• 20 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_certifying

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 13/03/2018

Manipulons les fichiers et les dossiers

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Lorsque vous avez parcouru l'arborescence de votre ordinateur dans les précédents chapitres, vous avez sûrement dû remarquer que sont contenus dans le disque dur de très nombreux fichiers et dossiers. Vous vous êtes probablement demandé à quoi ils pouvaient bien tous servir et, surtout, vous aimeriez apprendre à les manipuler.

Créer, manipuler et ranger ses fichiers et ses dossiers n'est pas quelque chose de particulièrement compliqué, surtout avec l'expérience que vous avez acquise au cours des premiers chapitres. Mais il reste certainement quelques points obscurs que nous aborderons pour que les fichiers et les dossiers n'aient plus de secret pour vous. ;)

Nous allons commencer à manipuler de manière concrète sur votre ordinateur. Sachez que tout ce que je vous montrerai est sans danger pour votre ordinateur. Cependant, par la suite, faites attention aux fichiers et aux dossiers que vous manipulez ; il faut rester dans les dossiers du type « Documents » et « Images ».

Différents types de fichiers

Dans les précédents chapitres, je vous ai parlé de ce que l'on appelle les fichiers. Néanmoins, peut-être vous en doutez-vous (ou le savez-vous déjà) : un film, une musique ou un document texte n'utilisent pas le même type de fichier.

La notion de différents types de fichiers, bien qu'assez intuitive de base, n'est pas si facile que cela à maîtriser. Dans l'idée, vous pourriez penser qu'il n'existe pas tant de fichiers différents que ça, mais il en existe en réalité des dizaines voire des centaines.

Nous allons essayer d'aborder cette notion calmement, d'abord de manière intuitive puis, dans un second temps, de manière moins intuitive mais qui vous fera bien comprendre quels sont les différents types de fichiers. ;)

La manière intuitive

Comme j'en ai parlé juste au-dessus, on pourrait de manière très grossière classer les différents types de fichiers en plusieurs catégories :

  • les fichiers image ;

  • les fichiers texte ;

  • les fichiers audio ;

  • les fichiers vidéo.

Vous remarquerez d'ailleurs par la suite que cette classification a un sens ; vos fichiers sont le plus souvent représentés par des miniatures qui les caractérisent, et on retrouve en majeure partie ces quatre types de miniatures pour représenter ces différents types de fichiers (voir la figure suivante).

Différents types de fichiers
Différents types de fichiers

Généralement, dans le cas des images, une miniature représentant la photo remplace la miniature de base afin de vous permettre d'identifier rapidement une image, sans avoir nécessairement besoin de l'ouvrir. ;)

Cette description serait suffisante si nous nous arrêtions là, mais reste insuffisante pour bien comprendre la suite de ce cours. C'est pourquoi nous allons nous intéresser à une description plus adéquate, mais légèrement plus compliquée.

La manière plus technique

Comme je viens de vous le dire, la première description que nous avons employée, avec les quatre grands types de fichiers, n'est pas vraiment exacte.

En fait, on peut avoir deux fichiers image qui sont de deux types différents, de même avec les fichiers texte, vidéo ou audio.

Tu es bien sympa mais comment les différencier, à présent ?

Chaque type de fichier est caractérisé par ce que l'on appelle une extension de fichier. Une extension de fichier est un suffixe que l'on ajoute au nom d'un fichier et qui est séparé du nom du fichier par un point (« . »), comme par exemple à la figure suivante.

Exemple de fichier texte avec l'extension .txt
Exemple de fichier texte avec l'extension .txt

Ce suffixe est le plus souvent constitué de trois lettres, mais ce n'est pas une règle et on peut trouver des extensions comptant une à quatre lettres.

Afficher les extensions de fichier

Pour afficher ou masquer les extensions de fichier, il vous faut ouvrir une fenêtre Finder. Vous remarquerez l'apparition du menu Finder dans la barre des menus, à droite du menu Pomme. Cliquez pour ouvrir ce menu et sélectionnez l'option « Préférences… » (voir la figure suivante).

Menu Finder
Menu Finder

Une fois dans « Préférences », sélectionnez l'onglet « Options avancées » et, une fois dans ce menu, cochez la case « Afficher toutes les extensions de fichier ». Grâce à cette option, vous pourrez voir par la suite les extensions de fichier dont nous venons de parler (voir la figure suivante).

Préférences du Finder
Préférences du Finder
Reconnaître une extension de fichier

Maintenant que nous pouvons voir toutes les extensions de fichier, il devient très simple pour vous de déterminer le type d'un fichier : celui-ci dépend de l'extension. Nous n'allons pas parcourir l'ensemble des extensions possibles car leur nombre est beaucoup trop grand, mais nous allons voir les plus importantes pour vous. :)

Prenons tout d'abord quelques exemples. En ce qui concerne les images, vous retrouverez très rapidement, si ce n'est pas déjà fait, une extension « .jpg » par exemple. Il s'agit d'une extension de fichier image, par exemple une photo ou un dessin. Quand vous avez affaire à cette extension, vous pouvez savoir immédiatement qu'il s'agit d'une image (voir la figure suivante).

Une liste de fichiers .jpg
Une liste de fichiers .jpg

C'est bien beau, ce que nous venons de voir là, mais cela ne nous apporte pas beaucoup plus que ce que nous avions vu précédemment alors que nous ne connaissions pas les extensions de fichier. L'extension va vous permettre de faire la différence entre différents types de format d'image. Je peux citer comme exemples « .bmp », « .png » ou « .gif ». Ces extensions vous sont peut-être familières ; si tel est le cas, tant mieux.

Elle permettent également à votre système d'exploitation de savoir avec quelle application il doit ouvrir ce type de fichier ; il sait par exemple que, pour des fichiers image portant l'extension « .bmp », « .jpg » ou « .png », il doit utiliser l'application Aperture.

J'ai décidé de prendre l'exemple des fichiers image qui possèdent plusieurs extensions différentes, mais on pourrait refaire la même chose avec d'autres types de fichiers, comme les fichiers audio ou vidéo. ;)

Quelques types de fichiers courants

Type de fichier

Extensions

Fichier image

.bmp, .png, .jpg, .jpeg, .gif

Fichier vidéo

.avi, .mov, .flv, .mp4

Fichier audio

.mp3, .ogg, .aac, .flac

Fichier texte

.txt, .doc, .docx, .odt, .rtf

Ce tableau n'est bien sûr pas à apprendre par cœur et, au fur et à mesure de l'avancement de ce tutoriel, vous commencerez à retenir les extensions de fichier les plus courantes.

J'ai bien entendu listé les principaux types d'extensions mais, dès le prochain chapitre, vous allez découvrir de nouvelles extensions qui ne correspondent pas au précédent type de fichier que nous avons vu : ce ne seront ni des fichiers image, ni des fichiers audio, d'où l'importance de savoir ce que sont les extensions de fichier.

Les dossiers

Nous avons beaucoup parlé des fichiers et de leurs extensions, mais nous n'avons pas parlé des dossiers. Vous les avez déjà manipulés en partie, notamment dans le chapitre précédent, lorsque vous avez navigué dans l'interface de OS X.

Les dossiers sont à part puisqu'à la différence des fichiers, il n'existe qu'un seul type de dossier : les dossiers. Pas d'extension, rien. Un dossier est un simple conteneur pouvant stocker des fichiers mais également d'autres dossiers.

Créer des fichiers et des dossiers

Maintenant que vous avez, je l'espère, assimilé la théorie concernant les fichiers et les dossiers, passons à la pratique. ;)
Dans un premier temps, nous allons voir comment créer un dossier pour, ensuite, créer un fichier.

Créer un dossier

Créer un dossier est facile et très pratique ensuite pour organiser vos fichiers de manière claire et, donc, vous y retrouver facilement. Je ne vais pas vous apprendre à ranger vos affaires ; vous êtes sûrement assez grand pour le faire. :)

Cependant, je vais vous apprendre à créer ce dossier. Pour ce faire, rendez-vous sur votre bureau, où vous créerez le dossier.

Une fois sur votre bureau, faites un clic droit sur celui-ci : un menu d'options devrait apparaître. Parmi les options proposées, vous devriez normalement trouver l'option « Nouveau dossier » (voir la figure suivante).

Créer un nouveau dossier
Créer un nouveau dossier

Pour le renommer, sélectionnez le dossier avec votre souris en faisant un seul clic gauche dessus. Appuyez ensuite une fois sur la touche Entrée. Vous pouvez alors taper le nouveau nom de votre dossier. Pour valider ce nouveau nom, il vous suffit d'appuyer une nouvelle fois sur la touche Entrée.

Voilà ! Vous venez de créer votre premier dossier sur le bureau. Comme vous avez pu le constater, c'est très simple ; vous pouvez effectuer la même action dans n'importe quelle fenêtre Finder.

Pour compléter, il existe bien sûr un raccourci clavier permettant d'effectuer cette opération de création d'un dossier. Cependant, il faut l'exécuter uniquement lorsque vous êtes dans une fenêtre Finder ou sur votre Bureau. Pour être sûr de cela, vérifiez si, dans la barre des menus, le menu Finder est bien présent à droite du menu Pomme. Une fois que le menu Finder est présent, vous pouvez utiliser le raccourci suivant : + Cmd ⌘ + N.

Créer un fichier

Comme nous l'avons vu, il existe plusieurs types de fichiers et donc plusieurs façons d'en créer un. Je ne vais pas détailler la manière de créer chacun d'eux car c'est impossible.

Pour manipuler des fichiers, il nous faut en posséder un. Pour cela, nous allons en créer. Nous n'allons pas chercher très loin et créer un simple fichier texte, avec l'extension « .rtf » ; si vous vous souvenez bien, nous avons vu cette extension dans le chapitre précédent. Tout ce que je raconte n'est pas vide de sens. ;)

TextEdit

Pour créer notre fichier texte, nous allons utiliser un logiciel nommé TextEdit. Si vous avez bien retenu la leçon, pour lancer cette application, vous pouvez utiliser Spotlight (voir la figure suivante).

Recherche Spotlight : TextEdit
Recherche Spotlight : TextEdit

Pour lancer l'application, un simple clic sur le premier résultat suffit. Elle devrait maintenant figurer dans votre Dock. Une fenêtre de ce type devrait apparaître (voir la figure suivante).

Nouveau document TextEdit
Nouveau document TextEdit

Dans la zone principale, vous allez pouvoir taper du texte. Dans ce cas-ci, ce que vous allez taper n'a pas d'importance : il faut simplement remplir le fichier que vous aller créer. Une fois que vous avez tapé ce que vous souhaitez, vous devez enregistrer ce texte. Une fois encore, il n'y a rien de compliqué : il vous suffit d'aller dans le menu « Fichier », qui se trouve dans la barre des menus. Dans ce menu, sélectionnez l'option « Enregistrer… » (voir la figure suivante).

Enregistrer un document dans TextEdit
Enregistrer un document dans TextEdit

Vous allez à présent, dans la nouvelle fenêtre qui vient de s'ouvrir, pouvoir donner un nom à votre fichier. Je vous laisse le choisir. Ensuite, vous allez enregistrer votre nouveau fichier dans le dossier que nous avons créé précédemment. Normalement, votre dossier se trouve sur votre Bureau. Il va falloir le chercher avant d'enregistrer votre fichier.

Dans la nouvelle fenêtre qui s'est ouverte, cliquez sur la petite flèche à droite du nom de votre fichier pour développer l'explorateur de fichiers. Ensuite, il suffit, à l'aide de la barre latérale, de vous rendre dans « Bureau » puis dans votre dossier. Chez moi, il se nomme « Premier dossier » (voir la figure suivante).

Choisir où enregistrer son fichier
Choisir où enregistrer son fichier

Une fois que vous avez choisi le dossier et le titre adéquats pour votre fichier, il ne vous reste plus qu'à enregistrer ce dernier en cliquant sur le bouton en bas à droite.

Voilà, votre fichier vient d'être créé et se trouve dans le dossier que vous avez sélectionné. Maintenant que ce fichier existe, nous allons voir ce que l'on peut en faire. ;)

Quelques manipulations

Déplacer un fichier d'un dossier à un autre

Pour organiser au mieux votre espace de travail, vous aurez besoin par la suite de déplacer certains fichiers et dossiers pour les ranger d'une façon précise. Pour déplacer un fichier d'un dossier à un autre, il n'y a rien de compliqué. On va utiliser une technique fort courante qui se nomme le glisser-déposer (on retrouve parfois le terme anglais drag and drop).

La technique est très simple : vous sélectionnez le fichier que vous voulez déplacer avec votre souris en faisant un unique clic gauche dessus, et vous maintenez ce clic ; vous pouvez ensuite balader ce fichier où vous le souhaitez. Lorsque vous voulez le reposer, il vous suffit de relâcher le clic pour déposer le fichier à l'endroit désiré. On a donc bien fait glisser notre fichier avant de le déposer quelque part (voir la figure suivante).

Déplacer un fichier dans un dossier
Déplacer un fichier dans un dossier

Vous pouvez vous entraîner avec le fichier que nous avons créé précédemment. Vous pouvez vous amuser à le sortir de votre dossier pour le mettre sur votre bureau puis dans « Documents », par exemple.

Cette technique fonctionne également pour les dossiers, vous pouvez donc créer quelques dossiers supplémentaires et vous entraîner à les déplacer sur votre ordinateur.

Renommer un fichier

Nous avions découvert la technique permettant de renommer un dossier juste au-dessus. Eh bien, je peux vous dire que la méthode est exactement la même pour un fichier. Il faut donc sélectionner le fichier puis appuyer sur la touche « Entrée (↵) ». Vous pouvez ensuite taper le nouveau nom de votre fichier ou de votre dossier. Pour valider la modification du nom, il suffit d'appuyer à nouveau sur la touche « Entrée (↵) ».

Voir les informations d'un fichier

Pour voir les informations importantes d'un fichier, rien de plus simple. Effectuez un clic droit sur le fichier pour afficher le menu contextuel, puis sélectionnez l'option « Lire les informations ». Vous devriez voir quelque chose de ce style apparaître sur votre écran (voir la figure suivante).

Les informations sur fichier texte (.rtf)
Les informations sur fichier texte (.rtf)

Pour afficher les informations, vous pouvez également utiliser le raccourci clavier suivant après avoir sélectionné le fichier qui vous intéresse : Cmd ⌘ + I.

Vous pouvez décider d'afficher ou non certaines informations à l'aide des flèches sur la gauche. Je ne vais pas détailler l'ensemble de cette fiche d'information, mais on retrouve quelques petites choses dont nous avons parlé dans les précédents chapitres.

Dans la partie « Général », on retrouve le type de fichier (en l'occurrence .rtf). L'emplacement du fichier dans l'arborescence de notre disque dur est également mentionné ; notre fichier se trouve donc à l'emplacement suivant : /Users/ColasV/Desktop/Premier dossier.

On retrouve également diverses informations telles que la date de création, de la dernière modification ou de la dernière ouverture. Ces informations ne présentent ici que peu d'intérêt pour nous.

Un point intéressant concerne la partie « Ouvrir avec : ». On peut constater que ce type de fichier s'ouvre par défaut avec TextEdit, le logiciel que nous avons utilisé. Cependant, lorsque, par la suite, vous découvrirez d'autres logiciels, vous pourrez décider quel est le logiciel qui doit ouvrir un certain type de fichier.

Maintenant que l'on a appris comment créer un fichier et un dossier, il va falloir apprendre à les supprimer !

La corbeille

La corbeille porte bien son nom car, comme dans un vrai bureau, vous pouvez y jeter les dossiers et les fichiers dont vous n'avez plus besoin. Passons tout de suite à la pratique !

Placer un fichier ou un dossier dans la corbeille

Vous l'avez peut-être remarqué : votre corbeille se trouve à la droite de votre Dock. On la retrouve avec cette icône (voir la figure suivante).

L'icône de la corbeille
L'icône de la corbeille

Pour y placer un dossier ou un fichier, il existe plusieurs techniques. La première — et la plus logique — est le glisser-déposer que nous venons de voir. Il suffit de faire glisser votre fichier ou dossier vers la corbeille afin que celui-ci s'y retrouve.

Vous pouvez également utiliser le menu contextuel en faisant un clic droit sur votre fichier ou votre dossier, puis sélectionner l'option « Placer dans la corbeille » (voir la figure suivante).

Placer un fichier dans la Corbeille grâce au clic-droit
Placer un fichier dans la Corbeille grâce au clic-droit

Restaurer un fichier

Lorsque vous lancez une feuille de papier dans une corbeille, vous pouvez toujours décider d'aller la récupérer par la suite si vous pensez qu'au final, le document peut être important. Eh bien, la corbeille fonctionne de la même façon. Quand un document ou un dossier se trouve dans la corbeille, vous pouvez encore le sauver. On dit alors que l'on restaure le fichier ou le dossier.

Pour mettre en pratique ce dont je vous parle, il va falloir mettre un fichier ou un dossier dans la corbeille. Ensuite, vous allez ouvrir cette dernière en cliquant sur son icône dans le Dock. Une fois la fenêtre ouverte, deux possibilités s'offrent à vous :

  • utiliser le menu contextuel en faisant un clic droit sur le fichier ou le dossier dans la corbeille, choisir ensuite l'option « Remettre » et constater que l'élément en question disparaît de la corbeille et retrouve sa place d'origine ;

  • la deuxième option consiste à faire un glisser-déposer mais, cette fois-ci, dans le sens inverse : vous ferez glisser le fichier en dehors de la corbeille.

Vider la corbeille

Vider la corbeille revient à vider celle-ci dans la grosse benne à ordures devant chez vous. Une fois dedans, il n'est plus possible d'en récupérer le contenu. Nous allons donc une fois encore voir deux méthodes pour supprimer définitivement un fichier qui se trouve dans votre corbeille.

La première méthode consiste une fois de plus à utiliser le menu contextuel en effectuant un clic droit sur l'icône de la corbeille et, ensuite, en sélectionnant l'option « Vider la corbeille » (voir la figure suivante).

Vider la corbeille grâce au clic-droit
Vider la corbeille grâce au clic-droit

La seconde, quant à elle, consiste à ouvrir la corbeille via le Dock et cliquer sur « Vider » en haut à droite de la fenêtre de la corbeille. Une confirmation vous sera normalement demandée avant de supprimer définitivement vos fichiers (voir la figure suivante).

Vider la Corbeille via le Finder
Vider la Corbeille via le Finder

Quelques manipulations utiles

Vous avez appris à vous servir de votre ordinateur, à créer des fichiers et des dossiers, à naviguer à travers l'arborescence de votre disque dur et à déplacer des fichiers dans celle-ci. Maintenant que vous avez les bases, on va pouvoir aller un peu plus loin en apprenant quelques techniques qui vous permettront de vous simplifier la vie de temps en temps.

Quick Look

Quick Look, comme son nom l'indique, est une fonction disponible sur votre système d'exploitation et qui vous permet de visualiser rapidement les informations d'un fichier sans avoir besoin de l'ouvrir à l'aide d'une application comme TextEdit, ni d'avoir besoin d'ouvrir les informations comme on l'a vu précédemment. L'avantage de Quick Look est qu'il est disponible rapidement à l'aide d'une seule touche et ne nécessite pas de charger une application.

Il existe deux techniques permettant d'utiliser Quick Look. Néanmoins, à mon sens, une seule de ces deux techniques permet réellement de profiter de la rapidité et de la simplicité de l'outil. Quick Look ne fait pas tout, bien sûr, auquel cas ce qu'on a appris jusqu'à présent ne servirait à rien, mais il simplifie la vie de l'utilisateur.

Prenons par exemple le fichier que nous avons créé tout à l'heure avec TextEdit. Sélectionnez ce fichier en faisant un unique clic gauche dessus. Utilisez ensuite le raccourci clavier suivant : Espace.
Eh oui, une seule pression sur la barre Espace et vous devriez voir le contenu du fichier, donc le texte que vous avez tapé. Une deuxième pression sur la barre Espace et tout cela disparaît. Facile, non ?

Si vous faites la même chose sur un dossier, vous devriez rapidement voir quelques informations sur le dossier, mais rien de très intéressant.

Tu nous as dit qu'il existait une autre technique pour utiliser Quick Look. Comment fait-on ?

La deuxième méthode pour voir l'aperçu rapide consiste à utiliser le menu contextuel. Vous y trouverez une option qui se nomme « Coup d'œil sur « Nom du fichier » ». Cette option est cependant moins intéressante puisqu'elle vous oblige à faire deux clics au lieu d'un seul.

Au final, Quick Look ne révolutionnera pas votre utilisation de votre ordinateur mais permet, dans de nombreuses situations, notamment lorsque l'on possède de nombreux documents, de pouvoir regarder leur contenu très brièvement sans démarrer une application, ce qui constitue une fonctionnalité pratique. Cependant, vous constaterez que Quick Look ne sait pas lire tous les types de fichiers et que certains nécessiteront tout de même une ouverture classique à l'aide d'une application.

Le copier-coller

Le copier-coller est une méthode qui consiste à copier un fichier ou un dossier, puis à « coller » la copie du fichier autre part. En clair, vous pouvez, de manière simple et rapide, obtenir une copie parfaite d'un fichier ou d'un dossier grâce à cette méthode.

Quelle est l'utilité de demander la copie d'un fichier que l'on possède déjà ?

De nombreuses raisons existent : vous pouvez vouloir effectuer une sauvegarde de vos fichiers afin d'éviter de les perdre, copier un fichier pour l'envoyer à quelqu'un ou encore faire la copie d'un fichier pour le modifier sans perdre l'original. En bref, plusieurs raisons de connaître cette technique.

La première méthode pour utiliser cette technique consiste, une fois de plus, à utiliser le menu contextuel à l'aide du clic droit sur un fichier. Il existe une option qui se nomme « Copier « Nom du fichier » » (voir la figure suivante).

Copier un élement
Copier un élement

Une fois que vous avez sélectionné l'option « Copier », votre fichier ou dossier se trouve dans ce que l'on appelle le presse-papier, qui stocke une copie de votre fichier de manière virtuelle avant que vous ne décidiez de le coller quelque part.

Pour coller ce fichier, il vous suffit de faire un clic droit à n'importe quel endroit sur votre bureau ou dans un dossier pour faire apparaître le menu contextuel. Si le fichier a bien été copié dans le presse-papier, une option devrait apparaître : « Coller l'élément » (voir la figure suivante).

Coller un élement
Coller un élement

Bien sûr, il existe des raccourcis clavier pour le copier et le coller afin de vous simplifier un peu la vie :

  • Raccourci clavier pour copier un fichier ou dossier :Cmd ⌘ + C

  • Raccourci clavier pour coller un fichier ou dossier : Cmd ⌘ + V

Plus loin que le fichier ou le dossier

La technique ne s'applique heureusement pas uniquement aux fichiers et aux dossiers : son champ d'action est beaucoup plus large puisqu'on peut utiliser cette technique pour copier-coller des morceaux de texte, par exemple dans l'application TextEdit.

Pour faire ceci, vous devez au préalable sélectionner une portion de texte, par exemple dans TextEdit. Vous pouvez ensuite, au choix, utiliser les raccourcis clavier qui ont l'avantage d'être rapides à utiliser. Vous pouvez également faire un clic droit sur le texte que vous avez sélectionné pour faire apparaître le menu contextuel et choisir l'option « Copier ».

Le petit frère : le couper-coller

Comme vous vous en doutez, le couper-coller est très similaire au copier-coller mais, au lieu de créer une copie de votre fichier, dossier ou texte, vous allez simplement déplacer celui-ci. Concrètement, vous allez d'abord faire une copie de votre fichier mais, au moment de le coller, celui-ci va disparaître de son emplacement d'origine.

La première partie s'effectue de la même façon que pour un copier-coller : vous allez d'abord faire une copie de votre fichier ou de votre dossier à l'aide de la commande que nous avons vu précédemment, soit Cmd ⌘ + C.

Ensuite, pour le déplacer dans son nouvel emplacement, placez-vous à l'aide de Finder dans le nouveau répertoire et effectuez le raccourci suivant : Alt + Cmd ⌘ + V.

Cette méthode est très similaire au copier-coller mais il faut appuyer en plus sur la touche Alt, qui se situe à gauche de la touche Cmd ⌘.

On peut également faire la même chose en utilisant le clic droit, comme pour le copier-coller, sauf que, lors de votre clic droit pour copier l'élément dans son nouveau dossier, vous devrez maintenir la touche Alt enfoncée pour faire apparaître l'option « Déplacer l'élément ici… ».

Raccourci clavier pour déplacer un fichier ou dossier : Alt + Cmd ⌘ + V.

  • Il existe plusieurs types de fichiers (audio, texte, vidéo, image) que l'on peut différencier par leur extension.

  • Les dossiers sont des conteneurs, ils peuvent contenir d'autres dossiers ou des fichiers de tout types.

  • C'est l'application Finder qui se charge de créer de nouveaux dossiers.

  • Les fichiers comme les dossiers peuvent être renommés, déplacés ou supprimés.

  • La Corbeille est un dossier spécial qui permet de détruire tous les fichiers qui s'y trouvent.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite