• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 25/05/2021

Démarrez le serveur VNC automatiquement

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans la grande majorité des cas, il sera nécessaire de configurer le serveur TightVNC pour démarrer automatiquement avec l’ordinateur, et ce afin d’être sûr de pouvoir prendre le contrôle à distance de la machine et éviter d’expliquer à l’utilisateur comment le démarrer par téléphone, ce qui n’est jamais simple. Je vous propose donc d’appliquer ce démarrage automatique sous Windows et Linux.

Démarrez automatiquement TightVNC sous Windows

Nous avons vu lors du chapitre précédent qu’il est possible d’installer le serveur TightVNC directement en tant que service Windows. Avec cette méthode, TightVNC sera lancé automatiquement à chaque démarrage de la machine.

Cependant, si vous n’avez pas coché l’option lors du processus d’installation il est toujours possible après coup d’enregistrer TightVNC en tant que service depuis les raccourcis ajoutés dans le menu Windows.

Par exemple, pour enregistrer TightVNC en tant que service :

Capture des actions possibles pour TightVNC dans le menu Windows, clic sur Register TightVNC Service.
Enregistrer TightVNC en tant que service 

Attention, cette action inscrit le service dans les registres Windows sans le démarrer. Il est nécessaire soit de redémarrer Windows, soit de le lancer à la main pour démarrer le serveur.

A l’inverse pour supprimer le service TightVNC (sans pour autant désinstaller le programme) :

Capture des actions possibles pour TightVNC dans le menu Windows, clic sur Unregister TightVNC Service.
Supprimer le service TightVNC

Windows sollicitera une confirmation pour ces deux actions, qui sont également disponibles via les options des lignes de commande TightVNC comme je vous le montrerai dans le chapitre suivant.

Démarrez automatiquement TightVNC sous Linux

Le processus d’installation de TightVNC avec les packages (Debian ou CentOS) ne fait finalement que déposer les fichiers binaires des programmes dans l’arborescence du système d’exploitation. Il est nécessaire de créer et de configurer le service pour lancer TightVNC de manière automatique.

Cette opération se décompose en deux étapes :

  1. La création du script de gestion du service TightVNC.

  2. L'inscription du service dans la cible de démarrage 

Créez le script de gestion du service TightVNC

En règle générale ce script spécifique se situe sous l’arborescence  /usr/local/bin  .

Je vous propose donc de créer le fichier  /usr/local/bin/vncserver  et d’y ajouter les lignes suivantes :

#!/bin/bash
PATH="$PATH:/usr/bin/"
DISPLAY="1"
DEPTH="24"
GEOMETRY="1280x1204"
OPTIONS="-depth ${DEPTH} -geometry ${GEOMETRY} :${DISPLAY}"

case "$1" in
start)
/usr/bin/tightvncserver ${OPTIONS}
;;

stop)
/usr/bin/tightvncserver -kill :${DISPLAY}
;;

restart)
$0 stop
$0 start
;;
esac
exit 0

Pour rendre exécutable ce script, lancez la commande suivante :

chmod +x /usr/local/bin/vncserver 

Inscrivez le service dans la cible de démarrage

La seconde étape consiste à créer un fichier nommé « service unit » permettant d’indiquer à notre machine Linux de démarrer le serveur TightVNC automatiquement. La encore il s’agit de créer un fichier nommé  /lib/systemd/system/vncserver.service  contenant les lignes suivantes :

[Unit]
Description=TigthVNC Service Unit

[Service]
Type=forking
ExecStart=/usr/local/bin/vncserver start
ExecStop=/usr/local/bin/vncserver stop
ExecReload=/usr/local/bin/vncserver restart
User=root

[Install]
WantedBy=multi-user.target

Avec le fichier « service unit », nous pouvons maintenant lancer les commandes permettant de l’activer, telles que :

systemctl daemon-reload
systemctl enable vncserver.service
systemctl start vncserver.service
Les commandes données précédemment sont lancées dans le terminal.
Lancement et retour des commandes d'activer le fichier service unit

Pour vérifier le lancement du serveur, nous pouvons à nouveau observer l’ouverture des ports de TightVNC :

netstat -lptun | grep tightvnc

Et voila, vous disposez d’un service TightVNC qui démarre à chaque utilisation. Plus besoin d’expliquer comment le lancer à votre collègue ou à votre grand-père !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite