• Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 29/04/2014

Publier son application

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Ça y est, votre application est prête. L’émulateur vous a bien aidé dans votre phase de développement et vous vous sentez prêts pour passer à la suite. Nous allons voir dans ce chapitre comment faire pour tester son application sur un téléphone et pour soumettre son application sur le Windows Phone Store.
Mais la première chose indispensable à faire est de tester son application sur un vrai téléphone. Même si l’émulateur est capable de simuler pas mal de choses, c’est quand même le vrai téléphone qui va être capable de se rapprocher au maximum de ce que vont avoir les utilisateurs au quotidien, forcément... :)
Ensuite, cela permet de valider plein de petites choses que l’on ne voit pas forcément dans l’émulateur (comme les images de l’application).
Enfin, et c’est presque le plus important, cela permet de valider la performance de notre application.
En effet, un téléphone est généralement bien moins puissant qu’un ordinateur de développeur. Il m’est souvent arrivé de constater que mon application était super fluide dans l’émulateur, mais sur mon téléphone, celle-ci était inutilisable tellement elle était lente.
Pour la terminer correctement, il faut donc déployer son application sur un téléphone.

Créer un compte développeur

La première chose à faire est de créer un compte développeur. C’est une opération qui coute 19$ par an (14€). Elle est indispensable pour déployer son application sur un téléphone et pour pouvoir publier sur le Windows Phone Store.
Rendez-vous donc sur https://dev.windowsphone.com/. Le souci, c’est que pour l’instant, c’est en anglais, donc si vous n’êtes pas trop anglophone, suivez le guide. On doit dans un premier temps créer un compte en cliquant sur « Sign in » (voir figure suivante).

Créer un compte
Créer un compte

Il faut ensuite s’authentifier avec son compte Windows Live (voir figure suivante).

Authentification avec compte Windows Live
Authentification avec compte Windows Live

Saisissez votre e-mail et votre mot de passe. Vous êtes redirigés sur la page d'accueil présentée dans la figure suivante, où vous pourrez cliquer sur n'importe quel lien. Tout d'abord, cliquez sur l'onglet « Dashboard ».

Création d'un compte via l'onglet Dashboard
Création d'un compte via l'onglet Dashboard

Nous pouvons alors nous inscrire en cliquant sur le bouton « Join Now » (voir figure suivante).

Inscription du compte développeur
Inscription du compte développeur

Cela nous permet d'obtenir le formulaire d’inscription, où l’on indique notamment son pays, puis son statut (entreprise, particulier ou étudiant).

Bref, de l’administratif, détaillé dans la figure suivante.

Les informations à remplir
Les informations à remplir

Toujours dans l’administratif, on a besoin ensuite de saisir nos informations personnelles, nom, prénom, etc., ainsi que notre nom d'auteur sur le Windows Phone Store (voir figure suivante).

Saisir ses informations
Saisir ses informations

Passons à la suite. C’est le moment délicat, le paiement de l’abonnement annuel, présenté dans la figure suivante. Il faut choisir le type de règlement, paiement ou bon de réduction.

Mode de règlement
Mode de règlement

L’abonnement est donc de 14€. Il est possible de régler avec un bon de réduction, par exemple si on a de l’argent sur son compte Xbox. Enfin, pour les étudiants, pour les détenteurs d'un code promotionnel, ou pour les membres inscrits au programme accélérateur Windows Phone, c'est gratuit ! Il ne reste qu’à saisir les informations de facturation.

Et voilà, le compte est désormais créé. Nous recevons un e-mail de confirmation qui va nous permettre d’activer notre compte via un lien. Une fois ce lien cliqué, nous obtenons confirmation de la bonne création du compte.
Et c’est terminé pour cette étape. Nous avons donc associé notre compte Windows Live à un compte Windows Phone Store.

Inscrire un téléphone de développeur

Avant de pouvoir installer son application sur son téléphone, il faut l'enregistrer. Première chose à faire, relier son téléphone à son ordinateur via le câble approprié.

Comme vous êtes sous Windows 8, le programme permettant de synchroniser son Windows Phone est déjà présent sur votre ordinateur. Ce programme s’appelle « Windows Phone » et est nécessaire pour la suite des opérations et pour faire les mises à jour du téléphone. Il existe en version « Modern UI » et en version « Bureau Traditionnel » (vous pouvez utiliser les deux versions, elles ne diffèrent qu'au niveau de l'apparence esthétique de l'interface).

Une fois votre téléphone branché, si vous avez un code de verrouillage protégeant votre téléphone, vous devrez le saisir.

Ensuite, vous devrez enregistrer le téléphone comme étant un téléphone de développeur. Pour cela, démarrez le programme « Windows Phone Developer Registration », accessible par exemple via la barre de recherche de Windows 8 (voir figure suivante).

Démarrage de l'application d'enregistrement du téléphone
Démarrage de l'application d'enregistrement du téléphone

Une fois l’application démarrée, vous pourrez voir l’écran suivant qui permet d’inscrire le téléphone comme étant un téléphone de développeur.

Inscrire le téléphone comme étant un téléphone de développement
Inscrire le téléphone comme étant un téléphone de développement

Vous validez bien sûr en cliquant sur « Inscrire ». À ce moment-là, vous devez vous connecter à votre compte Windows Live avec lequel vous avez souscrit votre abonnement de développeur (voir figure suivante).

Authentification Windows Live
Authentification Windows Live

Le programme tente alors de déverrouiller le téléphone. Et voilà, comme vous pouvez le voir dans la figure suivante, c'est fait !

Téléphone déverrouillé
Téléphone déverrouillé

Remarquez que si le téléphone est déjà enregistré, vous pourrez le dés-enregistrer de la même façon (présentée dans la figure suivante).

Dés-enregistrement du téléphone
Dés-enregistrement du téléphone

Il est important de le faire si jamais vous voulez vendre votre téléphone ou s’il ne doit plus servir à des fins de débogage. En effet, dans la mesure où vous êtes limités sur le nombre de téléphones utilisables via un compte développeur, il est important de dés-enregistrer un téléphone qui ne servira plus. Mais bon, ce n’est bien sûr pas le moment de la faire.

Voilà, votre téléphone est prêt à recevoir votre application. Pour cela, dans Visual Studio, il faut changer la destination du déploiement dans la liste déroulante où l’émulateur avait été auparavant sélectionné (voir figure qui suit).

Démarrer l'application sur le téléphone
Démarrer l'application sur le téléphone

Ce qui est formidable, c’est que vous allez pouvoir bénéficier de tout l’environnement de Visual Studio avec votre application directement sur votre téléphone. Cela veut notamment dire avoir accès au débogueur, ce qui vous permet de mettre des points d’arrêts ou de voir des valeurs de variables alors que vous êtes en train de vous servir de votre téléphone. Bon, ok, il y aura forcément le câble qui relie le PC au téléphone, mais c’est quand même très pratique !
Tellement pratique qu’une fois que vous y aurez goûté, vous ne voudrez plus revenir sur l’émulateur.
Sur le téléphone, vous vous rendrez mieux compte des problèmes de performance de vos applications. Il sera également plus facile d’utiliser le service de localisation ou de vous déconnecter d'Internet pour faire des tests hors réseau.

Proposer une version d'essai de votre application

Si vous avez un Windows Phone, vous avez pu remarquer que, dans le Windows Phone Store, certaines applications payantes sont disponibles en version d’essai. Ceci permet en général de tester un peu l’application avant de se décider si celle-ci mérite d’être achetée ou non.
Lors de la soumission de votre application, vous pourrez décider du prix de votre application et si elle dispose d’un mode d’essai ou non.
Windows Phone possède une API qui permet de savoir si l’application est en mode essai ou non. C’est la méthode IsTrial de la classe LicenseInformation, qui est disponible en incluant l’espace de noms suivant :

using Microsoft.Phone.Marketplace;

Ainsi, vous pourrez vérifier si l'application est en mode d'essai avec le code suivant :

LicenseInformation license = new LicenseInformation();
bool modeEssai = license.IsTrial();

Après, libre à vous de faire ce que vous voulez en fonction de la valeur du booléen. Peut-être voudrez-vous limiter le nombre de fonctionnalités ? Peut-être voudrez-vous limiter l’application dans le temps ? Dans tous les cas, une fois la période terminée, vous aurez intérêt à renvoyer l’utilisateur vers le Windows Phone Store afin qu’il achète votre application, comme nous l’avons vu c’est avec le launcher MarketplaceDetailTask.
Remarquez que, pendant la phase de développement, la variable booléenne IsTrial() vaut toujours Vrai. Vous pourrez encapsuler cet appel dans une instruction conditionnelle pour vos différents tests :

private bool EstTrial()
{
    #if DEBUG
        return true; // ou false, comme vous voulez ^^
    #else
        var license = new Microsoft.Phone.Marketplace.LicenseInformation();
        return license.IsTrial();
    #endif
}

Certifier son application avec le Store Test Kit

Alors, maintenant que nous avons réalisé notre application dans le débogueur et que nous avons validé son fonctionnement sur notre téléphone, nous avons terminé ?

Eh non, pas encore ! Nous avons une superbe application, mais encore faut-il savoir si elle est autorisée à être distribuée sur le Windows Phone Store.
En effet, les applications ne peuvent être distribuées qu’après avoir passé une phase de certification, faite par les équipes Windows Phone.
Cela permet de vérifier que l’application n’a pas de problèmes (malware, etc.), et qu’elle est suffisamment réactive et fonctionnelle pour l’utilisateur.
Pour nous aider à passer cette certification, Visual Studio dispose d’un outil, le « Store Test Kit ».
Il s’agit d’une série de tests, certains automatisés, certains manuels qui permettent de vérifier certains points en amont de la certification, ce qui va nous permettre de gagner du temps et d’éviter des allers-retours avec l’équipe de Microsoft.

Ce kit est disponible via le menu Projet > Ouvrir Store Test Kit (vous devez avoir sélectionné le projet de démarrage en cliquant dessus), ou bien en faisant un clic droit sur le Projet > Ouvrir Store Test Kit illustré dans la figure suivante.

Ouvrir le Store Test Kit
Ouvrir le Store Test Kit

Visual Studio nous ouvre un écran contenant plusieurs options, y compris celle de faire des tests de l’application pour savoir si elle respecte les besoins pour la certification Windows Phone Store. Il y a des tests automatisés qui vont vérifier si les images sont bonnes, si l’application n’est pas trop grosse, etc. Il y a des tests de performance permettant de voir si l’application n’utilise pas trop de mémoire, si elle démarre assez vite, etc. Enfin, il y a des tests manuels à effectuer (voir liste qui suit).

Liste des tests à effectuer
Liste des tests à effectuer

Dans le premier onglet de détails de l’application, nous devrons préciser les images dont nous allons avoir besoin lors de la soumission de l’application et qui permettent d’illustrer notre application. Pour réaliser de telles images, vous pouvez utiliser l’émulateur ainsi que l’outil supplémentaire permettant de réaliser des copies d’écran de l’émulateur. Pour faire des bonnes copies d'écran, il faut que les compteurs qui apparaissent sur la droite de l'émulateur ne soient pas visibles. Pour cela, allez modifier la ligne suivante dans le App.xaml.cs :

Application.Current.Host.Settings.EnableFrameRateCounter = true;

Changez la valeur de la propriété de true à false :

Application.Current.Host.Settings.EnableFrameRateCounter = false;
Outil de capture d'écran
Outil de capture d'écran

Pour avoir des images de bonne qualité, le zoom de l'émulateur doit être en zoom 100%.
Pour lancer les tests automatisés, le fichier .xap doit être compilé en configuration release. Pour cela, il faut modifier la liste déroulante à côté du choix de l’émulateur pour passer de debug à release.

Passer en mode releaser
Passer en mode releaser

Une fois que le fichier .xap est compilé, nous sommes autorisés à lancer les tests automatisés, ce qui nous permet de constater leurs succès ou leurs échecs affichés dans la prochaine fenêtre.

Succès ou échecs des tests automatisés
Succès ou échecs des tests automatisés

Par exemple, dans la fenêtre « Succès ou échecs des tests automatisés », mes deux derniers tests ont échoué car je n’avais pas fourni les images que je dois envoyer au Windows Phone Store lors de la soumission. Je dois donc faire mes captures d’écrans dans les bonnes résolutions, puis créer une image de l’application en 300x300 et les positionner dans l’onglet « Détails de l’application » visible sur la figure suivante.

Les images de l'application sont définies dans le Store Test Kit
Les images de l'application sont définies dans le Store Test Kit

Lorsque ceci sera résolu, nous pourrons passer aux tests manuels.
Pour ceux-ci, nous devons démarrer l’application et l’utiliser sur notre téléphone (et non dans l’émulateur). Il y a chaque fois une description de ce qu’il faut faire (non traduite). Il s’agit en fait d’une liste d’éléments à vérifier soi-même pour éviter que l’application ne soit refusée lors de la soumission au Windows Phone Store.

Il ne faut pas oublier de tester l’application en envisageant toutes les circonstances possibles :

  • Le téléphone peut se verrouiller après une période d’inactivité.

  • On reçoit un coup de téléphone pendant l’utilisation de l’application.

  • On passe dans un tunnel et le réseau n’est plus accessible.

  • Etc.

Vous avez également à votre disposition un outil d'analyse de performance qui se trouve en bas de l’onglet des tests automatisés. Vous pouvez démarrer cette analyse automatique sur votre téléphone, elle génère un rapport avec des informations intéressantes comme par exemple le temps de démarrage de l’application, si l’application répond rapidement, etc. Cela peut vous donner des pistes d’améliorations de votre application (voir le rapport de performance présenté).

Rapport de performance
Rapport de performance

Le Store Test Kit constitue donc une espèce de grande check-list qui va nous permettre de vérifier que notre application fonctionne dans toutes les situations décrites. Cela va nous faire gagner du temps, car si nous détectons une anomalie, il sera possible de la corriger rapidement. Dans le cas contraire, c’est Microsoft qui la détectera et qui bloquera la publication de notre application tant que le problème ne sera pas corrigé.
À noter que nous serons avertis du rapport de certification par e-mail.

Publier son application sur le Windows Phone Store

Ça y est, vous avez réussi tous les tests ! Il est enfin temps de passer à la soumission de notre application. C’est la dernière étape de ce processus. Cela consiste à envoyer notre application, à la décrire, à indiquer son prix, etc. Bref, à fournir toutes les informations nécessaires.
Mais avant ça, il y a une dernière petite chose à faire. Il s’agit de préciser la langue principale de notre application. Cela se fait dans les propriétés du projet. Cliquez sur informations de l’assembly dans l’onglet « Application » (voir figure suivante).

Accéder aux informations de l'assembly
Accéder aux informations de l'assembly

Choisissez la langue.

Définir la langue par défaut de l'application
Définir la langue par défaut de l'application

Recompilez en mode Release et c’est fini pour le code !

Revenons à la soumission de notre application et rendons-nous sur http://create.msdn.com/. Connectons-nous avec notre compte Windows Live en cliquant sur « Sign in ». Puis cliquons sur « SUBMIT APP » (voir figure qui suit).

Démarrer la soumission de l'application
Démarrer la soumission de l'application

Si vous n'êtes pas connecté, il faudra le faire. La première chose à faire est de donner quelques informations sur notre application. Cliquez sur l'icône rouge contenant le chiffre 1.

Saisir les informations de l'application
Saisir les informations de l'application

Nous pouvons saisir un nom, une catégorie et un prix pour notre application dans la page « App info » qui suit.

Saisie du nom, de la catégorie et du prix de l'application
Saisie du nom, de la catégorie et du prix de l'application

La catégorie doit être la plus proche possible du type de notre application. Suivant les cas, il est également possible d’indiquer une sous-catégorie. Cela va permettre d’identifier plus facilement le type de votre application dans le Windows Phone Store.
Il est également important de fixer le prix de notre application. Elle peut être gratuite ou allant de 0.99€ ou 424,99€.
Sur cet écran, nous pourrons également indiquer si l’application possède un mode d’évaluation. Nous en avons parlé un peu plus haut, ce mode permet de tester une application payante en limitant par exemple ses fonctionnalités ou sa durée.

Nous avons également la possibilité d'indiquer dans quels pays notre application sera téléchargeable. En général, on laissera l'exception portant sur les pays qui ont des politiques de règles plus strictes pour éviter tout problème :) .
À noter qu'il est également possible de faire en sorte que son application soit disponible en version bêta restreinte à certains utilisateurs — ce qui est pratique si l'on souhaite la faire valider par des personnes de son entreprise par exemple.

Une fois ces informations saisies, nous pouvons passer à l'étape suivante en cliquant sur l'icône rouge contenant le chiffre 2 où nous pourrons envoyer notre fichier .xap.

Passer à l'envoi du fichier .xap
Passer à l'envoi du fichier .xap

Pour rappel, ce fichier .xap doit être compilé en mode release. Cliquez sur Parcourir (voir figure suivante) pour envoyer le fichier .xap.

Envoi du fichier xap
Envoi du fichier xap

Une fois le fichier envoyé, nous pouvons voir des informations extraites de notre fichier et notamment les capacités. Rappelez-vous, ce sont les éléments Windows Phone que va utiliser notre application et dont l'utilisateur pourra être potentiellement averti. Par exemple, si vous utilisez le GPS dans votre application, la capacité ID_CAP_LOCATION sera détectée et un message d'avertissement sera affiché à l'utilisateur lorsqu'il voudra télécharger votre application lui indiquant qu'elle utilise le GPS. Libre à lui d'accepter ou de refuser l'installation en sachant cela.

C'est le moment également de saisir une description pour votre application, description qui devra être dans la langue utilisée par l'application. C'est cette description (voir figure suivante) que l'utilisateur retrouvera lorsqu'il affichera votre application sur le Windows Phone Store.

Description de l'application, y compris la liste de ses capacités
Description de l'application, y compris la liste de ses capacités

Vous aurez intérêt à bien soigner cette description pour deux raisons. Premièrement, parce que c’est la première chose que les utilisateurs liront ce qui pourra leur donner envie ou non de télécharger l’application. Décrivez les fonctionnalités de l’application, mais pas trop non plus. Il faut qu’ils puissent obtenir une information synthétique et utile pour faciliter leur choix de télécharger ou non votre application. Et deuxièmement, l'outil de recherche du Windows Phone Store va se fonder sur ce descriptif. Il faut donc que les mots-clés que les utilisateurs sont susceptibles d'utiliser pour chercher une application comme la vôtre soient présents. Pensez aux mots-clés que vous utiliseriez si vous cherchiez une telle application…

Enfin, vous devrez fournir les images qui illustrent votre application dans l'interface présentée dans la figure suivante, comme celles que vous avez données dans le Store Test Kit. Soignez-les, elles doivent donner envie à l’utilisateur de télécharger votre application et elles doivent également être représentatives de votre application.

Téléchargez les images de votre application
Téléchargez les images de votre application

Une fois cette étape terminée, il vous reste deux étapes facultatives.

Les étapes facultatives
Les étapes facultatives

La première permet de créer ou d'utiliser un compte de publicité. Cela va vous permettre d'afficher des bandeaux publicitaires sur votre application et potentiellement de générer des petits revenus (voir figure suivante).

Souscrire à un compte pour afficher de la publicité
Souscrire à un compte pour afficher de la publicité

L'autre étape facultative permet d'indiquer plus finement les pays où votre application sera accessible et définir potentiellement un prix différent pour chaque pays. Si l’application n’est qu’en français par exemple, cela a peu de sens de la distribuer aux Chinois !

Définition des prix et des marchés à atteindre
Définition des prix et des marchés à atteindre

Et voilà, c’est terminé. Il ne vous reste plus qu'à cliquer sur « Submit » en bas de la page et votre application est soumise au Windows Phone Store. Il faut compter environ une petite semaine avant d’avoir des retours de Microsoft par e-mail, vous informant de la soumission de l’application ou des éventuelles erreurs.
À tout moment, vous pouvez suivre le processus de soumission de votre application en allant sur votre compte Windows Phone Store et en allant voir dans votre tableau de bord (dashboard).

Soumission en cours dans le tableau de bord
Soumission en cours dans le tableau de bord
Application certifiée
Application certifiée

Voilà, ce cours est maintenant terminé. Vous faites maintenant partie de ceux qui savent développer des applications pour Windows Phone ! Bravo.

Vous commencez à maitriser correctement le XAML que nous avons appris tout au long de ce cours. De même, les contrôles Windows Phone et l’exploitation des données asynchrones n’ont plus de secrets pour vous. Que dire des différents capteurs du téléphone … Le GPS sur le bout des doigts, l’accéléromètre haut la main ! Et j’en passe … En plus, vous connaissez les subtilités des tuiles et des notifications, ce qui n’est pas peu dire.

C’est vrai, nous n’avons pas pu tout voir car cela demanderait le double de pages et risquerait de fortement vous lasser, mais vous avez déjà beaucoup d’éléments en main vous permettant de vous régaler et commencer à créer des applications dignes de votre imagination. Allez, avouez que vous êtes maintenant complètement fan de cette plateforme tellement la création d’applications y est un plaisir. Personnellement, je le suis et j’espère avoir pu vous transmettre un peu de cette connaissance vous dégrossissant le travail.

Car non, ce n’est pas fini ! Hier Windows Phone 7, aujourd’hui Windows Phone 8, mais tout laisse penser que Microsoft ne s’arrêtera pas là et continuera à nous offrir plein de bonnes choses dans son système d’exploitation, que nos smartphones se feront un plaisir d’exploiter à travers vos futures applications. Vous avez de bonnes bases maintenant, vous êtes prêt pour créer des applications, mais restez à l’écoute des futures nouveautés. Vos applications et vos utilisateurs vous en remercieront.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite