                                • Partager sur Twitter

                                FAQ 3D || 3DFR: discord francophone d'infographie 3D || Pas de demande d'aide par MP, le forum est là pour ça :)

                                  12 juillet 2019 à 23:25:26

                                  C'est intellectuellement très malhonnête de censurer les avis des personnes en désaccord avec soi, que leurs arguments soient construits ou absurdes... laissez donc ceux qui lisent le décider par eux même. Et c'est d'autant plus hypocrite parce que l'auteur se plaint de l'impact de la liberté d'expression.

                                  Je dis ca tout en partageant (partiellement) l'avis de l'auteur.


                                  Pour revenir au débat :


                                  OpenClassroom n'est pas juste devenue une startup mais bien une marque. Elle doit donc soigner son image auprès du public en s'adaptant à lui. Ses mentors en sont une vitrine. L'hypocrisie pointée du doigt par l'auteur ne vient pas d'OC, mais plutôt des valeurs de la société actuelle qui imposent ce climat de politiquement correct parfaitement absurde. OC de son côté ne fait que s'adapter à ces valeurs, et ne tient aucun discours politique ou idéologique.

                                  • Partager sur Facebook
                                  • Partager sur Twitter
                                    15 juillet 2019 à 16:20:59

                                    Bonjour,

                                    Pour faire bref, 100 % d'accord avec Benzouye.

                                    Mais surtout, c'est quoi la "philosophie LGBTTQQIAAP" franchement ?

                                    Une simple relai de Tweet sans contexte, sans qu'on sache vraiment ce qui a été dit et chacun y va de son interprétation.

                                    La démocratie, ce n'est pas Twitter bon sang...

                                    • Partager sur Facebook
                                    • Partager sur Twitter
                                      23 juillet 2019 à 9:22:08

                                      Ce sujet me fait doucement penser à Evergreen. Cette université américaine où la bien-pensance prime avant tout sur la liberté d'expression. 

                                      Ne pas soutenir une cause ce n'est pas être contre. Ceux qui pensent l'inverse doivent à tout pris se poser des questions, c'est très grave. 

                                      Nous sommes entrés dans une société où, si tu ne combat pas un mouvement, tu fais parti de ce mouvement et tu n'as aucun droit à la parole (ici, viré d'OCR).

                                      -
                                      Edité par FindL 23 juillet 2019 à 9:24:46

                                      • Partager sur Facebook
                                      • Partager sur Twitter
                                        2 septembre 2019 à 0:39:55 - Message modéré pour le motif suivant : Message complètement hors sujet


                                          13 novembre 2019 à 16:25:46

                                          J'avoue ne pas savoir trop quoi en penser.

                                          Je ne connais pas la loi sur ce sujet, mon avis se basera uniquement sur mes convictions et rien d'autres, pas sur les convictions des autres qui ont pondus des lois.

                                          Autant le fait que le mec ait refusé l'embauche car effectivement, il n'était pas à l'aise avec le concept LGBTTmachintruc (trop de lettres, je retiens jamais), quel est le soucis ? Déjà ça ne veut pas dire qu'il est homophobe ou autre, juste qu'il n'est pas à l'aise. (Après il est peut être homophobe, ça j'en sais rien).

                                          Personnellement, j'ai un(e) ami(e), initialement mec, qui est devenu une fille, trans donc. Même si je m'en fou et qu'il/elle fait ce qu'il/elle veut, ça veut pas dire que je suis à l'aise avec ça. Rien que la, je sais pas si je dois dire il ou elle, car je l'ai connu mec avant d’être une fille, et que il peut faire ce qu'il veut, pour moi il restera un mec dans ma tête. Elle a la même tête, la même voie, la même taille, ayant toujours été imberbe, la même pilosité, etc... Personnellement, j'arrive même pas à me décider pour savoir si je dois considérer sa copine comme étant hétéro ou lesbienne.

                                          Bref, je veux pas lancer un débat, je veux juste dire que c'est pas parce que ça ne nous dérange pas qu'on est forcément à l'aise avec ça. Je ne suis pas à l'aise, c'est tout (les lesbiennes, gay etc... pour le coup je suis à l'aise, disons que c'est d'autres concepts qui me dérangent un peu plus). C'est aucunement une conviction politique ou autre, juste, je le répète, le fait d'être à l'aise.

                                          Pour faire une analogie bien débile, si je suis pas à l'aise avec les filles, ça ne veut pas dire que je suis misogyne, ça serait même le contraire en fait.

                                          Donc je peux complètement comprendre son refus de l'embauche.

                                          Pour le coup par contre, c'est le ****** qui retweet (vive la délation déjà, pour moi c'est plus Abel qui est dans le délire Orwellien que OpenClassRoom car la délation, c'est la base de tout, surtout quand on fait ça sans aucune connaissance du concept du tweet initial) qui est en plein délire.

                                          D'où il parle d'homophobie et de transphobie ? Je ne vois rien dans le tweet initial qui prouve que c'est le cas (éventuellement le "en souriant", mais bon, ça reste léger). Ensuite OpenClassRoom qui réagit sans réfléchir, ça me choque aussi. Disons qu'on peut potentiellement dire qu'ils ont été un peu vite dans leur volonté...

                                          Bilan :

                                          Elias, il fait bien ce qu'il veut, il refuse un poste si ça lui chante.

                                          Abel, la délation, c'est pas bien, surtout quand on transforme complètement ce que l'autre a dit.

                                          OpenClassRoom, je comprends très bien le besoin de poser une condition sur leur embauche (un gay en chef d'équipe par exemple, t'es obligé d'avoir des employés qui soient à l'aise avec ça, sinon vive la merde). Mais écarter le mec des mentors directement est abusif.

                                          • Partager sur Facebook
                                          • Partager sur Twitter
                                            5 décembre 2019 à 14:38:41 - Message modéré pour le motif suivant : Message complètement hors sujet


                                              8 décembre 2019 à 20:20:32

                                              Tiens je découvre ce sujet, je ne lisais plus jamais DG. Je suis déçu, moi qui pensais trouver quelque chose de croustillant sur openclassrooms je tombe sur un truc tout à fait banal pour lequel je suis d'accord avec eux…

                                              Déjà faudrait arrêter avec la « bien-pensance », depuis quand c'est devenu une tare de bien penser, sérieusement ?

                                              Ensuite c'est quoi « ne pas être à l'aise avec la philosophie LGBT+ » ? Ne pas être à l'aise avec l'égalité des droits demandée par les LGBT ? Ben oui c'est quelque peu problématique quand même. Quand vous avez un doute, remplacez « gay / lesbienne / LGBT » par « noir » ou « juif » et constatez ce que ça donne.

                                              Tiffado a écrit: > Personnellement, j'ai un(e) ami(e), initialement mec, qui est devenu une fille, trans donc. Même si je m'en fou et qu'il/elle fait ce qu'il/elle veut, ça veut pas dire que je suis à l'aise avec ça. Rien que la, je sais pas si je dois dire il ou elle, car je l'ai connu mec avant d’être une fille, et que il peut faire ce qu'il veut, pour moi il restera un mec dans ma tête. Elle a la même tête, la même voie, la même taille, ayant toujours été imberbe, la même pilosité, etc... Personnellement, j'arrive même pas à me décider pour savoir si je dois considérer sa copine comme étant hétéro ou lesbienne.

                                              Ben pour te répondre clairement les propos que tu tiens sont transphobes. Ton amie est une fille, une fille transgenre mais une fille.

                                              Je ne connais pas son histoire, mais je doute qu'elle se considère comme « initialement mec », elle est juste née avec un sexe masculin, mais probablement qu'elle se considérait déjà comme femme avant de faire une transition. Ce n'est pas la transition qui fait devenir femme ou trans, la personne est déjà trans (son genre et son sexe ne sont pas en accord), les opérations de transition ne permettent que de faire concorder les deux.

                                              Mégenrer en toute conscience une personne trans, c'est faire peur de transphobie, c'est nier son identité. Et au pire si tu ne sais pas, tu lui demandes comment elle veut que tu l'appelles.

                                              Ensuite, je ne connais pas sa sexualité ni celle de sa copine, mais elles sont deux femmes et donc forment un couple lesbien.

                                              • Partager sur Facebook
                                              • Partager sur Twitter
                                                9 décembre 2019 à 10:16:12

                                                entwanne a écrit:

                                                Ben pour te répondre clairement les propos que tu tiens sont transphobes. Ton amie est une fille, une fille transgenre mais une fille.

                                                Que dalle. Je te donne la définition de ce qu'est la transphobie.

                                                La transphobie, mot formé à partir du préfixe trans (transidentité) et du suffixe phobie (peur), est une hostilité envers les personnes transgenres qui peut se manifester sous forme de violences physiques (agressionscrime de haineviols, ou meurtres) ou verbales, ou de comportements discriminatoires (discrimination à l'embauche, au logement, ou encore à l'accès aux traitements médicaux).

                                                 Et vu que ce que j'ai décris n'est pas une hostilité, ni sous forme de violences physiques ou verbales, ni sous forme de discrimination....

                                                Alors certes ça reste une définition wikipédia, mais tu vois, c'est justement ce genre de remarque comme tu peux le faire qui réduit la majeur partie de la population à des transphobes, des homophobes, des racistes ou tout ce que tu veux dans le genre, alors que ce n'est pas le cas.

                                                En quoi c'est facile d'accepter d'une personne passe de mec à fille du jour au lendemain ? Cette personne fait ce qu'elle veut, je n'ai rien contre elle, je n'ai rien contre le fait qu'elle ait voulu changer de genre, rien contre son changement de prénom, rien contre le fait qu'elle prenne des hormones je l'appelle comme elle le souhaite et tout ce que tu veux, ce n'est aucunement de la transphobie comme tu le dis. Juste que le déclic dans mon cerveau ne s'est pas fait, ce n'est pas naturel pour moi, je suis pas à l'aise, c'est tout.

                                                Et d'ailleurs, je le répète, c'est une amie. C'est pas comme si de base tu pouvais partir du principe que je ne l'aimais pas.

                                                La première chose à faire déjà serait de dire ce qu'est la "philosophie LGBTTQQIAAP". Parce que bon, j'ai pas trouvé de vraie définition.

                                                Entre "être à l'aise avec la philosophie LGBT" = être à l'aise avec l'égalité des droits demandée par les LGBT.

                                                Ou "être à l'aise avec la philosophie LGBT" = être à l'aise avec le fait que les gens soit homo, trans etc.

                                                Il y a un monde.

                                                Et parce que j'aime bien les analogies bien exagérées et pas forcément adaptées et que j'ai vu mon neveu ce week-end : ce n'est pas parce qu'il a dit qu'il était un dinosaure tout le week-end qu'en effet c'est un dinosaure.

                                                -
                                                Edité par Tiffado 9 décembre 2019 à 10:23:24

                                                • Partager sur Facebook
                                                • Partager sur Twitter
                                                  9 décembre 2019 à 11:13:11

                                                  Tiffado a écrit:

                                                  Alors certes ça reste une définition wikipédia, mais tu vois, c'est justement ce genre de remarque comme tu peux le faire qui réduit la majeur partie de la population à des transphobes, des homophobes, des racistes ou tout ce que tu veux dans le genre, alors que ce n'est pas le cas.

                                                  En quoi c'est facile d'accepter d'une personne passe de mec à fille du jour au lendemain ? Cette personne fait ce qu'elle veut, je n'ai rien contre elle, je n'ai rien contre le fait qu'elle ait voulu changer de genre, rien contre son changement de prénom, rien contre le fait qu'elle prenne des hormones je l'appelle comme elle le souhaite et tout ce que tu veux, ce n'est aucunement de la transphobie comme tu le dis. Juste que le déclic dans mon cerveau ne s'est pas fait, ce n'est pas naturel pour moi, je suis pas à l'aise, c'est tout.

                                                  Mais t'as tellement raison, gros +1 

                                                  -
                                                  Edité par M4jestic 9 décembre 2019 à 11:14:32

                                                  • Partager sur Facebook
                                                  • Partager sur Twitter
                                                  Don't quit, suffer now and live the rest of your life as a Champion
                                                    9 décembre 2019 à 12:17:47

                                                    Tiffado a écrit: > Et vu que ce que j'ai décris n'est pas une hostilité, ni sous forme de violences physiques ou verbales, ni sous forme de discrimination....

                                                    Oui, et tes propos rentrent dans la catégorie « violence verbale ». Surtout quand tu en rajoutes avec ton paragraphe sur les dinosaures, comme quoi les trans auraient juste une lubie en tête et que ça ne serait pas réellement leur identité.

                                                    Tiffado a écrit: > En quoi c'est facile d'accepter d'une personne passe de mec à fille du jour au lendemain ?

                                                    Encore une fois, ce n'est pas un « mec qui devient fille », c'est une fille qui fait une opération de réassignation. Et qu'est-ce que tu as à « accepter » au juste ? De l'appeler par un autre prénom ? Quel effort, bravo !

                                                    Tiffado a écrit: > Entre "être à l'aise avec la philosophie LGBT" = être à l'aise avec l'égalité des droits demandée par les LGBT. > > Ou "être à l'aise avec la philosophie LGBT" = être à l'aise avec le fait que les gens soit homo, trans etc. > > Il y a un monde.

                                                    Il y a une différence ? Ça se traduit comment le deuxième sans le premier ? « Je veux bien que vous existiez mais seulement si vous restez inférieurs en droits » ? C'est assez contradictoire.

                                                    Tiffado a écrit: > Alors certes ça reste une définition wikipédia, mais tu vois, c'est justement ce genre de remarque comme tu peux le faire qui réduit la majeur partie de la population à des transphobes, des homophobes, des racistes ou tout ce que tu veux dans le genre, alors que ce n'est pas le cas.

                                                    Je ne réduis pas les personnes mais je qualifie les propos. Et il est clair qu'aujourd'hui on trouve énormément de propos transphobes, homophobes ou racistes.

                                                    -
                                                    Edité par entwanne 9 décembre 2019 à 12:19:54

                                                    • Partager sur Facebook
                                                    • Partager sur Twitter
                                                      9 décembre 2019 à 14:32:59

                                                      entwanne a écrit:

                                                      Je ne réduis pas les personnes mais je qualifie les propos. Et il est clair qu'aujourd'hui on trouve énormément de propos transphobes, homophobes ou racistes.


                                                      Outre le dinosaure (et encore, si tu as avais pris en compte le début de ma phrase...), j'aimerais bien savoir en quoi mon post initial a fait preuve de violence verbale. Pour moi il n'y en a pas eu.

                                                      Vu comment tu catégorises ou déformes les propos, ça m'étonne pas que tu en trouves tant que ça. Mais bon, dans un sens, effectivement il y en a et pas qu'un peu.

                                                      entwanne a écrit:

                                                      Encore une fois, ce n'est pas un « mec qui devient fille », c'est une fille qui fait une opération de réassignation. Et qu'est-ce que tu as à « accepter » au juste ? De l'appeler par un autre prénom ? Quel effort, bravo !

                                                      Désolé de ne pas être d'accord. Être homo c'est un choix, être un mec ou une fille, de moins point de vue, c'est génétique, c'est de la science, c'est un fait. Après, une personne peut très bien vouloir qu'on la considère autrement, ça me va très bien. Une personne peut très bien prendre des hormones, se faire opérer ou je sais pas quoi pour que ce côté "physique/génétique" change, ça me va très bien. Mais clairement, il y a une transition de mec à fille. Et dire qu'elle a toujours était une fille, je suis désolé mais non.

                                                      Et mon "accepter", tu l'as clairement compris comme tu avais envie de le comprendre. Accepter, c'est pas dire "oui ok ca me va". Je parle du fait d'accepter dans le sens psychologique du terme. Dans mon cas, ce n'est pas accepter qu'elle change de nom ou quoi que ce soit dans le genre, c'est accepter qu'une personne puisse changer de sexe, alors que c'est contre-nature (contre nature, sans le sens encore une fois scientifique/biologique des choses).

                                                      entwanne a écrit:

                                                      Il y a une différence ? Ça se traduit comment le deuxième sans le premier ? « Je veux bien que vous existiez mais seulement si vous restez inférieurs en droits » ? C'est assez contradictoire.

                                                      Evidemment qu'il y a une différence.

                                                      Je suis à l'aise avec les lois, les gens font ce qu'ils veulent. Mais je trouve quand même pas ça "naturel", donc pas spécialement à l'aise. Mais bon ça, je l'ai déjà dit.

                                                      • Partager sur Facebook
                                                      • Partager sur Twitter
                                                        9 décembre 2019 à 14:41:10

                                                        entwanne a écrit: > Oui, et tes propos rentrent dans la catégorie « violence verbale ».

                                                        Et d'après quels critères, les tiens ? Pour un mouvement "récent" aux yeux du "public", je trouve tes accusations plutôt sévères envers quelqu'un qui en fait l'expérience peut-être pour la première fois. N'est-il pas (normal) concevable d'imaginer que l'adaptation et la compréhension, pour certaines personnes, peuvent passer par des phases préliminaires où ils se questionnent, avant d'en comprendre la nature. Une approche moins incisive et plus dans la compréhension aurait de rigueur, il me semble...

                                                        entwanne a écrit: > Encore une fois, ce n'est pas un « mec qui devient fille », c'est une fille qui fait une opération de réassignation. Et qu'est-ce que tu as à « accepter » au juste ? De l'appeler par un autre prénom ? Quel effort, bravo !

                                                        Et t'en sais quoi ? Tu la connais son amie ? Qui te dit qu'elle ne se sentait pas homme auparavant et que la diffusion et l'encouragement à s'accepter soi-même y compris sa sexualité, l'a simplement amené à se questionner et à affirmer sa nature par la suite ?

                                                        entwanne a écrit: > Il y a une différence ? Ça se traduit comment le deuxième sans le premier ? « Je veux bien que vous existiez mais seulement si vous restez inférieurs en droits » ? C'est assez contradictoire.

                                                        Là tu extrapoles avec des propos que l'auteur du post n'a jamais écrit. C'est ton interprétation que tu nous livres ici, pas la sienne.

                                                        entwanne a écrit: > Je ne réduis pas les personnes mais je qualifie les propos. Et il est clair qu'aujourd'hui on trouve énormément de propos transphobes, homophobes ou racistes.

                                                        C'est vrai que l'homophobie et le racisme ne sont apparu qu'à partir du 21 ème siècle, c'est bien connu...

                                                        • Partager sur Facebook
                                                        • Partager sur Twitter

                                                        Témoignage d'un modo qui a honte

                                                        × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
                                                        × Attention, ce sujet est très ancien. Le déterrer n'est pas forcément approprié. Nous te conseillons de créer un nouveau sujet pour poser ta question.
                                                        • Editeur
                                                        • Markdown