• 40 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 06/12/2013

L'espace de présentation 2/2

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Nous avons construit, dans le premier chapitre sur l'espace de présentation, toute la structure de nos feuilles. Il nous reste à éditer les styles de cotes, de texte, à voir comment fonctionnent les fenêtres de présentation qui permettent d'afficher le contenu de l'espace objet dans une présentation et de contrôler les couleurs de sortie vers le traceur ou l'imprimante.

À la fin de ce chapitre, votre gabarit sera terminé et vous pourrez vous amuser à le perfectionner comme bon vous semble. Terminons vite ce gabarit ensemble, mais restez tout de même attentif. Ce n'est pas parce que c'est un chapitre que je catégorise comme étant facile qu'il faut relâcher notre attention. ^^

Les calques et style de tracé

Pour continuer notre gabarit, nous allons avoir besoin de plusieurs calques correspondants chacun à un type de ligne. Nous leur attribuerons également un nom, une couleur, une épaisseur et un paramètre de visibilité pour l'impression.

Les calques étant créés, nous pouvons contrôler la façon dont ils seront exploités à l'impression. Pour vous donner un exemple, vous pouvez dessiner un ou plusieurs objets en rouge et les imprimer en noir sans rien changer. Nous dessinons généralement sur un fond coloré (majoritairement le noir). Il est plus facile d'utiliser des calques de différentes couleurs pour différencier nos objets plus facilement sur ce type de fond. Mais qu'en est-il lors d'une impression ? On ne souhaite peut-être pas que nos plans ressemblent au costume d'Arlequin, non ? :p Mais AutoCAD est bien conçu. Nous pouvons contrôler toutes les couleurs et types de ligne en sortie vers l'imprimante grâce aux styles de tracé.

Commençons par créer nos calques. Je vous rassure, vous n'aurez pas à créer tous les calques à la main. J'ai préparé (encore) un petit fichier spécifique qui va créer les calques dont nous avons besoin automatiquement en une fraction de seconde.

:waw: Un fichier qui crée des calques tout seul, c'est possible ça ?

Tout à fait, on appelle cela une routine AutoLISP. L'AutoLISP est le langage de programmation d'AutoCAD. Il est dérivé du langage LISP qui est un langage impératif (en séquences d'instructions) souvent utilisé dans l'intelligence artificielle. Intégré au logiciel, il permet de créer de nouvelles commandes et/ou d'automatiser certaines tâches afin de nous faire gagner un temps précieux. Je ne m'étendrai pas sur ce langage. Je vais juste vous montrer comment charger ce fichier pour utiliser une nouvelle commande "catuto" qui créera automatiquement tous les calques ci-dessous :

  • Nom : Construction - Couleur : Blanc - Ligne : Continuous - Epaisseur : 0.25

  • Nom : Cartouche - Couleur : Blanc - Ligne : Continuous - Epaisseur : 0.25

  • Nom : Cotation - Couleur : Blanc - Ligne : Continuous - Epaisseur : 0.18

  • Nom : Caches - Couleur : 40 - Ligne : Cache - Epaisseur : 0.18

  • Nom : Axes - Couleur : Rouge - Ligne : Axes - Epaisseur : 0.18

  • Nom : Hachures - Couleur : Cyan - Ligne : Continuous - Epaisseur : 0.18

  • Nom : Coupe - Couleur : Vert - Ligne : Axes2 - Epaisseur : 0.35

  • Nom : Environ - Couleur : 253 - Ligne : Continuous - Epaisseur : 0.18

Commencez par télécharger la routine AutoLISP. Une fois téléchargée, décompressez l'archive dans un dossier nommé "AUTOLISP". Voici notre fichier :

Image utilisateur

.

Pour charger une routine dans AutoCAD, nous pouvons utiliser la commande appload qui ouvre la boîte de dialogue de chargement d'application. Tapez "appload" dans la ligne de commande et validez.

Image utilisateur

Allez chercher le fichier dans le dossier "AUTOLISP" que vous devez avoir créé, sélectionnez-le et cliquez sur Charger. Vous pouvez fermer la boîte de dialogue. Si tout s'est bien passé, un message vous informe dans la ligne de commande que le fichier s'est bien chargé sans erreur.

Image utilisateur

Nous pouvons utiliser la nouvelle commande catuto. Tapez cette commande et validez. La routine est alors exécutée en un éclair et si vous vous dirigez vers le gestionnaire des calques, vous trouverez tous les nouveaux calques que nous devions créer.

Image utilisateur

C'est tout ! Si vous tombez un jour nez à nez sur des routines AutoLISP, vous saurez comment faire pour les charger dans AutoCAD. :) Enregistrez votre gabarit pour garder tous les calques.

Créer un style de tracé

Pour créer un style de tracé, nous devons utiliser l'assistant "Ajouter une table des styles de tracé" présent dans le menu Outil puis Assistants. Choisissez cet assistant et validez. Dans la boîte de dialogue qui s'ouvre, cliquez directement sur Suivant.

Image utilisateur

Ici, vous pouvez soit commencer avec un fichier de brouillon, soit utiliser une table existante contenant des styles de tracés, soit importer des propriétés d'un traceur ou utiliser un fichier PCP (fichier de configuration partielle du traceur) ou PC2 (fichier de configuration complète du traceur) contenant des paramètres de traçage. Nous commencerons avec un brouillon. Cliquez sur Suivant.

Image utilisateur

Nous choisirons l'option de la table des styles de tracé qui dépend des couleurs (vu que nous allons justement les gérer). Cliquez sur Suivant.

Image utilisateur

Donnez un nom à votre table de style et cliquez sur Suivant.

Image utilisateur

Ne cliquez pas tout de suite sur Terminer. Nous allons d'abord configurer les couleurs qui seront tracées sur le papier en fonction des couleurs affichées à l'écran. Pour faire tout ça, l'éditeur de la table des styles de tracé nous sera d'un grand secours. Cliquez sur le bouton "Editeur de la table des styles de tracé ...".

L'éditeur de la table des styles de tracé

L'éditeur de la table des styles de tracé va nous permettre de contrôler la couleur des objets à la sortie de l'impression. Nous pouvons affecter une couleur de sortie différente de celle affichée à l'écran mais ce n'est pas tout. Les types de lignes et épaisseurs peuvent être eux aussi modifiés. L'onglet Général vous informe sur la globalité du fichier de style (ici "monstyle.ctb"). Vous avez aussi la possibilité d'y ajouter une description. L'onglet Vue de la table répertorie tous les styles de tracé présents. Chaque style de tracé correspond à une couleur, un type de ligne, une épaisseur, etc. Enfin, les options de l'onglet Vue de la feuille permettent de contrôler les propriétés des objets du dessin à l'impression. C'est celui qui nous intéresse le plus dans ce cas précis. ^^

Image utilisateur

Observez dans la zone de gauche (Styles de tracé) les 255 couleurs de notre table. Ces couleurs correspondent aux couleurs potentiellement utilisées dans notre espace objet. Vous pouvez modifier la propriété de sortie de chaque couleur grâce aux options de la zone "Propriétés" présentent à droite de cette boîte de dialogue. Chaque couleur possède ses propres propriétés. Vous pouvez donc décider d'attribuer une couleur d'impression différente de celle affichée à l'écran.

Les couleurs qui nous intéressent le plus sont évidemment celles de nos calques. Un numéro est affecté à chaque couleur. Il nous suffit de noter uniquement les numéros des couleurs de nos calques afin d'en modifier leurs propriétés. Les couleurs des calques de notre gabarit sont les suivantes :

  • La couleur 255 correspondante aux calques 0, cartouche, construction et cotation.

  • La couleur 1 correspondante au calque des axes.

  • La couleur 40 correspondante au calque des traits cachés.

  • La couleur 3 correspondante au calque des traits de coupes.

  • La couleur 253 correspondante au calque de la géométrie environnante.

  • La couleur 4 correspondante au calque des hachures.

Nous modifierons les couleurs 40, 3 et 4 de manière à ce qu'elles soient tracées en noir. Commencez par la couleur 40. Sélectionnez-la dans la liste des styles de tracé présente dans la boîte de dialogue puis dans les propriétés, déroulez le menu Utiliser la couleur de l'objet et choisissez "Noir". Répétez l'opération pour les 2 autres couleurs puis cliquez sur Enregistrer et fermer. Désormais, ces couleurs seront toujours imprimées en noir lors du traçage.

Les fenêtres de présentation

Les fenêtres de présentation permettent de créer des clichés (ou des vues) de certaines zones de l'espace objet. Vous pouvez organiser l'emplacement de vos modèles dans l'espace de présentation grâce à ces fenêtres. Il est donc inutile de prévoir à l'avance le lieu exact des objets géométriques pour les présenter dans l'espace papier.

Les fenêtres se créent dans l'espace de présentation en fonction d'un calque (calque 0 ou un calque nommé "fenêtre" par exemple). On pourra choisir de désactiver ce calque suivant notre désir d'afficher ou non le contour de la fenêtre. Avant de commencer, je vais vous faire télécharger un fichier d'exemple déjà tout prêt. Nous pourrons ainsi nous concentrer sur la création de nos fenêtres. Ce fichier d'exemple est une grosse plaque de métal perforée. Tout est déjà présent dans le dessin, vous n'avez plus qu'à créer la présentation. Téléchargez-le maintenant et copier tous les éléments de l'espace objet du fichier dans un nouveau dessin créé à partir de votre gabarit. Voici ce que contient le dessin :

Image utilisateur

Nous avons donc : une représentation en 3D, une vue de dessus et une vue de face qui correspondent toutes les trois à la même pièce. Il va falloir organiser ces trois vues dans une présentation. Par expérience, je vous conseille d'aller dans l'onglet de présentation A3. Ceci étant fait, je vais vous demander de créer un calque de couleur orange nommé "Fenêtre" avec les paramètres ci-dessous :

Image utilisateur

N'oubliez pas de cliquer sur la petite imprimante à droite de la boîte de dialogue. Dans cet état (

Image utilisateur

), le calque sera visible à l'écran, mais exclu à l'impression. Dans la boîte de dialogue, double-cliquez sur le nom du calque pour le définir comme courant puis fermez la fenêtre. ^^

Créer une fenêtre de présentation

Pour afficher le contenu de l'espace objet dans l'espace de présentation, nous devons créer une fenêtre qui contiendra la géométrie de l'espace objet. Tout se trouve dans l'onglet Vue. Dans le groupe de fonctions "Fenêtres de présentation", cliquez sur

Image utilisateur

.

Image utilisateur

A partir de cette boîte de dialogue, vous avez la possibilité de configurer toutes sortes de vues 2D et 3D. Des dispositions de vues standard sont présentes à gauche dans la liste des fenêtres standard. Cette liste vous offre des configurations de fenêtres déjà toutes prêtes. Pour notre première fenêtre, nous laisserons les paramètres par défaut. Cliquez sur "Ok". Dans l'espace de présentation, cliquez dans la feuille pour accrocher le premier point du cadre de la fenêtre, déplacez le curseur de la souris et cliquez une seconde fois pour créer la fenêtre.

Image utilisateur

Notre fenêtre étant créée, il va falloir l'ajuster sur une vue et lui donner une échelle de présentation. L'échelle de présentation correspond à l'échelle dans laquelle seront représentés les éléments sur le papier. L'idée ici est d'affecter une échelle à la fenêtre, puis d'ajuster le cadre autour d'une vue. Pour donner une échelle à la fenêtre, nous allons la sélectionner puis nous rendre dans le bas de l'interface du logiciel.

Image utilisateur

La liste des échelles est accessible via le bouton

Image utilisateur

. Choisissez une échelle de 1/8.

Miracle, les objets contenus dans la fenêtre ont changés de dimensions. Par contre, il est possible que pour certains ou certaines d'entre vous il y ai un petit problème de centrage. Comme c'est le cas ci-dessous.

Image utilisateur

Rassurez-vous, ce n'est rien de bien méchant. Nous allons remédier à tout ça, mais il va falloir être bien attentif à ce que je vais vous dire. Sachez que nous pouvons accéder à notre espace objet à partir des espaces de présentation. En fait, le cadre de notre fenêtre correspond à l'espace objet. Chaque fenêtre créée affichera un espace objet.

Mais alors quand tu disais qu'on ne pouvait avoir qu'un seul espace objet, tu nous as menti ? :(

Non, jamais de la vie. Il n'y a qu'un seul espace objet par dessin et on ne peut pas en créer d'autre. Il est juste représenté autant de fois qu'il y a de fenêtre dans la présentation, mais c'est toujours le même espace objet. Pour y accéder, nous allons double cliquer à l'intérieur de la fenêtre mais attention, il est important de bien afficher la totalité de votre feuille de manière à pouvoir cliquer en dehors de la fenêtre. Dans le cas contraire, vous risquer d'avoir une surprise et ne plus pouvoir sortir de l'espace objet. Heureusement, il y a un moyen, mais je vous l'expliquerai plus tard. Concentrez-vous sur ce que je vous dis maintenant.

Afficher votre feuille en totalité de façon à voir le cartouche et avoir un espace suffisant autour. Double cliquez à l'intérieur de la fenêtre. Faite attention de ne pas zoomer avec la molette de la souris une fois arriver à l'intérieur de votre espace objet. Dans le cas contraire, il sera nécessaire de remettre la fenêtre à l'échelle. Une fois dans votre espace objet, le cadre de la fenêtre se met en surbrillance.

Image utilisateur

Effectuez un panoramique en cliquant sur la molette de la souris et placer la vue de dessus dans le coin inférieur droit de la fenêtre puis double cliquez à l'extérieur de la fenêtre. Sélectionnez le cadre et ajustez-le à la vue. Voici ce que vous devez obtenir :

Image utilisateur

Faites la même chose avec la vue de face. Créez une fenêtre, affectez-lui une échelle de 1/8 et ajustez le cadre. Placez cette deuxième fenêtre au-dessus de la première. Une fois terminé, nous allons créer une autre fenêtre un peu particulière. Cette fois-ci nous allons la créer à partir d'autres objets. Cela va nous permettre de donner n'importe quelle forme à nos fenêtres. Nous pourrons ainsi créer des fenêtres rondes, triangulaires et j'en passe. :)

Créer une fenêtre de présentation à partir d'objets géométriques

L'intérêt de créer ce genre de fenêtre est que l'on va pouvoir afficher leur contour. Bon, nous pouvons également afficher les cadres rectangulaires, mais c'est moins joli qu'un contour arrondi par exemple. Si vous avez bien suivi, vous devez avoir 2 fenêtres de présentation. Il nous reste donc à créer celle contenant la représentation de la pièce en 3D. Passez sous le calque "Cartouche". Nous allons cette fois-ci nous servir de l'outil

Image utilisateur

qui se situe dans le groupe de fonctions Fenêtres de présentation de l'onglet Vue. Cet outil permet de créer des fenêtres de présentation à partir d'objets fermés du type polyligne, cercle, ellipse, etc. Je vais vous demander de créer un quart de cercle en partant du coin supérieur gauche du cadre de coordonnées. Pensez à fermer les lignes avec le demi-cercle sinon rien ne sera créé.

Image utilisateur

Déroulez le menu Créer avec une forme polygonale et choisissez Créer à partir de l'objet.

Image utilisateur

Selectionnez votre forme. Ce n'est pas plus compliqué que ça. Cette foic-ci votre fenêtre a le contour noir car nous sommes sous le calque "Cartouche". Il sera donc visible à l'impression. Réorganisez la fenêtre de manière à ce que la vue en 3D soit centrée à l'intérieur.

Image utilisateur

Et voici le résultat !

Configurer les styles de cotes

Bonne nouvelle, nous arrivons au terme de ce chapitre. Il ne reste plus que cette étape pour finaliser notre gabarit de dessin. Cependant, je vais vous faire revenir sur la façon de configurer les styles de cotes. Mais cette fois-ci avec une méthode différente de la première.

Nous allons sans plus attendre ouvrir la boite de dialogue des styles de cotes. J'espère que vous savez où la trouver ! Bon, au cas où, tapez la commande _dimstyle puis validez avec Entrée.

Image utilisateur

Maintenant, créez un nouveau style de cote que vous nommerez "Présentation". Rendez-vous dans l'onglet Texte puis donnez au texte une hauteur de 3. Continuez dans l'onglet Ajuster et choisissez l'option Echelle des cotes selon présentation. Vous pouvez valider en appuyant sur le bouton OK. Définissez ce nouveau style de cote comme style courant.

Mais pourquoi on a mis 3 pour la hauteur du texte ?

HaHAAaa ! Pour la simple et unique raison qu'à partir de maintenant nous allons coter tous nos dessins dans l'espace de présentation. :waw: Lorsque nous allons coter un dessin dans l'espace de présentation, la méthode que nous utiliserons permettra à la hauteur du texte de garder la même valeur quel que soit l'échelle utilisée dans la fenêtre. 3 unités de dessin est un bon compromis par rapport au rendu sur le papier. Vous pouvez enregistrer votre gabarit.

Coter un dessin dans une présentation

Comme il faut bien pratiquer un peu, je vais vous faire télécharger ce fichier. Ouvrez-le et rendez-vous dans l'espace de présentation puis sélectionnez la fenêtre de présentation.

Image utilisateur

Maintenant que votre fenêtre est sélectionnée, rendez-vous en bas de l'interface d'AutoCAD et cliquez sur le cadenas

Image utilisateur

pour le transformer en

Image utilisateur

.

Nous allons pouvoir zoomer sans modifier l'échelle de présentation. L'important ici est de bien définir l'échelle de présentation AVANT de coter le dessin. Si vous changez l'échelle une fois toutes les cotes placées, elles ne seront plus de la même taille. Je tenais à vous le faire savoir avant de vous lancer tête baissée dans la cotation. Allez-y, double cliquez dans la fenêtre de présentation et cotez ce dessin comme dans l'image ci-dessous :

Image utilisateur

Ce n'est pas plus compliqué que cela ! Maintenant double cliquez en dehors de la fenêtre de présentation et sélectionnez-la. Ôtez la protection en cliquant sur le cadenas et affectez une valeur d'échelle à 1/50.

Hé, pourquoi mes cotes ont toutes rapetissées avec le dessin ?

Simplement parce que nous avons placées nos cotes dans l'espace objet. La fenêtre de présentation est une représentation de ce qu'il se trouve dans l'espace objet. Si nous réduisons l'aperçu de cet espace objet (où se trouvent les cotes) via une échelle quelconque, les cotes réduiront aussi. Pour vous en rendre compte, allez voir dans l'espace objet. Vous retrouverez vos cotes telles qu'elles ont été placées à partir de la présentation. ^^

Vous voici avec un gabarit de dessin tout beau tout neuf. Vous pouvez lui ajouter des calques ou l'optimiser à votre guise. ;)
Pas de QCM ici. Ce n'est pas vraiment nécessaire pour ce chapitre ! Nous verrons pour le prochain.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite