• 4 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 30/11/2016

Et pourquoi pas le crowdfunding ?

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Le crowdfunding dans tous ses états ! 

Le crowdfunding désigne en anglais le « financement participatif » de différents types de projets, à la fois associatifs, solidaires, humanitaires, mais aussi des projets d’entreprise, créatifs. Venu des États-Unis avec notamment le site Kick-Starter, le phénomène du crowdfunding est aujourd’hui riche en France de plusieurs dizaines de plates-formes. Il est donc parfois difficile de s’y retrouver et de choisir la plate-forme la mieux adaptée à son projet ! Petit tour d’horizon du crowdfunding pour vous aider dans vos démarches !

Le principe de base du crowdfunding est de financer des projets à plusieurs, en passant par une plateforme (un site Internet) et en recevant en échange différents types de contreparties. Quelles sont-elles ? Quels sont les différents types de plateformes ?

  • Il y a tout d’abord le financement participatif en capital (equity-based crowdfunding) pour des projets d’entreprises qui recherchent avant tout des investisseurs. C’est donc peu adapté à votre association sauf si vous souhaitez développer en parallèle une entreprise pour financer votre projet solidaire.

  • Il y a également le micro-crédit solidaire, dans le cas où vous souhaitez emprunter ; ici encore, cela est peu adapté puisqu’il vous faudra ensuite rendre l’argent emprunté.

  • Enfin, il y a le financement participatif sous forme de don, avec contreparties (reward-based) ou sans contreparties (donation-based). C’est cette forme de crowdfunding qui est la plus représentée et qui vous intéressera en priorité !

Avec ou sans contreparties ? That is the question ! 

Le choix d’attribuer ou non des contreparties à vos donateurs dépend de plusieurs facteurs : - Avez-vous la possibilité ou non d’offrir des contreparties ? Cela demande en effet du temps, le choix des contreparties, leur mise en place, et parfois aussi de l’argent (contreparties en nature, envoie de cadeaux). - Souhaitez-vous que vos contributeurs puissent défiscaliser leur don ? Pour cela, il est important que les contreparties que vous offrez ne dépassent pas 25% du montant de leur don ! Vérifiez aussi que la plate-forme choisie permette de défiscaliser (voir tableau ci-dessous). - Enfin, il faut vous assurer que votre projet est bien « d’intérêt général ».

Faut-il se fixer un objectif et un délai ?

Les principales plateformes fonctionnent sur la base d’un objectif financier à atteindre dans un délai déterminé à l’avance par le porteur du projet.

Cela est donc contraignant puisqu’il faut réfléchir à la fois :

  • au montant que l’on demande. Ni trop, ni trop peu !

  • au délai que l’on se fixe pour atteindre cet objectif ! Ni trop court, ni trop long ! Il n’y a pas de science exacte en la matière est cela dépendra avant tout de la façon dont vous communiquez sur votre projet et de la mobilisation de votre réseau.

Pour vous donner un ordre d’idée, les porteurs de projet ont un objectif moyen de collecte de 2 000€ dans un délai moyen de 30 jours.

Attention ! Lorsque vous déposez votre projet sur une plate-forme qui fonctionne sur ce principe, vous perdrez tout l’argent récolté si vous n’atteignez pas votre objectif dans les délais, même s’il ne restait que quelques Euros à collecter ! Parfois il vaut mieux le mettre soi-même de sa poche plutôt que de tout perdre !

Si vous avez peur de l’échec, ou que vous n’arrivez pas à vous décider sur un montant et un délai, il vous sera toujours possible d’utiliser des plates-formes qui ne demandent pas d’objectif ni de délai contraignant ! Mais l’absence de contrainte rend parfois les résultats plus longs à obtenir !

La clef de la réussite : la communication ! 

L’erreur habituelle est de croire qu’il suffit de déposer un bon projet sur un site reconnu pour que les donateurs viennent d’eux-mêmes ! FAUX ! Les personnes qui financeront votre projet sont en très grande majorité les personnes qui vous connaissent et qui entendront parler de votre projet à travers les réseaux sociaux et les différentes formes de votre communication.

Quelques astuces pour réussir votre communication, et donc votre collecte :

  • Comme pour un dossier de présentation, il faut donner envie aux personnes de donner. Pensez-donc à « raconter votre histoire », parler de vous, de vos actions, des objectifs que vous vous fixez, et surtout indiquez à quoi servira l’argent des donateurs !

  • Pensez à illustrer votre page « projet » et à l’enrichir avec des images, des chiffres, des vidéos !

  • Ne négligez pas les contreparties ! Choisissez-en qui ne seront pas trop contraignantes pour vous et n’hésitez pas à proposer des rencontres avec votre équipe, ou avec les publics bénéficiaires de votre projet ! Une contrepartie « sympa » sans être onéreuse peut-être un bon moyen d’obtenir des donateurs.

  • Communiquez sur les réseaux sociaux, sur votre site et via les newsletters (qui sont parfois disponibles gratuitement sur certaines plates-formes), aussi souvent que possible pour faire vivre votre projet et mobiliser les donateurs pour qu’ils en soient les meilleurs ambassadeurs !

  • Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à créer des flyers de l’événement que vous distribuerez lors des moments importants de votre association, à votre école, dans les commerces alentour, etc.

Maintenant que vous avez toutes les clefs en main pour réussir, il ne vous reste plus qu’à trouver la bonne plate-forme pour démarrer votre projet !

Quelle plateforme pour quel projet ? 

Une multitude de plateformes existent. Voici un petit tableau récapitulatif avec les principales plateformes présentant des projets solidaires.

Nom

Contrepartie

Défiscalisation

Limite de temps

Collecte moyenne

Nombre de projet

Taux de réussite

My Major Company

Oui

Oui

90 jours max.

5000€

60

 

Ulule

Oui

Oui

90 jours max.

1000€

508

65%

KissKissBankBank

Oui

Oui

90 jours max.

2500€

567

 

Babeldoor

Oui

Oui

100 jours max.

1500€

99

 

Bulbintown

Oui

Oui

90 jours max.

1500€

 

 

HelloAsso

(Mail Forgood)

Oui

Oui

 

 

 

 

My Major Company

Exemple de projet
Exemple de projet sur My Major Company
Exemple de projet
Exemple de projet

Ulule

Exemple de projet sur Ulule
Exemple de projet sur Ulule

KissKissBankBank

Exemple de projet sur KissKissBankBank
Exemple de projet sur KissKissBankBank

Babeldoor

Exemple de projet sur KissKissBankBank
Exemple de projet sur Babeldoor

BulbinTown

Exemple de projet sur Bulbintown
Exemple de projet sur Bulbintown

HelloAsso

Exemple de projet sur HelloAsso
Exemple de projet sur HelloAsso

D’autres plateformes existent. N’hésitez pas à consulter différents guides ou Internet pour choisir la plus pertinente pour votre projet. N’oubliez pas non plus de comparer les montants prélevés par chacune de ces plates-formes sur la somme collectée.

Votre défi ? 

Vous avez vraiment un projet et vous avez ou souhaitez utiliser une plateforme de crowdfunding ? Osez partager le lien de votre page sur ce post de notre forum. 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite