Partage
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Vitesse de la lumière et énergie infinie

"paradoxe"

    29 juillet 2020 à 13:59:22

    Bonjour,
    Je précise que je ne suis pas scientifique, je suis en ... 3e vu que que c'est les vacances, donc ne me tapez pas si la question vous paraît stupide (svp;-;).

    Donc voilà, je réfléchissais à la dilatation du temps en fonction de la vitesse, et je suis bloqué sur un truc (sûrement une erreur de raisonnement) :

    Selon la théorie de la relativité restreinte, on ne peut pas dépasser la vitesse de la lumière, car il faudrait une énergie infinie.
    Mais, plus on se rapproche de la vitesse de la lumière, plus le temps se dilate, et si on atteignait la vitesse de la lumière, le temps serait arrêté de notre point de vue.

    Donc, est-ce que ça veut dire que, dans le cas hypothétique où on atteindrait la vitesse de la lumière à bord de notre vaisseau spatial, le trajet serait instantané ? (même si "à l'extérieur" le temps s'écoule "normalement").

    Et, si oui, vu que le trajet est instantané du point de vue de tout ce qui se trouverait dans notre vaisseau, nos "moteurs" n'utiliseraient donc pas d'énergie durant le trajet à la vitesse de la lumière ?

    Donc, il faudrait une énergie infinie pour atteindre la vitesse de la lumière, mais une fois atteinte ils ne consomment plus d'énergie (vu que le trajet est "instantané") ?

    Voilà ... merci d'avance ^^

    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter

    "Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec on atterit dans les étoiles". -Oscar Wilde-

    Vitesse de la lumière et énergie infinie

    × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié.
    • Editeur
    • Markdown