• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 13/07/2021

Installez VirtualBox

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Préparez ce dont vous avez besoin

Comme nous l'avons déjà évoqué, l’hyperviseur de type 2 est destiné au grand public, et VirtualBox ne fait pas exception à la règle. Vous devriez donc pouvoir l’utiliser avec n’importe quelle machine récente.

Configuration minimale pour nos tests :

  • une machine Windows, Linux ou Mac ;

  • 4 Go de RAM minimum : VirtualBox n’a besoin que de 512 Mo pour fonctionner, mais n’oubliez pas que vous allez créer des VM ! Vous devez donc prendre en compte leur utilisation ;

  • 30 Go d’espace disque : VirtualBox est très léger et ne prend que 30 Mo d’espace disque, mais encore une fois, ce sont vos VM qui vont prendre de la place. Par exemple, une VM Windows 10 prend environ 20 Go ;

  • un processeur qui prend en charge la virtualisation, c’est-à-dire qui accepte que plusieurs machines différentes l’utilisent en même temps. Cette option se retrouve sous le nom VT-x pour les processeurs Intel et AMD-v pour les AMD.

Vous pouvez vérifier si vous avez besoin d’activer cette option sur cette page en fonction des OS que vous comptez utiliser sur vos VM.

Dans le cas où vous souhaiteriez démarrer une VM sous Windows 10 sans avoir activé l’option de virtualisation dans le BIOS, la VM refusera de se lancer.

Mais comment activer cette option ?

Elle est généralement située dans la partie  “Advanced” et “CPU Configuration” ; il est possible que cette option soit désactivée par défaut. Vous la trouverez par exemple sous le nom de “Intel Virtualization Technology” (si vous avez un processeur Intel) ou “SVM” (pour un processeur AMD), ou encore “VMX”. Mais il se peut que le nom soit légèrement différent en fonction de votre BIOS. Dans ce cas, cherchez une option dont le descriptif parle de “virtualisation” et vous devriez la trouver.

Si vous ne trouvez aucune option qui s’apparente à cela, c’est que votre processeur n’est pas compatible. Mais ne partez pas ! Vous pourrez quand même utiliser VirtualBox, en utilisant uniquement des OS qui n’ont pas besoin de cette option (voir cette page).

Configurez l’installation

Partons ici sur une installation sur machine hôte Windows 10, même si la procédure est sensiblement la même sous un autre OS :

  • téléchargez le fichier d’installation sur le site officiel de VirtualBox ;

  • exécutez-le ;

  • il vous sera peut-être demandé d’installer des pilotes, car VirtualBox va créer une ou plusieurs cartes réseaux virtuelles ;

  • suivez la procédure en laissant les paramètres par défaut.

Une fois l’installation terminée, vous remarquerez dans vos connexions réseaux qu’une nouvelle connexion nommée “VirtualBox Host Only Network” a fait son apparition. Elle sert lorsqu’on utilise le mode “Host-Only” pour le réseau d’une VM. C’est un mode qui permet de créer un réseau privé entre la machine hôte et la VM, mais nous y reviendrons.

Voilà, VirtualBox est prêt à être utilisé, vous êtes maintenant à deux doigts de créer votre première VM.

Fenêtre d’accueil à l’ouverture de VirtualBox 6.0.4
Fenêtre d’accueil à l’ouverture de VirtualBox 6.0.4

Mais avant toute chose, il est indispensable de vous poser quelques questions :

  • Quel OS vais-je utiliser ?

  • Combien de vCPU pour ma VM ?

  • Quelle quantité de mémoire ?

  • Quels taille/type de disque ?

  • Quelle connexion réseau ?

Bien que tous ces paramètres soient modifiables a posteriori, je vous invite vraiment à vous poser les questions en amont et à définir clairement votre besoin. D’expérience, cela vous fera gagner du temps et vous assurera que votre résultat corresponde bien à votre besoin de terrain. Cela ne vous empêche pas, bien sûr, d’effectuer des modifications si votre besoin venait à changer.

Dans cet exemple, nous allons partir sur la création d’une VM Ubuntu.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite