• 20 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours existe en livre papier.

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 23/09/2019

Les éléments de base

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Avec les 2 précédents chapitres, nous ne sommes pas encore réellement entrés dans le vif du sujet, ils étaient simplement destinés à préparer le terrain.

Maintenant, les choses sérieuses commencent, nous allons entrer dans la partie pratique. Dans ce chapitre, nous allons découvrir ensemble les bases du XML. Après l'avoir lu, les mots clefs "balise" et "attribut" n'auront plus de secrets pour vous ! ;)

Les balises

Dans le tout premier chapitre, je définissais le langage XML comme un langage informatique de balisage. En effet, les balises sont les éléments de base d'un document XML. Une balise porte un nom qui est entouré de chevrons. Une balise commence donc par un < et se termine par un >. Par exemple :<balise>définit une balise qui s'appelle "balise".

En XML, on distingue 2 types de balises : les balises par paires et les balises uniques.

Les balises par paires

Définition

Les balises par paires sont composées en réalité de 2 balises que l'on appelle ouvrantes et fermantes.
La balise ouvrante commence par < et se termine par > tandis que la balise fermante commence par </ et se termine par >.
Par exemple :

<balise></balise>

Bien évidemment, on peut mettre "des choses" entre ces balises. On parle alors de contenu.
Par exemple :

<balise>Je suis le contenu de la balise</balise>
Quelques règles

Une balise par paires ne peut pas contenir n'importe quoi : elle peut contenir une valeur simple comme par exemple une chaîne de caractères, un nombre entier, un nombre décimal, etc.

<balise1>Ceci est une chaîne de caractères</balise1>
<balise2>10</balise2>
<balise3>7.5</balise3>

Une balise par paires peut également contenir une autre balise. On parle alors d'arborescence.

<balise1>
  <balise2>10</balise2>
</balise1>
<balise1><balise2>Ceci est une chaîne de caractères</balise1></balise2>

Enfin, une balise par paires peut contenir un mélange de valeurs simples et de balises comme en témoigne l'exemple suivant :

<balise1>
  Ceci est une chaîne de caractères
  <balise2>10</balise2>
  7.5
</balise1>

Les balises uniques

Une balise unique est en réalité une balise par paires qui n'a pas de contenu.
Vous le savez, les informaticiens sont des fainéants ! Ainsi, plutôt que de perdre du temps à ouvrir et fermer des balises sans rien écrire entre, une syntaxe un peu spéciale a été mise au point :

<balise />

Les règles de nommage des balises

Ce qui rend le XML générique, c'est la possibilité de créer votre propre langage balisé. Ce langage balisé, comme son nom l'indique, est un langage composé de balises sauf qu'en XML, c'est vous qui choisissez leurs noms.

L'exemple le plus connu des langages balisés de type XML est très certainement le xHTML qui est utilisé dans la création de sites Internet.

Il y a cependant quelques règles de nommage à respecter pour les balises de votre langage balisé :

  • Les noms peuvent contenir des lettres, des chiffres ou des caractères spéciaux.

  • Les noms doivent obligatoirement débuter par une lettre ou un underscore (_).

  • Les noms ne peuvent pas commencer par les lettres "XML" (quelle que soit la casse).

  • Les noms ne peuvent pas contenir d'espaces.

  • On évitera les caractères - , ; . < et > qui peuvent être mal interprétés dans vos programmes.

Les attributs

Définition

Il est possible d'ajouter à nos balises ce qu'on appelle des attributs. Tout comme pour les balises, c'est vous qui en choisissez le nom.
Un attribut peut se décrire comme une option ou une donnée cachée. Ce n'est pas l'information principale que souhaite transmettre la balise, mais il donne des renseignements supplémentaires sur son contenu.

Pour que ce soit un peu plus parlant, voici tout de suite un exemple :

<prix devise="euro">25.3</prix>

Dans l'exemple ci-dessus, l'information principale est le prix. L'attributdevisenous permet d'apporter des informations supplémentaires sur ce prix, mais ce n'est pas l'information principale que souhaite transmettre la balise<prix/>.

Une balise peut contenir 0 ou plusieurs attributs. Par exemple :

<prix devise="euro" moyen_paiement="chèque">25.3</prix>

Quelques règles

Tout comme pour les balises, quelques règles sont à respecter pour les attributs :

  • Les règles de nommage sont les mêmes que pour les balises.

  • La valeur d'un attribut doit impérativement être délimitée par des guillemets, simples ou doubles.

  • Dans une balise, un attribut ne peut-être présent qu'une seule fois.

Les commentaires

Avant de passer à la création de notre premier document XML, j'aimerais vous parler des commentaires.

Un commentaire est un texte qui permet de donner une indication sur ce que l'on fait. Il vous permet d'annoter votre fichier et d'expliquer une partie de celui-ci.

En XML, les commentaires ont une syntaxe particulière. C'est une balise unique qui commence par <!-- et qui se termine par -->.

<!-- Ceci est un commentaire ! -->

Voyons tout de suite sur un exemple concret :

<!-- Description du prix -->
<prix devise="euro">12.5</prix>

Certes, sur cet exemple, les commentaires semblent un peu inutiles, mais je vous assure qu'ils vous seront d'une grande aide pendant la rédaction de longs documents XML ! ;)

En résumé

  • Deux types de balises existent : les balises par paires et les balises uniques.

  • Les balises peuvent contenir des attributs.

  • Un document XML peut contenir des commentaires.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite